AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782848658179
288 pages
Sarbacane (26/08/2015)
4.09/5   240 notes
Résumé :
Matt et son grand-père Gary partent à la poursuite des souvenirs sur les routes de l'Ouest américain.

Embarquez dans un road trip pour partager les destins d'une véritable "famille de route".
Des histoires atypiques, des personnages terriblement attachants, des générations qui se croisent...

... pour un roman bouleversant.
Critiques, Analyses et Avis (95) Voir plus Ajouter une critique
4,09

sur 240 notes
marina53
  31 mars 2021
Aujourd'hui, lorsque qu'elle regarde Amber, sa fille de 18 mois, Dixie ne regrette pas son choix d'avoir gardé l'enfant malgré les réflexions qu'on a pu lui faire. Aller à la fac et élever seule sa fille n'est pas de tout repos mais elle s'en sort. Bien qu'elle se soit séparé fâchée d'avec Matt, elle décide aujourd'hui de lui annoncer qu'il est papa. Une nouvelle qui bien que surprenante le ravit et il compte bien aider Dixie dorénavant. Même si le moment n'est pas des plus propices. En effet, avec Gary, son grand-père atteint d'Alzheimer, il a préparé un voyage, pendant deux mois, à travers les États-Unis, plus exactement refaire la tournée de Pat Boone de 1958 pour lui remémorer ses souvenirs. Et puisqu'il est temps d'assumer sa paternité et libérer Dixie qui doit bosser dur, Gary propose d'emmener la petite avec eux. Mais voilà qu'arrivés à l'aéroport de San Antonio, une méchante tempête bloque tous les vols. Direction alors le guichet des locations de voitures mais il ne reste qu'un seul mini-van à huit places. Tout près d'eux, Antonia, qui doit se rendre à Austin pour un entretien d'embauche, et Luke, qui a fugué et veut fuir la vie qu'on lui impose depuis plus de deux ans, proposent de faire le voyage avec eux...
À bord de ce mini-van, Matt, tout jeune papa, Gary, dont la vie commence gentiment à lui échapper, Luke, un adolescent un peu paumé qui ne supporte plus sa nouvelle vie, Antonia, jeune trentenaire qui veut commencer une nouvelle vie à Austin, et enfin, Amber qui se découvre une nouvelle famille. Ces cinq-là, réunis parfois par le hasard, vont vivre un road-trip, du Texas en Californie, inoubliable (même pour Gary qui va, pour cela, noter sur un petit carnet ses moments forts). Au fil de leur étape, chacun va en apprendre un peu plus sur l'autre mais également sur lui-même et sur le sens qu'il veut donner à sa vie. Tout à la fois drôle et émouvant, léger et grave, empli de bons sentiments qui font du bien, ce roman, habité par des personnages inoubliables et très touchants, est une véritable bouffée d'oxygène. La plume de Séverine Vidal, fraîche et vivante, nous invite aussitôt à embarquer à bord de ce mini-van.
Très belle surprise que ce roman jeunesse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          624
Coeur2livres
  26 octobre 2016
Un foule de personnages (5 principaux et de nombreux secondaires) pour un road trip aussi amusant qu'émouvant.
Matt a décidé de partir deux mois sur les routes avec son grand-père atteint d'Alzheimer afin de refaire la tournée de 1958 de Pat Boone, un crooner dont le grand-père est resté fan toute sa vie. Il espère raviver ses souvenirs et peut-être repousser l'évolution de la maladie. Il prépare cela depuis longtemps mais rien ne se passera comme prévu.
Ils vont se retrouver à 5 dans un van et vivre un voyage hors du commun, chacun ayant quelque chose à oublier.
Les thématiques principales sont la famille, la paternité, les souvenirs, le poids du passé et la maladie (Alzheimer, cancer et TOC).
L'originalité de l'écriture est qu'elle offre à chaque chapitre le point de vue d'un des personnages tout en laissant l'histoire progresser. Ces personnages sont tous traités à part égale dans le récit, on apprend à les connaître, leurs failles se dévoilent peu à peu. Chacun à au moins un choix à faire pour son avenir, une décision à prendre et ce n'est pas toujours facile de choisir son mode de vie. Rester? Partir? Ne pas être un poids pour les autres, croire en quelque chose, se sentir bien avec des personnes au point de se sentir « en famille ».
Dans tous les cas, ce voyage va également être un cheminement intérieur.
Séverine Vidal nous offre en parallèle la visite de lieux qui ont marqué une génération et nous sensibilise à un style musical (présence en début d'ouvrage d'une bande son de 29 titres). Très belles descriptions des paysages américains par ailleurs.
Une lecture enrichissante!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
blandine5674
  28 avril 2018
A classer dans les livres qui font du bien. Des personnes qui ne se seraient jamais rencontrées s'il n'y avait pas eu un problème météo avec annulation des vols. Un papy Alzheimer, avec son petit-fils et sa fillette qu'il vient de connaître, vont donc louer un minibus. Ce road movie, pour aider à raviver la mémoire du grand-père, est prévu dans plusieurs états d'Amérique comme au bon vieux temps de 1958 quand il suivait, avec ses potes, le crooner Pat Boone. Vont se joindre à eux un jeune en fugue et une femme qui souffre de tocs et veut changer de vie. Peu à peu, chacun va se dévoiler et combler le vide en eux. C'est touchant et plein d'émotions. Un bouquet de bonheur bien garni.
Commenter  J’apprécie          323
livreclem
  05 août 2016
Un road trip touchant et jamais triste.
Matt embarque son grand-père et sa fille sur les routes des États-Unis pour retrouver des souvenirs de son papi atteint d'Alzheimer.
Dans leur van se retrouvent également une jeune trentenaire et un ado en fuite, un peu paumé.
On passe un agréable moment et on partirai bien avec eux !
Une lecture sympathique qui alterne la vision de chaque personnage à chaque chapitre.
Commenter  J’apprécie          250
Laulette
  26 novembre 2019
J'ai demandé Quelqu'un qu'on aime aux éditions Sarbacane car la couverture m'a tout de suite beaucoup plu. Elle est simple mais incroyablement belle et poétique. Une fois que l'on a lu le livre, on se rend compte que c'est la couverture parfaite, on n'aurait pas pu mieux choisir. Elle représente exactement l'atmosphère du roman. Une fois de plus, chapeau aux éditions Sarbacane car leur choix de couverture est génial ! En plus de la couverture qui m'a immédiatement charmée, le résumé m'a lui aussi attirée. Un road-trip dans l'Ouest américain, quoi de mieux pour nous faire voyager et nous faire rêver, surtout en cette période d'été et de vacances ? Je me suis donc laissée tenter et je ne regrette pour rien au monde ce choix car j'ai découvert une pépite, une vraie, comme chaque lecteur assidu souhaite en découvrir.

Quelqu'un qu'on aime, c'est l'histoire d'une famille, une drôle de famille qui va se créer au cours d'un périple à travers les splendides paysages de l'Ouest des Etats-Unis. Matt, un jeune homme de vingt ans, décide d'emmener son grand-père Gary faire la mythique tournée de Pat Boone, le chanteur préféré du vieil homme. Enfin "faire"... ce serait plutôt "refaire" puisque Gary a déjà fait cette route dans sa jeunesse, accompagné de ses amis. C'est l'un des plus beaux souvenirs de sa vie et c'est pour cela que Matt a eu ce projet, il souhaite raviver les souvenirs de son grand-père car ce dernier est atteint de la maladie d'Alzheimer. Mais nos deux complices ne vont pas partir tous les deux comme prévu puisque juste avant le départ, Dixie, l'ex de Matt fait son grand retour et révèle au jeune garçon qu'il est papa d'une petite fille de dix-huit mois appelée Amber. de plus, un certain Luke plein de secrets fait son apparition et une belle femme Antonia rejoint la petite troupe. C'est un voyage plein de surprises et de bons sentiments qui commence...

J'ai eu un gros coup de coeur pour cette drôle de famille. Chaque personnage est infiniment intéressant et joliment construit. Ils ont tous leurs propres faiblesses, leurs failles mais ils ont tous également ce petit truc qui fait qu'on les adore. Mon personnage préféré est Gary, le grand-père de Matt et finalement, le grand-père de toute la tribu. Je me suis tellement attachée à lui, à sa gentillesse, à ses souvenirs, à sa maladie. En fait, j'ai été particulièrement touchée par Gary et par le roman en général car cette fichue maladie d'Alzheimer me touche personnellement, j'ai mon propre Gary dans ma famille puisque mon grand-père souffre de la même maladie. Comment ne pas s'attacher à un personnage si réaliste ? Matt m'a également énormément plu. Ce qu'il fait pour son grand-père est très beau. Luke et Antonia sont les deux intrus de la famille mais à la fin, on peut affirmer que, finalement, les liens du sang ne définissent pas toujours les sentiments familiaux que l'on peut ressentir pour certaines personnes. Et je ne peux que le confirmer.

J'ai adoré l'histoire. Séverine Vidal nous fait voyager, les descriptions des paysages sont sublimes : je m'imaginais à la place des personnages et je n'avais qu'une envie, prendre un billet d'avion et les rejoindre. Je voulais me fabriquer des souvenirs de ces endroits et pouvoir les revivre plus tard.
Par ailleurs, le thème de l'Alzheimer n'est pas chose courante dans la littérature jeunesse. L'auteure l'a traité d'une superbe façon. Tout en délicatesse, en douceur, avec beaucoup d'amour. Il n'y a rien d'exagéré et les crises que Gary connaît arrivent réellement aux personnes malades. C'est un roman qui nous aide à découvrir cette terrible maladie, cette voleuse de souvenirs, de vie. Rien que pour avoir un aperçu des effets de la maladie d'Alzheimer, des sentiments des malades mais aussi de leurs proches, car je vous assure que c'est loin d'être facile à vivre, je vous recommande grandement ce roman.

Mais Quelqu'un qu'on aime, c'est également un roman d'amour. L'amour d'un père pour sa fille, d'un petit-fils pour son grand-père et tellement d'autres formes encore. On réalise qu'il est important de profiter des gens que l'on aime tant qu'il encore temps. Il ne faut pas laisser filer ces précieux moments avec nos familles. Il faut se créer des souvenirs et espérer les garder en soi pour toujours. Ce roman nous dit aussi qu'il faut oser dans la vie. Oser réaliser ses rêves, oser se rebeller, oser vivre, tout simplement.

Je vais m'arrêter là pour cette chronique. Je pense que vous l'aurez compris, Quelqu'un qu'on aime est un immense coup de coeur. Je ne peux que vous le conseiller, à n'importe qui, peu importe l'âge que vous ayez. Ne passez pas à côté de ce joyau !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
orbe
orbe  
Mais Matt lui fait trop de peine, à rêver que ce voyage ne soit qu’une succession
d’instants magiques, faits de complicité et d’émotion jaillissante. C’est pas la vraie vie. Dans la vraie vie, la baraque a été rasée, le môme fait la gueule et Amber fatigue tout le monde à pleurer sans arrêt.
Commenter  J’apprécie          161
marina53
marina53  
Amber s'endort sur lui, épuisée par la route et les émotions du jour ; déjà, alors qu'il sent quelques gouttes de bave couler sur son bras et n'ose plus bouger un cil pour ne pas la réveiller, il sait ce que c'est d'avoir une fille.
Être père, on verra plus tard.
Commenter  J’apprécie          140
Stellabloggeuse
Stellabloggeuse  
Matt craignait le pire et ce n'est pas ce qui est arrivé. C'est même tout le contraire. A l'horizon, il n'y a pas de soleil couchant magnifique, on ne voit pas à cent mètres dans ce chaos glacial, il n'y a rien, rien de ce qu'il avait prévu, rêvé. Mais Matt s'en fout : ce sera ce que ce sera. Et ça sera sans doute pas si mal.
Commenter  J’apprécie          70
Stellabloggeuse
Stellabloggeuse  
Il y repensera en regardant cette photo, qu'il gardera toujours, pliée en deux, dans son portefeuille. Il y repensera quand il aura l'impression bizarre que ce moment n'est jamais arrivé. C'est le présent qui est fragile ; il disparaît, il n'existe pas. […] Il voudrait garder ce moment, le retenir. Mais il ne peut pas, le présent file et c'est comme ça, alors Luke serre la main de Gary, falaise fragile qui attend, en retenant son souffle, le prochain tremblement de terre.
Commenter  J’apprécie          40
Valerielle
Valerielle  
-Matt me ramène là où j'ai été le plus heureux, le plus insouciant. Quel petit-fils ferait ça, hein ? S'imposer des semaines avec un vieux dingo qui perd la boule -oui parce que, je vous ai pas dit, j'ai ce vilain machin, cette merde galopante, l'Alzheimer. Et... Je... Je perds tout, mes mots, mes clés, mon portefeuille, ma vie.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Séverine Vidal (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Séverine Vidal
Dans notre émission littéraire scolaire Le Secret des livres*, Séverine VIDAL répond à une question d'élève sur son album "le manteau" * émission primée au concours Médiatiks 2022 organisé par le CLEMI
autres livres classés : road tripVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Quelqu'un qu'on aime

Quelle est la troisième etape de la tournée de 58 ?

Le Mildred Concert Hall
Le Mildrad Concert Hall
Le Mildrod Concert Hall
Le Milldrad Concert Hall

5 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Quelqu'un qu'on aime de Séverine VidalCréer un quiz sur ce livre