AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Le_carnet_de_Peg


Le_carnet_de_Peg
  26 décembre 2020
Le plongeon raconte l'histoire d'Yvonne, 80 ans qui, après avoir vécu 40 dans sa maison, doit partir vivre dans un Ehpad. Elle ne se sent plus capable de vivre seule dans cette grande maison. Sa seule compagnie est sa fidèle chienne, Bellouche aussi vieille qu'elle et qu'elle va préférer euthanasier plutôt que de l'abandonner. Après avoir vendu sa maison, Yvonne arrive à l'Ehpad, accompagnée de sa famille. Et puis, elle se retrouve seule dans sa chambre qui est tout ce qu'elle n'aime pas. Elle rencontre les autres résidents et dans un premier temps n'a pas envie de se lier à eux. Elle est plutôt provocatrice. Mais rapidement, elle va se rendre compte qu'ils partagent tous la même chose et va se faire des amis. Elle va même rencontrer l'amour avec Paul François. le plongeon raconte donc le quotidien de ces « petits vieux » qui doivent s'habituer à cette nouvelle vie, bon gré, mal gré. Yvonne est une femme déterminée qui s'est toujours débrouillée seule alors elle est inquiète à ce qu'elle va devoir vivre désormais. Mais elle va se rendre compte que la vie est ce qu'on en fait. Elle va entrainer ses nouveaux amis dans ses délires, en perturbant les ateliers, en organisant une fête, en les entrainant dans une fugue.

J'ai d'abord beaucoup aimé la couverture de cette BD qui parle d'elle-même. Elle est magnifique et aurait pu être la raison de me faire acheter ce livre. Elle représente Yvonne qui tombe au fond, qui se noie. Elle a ce regard tellement perdu.
Séverine Vidal réussit à aborder toute la vie en Ehpad en ces quelques pages. Un petit regret quand même. La BD aurait mérité de développer un peu plus l'histoire, avec un tome 2 peut-être ?

Elle aborde des thèmes dont on ne parle pas ou peu : l'abandon et le sentiment d'abandon, l'amour charnel chez les personnes âgées, l'infantilisation de nos ainés, … Séverine Vidal aborde brièvement le manque de personnel dans les Ehpad mais on y voit aussi un personnel attentif à ses résidents, à l'écoute et d'autres blasés, avec des gestes plus mécaniques.

Un grand bravo également à Victor l'Pinel, le dessinateur. Les dessins sont magnifiques, ni caricaturaux, ni grossiers mais tellement réalistes.
Ça n'a pas du être facile. On voit rarement des dessins de personnes âgées de cette qualité. Même les scènes d'amour ou la scène d'Yvonne sous la douche. Rien ne choque. On sent un grand respect, une grande sensibilité dans ces dessins.

A ma connaissance, peu (ou pas) de livres abordent ce thème du départ en Ehpad. Ça n'était pas gagné, pas facile à faire. Mission accomplie avec le plongeon, et bien accomplie !
Merci à Babelio et aux éditions grand angle pour cette découverte dans le cadre d'une masse critique spéciale.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus