AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Séverine Vidal (Autre)Kim Consigny (Autre)
EAN : 9782413020127
344 pages
Delcourt (28/04/2021)
4.07/5   134 notes
Résumé :
Aurore Dupin, plus connue sous son nom de plume George Sand, est née en 1804 à une époque où, dans le code civil, les "débiles mentaux, les mineurs, les criminels et... les femmes mariées" étaient privés de droits juridiques.

Elle a pourtant traversé le dix-neuvième siècle d'une façon unique. Elle a connu la gloire en vivant de sa plume, s'est séparée de son mari, a obtenu la garde de ses enfants, a eu des amants ou des amantes, a déjoué les frontièr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
4,07

sur 134 notes
5
12 avis
4
13 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

bilodoh
  12 août 2021
Impressionnante biographie de George Sand sous forme de roman graphique.

Impressionnante par le talent et les capacités de la personne même de George Sand, une force de la nature, capable d'écrire toute la nuit, de pondre des pages et des pages tout ayant une vie familiale et sociale.
Impressionnant, l'esprit libre de cette précurseure du féminisme qui revendique la même liberté pour les hommes et les femmes, mais qui ne fait pas que demander, qui réussit à prendre ce qu'elle considère comme un dû et à vivre intensément cette liberté.

Impressionnante aussi, la diversité de ses amours et de ses amitiés, elle aime avec passion et peut rassembler dans son salon des écrivains, des musiciens ou des penseurs politiques. Bien sûr, c'est plus facile d'inviter une douzaine d'amis à souper tous les soirs lorsqu'on a quelqu'un qui s'occupe de la cuisine (et la vaisselle après…), mais c'est quand même un art bien particulier de pouvoir de créer des réseaux entre les personnes de différentes sphères d'activités.

Un roman graphique qui rend la vie de George Sand accessible, qui distille les émotions des deuils et des joies de l'existence, une même si pour des lecteurs qui ne sont pas Français, il n'est pas facile de se retrouver dans le contexte historique du 19e siècle.

Un graphisme dépouillé, en noir et blanc, qui présente une femme dont on ne loue pas le charme esthétique. Elle est sans doute belle sans être jolie et son talent réussit à convaincre.

Un livre réussi, une biographie d'une grande dame de l'histoire que tous devraient connaître!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
kar29
  10 décembre 2021
George Sand est née en 1804, à une époque où dans le code civil, les "débiles mentaux, les mineurs, les criminels et ... les femmes" étaient privés de déroute juridique.
Elle connut la gloire autant que Balzac ou Flaubert, eut des amants (Musset, Chopin) et des maîtresses, changea de nom, divorça, porta le pantalon...
Une femme qui aimait la vie, la nature, la politique, la musique et écrire.
Voici un magnifique livre de plus de 300 pages, où l'on apprend énormément de choses sur la vie de George Sand, sans jamais s'ennuyer.
Figure de l'émancipation des femmes, une vie de libertés, sociale, politique, amoureuse, littéraire...
Une excellente biographie sous forme de bande dessinée, qui nous donne l'occasion de (re)découvrir cette grande auteure, et qui donne envie de lire ses oeuvres.
J'ai adoré!
Commenter  J’apprécie          240
Loulouread
  08 avril 2022
310 planches, bon sang!
Séverine Vidal s'exprime ainsi dans ses remerciements à la fin de cette gigantesque bande dessinée.
Cette oeuvre titanesque résume la vie de George Sand, fille du siècle, depuis sa jeunesse, autour de 1808 jusqu'à sa mort en 1876. Je dis bien résume car cette vie, pleine d'amants, de rencontres, de coup de coeur est tellement riche d'anecdotes qu'elle mériterait plusieurs volumes.
L'auteure et la dessinatrice, Kim Consigny ont vu grand et le mérite se situe dans la découverte d'une George Sand humaine et pleine de questionnement sur ses actions et sa vie familiale.
Il est bien plaisant de traverser le siècle entre Nohant, Paris, les voyages en montagne, l'Espagne et Gargilesse. Il est bien évident qu'on survole plus qu'on approfondit mais la table est mise pour plus de recherche.
Sand et ses amants (tes) est également mis en avant plan, parfois rapidement, d'autres plus longuement. L'écriture de ses romans ainsi que les pièces de théâtre sont aussi bien situées dans le temps et mis en contexte.
En somme, ce livre est plaisant à lire et à regarder, les dessins bien rendus quoique parfois il est difficile de différencier les personnages qui se ressemblent. Mais bon, cette époque de cheveux longs et de moustaches permet aux femmes de s'habiller en hommes et de s'émanciper, ça autorise le mélange des genres!
Les textes sont très beaux et puissants, ils sont parfois puisés a même les écrits de George Sand.
« Je hais le sang répandu et je ne veux plus de cette thèse: faisons le mal pour amener le bien, tuons pour créer. Non, non; ma vieillesse proteste contre la tolérance où ma jeunesse a flotté.
Maudissez tous ceux qui creusent des charniers. La vie n'en sort pas. C'est une erreur historique dont il faut nous dégager. le mal engendre le mal. Apprenons à être révolutionnaires obstinés et patients, jamais terroristes. »
Ce texte est tellement fort, surtout actuellement. Propos toujours d'actualité malheureusement. Une grande dame cette George!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
bookaddict02
  24 août 2021
J'ai trouvé que c'était une très belle biographie qui rend parfaitement hommage à Georges Sand. On y découvre sa vie dès son enfance, ses amours, sa famille, ses amis. Ses combats, ses victoires et son amour de la littérature sont dépeint tout au long de cette BD. Les desseins embellissent le travail de recherches qui a été effectué. Ils sont magnifiques, très délicats. Les dialogues sont dynamique ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas. Une très bonne BD qui permet de découvrir facilement ou redécouvrir Georges Sand.
Commenter  J’apprécie          183
juten-doji
  17 août 2021
De George Sand je n'ai lu que "La mare au diable" que j'avais aimé mais je ne connaissais pas grand chose de l'autrice si ce n'est les grandes lignes, son histoire avec Musset et Chopin et qu'elle était en avance sur son temps. Ce roman graphique m'a permis de découvrir à quel point.
Si ses aventures avec Musset et Chopin sont souvent citées dues à la célébrité de ces derniers, George - Aurore Dupin de son vrai nom - a eu un nombre incalculable d'aventures. Femme libre et franche, elle a suivi les conventions de la société en les modifiant à sa convenance. Au fil de l'Histoire elle est admirée ou regardée d'un mauvais oeil, mais elle a fait ce qu'elle a voulu, jusqu'au bout. Avide de justice mais aussi de nature et de tranquillité, c'était aussi une autrice prolifique, écrivant des romans de plus de 600 pages en un mois! oi qui croyait qu'elle n'en avait écrit que 4 ou 5, il s'est avéré qu'elle en a écrit plus de 200!
Si certains passages paraissent un peu brouillon dans cette biographie, il n'en reste pas moins que la vie de George Sand est fascinante à plus d'un titre, et nul besoin d'apprécier ses romans pour savourer le roman de sa vie et se qu'il signifie pour une femme. 344 pages, mais je regrette qu'il n'y en ait pas eu plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110


critiques presse (3)
BDGest   31 mai 2021
Dessins au trait simple et efficaces, mise en scène allant à l’essentiel, quelques extraits de textes bien choisis marquant les chapitres, George Sand – fille du siècle est une lecture intéressante illustrant avec efficacité et précision la trajectoire d’une des grandes figures littéraires françaises.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   25 mai 2021
Une biographie dessinée intéressante, parfois trop touffue, mais qui a le mérite de restituer avec précision tous les pans de la vie d’une George Sand talentueuse, courageuse et aux multiples facettes !
Lire la critique sur le site : Sceneario
LigneClaire   17 mai 2021
Elle revient sur le devant de la scène avec George Sand une fille du siècle par Séverine Vidal et Kim Consigny où on redécouvre sa jeunesse sous tutelle d’une grand-mère à la fois aimante et intransigeante, et puis la vie bouillonnante d’une femme de lettres, libre sur tous les plans, en un temps où c’était inconcevable.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
taleofacitytaleofacity   24 juin 2021
Je reconnus que j'écrivais vite, facilement, longtemps, sans fatigue ; que mes idées, engourdis dans mon cerveau, s'eveillaienr et s'enchaînent, par la déduction, au courant de la plume ; que, dans ma vie de recueillement, j'avais beaucoup observé et assez bien compris les caractères que le hasard avait fait passer devant moi, et que, par conséquent, je connaissais assez la nature humaine pour la dépeindre ; enfin, que, de tous les petits travaux dont j'étais capable, la littérature proprement dite était celui qui m'offrait le plus de chances de succès comme métier, et, tranchons le mot, comme gagne-pain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
bilodohbilodoh   12 août 2021
Maudissez tous ceux qui creusent des charniers. La vie n’en sort pas. C’est une erreur historique dont il faut nous dégager. Le mal engendre le mal. Apprenons à être révolutionnaires obstinés et patients, jamais terroristes.

(Delcourt, p.324)
Commenter  J’apprécie          60
LouloureadLoulouread   05 avril 2022
« Dans le temps où le mal vient de ce que les hommes se méconnaissent et se détestent… »
« La mission de l’artiste est de célébrer la douceur, la confiance, l’amitié, et de rappeler ainsi aux hommes endurcis ou découragés… »
« Que les mœurs pures, les sentiments tendres et l’équité primitive sont, où peuvent être encore de ce monde. »
Commenter  J’apprécie          30
bilodohbilodoh   12 août 2021
« La femme! La femme, je ne sais à quel propos vous me parlez toujours de la femme »

« Quant à moi, je ne sens pas que mon âme ait un sexe, comme vous tâchez souvent de le démontrer.

(Delcourt, p.221)
Commenter  J’apprécie          50
LouloureadLoulouread   30 mars 2022
Pourquoi pleurent-ils, tous?
-Ils sont tristes pour ton père!
Mon papa est donc encore mort aujourd’hui?
Ne pleure plus!
Quand il aura fini d’être mort, il reviendra bien te voir!
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Séverine Vidal (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Séverine Vidal
Aujourd'hui, Séverine Vidal nous lit un joli extrait de son album J'HABITE UNE FAMILLE. Un hymne aux grandes familles que l'on se construit illustré par Sophie Vissière, pour la collection CASTERMINOUCHE.
https://bit.ly/Casterminouche
autres livres classés : biographieVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

la meilleur nuit de tout les temps

Comment s'appelle la copine de Raphaël ?

Sarah
Pauline
Colombe
Rachel

3 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : La meilleure nuit de tous les temps de Séverine VidalCréer un quiz sur ce livre