AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de lagi


lagi
  29 juin 2018
Comme souvent dans ses romans, Delphine de Vigan s'attache à un fait social.
Cette fois il est question de harcèlement moral et de solitude.
Pendant une journée, on suit en parallèle les trajectoires de Mathilde et Thibault dans une grande ville, Paris.
Elle est cadre travaillant dans la publicité. Il est médecin aux urgences.
Du jour au lendemain, Mathilde se retrouve mise au placard par son supérieur hiérarchique, après avoir connu une vie professionnelle plutôt épanouissante et cette situation provoque une profonde souffrance chez elle. Lui sillonne la ville depuis dix ans, il en connaît ses moindres recoins, ses moindres fêlures et une certaine lassitude s'est installée. "Il lui semble qu'à force de promiscuité, et parce qu'il connaît mieux que quiconque son haleine empesée, la ville attend son heure pour le vomir ou le recracher comme un corps étranger". Il vient de mettre fin à une relation avec une femme qui ne l'aimait pas.
Tous les deux sont confrontés à la solitude urbaine, à l'impitoyable monde du travail qui broie les êtres et les déshumanise .
C'est un roman à l'atmosphère sombre, oppressante, comme peut l'être la vie dans une grande ville. Et à cet égard, je me suis fortement retrouvée dans les descriptions de Delphine de Vigan et ma propre expérience de citadine. Ce roman colle fortement à la réalité. A ma réalité. A la réalité de millions de citadins et de travailleurs. Cependant, je n'ai pas pu m'évader à travers cette lecture, c'est sans doute ce qui m'a déplu un peu, car l'univers du livre se rapprochait beaucoup de mon propre univers. En même temps, l'identification est au rendez vous. Et le mécanisme du harcèlement moral est bien décrit (la disqualification, l'isolement de la victime, les brimades,...)
Et il y a cette lueur d'espoir qui ouvre le roman. Le 20 mai, quelque chose va changer dans la vie de Mathilde, grâce à un homme. C'est une voyante qui lui a fait cette prédiction. Les trajectoires de Mathilde et Thibault vont-elles se rencontrer ? L'amour sera-il au rendez vous, une amitié, un soutien ? Ce qui aidera Mathilde à tenir au cours de cette longue journée de travail, c'est la pensée de ses trois fils et la carte que l'un d'entre eux lui a donné, le défenseur de l'aube d'argent. Cela amène une note de légèreté, de poésie dans ce roman difficile.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus