AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MarcelineBodier


MarcelineBodier
  12 juin 2019
La famille témoin est un livre vraiment astucieux. A partir d'une histoire très simple, il réussit à faire monter un suspense qui trouve une résolution elle aussi très simple, mais qui tient le lecteur de plus en plus en haleine au fur et à mesure que l'histoire avance. Réellement de plus en plus : au début, on comprend qu'il s'est passé quelque chose de plus dramatique que ce que la trame de l'histoire laisse prévoir, mais on ne le voit pas trop arriver et on ne comprend donc pas où le livre veut en venir. Et puis tout se met en place et de livre qu'on sirote tranquillement, La famille témoin devient pages qu'on tourne fébrilement pour savoir la fin.

Les questions en jeu ne sont pas anodines. Qu'est-ce que réussir sa vie, réussir sa famille, réussir à être parent, réussir sa vie de femme... comment faire pour ne pas répéter les mêmes erreurs d'une génération à l'autre en croyant tellement en avoir pris le contrepied qu'on ne voit pas qu'on se met en fait dans les mêmes exagérations... les personnages se confrontent à ces questions, directement. Ils n'y répondent pas, mais la vie se charge de leur faire suffisamment peur pour les amener à une prise de conscience. Ce roman pose des questions graves tout en restant dans la légèreté pour les traiter : la prise de conscience des personnages est surtout une invitation pour que nous, lecteurs en prise avec les mêmes angoisses et les mêmes contradictions, soyons amenés à la même.

J'ai reculé pendant longtemps avant de lire ce roman, qui a pourtant obtenu un des prix des étoiles de Librinova cet hiver : peut-être parce que le titre m'a induite en erreur. "La famille témoin", je ne savais pas exactement ce que cela m'évoquait ; cela me ramenait vaguement à "l'appartement témoin", mais la comparaison était vide de sens. "La famille modèle" ou "La famille parfaite" aurait été bien plus proche du coeur du sujet : c'est bien d'une famille modèle, aux apparences de famille parfaite, et à la manière dont elle vole en éclats, qu'il s'agit. Mais ces titres correspondent déjà à d'autres romans - évidemment : le sujet est fondamental, donc Emilie Vila n'est pas la première à s'en emparer, ni la dernière. Jusqu'à preuve du contraire, la famille hétérosexuelle classique est la première pourvoyeuse de folie et les écrivains n'ont pas fini d'en explorer les faux-semblants... En revanche, cette allusion au monde des appartements témoins a fini par me faire penser à quelque chose. Si un appartement est dit "témoin", c'est parce qu'il est censé être le prototype de tous les autres. Sauf que les autres ne sont jamais exactement identiques : l'appartement témoin est seulement là pour donner une idée de ce à quoi on peut s'attendre, et permettre de rêver à tout ce que nous aimerions y changer. de la même manière, la famille témoin du livre nous donne une idée de ce à quoi nous pouvons nous attendre si nous nous laissons aveugler par des obsessions, et nous permet de penser à ce qu'il nous faut changer pour que ça n'arrive pas.

Un livre facile à lire, de plus en plus haletant, qui nous tend un miroir où nous pouvons risquer de nous regarder : une excellente lecture, que je vous recommande.
Commenter  J’apprécie          332



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (33)voir plus