AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811211523
432 pages
Éditeur : Milady (24/01/2014)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 70 notes)
Résumé :
Ma vie monotone qui se résumait à lire Jane Austen et à broder est soudainement bouleversée lorsque je me réveille au XXIe siècle. Il semblerait que je me sois retrouvée par je ne sais quel coup du sort dans le corps d'une autre jeune femme dont la vie paraît bien mouvementée. ... Comment peut-on porter des tenues si légères pour se rendre à un rendez-vous galant, et qui plus est, sans chaperon ! Et je ne suis pas au bout de mes surprises : dans ce monde étourdissa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Phoenicia
  30 mai 2019
Tribulations d'une fan de Jane Austen est le tome parallèle ( ce n'est en rien une suite, les deux peuvent se lire dans le sens que l'on veut) de Confessions d'une Fan de Jane Austen. Jane Mansfield se retrouve projetée dans le corps de Courtney Stone. Sauf que Jane vient du Somerset a XIXe siècle et Courtney vit à LA au XXIe siècle. le choc est rude. Jane doit s'adapter dans ce monde où les convenances sont différentes des siennes, où ce qui commun ici est inacceptable chez elle. La vie de Courtney est en plus un vrai bazar : exploitée au travail, trompée par son fiancée et trahie par son meilleur ami. Bref, il faut remettre de l'ordre dans tout cela.
J'ai beaucoup plus apprécié ce tome. Je trouve le personnage de Jane attachant, bien plus que celui de Courtney. Elle essaye réellement de s'adapter à ce monde et cela donne lieu à plein de petits détails qui nous font sourire. Cette fois l'objectif est clairement expliqué : il faut remettre de l'ordre dans la vie de Courtney. Il n'y a pas de flou comme dans l'autre tome, l'objectif est clair, indiqué. Après, forcément, la fin est prévisible mais on ne lit pas ce genre de littérature si on veut un suspens insoutenable sur le devenir de nos personnages. Enfin, comme le titre l'indique, Jane Austen est présente. Ses titres, sa vie. Bref, quand je ferme ce livre, j'ai envie de me replonger dans un de ces 6 romans... Pour bientôt je pense!
J'émets juste un petit bémol sur le dernier chapitre, un peu confus.
Challenge Multi-défis 2019
Challenge le tour du scrabble en 80 jours (5e éd)
Challenge Mauvais Genres
Challenge 50 objets 2019/2020
Challenge Séries
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
nekomusume
  27 mars 2014
Bon j'avoue, Jane Austen dans le titre, j'ai craqué, j'ai acheté....
Ce n'est pas le genre de livre que j'achète d'habitude mais pourquoi pas? L'histoire est sympathique: un échange de corps entre deux fan de Jane Austen mais vivant à des époques différentes. alors forcément quand Jane Mansfield (pas la pin-up des années 50 mais une jeune fille de la noblesse anglaise de l'époque régence) se réveille dans le corps de Courtney Stone, trentenaire qui vient de rompre ses fiançailles avec Franck un coureur de jupon invétéré à Hollywood au XXIème siècle... le choc des cultures est assez rude. J'ai beaucoup aimé la façon dont est décrit la découverte des inventions et moeurs de notre époque par une personne dans la vie est rythmée par des convenances d'un autre siècle. Bien entendu, les livres (et les films) de Jane Austen sont au coeur de l'histoire. Références, citations, qu'aurait fait tel ou tel personnage dans cette situation? Bref un moment sympa à revisiter l'oeuvre. après pour le fond de l'histoire c'est de la chick-lit classique...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Pois0n
  26 juillet 2020
Après « Confessions d'une fan de Jane Austen », qui suivait les aventures de la moderne Courtney dans la peau de Jane en 1813, voici le tome paru deux ans plus tard en VO, suivant en simultané les aventures de Jane en 2009.
Le premier volet s'était avéré plaisant de bout en bout, mais gâché par une fin aussi cryptique que bâclée. Bonne nouvelle : si l'on ne comprend toujours pas le « comment » à l'issue de celui-ci (ce qui n'a, tout compte fait, pas grande importance), au moins est-on enfin éclairé sur ce qu'il s'est passé à la fin du précédent. Et même le « pourquoi » de cette confusion.
Autre bonne nouvelle : Laurie Viera Rigler parvient habilement à éviter de tomber dans la redite. Là où Courtney se retrouvait dans un univers qui n'était pas le sien, sans pour autant lui être tout à fait inconnu, Jane, elle, se retrouve catapultée à une époque dont elle ne connaît rien et où elle a tout à apprendre, de l'usage de la chasse d'eau au fonctionnement de l'électricité, sans parler des moeurs qui ont quelque peu changé en l'espace de deux siècles. Et, contrairement à Courtney dont l'objectif tout au long de son histoire était de rentrer chez elle, Jane fait d'emblée le deuil de son ancienne vie. Et de ses proches. Un peu trop rapidement d'ailleurs, ceci dit, vu le capharnaüm qu'est la vie de Courtney, elle n'a pas vraiment le temps de s'appesantir là-dessus...
Car il s'agit tout de même d'un tome miroir. Là où Courtney s'adaptait plutôt rapidement à sa nouvelle vie, plus de la moitié de ce second volet est consacré à la même phase chez Jane. Et autant le dire tout de suite : c'est LONGUET. Jane découvre les joies et inconvénients du monde moderne ainsi que l'entourage de Courtney pendant près de 200 pages, durant lesquelles ses « amies » la mettent en garde contre Frank et Wes tout en la prenant pour une folle, en boucle, sans que rien n'avance d'un poil, là où le premier tome s'avérait fluide et accrocheur d'un bout à l'autre.
Ceci dit, en dehors de ce démarrage digne d'un vieux diesel, cet opus surpasse son aîné sur plusieurs points. A commencer par une intrigue plus riche. Là où Courtney, au 19e siècle, n'avait rien d'autre à faire que de se laisser vivre en supportant la mère de Jane et en tentant de voir clair dans le comportement d'Edgeworth, Jane se retrouve à devoir gérer sa vie entière toute seule : travail, factures, repas, relations... Hors de tout contrôle parental, celles-ci sont chaotiques, entre les « amies » plus critiques qu'autre chose, l'ex prêt à tout pour revenir dans sa vie et Wes, dont les actes sont à l'opposé des mises en garde qu'elle reçoit contre lui. Heureusement qu'il y a aussi Deepa, qui, de simple connaissance de Courtney, devient pour Jane un soutien précieux et à l'écoute, et qui ne la juge jamais. On est loin de l'amitié somme toute superficielle qui la reliait à Mary deux siècles plus tôt.
Vous l'aurez compris, si Courtney devait éclaircir le mystère Edgeworth, Jane se doit de découvrir les véritables intentions de Wes. Mais là où Edgeworth n'était finalement pas très présent dans l'histoire précédente, Wes se trouve au centre de celle-ci. Et Wes est un sucre. Vraiment. Aux petits soins pour Jane/Courtney sans l'étouffer pour autant, patient, compréhensif, on comprend que Jane soit paumée quand on lui dit qu'elle doit s'en méfier. D'habitude en littérature, je préfère les bad boys rebelles, mais impossible de ne pas fondre pour Wes, qui est pourtant tout l'inverse !
Les oeuvres de Jane Austen sont aussi beaucoup plus présentes dans le roman (il faut dire qu'en 1813, il n'en existait que deux, alors quand Jane en découvre quatre de plus ainsi que les adaptations cinématographiques, c'est la fête). Je vais vous faire une confidence : je n'ai pas pu saisir toutes les références, l'intégrale des romans de la grande dame trônant dans ma PAL, mais n'ayant lu que les adaptations en manga d'Orgueil et Préjugés ainsi que d'Emma. Mais il est agréable de voir le sujet aussi bien intégré à l'histoire ; on sent à quel point Jane est fan, davantage qu'avec Courtney.
Le fantastique, lui aussi, est mieux exploité (d'ailleurs, on est désormais sûrs qu'il s'agit de fantastique et non d'autre chose !).
Bref, « Tribulations d'une fan de Jane Austen » reprend et améliore la recette de son aîné, corrige même son plus gros couac, mais perd hélas au passage le rythme prenant qui en rendait la lecture si addictive. Ceci dit, on passe un bon moment quand même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cats26
  25 mai 2016
Cette série complètement tirée par les cheveux s'adresse d'abord évidemment aux fans inconditionnels de Jane Austen. C'est d'ailleurs fou le nombre de romans de ce genre ; il y a un créneau, c'est sûr. Et c'est efficace puisque me voici avec ce roman.
Le point de départ : une jeune femme de l'époque de Jane (elle a déjà publié deux romans) se retrouve dans la peau d'une jeune femme de notre époque. Elle doit vivre cette nouvelle vie dans le corps de Courtney, une jeune femme qui vient de connaître un désastre sentimental.
Passé l'aspect « je découvre le monde moderne » et ses innovations technologiques (déjà vu dans des romans de voyage temporel), ce sont les réflexions, souvent pertinentes, que Jane Mansfield porte sur la condition féminine actuelle que j'ai trouvées le plus intéressant. Elle pointe du doigt les avancées par rapport à son époque, ce qui demeure malgré le passage des siècles et les nouvelles entraves (parfois créés par les femmes elles-mêmes) qui sont apparues.
C'est une lecture féministe (que j'assume totalement) de ce roman qui se veut avant tout une romance plaisante et humoristique inspirée des oeuvres de J.A.
Bien sûr, il y a une multitude de références aux romans austéniens, à son univers.
Je n'ai pas boudé mon plaisir, même si j'ai trouvé que malgré quelques remarques féministes, le propos général restait stéréotypé : par exemple, toutes les femmes rêvent de se caser pense le personnage principal (c'est vrai que l'héroïne a la mentalité d'une femme de l'époque victorienne!).
D'autre part, l'auteure est convaincante dans son essai de donner un langage plus châtié à Jane ; j'aurai même voulu le lire en anglais car en V.O., l'écart entre l'anglais aristocratique du 19ème siècle et l'américain courant du 21ème siècle doit encore être plus savoureux. D'ailleurs, il est étonnant que les personnages se comprennent si facilement.
En résumé, un roman sympathique qui sous des allures légères avancent quelques saillies plutôt justes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeslecturesdeLily
  14 janvier 2014
Mon avis:


Ce livre, je l'attendais avec impatience, déjà pour son titre, cela fait un moment que j'ai envie de me plonger dans le monde de Jane Austen et du coup, tout ce qui touche à cette auteure attise ma curiosité, mais aussi pour sa couverture, comment ne pas être attirée par cette jolie illustration ?
Les Éditions Milady ont un don nous offrir de beaux livres avec des couvertures toutes plus belles les unes que les autres et elles retiennent toujours mon attention !

« Tribulation d'une fan de Jane Austen » est le second tome de la série « Une fan de Jane Austen » écrite par Laurie Viera Rigler, mais les deux romans peuvent se lire indépendamment sans aucun souci, moi-même, j'ai commencé par celui-ci, pas par choix, mais parce que le premier tome n'était pas disponible et je n'avais pas envie d'attendre qu'on le mette à ma disposition, la tentation de commencer cette saga était trop forte … et cela ne m'a posé aucun problème.

S'il est vrai que je m'attendais à autre chose, je vous avoue ne pas être déçue par ce roman, j'ai vraiment passé un bon moment avec Jane et sa petite troupe.
C'est une jeune femme très naïve et en même temps, cela s'explique très facilement puisqu'elle est projetée dans un monde complètement fou et inconnu pour elle.
Jane se réveille un beau matin dans le corps d'une autre femme et dans une autre époque, évidemment, elle ne sait pas ce que c'est que les toilettes, les produits d'hygiène, la voiture, le travail...
Elle va alors devoir apprendre notre langage qui est loin du sien, nos expressions et apprendre à connaître les personnes de son entourage qui eux la prennent pour Courtney Stone, celle à qui appartient l'enveloppe corporelle.

L'histoire est amusante et légère, les personnages sont plutôt sympathiques, j'ai particulièrement
apprécié Deepa, c'est une fille plutôt mystérieuse, bien qu'elle ne fasse pas partie des amis proches de Courtney, elle va prendre Jane sous sa coupe et va la guider dans sa nouvelle vie.
Jane va devoir affronter Franck, l'ex de Courtney qui a trompé cette dernière, mais qui tente par tous les moyens de la reconquérir.
Elle va faire la connaissance de Wes, Paula et Anna, les amis de Courtney, ces derniers vont l'accompagner tout au long de l'aventure, l'aider à se libérer et lui ouvrir les yeux.

Il y a des passages remplis d'humour, mais il est vrai que c'est plus facile pour nous de prendre nos marques puisque l'histoire se passe à notre époque avec tous nos repères.
Je pense que je vais avoir une vision différente pour "Confessions d'une fan de Jane Austen", en tout cas, j'ai hâte de le commencer et de pouvoir découvrir comment Courtney va s'en sortir dans la vie de Jane.
Alors évidemment, pour les fans de Jane Austen, ne vous attendez pas à trouver dans ce roman de grandes références, cette auteure est seulement le point commun qui lie les deux héroïnes des deux romans.
L'auteur a joué avec ça, avec les époques et c'est très réussi.


Pour conclure :

Ce roman m'a plu, il correspond aux livres que j'aime trouver chez milady, un livre sans prise de tête, agréable a lire avec des personnages sympathiques et attachants.
Un livre avec une histoire loin d'être banale.


Lily
Lien : http://leslecturesdelily.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
pattypp7pattypp7   19 février 2014
Beaucoup d'entre nous vivent leur vie comme dans un songe. Nous ne nous préoccupons pas de ce que nous avons sous les yeux. Nous ne nous rendons pas compte que nous créons nos propres mirages, que nous nous faisons une idée des intentions de notre prochain sans même avoir véritablement conscience de qui nous sommes et de ce que nous voulons. Nous sommes tous des "imaginatifs" en puissance, des conteurs, si vous préférez, et, malheureusement aucun de nous ne veut ouvrir les yeux sur sa triste réalité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pois0nPois0n   24 juillet 2020
« Il ne tient qu'à nous de créer notre propre paradis ici-bas. » J'ignore de quelle manière j'ai été projetée au cœur de cette époque, en ce lieu, dans ce corps... Mais un endroit où l'on trouve six romans par l'auteure d'Orgueil et Préjugés est forcément est petit coin de paradis.
Commenter  J’apprécie          30
pattypp7pattypp7   19 février 2014
Ce qui fait l'authenticité d'une histoire, c'est l'acceptation de la nature humaine et notre capacité d'introspection ; la prise de conscience du fait que nous ne savons rien et que nous nous imaginons être la vérité n'est qu'illusion.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Laurie Viera Rigler (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3978 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..