AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782246741015
200 pages
Grasset (07/04/2010)
3.7/5   15 notes
Résumé :
Qu'est-ce qui nous fait rougir à l'instant de parler en public, bafouiller devant la femme qui nous plaît, casser un verre au milieu d'un dîner, trébucher devant le supérieur à qui l'on vient demander une augmentation, qu'est-ce qui nous rend maladroit dans les situations qui requièrent le plus de maladresse ? La timidité est un drôle de défaut. Philippe Vilain le sait. Cette passion a envahi sa vie, pour le pire mais aussi pour le meilleur...
Dans cette conf... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Canasson
  28 janvier 2015
Première critique sur Babelio ;-)
Confession d'un timide, un témoignage oui, mais pas que.
Il s'agit aussi d'un petit essai sur la timidité. Nous avons en effet tout une partie du livre dédiée à la considération et à la place accordé à ce trait de caractère par la littérature ancienne ou plus contemporaine. Il y a des passages très enrichissant pour sa propre culture littéraire (et oui tout le monde ne s'est pas attelé à lire tous les classiques), mais parfois nous trouvons quelques longueurs désagréables.
Pour ce qui est de la partie témoignage, je le trouve intéressant et assez ouvert pour que tout un chacun puisse s'y retrouver, s'y reconnaître. Cela permet parfois de mettre des mots sur des sensations éprouvées.
Pour moi une belle découverte, que je conseillerai à mes lecteurs.
Commenter  J’apprécie          50
david19721976
  04 septembre 2022
Il recèle dans cet essai une certaine audace à révéler sa propre timidité. Philippe Vilain ne manque pas de vigueur pour décrire les affres qui polluent la parole de l'éreutophobe, généralement dans des situations publiques, si peu de monde en soit épargné. Les autres, les non timides, d'après les caractères énoncés se présument d'une fausse timidité, une résolution, une stratégie bien huilée pour créer l'événement, comme l'araignée tisse sa toile en attendant sa proie. Observons que le peu de timidité dans le monde ne se rencontre guère que chez les membres d'un institut politique, ou académique; et singulièrement quand ils s'exposent en costume.
Commenter  J’apprécie          30
aliquis
  21 novembre 2010
L'auteur se livre et ausculte avec nous la timidité. Ou plutôt sa timidité. Pour lui, la vraie timidité est la sienne et il y attache toutes les caractéristiques de sa vie propre. C'est bien la confession d'un timide.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
ninachevalierninachevalier   14 août 2017
L'écrivain médiatisé
Quand je dois parler en public, je me demande toujours ce que je fais là et je doute soudain de l'intérêt d'écrire des livres si c'est pour en parler, même si à cette terreur se mêle le désir d'obtenir de la reconnaissance pour mes livres. voilà mon dilemme: je voudrais ne pas être là mais je suis fier d'y être, et je serais vexé qu'un autre soit invité à ma place.

Le piètre intervenant que je suis fait différents constats de ces interventions publiques. Je préfère les émissions en direct que celles enregistrées, la masse anonyme au petit comité dont je ne sais éviter les regards, les amphithéâtres aux petites salles. Ma timidité, qui se présente comme une incapacité à agir dans un contexte particulier que crée la présence de témoins, ne distingue pas la quantité de ce que l'on appelle un "public".Curieusement, cette quantité ne m'importe pas: il m'est moins pénible de parler devant deux cents personnes lors d'un colloque que devant trois lors d'une rencontre promotionnelle où un petit nombre me signifie un désintérêt pour mon oeuvre; moins difficile de parler à la radio ou à la télévision, où seul, devant un animateur, je ne peux me représenter les centaines de milliers d'auditeurs ou de téléspectateurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
SerenaDavisAuteureSerenaDavisAuteure   12 août 2021
La timidité.... force ou faiblesse ?

Voilà un essai qui m'a littéralement retourné le cerveau... Jusqu'au quart du livre, je me dis... Bref, être timide c'est un peu avoir le trac quoi... Et là, bam! L'auteur casse mes préjugés: ma cocotte, tu as la timidité naturelle et la crainte profonde... Mon ego en prend un coup ! Je peste mais je réfléchis quand même...
Au moment où je me demande : "mais... un homme soumis est il timide ?" l'auteur me surprend une nouvelle fois en répondant quelques lignes plus bas: la pudeur est "sociale".
Après l'avoir d'abord détesté (de m'avoir mis face à ma connerie), je commence à m attacher à l'auteur, il me parle à travers ses écrits, explique, dénoue les nœuds, tout devient logique...
Je me détache de ce livre plusieurs semaines. J'observe, je regarde autour de moi, je cherche les timides et je m'approche avec douceur et attention. Je comprends...et je reçois mille fois.
Mon regard change...je replonge dans ma lecture avec émotion.
Philippe Vilain me surprend jusqu'à la fin. La chute, inattendue et bouleversante, transforme l'essai... en un quasi-roman.
Si "la prose timide est une poétique du silence" la timidité est cette folie qui, mariée à son talent, fait de cet auteur...un véritable génie.
Un essai que nous devrions tous lire pour mieux se connaître et mieux comprendre les autres, que l'on soit timide ou non. A mettre sur toutes les tables de chevet. Une bible sociale bourrée de références classiques, philosophiques et artistiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ninachevalierninachevalier   13 août 2017
L'écrivain médiatisé
Quand je dois parler en public, je me demande toujours ce que je fais là et je doute soudain de l'intérêt d'écrire des livres si c'est pour en parler, même si à cette terreur se mêle le désir d'obtenir de la reconnaissance pour mes livres. voilà mon dilemme: je voudrais ne pas être là mais je suis fier d'y être, et je serais vexé qu'un autre soit invité à ma place.

Le piètre intervenant que je suis fait différents constats de ces interventions publiques. Je préfère les émissions en direct que celles enregistrées, la masse anonyme au petit comité dont je ne sais éviter les regards, les amphithéâtres aux petites salles. Ma timidité, qui se présente comme une incapacité à agir dans un contexte particulier que crée la présence de témoins, ne distingue pas la quantité de ce que l'on appelle un "public".Curieusement, cette quantité ne m'importe pas: il m'est moins pénible de parler devant deux cents personnes lors d'un colloque que devant trois lors d'une rencontre promotionnelle où un petit nombre me signifie un désintérêt pour mon oeuvre; moins difficile de parler à la radio ou à la télévision, où seul, devant un animateur, je ne peux me représenter les centaines de milliers d'auditeurs ou de téléspectateurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarinetteBMarinetteB   18 juin 2012
Faire l'éloge du timide, ce n'est pas faire l'éloge du silence, mais celui de la parole, au contraire, d'une parole meurtrie, d'un dire bruissant qui n'a pas trouvé sa voix. Tout timide est un parleur qui ne se nomme ni ne se dit.

J'ai fait la guerre aux mots en silence, dans la souffrance et la jouissance de me taire. Mon dilemme est le suivant : je ne saurais m'envisager sans la timidité dont je souhaite ne plus souffrir, sachant que n'en plus souffrir reviendrait à m'envisager sans elle et que penser que ma vie pourrait cesser d'être dominée par elle n'aurait sans doute pas plus de sens que de continuer à en souffrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
laure1922laure1922   18 septembre 2015
Quand je ne suis pas timide, je m'acquitte des interventions publiques avec enthousiasme mais le sentiment qui me domine alors n'a rien à voir avec la satisfaction. Il s'agit d'une chose difficile à définir, qui me donne l'impression de me trahir,d'être un autre. En parlant, c'est comme si je perdais quelque chose de précieux, une forme d'innocence, une aptitude à espérer et à m'éblouir.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Philippe Vilain (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Vilain
Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • le Géant empêtré de Anne de Tinguy aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/le-geant-empetre.html • le Grand Théâtre du pouvoir de Catherine Nay aux éditions Bouquins https://www.lagriffenoire.com/le-grand-theatre-du-pouvoir.-quarante-ans-de-vie-politique.html • Histoire intime de la V République: La belle époque (2) de Franz-Olivier Giesbert aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/histoire-intime-de-la-v-republique-vol02-la-belle-epoque.html • Une route de Richard Paul Evans et Pierre Simon aux éditions Actes Sud https://www.lagriffenoire.com/une-route.html • Super hôte de Kate Russo et Severine Weiss aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/super-hote-1.html • La Malédiction de la Madone de Philippe Vilain aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/la-malediction-de-la-madone.html • DOG de Clémentine Dabadie aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/dog.html • La Splendeur et l'Infamie de Erik Larson et Hubert Tézenas aux éditions Livredepoche https://www.lagriffenoire.com/la-splendeur-et-l-infamie-1.html • Churchill de Andrew Roberts et Antoine Capet aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/churchill.html • Pamela de Stéphanie des Horts aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/pamela.html • À ma table créole: Recettes iconiques des îles de Suzy Palatin aux éditions Hachette Pratique https://www.lagriffenoire.com/a-ma-table-creole-recettes-iconiques-des-iles.html • Hitler et Churchill de Andrew Roberts et Antoine Capet aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/hitler-et-churchill-secrets-de-meneurs-d-hommes.html • La Dame du Ritz de Melanie Benjamin aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/la-dame-du-ritz-2.html • Les Sorcières: L'encyclopédie du merveilleux de Cécile Roumiguière et Benjamin Lacombe aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/les-sorcieres-l-encyclopedie-du-merveilleux.html • Les Fées: L'encyclopédie du merveilleux de Sébastien Perez et Bluebirdy aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/les-fees-l-encyclopedie-du-merveilleux.html •
+ Lire la suite
Dans la catégorie : EssaisVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Essais (404)
autres livres classés : timiditéVoir plus





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
253 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre