AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226325914
256 pages
Éditeur : Albin Michel (09/05/2019)
3.67/5   18 notes
Résumé :
Comment prouver qui on est lorsqu'on se retrouve seul à l'étranger et qu'on se fait voler tous ses effets personnels ? C'est le cauchemar auquel est confrontée l'héroïne du nouveau roman de Vendela Vida, en voyage à Casablanca.
Endossant d'abord, faute de mieux, l'identité d'une autre Américaine dont la police marocaine lui a rendu par erreur le passeport, elle est embauchée pour remplacer au pied levé la doublure d'une actrice en tournage dans son hôtel. Af... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
myriampele
  20 juin 2019
En arrivant à Casablanca, Une femme venant de Miami se voit dépouillée de son sac à dos contenant son passeport, sa carte bancaire, son argent liquide. Suit une aventure rocambolesque d'un hôtel à l'autre, un emploi comme doublure d'une grande star de cinéma, et beaucoup de rencontres plus ou mins souhaitées. L'auteure nous entraîne dans un voyage mouvementé, mais surtout dans le passé de l'héroïne, à laquelle elle s'adresse en la tutoyant. Curieuse histoire.
Commenter  J’apprécie          160
majolo
  31 juillet 2019
Très jolie surprise que ce roman original et rythmé. Tout d'abord le récit est écrit à la deuxième personne du singulier. C'est un peu déroutant, mais on s'y fait très vite. L'héroïne est dans l'avion pour séjourner à Casablanca. On comprend rapidement qu'elle fuit une rupture douloureuse avec sa famille. Dès son arrivée à l'hôtel, elle se fait voler son sac contenant ses papiers et son argent. Démunie et paniquée, elle enchaîne les erreurs et les décisions hasardeuses qui la conduisent à une situation rocambolesque et inquiétante. Mais contre toute attente, elle semble reprendre des forces, réglant ses comptes avec un passé douloureux, et se lance à l'aventure avec témérité et une certaine folie. À découvrir et déguster, vraiment.
Commenter  J’apprécie          100
Axelinou
  02 février 2020
Un roman troublant ou déroutant, dans le sens positif du terme, un roman qui réfléchir.
Un roman où l'auteure s'adresse à toi, un roman où l'auteur utilise le tu plutôt que les habituels je ou il.
Le pitch, ou quatrième de couverture : « Comment prouver qui on est lorsqu'on se retrouve seul à l'étranger et qu'on se fait voler tous ses effets personnels ? » Je me permettrais d'ajouter comme sous-titre : Un cauchemar peut-il se transformer en opportunité ?
Le titre du livre correspond à ce pitch, mais est aussi le titre d'un poème du poète du 13ème siècle Djalâl ad-Dîn Rûmî, tout en faisant référence au sport favori de l'héroïne du livre.
Chaque élément peut donc avoir plusieurs significations. L'identité peut-elle être multiple ?
Quand notre héroïne fuit les États-Unis pour Casablanca – « La première chose à faire en arrivant à Casablanca est de quitter Casablanca », dixit ton guide sur le Maroc –, elle se fait voler son sac avec ses papiers et son argent. La police retrouve un sac similaire avec le passeport de quelqu'un d'autre. Elle hésite puis se lance dans l'aventure, une aventure qui deviendra quelque peu rocambolesque et où le changement d'identité est un sport dans lequel notre héroïne va briller autant qu'en plongeon, une aventure où le maître mot est « Un imprévu est survenu ».
Au fur et à mesure de la lecture, on en apprend de plus en plus sur les raisons de son départ précipité – une séparation, des problèmes familiaux, une mère porteuse, des mensonges, des manipulations.
L'histoire d'une femme malmenée qui va reprendre du poil de la bête.
Un livre dévoré en deux jours que je vous conseille vivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Sirenedesmers
  14 décembre 2019
Ce roman irrite. Il m'a mise mal à l'aise. Comme si la dépersonnalisation du personnage principal me gagnait moi aussi. Elle ment sur son identité, prend de nouveaux noms à chaque interlocuteur qu'elle croise, accepte un travail juste comme ça. L'événement initial : le vol de ses papiers d'identité, qui plus que les papiers, semble lui avoir ravi sa personne. Elle est perdue, pommée, désorientée. La deuxième personne du singulier utilisée dans le roman m'a beaucoup plu, on peut aussi faire le lien avec l'absence de "je" qui renforce l'identité lacunaire. Les souvenirs, très cruels, qui remontent, nous laissent coi et nous mettent sur la piste de la compréhension de la jeune femme. le dénouement final m'a beaucoup plu. Ce roman est parfaitement résumé par son titre, et la couverture, simple, jolie, graphique qui m'avait attirée, est aussi plein de sens à la lecture de ce livre. Je déconseille ce livre à ceux qui recherchent une histoire stable, puisque la protagoniste ne sait plus qui elle est. C'est un voyage intéressant et éprouvant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MuseaUranie
  28 mai 2020
Les habits du plongeur abandonné sur une plage" relate l'histoire d'une femme qui choisit de prendre des vacances après un divorce douloureux, au Maroc. À peine arrivé à son hôtel, elle se fait voler ses papiers et effets de valeurs. C'est le début d'une cascade d'événement tous plus surréaliste les uns que les autres.
▪️C'est une lecture très surprenante que celle-ci. L'autrice fait le choix d'une histoire à la seconde personne qui, bien que déroutante au début, finit par emmener son lecteur dans sa propre vie. Je me suis très vite prise au jeu de devenir ELLE. Cette femme dépassée par les événements qui s'enlise dans une situation qu'elle n'a pas voulu. Derrière l'humour et les rocamboles va se cacher une femme fragile qui a été très marqué par son histoire d'amour. Au fond, il y a beaucoup de douceur et de fraîcheur dans ce roman. Je l'ai terminé avec un sentiment de bien-être. Une petite parenthèse.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
LeFigaro   07 juin 2019


Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AxelinouAxelinou   01 février 2020
« En te basant sur ton expérience de la ville aux heures de pointe, et à n’importe quelle heure d’ailleurs, tu te dis qu’ils pourraient tourner cette scène d’embouteillage dans n’importe quelle rue de Casablanca. »
p. 148
Commenter  J’apprécie          10
AxelinouAxelinou   01 février 2020
C’est le terme, comme tu l’as déjà appris au cours de ta brève carrière de doublure, pour désigner un problème : « Un imprévu est survenu. »
p. 148
Commenter  J’apprécie          10
AxelinouAxelinou   01 février 2020
« Dehors, il y a de vastes champs de tournesols, leurs têtes jaune doré levées comme des périscopes au-dessus d’un océan de vert. »
p. 240
Commenter  J’apprécie          10

Video de Vendela Vida (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vendela Vida
Away We Go, Bande-annonce
autres livres classés : identitéVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
357 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre