AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Lydia Lakel (Traducteur)
ISBN : 2757803875
Éditeur : Points (08/03/2007)

Note moyenne : 3.22/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Palimpseste : parchemin dont on a effacé la première écriture pour y écrire un nouveau texte. Sous une forme originale, l'écrivain Gore Vidal convoque ici ses souvenirs et les figures de sa jeunesse : les Kennedy, Anaïs Nin, Truman Capote, Tennessee Williams, Cocteau, Carter, Reagan... Dans un style admirable de finesse, mais sans complaisance, il brosse une superbe galerie de portraits doublée d'une réflexion profo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Woland
  25 octobre 2008
Palimpsest, a memoir
Traduction : Lydia Lakel
Autant les "Mémoires" de Tennessee Williams m'avaient déçue, autant le "Palimpseste" de Gore Vidal m'a agréablement surprise en me révélant un personnage beaucoup moins narcissique et obsédé par le sexe qu'on pouvait s'y attendre et aussi un homme d'une grande culture.
Comme rien n'est parfait en ce monde, ces mémoires présentent également quelques côtés agaçants : le ton parfois un peu trop hautain du personnage, grand bourgeois né dans une famille fortunée et qui n'a, par conséquent, jamais connu beaucoup de problèmes majeurs, et bien sûr la superficialité qui réapparaît en lui quand il évoque certaines de ses relations mondaines.
Mais ce qui sauve Gore Vidal, c'est d'abord son intelligence qui lui fait percevoir tout le ridicule de l'affaire au moment même où il sombre dans l'orgueil mal placé, et ensuite son sens de l'humour, un humour cruel et noir qui permet à son lecteur de relativiser certains de ses propos.
L'homme est aussi fascinant quand il analyse L Histoire des Etats-Unis, critiquant sans complaisance leur impérialisme et arrivant non sans tristesse à la conclusion que, depuis l'arrivée au pouvoir de Lyndon B. Johnson, le divorce est complet entre l'élite politicienne et le peuple américain.
Contrairement à ce que l'on pourrait croire - la réputation de Vidal ayant beaucoup pâti dans notre pays de l'admiration que l'on porte à Mailer et à Capote - "Palimpseste" n'est pas un règlement de comptes mondain ou littéraire. C'est un livre passionnant, un peu brouillon aux entournures, avec de beaux portraits pleins d'affection (notamment celui de Tennessee Williams, que Vidal surnomme "L'Oiseau Magnifique"), de petites caricatures finement méchantes (celle de Truman Capote vient en première ligne) et surtout un amour et un respect de la culture universelle qui suffiraient, à eux seuls, à pardonner à son auteur quelques morceaux çà et là moins réussis. ;o)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gaillard1gaillard1   20 mars 2014
Jackie venait tout juste de refaire la salle à manger avec un papier peint du XVIIIe siècle représentant des soldats en armes. "Un peu trop martial" dit Jack tout en se plaignant des odeurs qui émanaient de la cuisine toute proche. A cet instant précis je sus que c'était cela, être président. Les odeurs de cuisine, Alice Longworth, Bill Walton et Oatsie Leiter à table. Un mauvais dos, une mauvaise presse, l'éventualité d'une guerre nucléaire et des ragots, des ragots à n'en plus finir qui deviennent ensuite de l'histoire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Video de Gore Vidal (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gore Vidal
Bob Roberts, film américano-britannique réalisé par Tim Robbins en 1992. Avec Tim Robbins, Giancarlo Esposito, Alan Rickman, Gore Vidal. Trailer
Dans la catégorie : Textes diversVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature américaine en anglais>Textes divers (382)
autres livres classés : histoire politiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox