AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 209252836X
Éditeur : Nathan (25/08/2011)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 184 notes)
Résumé :
L'institut de Lycanthropie, caché au coeur des Alpes, accueille les humains sujets à des métamorphoses animales.
C'est là que Shariff, Flora et Tim ont trouvé refuge. Mais un initié est retrouvé mort, visiblement dévoré par l'un des prédateurs de l'Institut.
Deux camps s'affrontent bientôt ouvertement : ceux qui veulent vivre leur instinct animal jusqu'au meurtre, et ceux qui cherchent à le maîtriser.
Dans cette lutte sans merci, Shariff, Flo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (56) Voir plus Ajouter une critique
KarmaBoomerang
  30 septembre 2011
Mon avis :
Lorsque j'avais lu le premier tome d'Instinct, le gros point noir pour moi avait été le début du livre, une centaine de pages que j'avais trouvé trop vides, trop lentes, comme une extension du résumé de la quatrième de couverture.
Dans le tome 2, ce problème n'existe pas, on rentre très vite dans l'histoire, l'auteur ne s'attarde pas à ressituer des choses (on voit assez souvent des auteurs qui se sentent obligés de faire une sorte de résumé des tomes précédents) et met à profit les premières pages pour planter très vite les tensions de base. Que s'est-il passé depuis que l'on a laissé nos héros? Comment l'Institut se remet-il des drames qui se sont joués quelques mois auparavant? Comment se règlent les conflits internes, mis à jour par les épreuves passées? Les personnages ont-il réussi à se remettre des chocs, des traumatismes? Comment vit-on après tout cela?
J'étais vraiment heureuse de voir ce démarrage, du coup j'ai attaqué ma lecture avec un plaisir bien plus grand que pour le premier tome, plaisir qui s'est poursuivi jusqu'à la fin du roman.
Le contexte de l'aventure m'a semblé d'une certaine manière plus réaliste aussi, l'histoire progresse de manière plus fouillée, les pièces du puzzle s'installent. Les membres de l'Institut ne sont plus "simplement" menacés par des chasseurs cruels qui tuent par plaisir, on voit s'installer une vraie toile de fond sur la base de la recherche scientifique, ce qui est vraiment très bien vue, puisqu'il me semble évident que dans le cas de ces métamorphoses, beaucoup de gens voudraient comprendre le fonctionnement de ce phénomène, et évidemment, trouver des moyens d'en tirer profit.
Je trouve ce tome beaucoup moins inégal que le premier, il est plus maîtrisé d'après moi, tant dans le fond que dans la forme. Malgré tout, il reste des défauts, mais que je trouve tout de même bien plus tolérables que ceux du premier tome.
La principale lourdeur de ce tome vient en fait de l'histoire sentimentale entre Flora et Tim. Au bout d'un moment, on a l'impression de relire toujours la même progression, das un sens puis dans l'autre. Quand l'un fait un pas en avant, l'autre en fait deux en arrière, et inversement. Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis... Les personnages se cherchent, se trouvent, se perdent à nouveau, se morfondent sur eux-mêmes, tour à tour, et au final, leur histoire, qui est pourtant touchante, et leurs sentiments, qui sont justes, en deviennent simplement irritants, pesants. Si on veut bien compatir à leurs lamentations et se demander "vont-ils pouvoir se pardonner, se retrouver?" les premières fois, quand le procédé semble copié-collé, on se lasse, et c'est finalement les personnages qui en pâtissent, on s'en détache quelque peu.
Dans le même genre, j'ai été lassée des chapitres "In Tenebris", parties du livre dans lesquelles l'auteur utilise comme narrateur McIntyre puis Tim, sous leurs formes animales, jouant la carte du trouble, de l'oubli, de l'incompréhension, des souvenirs humains déformés par l'esprit animal... le problème de ces chapitres pour moi, ce n'est pas l'idée ou la manière dont c'est écrit, mais simplement, au bout de plusieurs chapitres de ce genre, que l'on retrouve à intervalles réguliers, j'ai eu l'impression de lire la même chose écrit autrement, des paraphrases. Je comprends bien que l'auteur a voulu montrer la progression psychologique, surtout pour McIntyre, le glissement vers la folie, l'oubli, l'annihilation de la part humaine chez le professeur, mais il manque un je ne sais quoi pour éviter à ces chapitres d'être creux, de faire redondances.
