AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de hashtagceline


hashtagceline
  05 juillet 2021
Billie et Ava n'ont pas oublié. Elles ne peuvent pas. Ni oublier, ni vivre sans lui.
Jules… En 2011, Marylin, la belle-mère des deux jeunes filles a quitté leur père, emmenant avec elle leur demi-frère, “Tigrou”.
“Je pars. Je n'en peux plus.
Ne cherche pas à nous retrouver.
Tu ne reverras pas ton fils.”
Dix ans plus tard, l'absence est toujours aussi pesante. À moins que ce garçon, là, croisé par hasard dans la rue, ce ne soit lui?

Si elle m'avait carrément angoissée avec Ton héroïne, Séverine Vidal revient ici sur un registre plus émouvant, plus sensible (elle sait faire) à travers l'histoire d'un enlèvement d'enfant. Un enlèvement particulier puisque c'est la mère qui en est responsable.
Ce qui me surprend à chaque fois avec l'autrice ( je devrais pourtant m'habituer à force mais non), c'est l'intensité émotionnelle qui se dégage de ses textes. Il faut dire qu'elle trouve toujours les bons mots pour décrire les sentiments -quels qu'ils soient- de ses personnages et qu'elle parvient à saisir et à décrire des moments suspendus comme ceux que l'on peut vivre dans la souffrance.

J'ai noté de nombreux passages dans ce roman pourtant très court. Mon exemplaire du livre s'est trouvé envahi de post-its, comme souvent avec l'autrice. Lire du Séverine Vidal m'expose régulièrement à une pénurie des fameux petits papiers autocollants.
Bref.
Tout ça pour dire que ce roman m'a encore drôlement touchée. J'ai trouvé le récit très prenant avec cette alternance du présent (2021) et du passé (2011, année de la disparition). Séverine Vidal met la situation en place très rapidement. Mais malgré tout, ça s'articule bien et on a aussi vite l'impression de bien connaître les personnages. C'est tout le talent de l'autrice de nous permettre de nous représenter ses héros, leurs problèmes, leurs petites habitudes et de fait, on s'attache à eux avec beaucoup de facilité.
Pour finir, j'ai trouvé assez original d'aborder la disparition sous cet angle. Comme je le disais plus haut, c'est la mère de Jules qui s'en va sans explication de façon totalement inattendue. Et c'est d'autant plus dur à accepter pour toute la famille car c'est incompréhensible. le silence dure, l'absence est douloureuse. Et on se demande si les deux jeunes filles, aujourd'hui adultes, reverront un jour leur petit frère disparu.

Encore un très bon titre de cette collection à part qui offre aux adolescents des histoires ancrées dans la réalité avec une touche d'originalité et ici, beaucoup d'émotion.
Lien : https://www.hashtagceline.co..
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus