AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ladybirdy


Ladybirdy
  24 février 2019
Une lecture difficile où je me suis dit « il y a encore pire », que mon vécu par exemple. Deux êtres qui portaient en eux la joie de vivre et qui se font ramasser et détruire à petit feu par tous ces abrutis mesquins qui prennent leur pied à saboter l'autre.

Mathilde est veuve à seulement trente ans et mère de trois enfants qu'elle élève seule. Elle occupe un poste a haute responsabilité dans lequel elle s'épanouit. Sans comprendre pourquoi, son chef hiérarchique renverse du jour au lendemain la balance et se met à monter un plan machiavélique pour la détruire à petit feu.
Un chemin tortueux s'engage alors pour Mathilde qui malgré son sang froid et son bon sens ne parviendra pas à endiguer.
Le diable semble avoir le monopole devant les anges, la méchanceté doublée à la supériorité enfantent un piège dont il est impossible de s'en sortir indemne.

Thibaut quant à lui est médecin urgentiste, habitué à soigner les plaies du commun des mortels, sauf les plaies du coeur pour lesquelles il n'existe aucune ordonnance. Il aime Lila avec qui il partage sa vie. Mais Lila ne répond pas à son amour. Quand il se décide à la quitter, elle lui répond merci. C'est tout dire.

Dans cette réalité où les anges sont massacrés et passés sous silence, il y a encore tout un monde souterrain qui fourmille dans son stress, sa suractivité, ses asphyxies, son ramdam incessant. Dans le métro parisien, la vie bat son plein sans s'arrêter sur ces anges qui ont perdu leur chemin. Ce sont les heures souterraines. Tout le monde se bouscule et personne ne se voit. Tout le monde court et personne ne s'arrête. On se tient debout devant ceux qui lèchent le sol. Parce que le monde c'est chacun pour soi, les mains restent planquées dans les poches, et puis on va danser, les uns contre les autres mais au bout du compte on est toujours tout seul au monde. C'est ça les heures souterraines.
Commenter  J’apprécie          12123



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (116)voir plus