AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226005366
256 pages
Albin Michel (01/10/1977)
3.5/5   2 notes
Résumé :
Quatrième de couverture de Pour Une Nouvelle Virilité qui résume bien.

L'Homme subjugué était un pamphlet, intelligent et plein d humour, écrit par une femme contre les
femmes. Le Sexe polygame, charge de la même virulence mais adoptant un point de vue plus
philosophique, était un livre sur l'amour.
Avec Pour une nouvelle virilité, troisième volet du triptyque qu'Esther Vilar a consacré avec succès à
l'analyse des rapports ... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Pour une nouvelle virilitéVoir plus
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Une fois obtenu le droit de vote, les femmes ont choisi la liberté. Quant aux hommes, ils se sont vu proposer une nouvelle définition de la virilité : jusqu’alors, être viril avait consisté à assumer les travaux que les femmes ne pouvaient pas faire; désormais, ce fut accomplir les tâches dont elles ne voulaient pas. Et cela ne devait plus changer : en accordant le droit de décision à un sexe qui leur était numériquement supérieur, les hommes, une fois pour toutes, s’étaient mis eux-mêmes en minorité.
Commenter  J’apprécie          120
Comme les femmes n’ont pas besoin de désirer l’homme avec lequel elles couchent — l’orgasme féminin ne joue aucun rôle dans la fécondation — il va de soi qu’elles sont les seules à pouvoir choisir leurs partenaires d’après un point de vue exempt de toute sexualité. Les hommes, au moins dans une certaine mesure, doivent se conformer à leur instinct. Et comme les femmes le savent, elles font tout pour accentuer la différenciation sexuelle. Plus les hommes verront en elles leur contraire — plus elles seront féminines — plus elles auront de chances d’être choisies et, par conséquent, plus elles auront de choix elles-mêmes.
Commenter  J’apprécie          90
Aussi longtemps que les hommes, dans une certaine mesure, n’auront pas recouvré leur indépendance, les femmes ne trouveront jamais de compagnons qui leur plaisent et qu’elles puissent vraiment aimer.
Il est grand temps d’offrir à l’homme une chance de s’en sortir.C’est seulement s’il la refuse qu’on pourra prétendre qu’il se sent à son aise dans sa situation actuelle : qu’il est d’accord avec le régime de sa prison, qu’il se vend de bon gré, lui et son travail, qu’il accepte volontiers sa castration, qu’il se félicite de son impuissance économique et politique et que, de toute façon, il n’a rien à objecter à la diffamation dont il est l’objet. Alors seulement, on aura le droit d’affirmer que c’est pour lui rendre service qu’on le dresse uniquement en vue de travailler, puisque quoi qu’on fasse on ne peut l’employer à rien d’autre. Alors seulement, on pourra prétendre que le type actuel de la virilité correspond exactement au niveau général des hommes et qu’en tout et pour tout ils mènent aujourd’hui la vie qu’ils souhaitent mener.
Commenter  J’apprécie          40
« Chacun pour soi et tous pour chacun », voilà ce que sera le dénominateur commun de la partie économique de la réforme. On pourra être aussi égoïste qu’on le veut, mais sans nuire à personne. Puisque tous les citoyens d’un Etat doivent avoir de toute façon de quoi vivre, pourquoi, alors que c’est manifestement possible, ne pas s’organiser immédiatement pour supprimer à jamais tous les rapports de dépendance personnelle? Il est déjà assez difficile d’entretenir sur une longue période des relations heureuses avec d’autres êtres humains. Si l’on ajoute à cette difficulté des intérêts matériels, comme c’est le cas de nos jours dans presque chaque ménage entre mari et femme et entre parents et enfants, toute entente devient impossible.
Commenter  J’apprécie          60
Comme tout ce qui est naturel, le processus de vieillissement d’un être humain ne peut jamais être repoussant. C’est seulement lorsqu’un être humain simule la jeunesse, en feignant d’avoir des seins qui se tiennent, en teignant ses cheveux d’une couleur qu’on n’a généralement qu’à vingt ans, en colmatant ses rides à force de make-up, qu’il produit sur son entourage une impression atroce de délabrement, parce que tout en lui paraît antinaturel.
Commenter  J’apprécie          100

Video de Esther Vilar (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Esther Vilar
Esther VILAR - Autrice Ecrivaine anti-Féministe Vilar y affirme que les femmes vivant dans les pays industrialisés ne sont pas opprimées par les hommes, mais qu'elles maintiennent au contraire des pratiques qui manipulent les hommes en ce qui a trait aux relations de couple. Elle a rédigé d'autres ouvrages sur le même thème.
autres livres classés : féminitéVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (10) Voir plus



Quiz Voir plus

Philosophes au cinéma

Ce film réalisé par Derek Jarman en 1993 retrace la vie d'un philosophe autrichien né à Vienne en 1889 et mort à Cambridge en 1951. Quel est son nom?

Ludwig Wittgenstein
Stephen Zweig
Martin Heidegger

8 questions
163 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophes , sociologie , culture générale , cinema , adapté au cinéma , adaptation , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}