AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081422417
Éditeur : Flammarion (06/06/2018)

Note moyenne : 4.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
"Si les mathématiques étaient un genre littéraire, ce serait certainement la poésie. L'élément poétique peut venir par l'apparition d'éléments étrangers et inattendus dans un texte.On peut trouver une certaine beauté aux mots qui surgissent avec leur charge de mystère dans un dialogue où ils n'ont rien à faire. Ils appartiennent à une autre langue. C'est un peu comme quand vous écoutez une chanson dans une langue étrangère à laquelle vous ne comprenez rien et que vo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gloubik
  16 juin 2018
Cédric Villani a fait le choix pour son titre d'une citation de Léopold Sédar Senghor. Et comment un mathématicien pourrait-il ne pas adhérer à cette phrase : Les mathématiques sont la poésie des sciences. Mais l'auteur met un point d'honneur à préciser qu'il aurait préféré que Senghor utilise le singulier. Mais voilà, en français, par un hasard linguistique comme il y en a tant dans notre langue, nous disons LES mathématiques alors que nous disons LA physique, LA chimie, LA psychologie, etc. Pourtant, toutes ces disciplines, à l'instar des mathématiques sont cloisonnées en un certain nombre de domaines de façon tout aussi nette que la Mathématique. Aussi Cédric Villani fait attention tout au long de ce petit opuscule à utiliser le singulier.
Que dire de plus de cet ouvrage sans en dévoiler l'intégralité ? Qu'il se lit facilement ? Tous ceux qui ont déjà lu un ouvrage de ce mathématicien savent que ses textes se lisent facilement et celui-là ne déroge pas à la règle.
Une partie du texte de Villani me semble être là en guise d'introduction au chapitre de Henri Poincaré L'invention mathématique extrait de son livre paru en 1908 : Science et méthode. Ainsi, le point de vue sur la créativité en Mathématique de l'un se trouve renforcé par le discours de l'autre.
En bref : À lire... sans hésiter même si « vous n'avez jamais rien compris aux maths » ;-)
Lien : http://sciences.gloubik.info..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
lanardlanard   22 août 2016
La recréation est à la base de la démarche mathématique et touche à la poésie de sa nature profonde. Ce petit univers recréé pour nous est un reflet du vaste univers. A ce propos, j'aime commencer certaines de mes conférences par un poème célèbre, La dame de Schalott, de Tennyson*. Le poète y fait allusion à une légende des temps arthuriens, où une pauvre dame frappée d'une malédiction injuste se retrouve incapable de regarder le monde directement à l’œil nu. Elle est forcée de l'observer à travers un miroir. Un jour passe Lancelot, qui est tellement beau, et c'est le coup de foudre. Elle ne peut s'empêcher de le regarder directement et ce faisant, elle meurt. La malédiction s'accomplit. Un poème tragique, qui a donné lieu à de nombreuses interprétations. Les gens de se demandent ce que l'auteur a véritablement voulu dire dans ce poème. J'aime imaginer (après tout, dans l'exégèse poétique, on est libre d'imaginer ce que l'on veut à défaut d'indications de l'auteur) que c'est une allégorie du mathématicien, incapable d'appréhender le monde directement par des expériences comme le fait le physicien, et ne pouvant au contraire l'étudier qu'à travers son reflet dans le monde mathématique: les équations.

* Né le 26 août 1809 et mort le 6 octobre 1892, Alfred Tennyson est l'un dé poètes britanniques les plus célèbres de l'époque victorienne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Cédric Villani (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cédric Villani
QUATRE QUESTIONS À CÉDRIC VILLANI
On a posé 4 questions au mathématicien et député, Cédric Villani.
Son enfance bercée par la lecture, ses premiers héros, les livres qui l?ont profondément marqué, sa discussion rêvée avec Socrate? On en apprend plus sur le lauréat de la médaille Fields 2010.
autres livres classés : mathématiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
282 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre