AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre Gascar (Préfacier, etc.)Annie Picherot (Éditeur scientifique)
ISBN : 2070372057
Éditeur : Gallimard (24/06/1980)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 50 notes)
Résumé :

1640 : un procès de sorcellerie. Un bûcher. Un complot. Louis XIII défaillant d'amour, de culpabilité et de haine devant son jeune et gracieux favori. Richelieu remontant le Rhône dans un bateau tapissé de velours cramoisi qui traîne derrière lui l'embarcation où Cinq-Mars et de Thou enchaînés sont conduits au supplice : leur mort signifiera la fin de la vieille noblesse écrasée par le pouvo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Missbouquin
  05 juillet 2012
Cinq-Mars ou Une conjuration sous Louis XIII est inspiré par le complot que le jeune marquis d'Effiat tenta pour destituer Richelieu. Ou comment faire un héros romanesque d'un jeune aventurier !
Un peu d'histoire …
Né en 1620 et exécuté le 12 septembre 1642, le marquis de Cinq-Mars était un « favori » du roi Louis XIII. Il était couramment appelé « Monsieur le Grand » en référence à sa charge de grand écuyer de France.
On le suit dans sa montée au pouvoir, soutenu par Richelieu lui-même. Rapidement, il devient favori et mène une vie dissolue. Mais le roi le lasse, dans son changement perpétuel et son incapacité à prendre des décisions face à Richelieu. Ce dernier le stoppe alors dans son projet d'épouser Marie de Gonzague-Nevers, ce que Cinq-Mars n'acceptera pas.
Il monte alors un complot avec François-Auguste de Thou et Gaston de France pour s'allier avec les Espagnols. Leur plan prévoit le renvoi ou l'assassinat de Richelieu, la signature de la paix avec l'Espagne avec une restitution réciproque de territoires. Les Espagnols massent une armée de18 000 hommes dans la région de Sedan pour intervenir aux côtés des conjurés.
Mais une correspondance secrète du marquis est interceptée par la police de Richelieu. Louis XIII et Richelieu le font juger puis décapiter à Lyon, avec François-Auguste de Thou, le 12 septembre 1642. La famille de Cinq-Mars est dépossedée, le château est rasé et sa famille bannie. de son côté, Gaston d'Orléans est privé de ses droits à la régence.
Le roman
Le roman de Vigny respecte les grandes lignes historiques, mais y rajoute des éléments trouvés dans la correspondance des différents protagonistes (correspondance restituée dans les annexes), en particulier sur les relations de Cinq-Mars avec le cardinal, la découverte du complot et l'exécution.
Sauf que Vigny se réapproprie Cinq-Mars pour en faire un vrai héros romanesque et romantique ! Il décrit ses relations d'enfance puis d'amour avec Marie de Gonzague, le déchirement de son coeur quand celle-ci est promise au roi de Pologne, la découverte de la légèreté de son aimée et le désespoir d'un jeune homme passionné prêt à tout : “pour elle je fus courtisan; pour elle j'ai presque régné en France, et c'est pour elle que je vais succomber et peut-être mourir“. Les dernières pages m'ont touché en plein coeur. “Quand la jeunesse et le désespoir viennent à se réunir, on ne peut dire à quelles fureurs ils porteront, ou quelle sera leur résignation subite; on ne sait si le volcan va faire éclater la montagne, ou s'il s'éteindra tout à coup dans ses entrailles.”
Cependant, il me semble que Vigny décrit Richelieu d'une manière beaucoup trop noire, faisant du combat de Cinq-Mars une marche pour la libération de la France des mains de ce tyran. Même s'il montre que Louis XIII n'est pas compétent et ne peut pas s'en passer, et qu'il rend justice au génie politique de Richelieu. Mais il critique le côté peu religieux du cardinal, sa cruauté parfois alors que Cinq-Mars reste pur jusqu'au bout : “Ma pensée entière, la pensée de l'homme juste, se dévoilera aux regards du roi même s'il l'interroge, dût-elle me coûter la tête.”
C'est tout de même un beau roman historique, quoique avec des longueurs lors de l'explication de la situation de la France et des débuts de Cinq-Mars. Ce fut donc un vrai plaisir, sans être un coup de coeur, d'être replongée ainsi au coeur de l'Histoire.
Avec Cinq-Mars, de Vigny est l'un des initiateurs du grand roman historique français. Il est souvent considéré comme le Walter Scott français, tout en plaçant cependant les hommes illustres au premier plan alors que pour Scott, l'histoire n'intervient qu'en toile de fond.
Vigny publie d'ailleurs sa théorie du roman historique dans la troisième édition de Cinq-Mars en 1827, dans une préface intitulée “Réflexions sur la vérité dans l'art”. Il défend l'idée d'un récit qui “perfectionne l'évènement pour lui donner une grande signification morale”. Il affirme que la liberté qu'il prend avec l'histoire est “la liberté que les Anciens portaient dans l'histoire même”, car “à leurs yeux l'histoire était aussi une oeuvre d'art”.
Lien : http://missbouquinaix.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
chapochapi
  18 février 2017
(attention, ce résumé résume l'ensemble de l'intrigue)
Le grand Alfred, fervent défenseur de la cause monarchique, n'a pas manqué, presque vingt ans avant Dumas, de raconter la France sous Richelieu. Mais lorsque le romancier de cape et d'épée met en oeuvre bataille, humour et course contre la montre dans son épopée, l'auteur romantique prend une toute autre direction, sacralisant les grands noms de la noblesse qui tentèrent de sauver la France du vilain cardinal de Richelieu. Vigny décide donc de mettre en scène le crépuscule de ce dernier, lorsque son pouvoir, son ambition (méchant nom pour la noblesse) et les hésitations du roi à l'égard de son premier ministre rendaient celui-ci encore plus méfiant et dangereux qu'auparavant.
Le jeune Henri d'Effiat, marquis de Cinq Mars, est pale, pensif voire mélancolique, révolté sous des airs tranquilles, aimé d'une jeune personne, la princesse de Mantoue, destinée à de plus grands que lui. Au début, partisan discret du roi contre Richelieu, il en vient rapidement à se montrer sanguin contre l'injustice du cardinal. Avec son ami de Thoue, ainsi que d'autres grands noms qui feront honneur à sa bonne mine, à sa sagesse et à toutes ses autres qualités, le jeune Henri ne va pas manquer d'attirer l'attention du roi. Richelieu se méfie de ce jeune premier qu'il devine intelligent et décide de se l'attacher ou de le perdre. Une prophétie plus tard, Cinq Mars sent déjà poindre sa perte. Mais l'amitié du roi lui permet d'obtenir de hautes responsabilités et d'espérer une pairie qui lui permettrait d'épouser Marie, princesse de Mantoue, à laquelle il se fiance en secret. Il devient Grand Ecuyer du roi, grand favori et un grand danger pour Richelieu. Ce dernier ne cesse de décliner mais ses pouvoirs restent intacts sur un roi faible, versatile et pusillanime face à ses responsabilités. le portrait du roi n'est d'ailleurs pas aussi tendre qu'on pourrait le penser pour un royaliste comme Vigny et le marquis de Cinq Mars, qui paye la couardise du monarque défendu, ne manque pas d'accuser le roi de l'avoir abandonné. La fin est attendue car c'est un fragment d'histoire et c'est une oeuvre romantique : Cinq Mars mourra, ainsi que le tendre, le sage, le doux de Thoue, son ami depuis toujours. Ils iront même jusqu'à se rendre, une fois la conspiration contre Richelieu découverte, pour mieux mourir : le premier par fierté, le second par piété (fierté du martyre).
Tous les éléments romantiques figurent dans ce roman qui devient un archétype de ce mouvement culturel : histoire nationale ; personnages identifiables à la première description (pâleur, nostalgie, amour secret pour les lieux retirés, noblesse de caractère, révolte et personnage prêt à l'action comme à l'amour, forcément difficile voire inaccessible) ; jeu, sinon délire, prémonitoire qui déterminera la destinée des deux protagonistes ; nature à l'image des sentiments ; amour discret mais qui dicte sa conduite au personnage.
C'est, à mon sens, pour cette raison qu'il faut lire cet ouvrage qui ne s'embarrasse pas des faits historiques et qui idéalise le dernier conspirateur contre Richelieu. Cinq Mars n'est donc ambitieux que par amour, sa prétention à la pairie et à la Princesse de Mantoue viennent d'un amour longtemps caché au roi, son éloignement du monarque vient de ce qu'il aspire à plus de pouvoir pour son souverain (moins d'emprise du cardinal) et ses visites à Marion Delorme n'ont d'autres buts que de rencontrer les dissidents, certainement pas de visiter cette gourgandine de luxe.
Si on est prêt à accepter ces caractéristiques, Cinq Mars n'est pas une lecture déplaisante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BookNerd91
  01 juin 2017
Cinq-Mars est un roman relativement méconnu alors que sa place est centrale dans l'histoire de la littérature. En effet, c'est le premier roman historique français.
3 (bonnes) raisons de lire Cinq-Mars:
-L'intrigue se déroule à la cour de Louis XIII et, par conséquent, le lecteur retrouve les légendaires Richelieu et Gaston d'Orléans.
-L'héroïsme et la dévotion de de Thou est remarquable au point d'en faire, selon moi, un des meilleurs "sidekick" de la littérature.
-La fin, tragique, est puissante et superbe (au même titre que le Rouge et le noir de Stendhal).
Lien : http://www.histogames.com/HT..
Commenter  J’apprécie          40
Laureneb
  02 mai 2018
Vigny importe le roman historique en France. Il présente un XVIIe fantasmé par le romantisme, avec un Richelieu tout puissant et terrifiant. Cependant, je trouve que c'est trop court sur le déchirement du héros, et souvent bavard. Il y a de beaux passages, émouvants et bien écrits, notamment sur sur le supplice, sur de Thou et sur Urbain Grandier.
Commenter  J’apprécie          00
Yourievitch
  02 janvier 2011
Roman magistral sur la domination et la résistance, sur la justice durant le règne de louis XIII et de richelieu, sur l'humanité d'un rêve de liberté.

A découvrir.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
MissbouquinMissbouquin   05 juillet 2012
“Ma pensée entière, la pensée de l’homme juste, se dévoilera aux regards du roi même s’il l’interroge, dût-elle me coûter la tête.”
Commenter  J’apprécie          110
SepoSepo   24 avril 2014
TOURAINE,JARDIN DE LA FRANCE:
Connaissez-vous cette contrée que l'on a surnommée le jardin de la France, ce pays où l'on respire un air si pur dans les plaines verdoyantes arrosées par un grand fleuve ? Si vous avez traversé, dans les mois d'été, la belle Touraine, vous aurez longtemps suivi la Loire paisible avec enchantement, vous aurez regretté de ne pouvoir déterminer, entre les deux rives, celle où vous choisirez votre demeure, pour y oublier les hommes auprès d'un être aimé. lorsque l'on accompagne le flot jaune et lent du beau fleuve, on ne cesse de perdre ses regards dans les riants détails de la rive droite. Des vallons peuplés de jolies blanches qu'entourent les bosquets, des des coteaux jaunis par les vignes ou blanchis par les fleurs du cerisier, de vieux murs couverts de chèvre-feuilles naissants, des jardins de roses d'où sort tout à coup une tour élancée, tout rappelle la fécondité de la terre ou l'ancienneté de ses monuments, et tout intéresse dans les œuvres de ses habitants industrieux."p.33-34
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sweetiesweetie   28 février 2014
Il n'est pas un endroit de la terre, sans doute, un rocher sauvage, une plaine aride où nous passons avec indifférence, qui n'ait été consacré dans la vie d'un homme et ne se peigne dans ses souvenirs; car, pareils à des vaisseaux délabrés, avant de trouver l'infaillible naufrage, nous laissons un débris de nous-mêmes sur toutes les écueils.
Commenter  J’apprécie          20
MissbouquinMissbouquin   05 juillet 2012
“pour elle je fus courtisan; pour elle j’ai presque régné en France, et c’est pour elle que je vais succomber et peut-être mourir“
Commenter  J’apprécie          30
MissbouquinMissbouquin   05 juillet 2012
“Quand la jeunesse et le désespoir viennent à se réunir, on ne peut dire à quelles fureurs ils porteront, ou quelle sera leur résignation subite; on ne sait si le volcan va faire éclater la montagne, ou s’il s’éteindra tout à coup dans ses entrailles.”
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Alfred de Vigny (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alfred de Vigny
Alfred de Vigny – La passion de l'honneur Documentaire de 1972.
autres livres classés : louis xiiiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1664 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre