AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les heures souterraines (361)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
tosimphal
  26 juillet 2012
Un roman rempli de tristesse. J'ai aimé le style d'écriture, concis, simple et précis. Je reste cependant quant au scénario. La chute est réussie mais alors, on s'ennuie et on attend, on attend le rayon de soleil. En vain.
Commenter  J’apprécie          00
Abilene
  17 mai 2012
L'auteur nous raconte, sans sentimentalisme la vie de tous les jours, vie qui pourrait être vécue par vous et moi : la routine, le travail, le métro, l'usure, la fatigue, l'espoir qu'un jour tout change. La suite ici : http://belle-enfant.over-blog.com/article-les-heures-souterraines-de-delphine-de-vigan-39328370.html
Commenter  J’apprécie          00
babycomeback44
  22 mars 2012
Beaucoup d'ennui. Je regrette de l'avoir acheté...
Commenter  J’apprécie          00
billette
  23 janvier 2012
Quelle finesse dans les descriptions, quelle longue descente vers l'enfer, quel réalisme. J'ai ressenti un malaise égal à celui de cette femme...
Commenter  J’apprécie          00
Versalys
  02 janvier 2012
Autant j'avais trouvé No et moi sympa sans plus ( le film est assez décevant)
Autant j'ai dévoré Les Heures souterraines en trois jours.
A travers sa plume, on dirait que Delphine de Vigan connaît parfaitement ses personnages, les a analysés comme si elle les avait côtoyés au quotidien.
Son roman est magnifique de réalité
J'ai hâte de lire Rien ne s'oppose à la nuit.
Commenter  J’apprécie          00
Ckan
  08 novembre 2011
Des solitudes qui se croisent sans se rencontrer.... pas mal.
Commenter  J’apprécie          00
Geoshun
  10 juin 2011
Magnifique ?! Au final non ..loin de la .. Les premières pages me font croire que je vais déjà le noté au top ..et au final .. Alor déjà oui ce n'est pas une histoire d'amour ! Passez vous votre chemin si comme moi vous avez cru a ca ..plutôt un livre parlant d'un harcèlement moral .. « D'une vulgaire mise au placard »ce qui affreux or horrible a subir ( un ami est entrain de vivre ca …ca le détruit)
Au final le livre porte bien son nom !! Je reste sur ma fin ! Tout ca pour ca !!?? Bon il y a quand meme une sous histoire d'amour ..une cassure d'un couple ..
Avec ce livre je suis partagé .. Je le trouve pas super .. Mais il ce lit vite et j'aime le personnage masculin.
J'aime les citations que j'ai relevé a part ca quoi d'autre ?! L'histoire est longue pourtant le livre très cours il ne ce passe rien ! Et manque d'élément perturbateur on ce lasse..a lire donc pendant vos heures souterraines a vous !! Rien de plus a moins que lire des chose tristes et chiantes vous amuse moi non pas écrit comme ca en tous cas ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
x-Kah-mi
  14 mai 2011
Un bon roman où l'auteure nous dresse le portrait de 2 personnages face à leur travail. On perçoit très clairement le désarroi de Mathilde et de Thibault. Au fil de ma lecture, j'avais pris en grippe Jacques, quel monstre!
Commenter  J’apprécie          00
BMSion
  30 novembre 2010
Les heures souterraines nous parle de ces violences modernes faites aux individus : mobbing, abus de pouvoir, solitude angoissante au travers de 2 personnages qui se croisent et nous livrent leurs fêlures. L'auteure de "No et moi" parvient à aborder des thèmes de société avec finesse et justesse de ton, sans misérabilisme et son roman résonne encore longtemps après la dernière page. /miap
Commenter  J’apprécie          00
ChezLo
  13 novembre 2010
Mathilde et Thibault "pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser" comme le dit la 4e de couverture, mais c'est leur solitude que décrit surtout Delphine de Vigan, solitude au travail (Thibault travaille sans l'entourage de collègue, uniquement par liaison téléphonique pour recevoir les informations des lieux où se rendre, Mathilde est forcée à l'isolement, elle est exclue par son supérieur Jacques de toutes les réunions, toutes les décisions...), solitude dans les déplacements quotidiens (en métro et RER pour Mathilde, où l'indifférence et la monotonie sont devenues si familières, en voiture dans les rues surchargées pour Thibault), solitude aussi dans leurs vies privées (Mathilde élève seule ses trois enfants et Thibault, célibataire, vient de renoncer à l'amour de Lila). Leurs corps les portent encore contre les agressions, contre la lassitude, contre le dégoût. Mais l'épuisement n'est pas loin. (...)
Lien : http://chezlorraine.blogspot..
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Delphine de Vigan

Delphine de Vigan a écrit son premier roman "Jours sans faim" sous un pseudonyme. Quel est-il ?

Agnès Dantzig
Lou Delvig
Sara Dliping
Mia Dumrig

10 questions
211 lecteurs ont répondu
Thème : Delphine de ViganCréer un quiz sur ce livre