Je pourrais aussi dire qu'au niveau de l'histoire, on retrouve une trame vraiment semblable à celle du premier tome (nos trois héros veulent sauver une personne enfermée dans un lieu ennemi, mais en guettant autour, ils se font prendre et enfermer, ils doivent alors envisager des solutions de fou pour s'échapper, ne reculant devant rien), mais malgré cette espèce de calque des péripéties, j'ai réellement trouvé les aventures du tome 2 bien plus agréables, étonnantes, intéressantes, excitantes. Ici, la force brute, la violence physique ne suffira pas. Il va falloir se montrer affreusement intelligent et accepter de faire des sacrifices de taille. Il faut échapper aux ennemis, il faut échapper à la police. La donne est bien plus complexe.
Malgré tout, certaines questions que l'auteur expose comme le centre de son suspens (avec les réponses qui n'arrivent qu'à la toute fin) ne sont en réalité pas très énigmatiques, car je pense qu'un bon nombre de lecteurs aura deviné les réponses très tôt, ce qui annihile grandement l'effet de surprise qui est recherché vers la fin du roman.
Et encore une fois, Shariff est le joker que l'auteur sort délicieusement de sa manche. J'ai été moins touchée par le personnage je pense, car j'ai plus apprécié le contexte autour de lui (contrairement au premier tome où Shariff était vraiment mon oxygène), mais il reste néanmoins terriblement intéressant, dans son évolution (le petit garçon hilarant, d'une sagesse infinie mais impuissant a laissé place à un bonhomme plus radicale, moins drôle mais toujours aussi étonnant, fasciné par les armes à feu et doté d'une imagination et d'un art de la mise en scène incroyable) et son intelligence, décisive.
Pour les deux autres personnages principaux, Tim est beaucoup moins mis en avant, et personnellement, ça me va très bien comme ça, même s'il reste intéressant, quoi qu'un peu trop héros maudit peut-être. Flora quant à elle prend une importance plus grande, elle est plus fouillée, elle a grandi elle aussi, se montre moins bornée tout en gardant son caractère, ce qui l'a rend plus attachante. La part qu'elle prend dans l'action finale du roman est très bien menée (malgré certaines énormités peut-être, mais difficilement évitables), captivante. Ses talents de hackeuse sont enfin mis en avant avec virtuosité.

La fin de ce tome est quant à elle parfaite, sans concession. J'avoue ne pas avoir été touchée plus que ça par certains des événements finals (*feintage de spoil*), ce qui dénonce certainement encore un peu de difficulté à m'attacher totalement aux personnages et à partager une réelle empathie avec eux. Mais malgré cette distance que je ressens encore, j'applaudis l'auteur des deux mains, il n'hésite pas à balayer beaucoup de choses d'un revers pour offrir des perspectives sombres mais prometteuses, totalement différentes de ce que l'on a connu dans ces deux premiers tomes.

Pour résumer mon point de vue...
Les Points Forts:
-Un tome qui commence sans temps mort.
-Un contexte plus fouillé, un fond qui se met en place, plus logique.
-Une Flora moins butée, plus intéressante et qui révèle tout son talent.
-Un Shariff différent mais toujours aussi attachant et étonnant.
-Une fin qui ne fait pas de compromis, qui offre une suite plus sombre, plus difficile.
Les Points Faibles:
-Les allers-retours incessants dans l'histoire sentimentale Flora-Tim
-Les chapitres "In Tenebris", trop répétitifs et trop creux.
-Certains effets de surprise un peu loupés (la question du traitre notamment)
Ma note : 4/5
Si j'attendais le tome 2 sans plus d'espoir que cela, il n'en va pas de même du troisième tome, que j'ai très hâte de lire ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
iz43
  25 octobre 2018
Ce 2 ème tome m a tenu en haleine.
Je le suis même dit c est pas possible ils ne vont pas pouvoir s en sortir cette fois.
Loin du tome 1 et de la découverte des métamorphoses, le trio Sharrif Flora et Tim vont voir voler la sécurité de l institut en mille éclats.
Au lieu de se serrer les coudes, les membres de l institut se scindent en 2 groupes. Ceux qui veulent maîtriser leur instinct animal la supranoia et ceux qui au contraire veulent vivre leur expérience animale à fond, l infranoia.
Autant dire que nos héros sont dans le premier camp avec les pensionnaires plutôt herbivores.
A cela s ajoutent de grandes trahisons qui conduisent nos amis et avant eux mcintire et Matthew tout droit dans un labo.
Suspense intenable. Ambiance très sombre très dure et glauque j ai enfilé les pages à toute allure. Nos amis vont endurer les pires épreuves, se battre pour rester en vie. Flore m a épaté. Sortie de son rôle de gamine boudeuse.
Ce roman abordé avec justesse des thématiques telles que l expérimentation animale, l appât du gain.
Vincent villeminot malmene ses personnages et nous emmène dans une histoire plutôt adulte où la métamorphose pose avant tout la question de la nature humaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Crunches
  11 avril 2012
A peine le tome 1 terminé, j'ai enchaîné avec le second. Et je pense que c'est un bon point. Parce que je me souvenais très bien des lieux, des personnages. Bon, bien sûr, les quatre personnages principaux (Shariff, Tim, Flora et le professeur) pas de souci. Mais j'avoue que de temps en temps j'avais du mal à resituer les autres : Bjorn, Marco, Kate, Ines, Julien... Sont-ils avec ou contre le professeur ?
Mais bon, on arrive encore assez rapidement à les resituer. Néanmoins, ne vous attendez pas à des flash back. Je ne crois pas qu'il y a en ai beaucoup qui vous rappellent ce qui s'est passé dans le bunker.
Bon, le contexte est bien placé. On sait que toutes les personnes sont susceptibles de se métamorphoser : elles doivent être mordues par un animal bien spécifique (enfin mordues, griffées, éraflées, tant qu'il y a du sang qui coule...) et ensuite elle doivent découvrir leur luxna. Ce que j'ai apprécié c'est la diversité qui nous est présentée : tout d'abord au niveau des différents animaux qui sont présents lors des transformations, mais aussi au niveau des luxna : soit les marées, la pleine lune, l'injection de son propre sang ou d'un sang étranger... bref, c'est vraiment un univers très riche, qui ne cesse de m'étonner. Et ce roman est lui aussi divisé en plusieurs parties qui suivent aussi plus ou moins certains personnages.
Autrement, je trouve ce tome meilleur au précédent. Cela vient du fait que je trouve que l'intrigue principale qui avait été amorcée dans le premier tome est approfondie tout en présentant une intrigue qui est résolue à la fin de ce roman mais aussi du fait que les personnages ont évolué d'une façon qui m'a plutôt plue.
Donc un premier petit point sur les personnages. Je trouve que Flora a évolué. Elle qui m'agacait dans le premier tome, à ne pas trop savoir ce qu'elle veut, un coup je suis tout sourire, un coup je pleure, un coup je fais la gueule à tout le monde. Dans ce tome, ce côté capricieuse, un peu lunatique est mis de côté. Et on a droit à une jeune femme assez sûre d'elle, qui prends des décisions et qui assume ses choix. Elle est aussi un peu plus en avant que dans le précédent tome. du coup, j'ai trouvé qu'elle a mûrit, grandit et qu'elle est bien plus intéressante ! un bon point positif !!
Par contre, je n'ai toujours pas accroché à Shariff. Certes il y a moins de citations (et la lecture est plus facile) mais.. je sais pas... j'ai l'impression qu'il se donne plus un genre qu'autre chose et pas vraiment. C'est un peu : Je choisi un thème et je m'y donne à fond. Dans le premier, il était sur la voie des moines bouddistes, cette fois, il est sur la trace des samouraïs. Et j'ai du mal avec les pré ado super intelligents qui savent presque toujours tout faire, se sortir de toutes les situations. Ceux qui savent doser les seringues de tranquilisant en effectuant les calculs de tête ! et puis un samouraï accro aux flingues... Bref... ça me semble un peu tiré par les cheveux... mais bon.. pourquoi pas ?
Quant à Tim... Tim, Tim et re Tim. Je l'aime bien. Même s'il est moins présent que dans le premier (là bas, il avait la tête de l'affiche pendant la première partie). Même si, à un moment, il m'a aggacé. Genre je vais devenir le héros qui va se sacrifier. Mouais... on adhère moyen. Et puis, se rendre coupable de quelque chose qu'il n'a pas commis, c'est un peu idiot. Mais bon... Il est dans une période d'autoflagélation... dont il a intérêt à bien vite sortir, sinon c'est moi qui irai lui botter les fesses.... Mais il semble qu'à la fin du roman il reprend du poil de la bête (sans mauvais jeux de mots !).
Autrement, on a droit à des méchants, vraiment méchants. du genre qu'on aimerait pas croiser dans la rue, du genre qui illustrent bien l'expression : "un main de fer dans un gant de velour".
Un second point sur les parties. Cette fois, on a droit à deux parties et non plus à trois, ce qui ne pose pas de souci. Par contre, cette fois, pour nous rendre encore plus accro on a droit à des chapîtres qui sont un peu totalement esseulés. Je m'explique. On a notre histoire qui nous est racontée du point de vue de Tim, Shariff ou Flora. Et là, tout d'un coup, on a un chapitre intitulé Dans l'oeil du Fauve, où on ne sait absolument pas qui est le personnage qui agit. Si ce n'est qu'il est dangereux et qu'il est plutôt parmi les partisants de Paul Hugo. Et puis ensuite il y a d'autres chapîtres intitulés In Tenebris dont je ne vais pas parler, mais qui sont aussi des petites parenthèses qui nous entrainent vers l'addiction pure et simple.
Enfin, au niveau de l'intrigue c'est carrément le pied. Si ! le pied !! Parce que non seulement on cherche à savoir qui est celui qui a tué à l'Institut, on veut savoir ce qui s'est passé : pourquoi le professeur a disparu, on cherche à en apprendre plus sur l'intrigue qui avait été ébauchée dans le tome 1.
Du coup, on a droit à une double intrigue juste sur ce tome et à des révélations sur l'Intrigue qui se complexifie ! Et c'est ça que j'aime ! parce que oui on est dans une lecture jeunesse, oui on ne s'adresse pas à des adultes mais ce n'est pas la peine de nous pondre une intrigue qui ne vaux pas un pet ! alors oui, j'aime, j'aime et j'en redemande !!
Et, il y a quelques rebondissements qui valent le détour et qui nous donnent envie d'entamer le tome 3 tout de suite !
Je ne vais pas plus vous en parler, pour que vous puissiez tout découvrir par vous-même ! Mais je vous rassure, bien que les intrigues soient plus nombreuses et plus complexes que dans le premier, pas de souci pour tout suivre ! C'est très bien amené et on a le temps d'échaffauder plusieurs théories avant qu'elles ne tombent en miettes !
Tout comme le premier, il y a aussi une part de violence dans ce tome. Il est moins sanglant que le premier mais je le trouve plus violent, percutant. Peut être parce qu'une part de brutalité surgit de là où on ne l'attendait pas. Et elle est plus psychologique que physique. Pour moi, ce qui est fait dans les laboratoires de Wardog relève de la torture (même si la Convention de Genève est respectée !).
En conclusion, c'est un deuxième bien plus intéressant que le premier et j'ai hâte d'avoir la suite entre les mains ! Des personnages qui ont évolué et qui sont plus attachants, une intrigue plus complexe, des rebondissements et une façon de présenter l'histoire tout bonnement addictive ! N'hésitez donc pas à rajouter cette série à votre bibliothèque !!

Je tiens aussi à remercier les éditions Nathan (représentées par Samia) pour ce partenariat ! Avec des ouvrages d'une telle qualité, j'espère qu'on ne s'arrêtera pas !
Lien : http://plaisirsdelire.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Saiwhisper
  17 octobre 2016
Le début du second tome d'Instinct m'a un peu fait serrer les dents, notamment à cause de la romance. En effet, je l'avais déjà trouvée trop précipitée pour être crédible dans le premier opus, toutefois ce ressenti est toujours bien présent. En effet, suite au traumatisme et à la remise en question de Tim à cause de l'épisode du bunker, nos deux tourtereaux ne vont plus s'adresser la parole pendant un certain temps. Ce qui m'a sidérée, c'est que tout s'est résolu grâce à l'adorable Shariff qui leur offre des bijoux pour qu'ils se marient... Ce qu'ils font ! Désolée de spoiler ce début, mais cela m'a grandement agacée : comment peuvent-ils s'unir ainsi au bout de vingt pages alors qu'ils ne se parlaient ou ne se voyaient plus depuis longtemps et que leur romance n'était déjà pas très réaliste ? Il a suffi d'un échange de bagues pour qu'ils décident de faire un pacte de transparence. Ajoutons à cela le fait que, tout au long du récit, ils se répètent sans cesse qu'à présent ils ne font qu'un et que plus rien ne les arrêtera... J'ai trouvé cela niais et peu crédible...
Heureusement, j'ai réussi à passer outre cette relation rapide et me suis régalée avec le reste de l'intrigue. Vincent Villeminot a tapé fort avec ce second tome, puisque l'on rentre très vite dans un récit rempli de suspense. de plus, les rebondissements sont très nombreux, tout comme les trahisons ! le trio essaye de percer les nombreux mystères liés à l'étrange drogue dont on parle dans le premier tome et enquête parallèlement sur un traître qui aurait vendu certaines informations... Par ailleurs, la dernière moitié de l'ouvrage est à la fois sombre et dure. Tortures, expériences et émotions feront frémir le lecteur ! Pour ma part, j'ai été happée par cette dernière partie qui m'a énormément émue. Les pages se tournaient toutes seules tellement j'étais captivée par ce récit.
En subissant de telles épreuves, les protagonistes ont sacrément évolué ! C'est surtout Flora qui jouera un grand rôle dans cette histoire, cependant les autres auront également leurs moments de gloire... Et de désespoir. En effet, nos chers protagonistes vont devoir se remettre en question pour avancer... L'auteur donne une véritable personnalité à ses personnages : ils ne sont ni blancs ni noirs et comportent énormément de zones d'ombre dans leur coeur. J'ai également aimé le fait que Vincent Villeminot ne fasse pas dans l'excès : trois jeunes ados ne peuvent pas tout vaincre. Même s'ils sont doués (en particulier la belle Catwoman hackeuse), ils ne sont pas infaillibles...
La plume de l'auteur est toujours aussi efficace et addictive ! Ainsi, même si le début ne me plaisait pas vraiment, la moitié du livre m'a totalement fait changer d'avis et la conclusion m'a définitivement convaincue. Il me tarde de lire la fin de cette saga qui, en dépit de ses faiblesses, vaut clairement le détour !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
Ichirin-No-Hana
  29 novembre 2015
Après un premier tome que j'avais beaucoup apprécié, j'ai, malheureusement, beaucoup moins aimé cette suite.
Dans un premier temps, j'ai trouvé que le côté métamorphe et la recherche de maîtrise de ses pouvoirs passaient en second plan. Ce deuxième tome penche plutôt dans le roman policier et d'action, ce que j'ai trouvé dommage. le côté fantastique du roman ne sert que de déclencheur et n'apporte pas grand-chose à l'intrigue. On a l'impression, par moments, que l'auteur se sent un peu obligé de nous en reparler pour ne pas qu'on oublie que l'on est face à des protagonistes qui sont capables de se transformer en animal mais cela s'arrête là. de plus, j'ai trouvé que certaines scènes étaient particulièrement violentes et qu'elles ne se justifiaient pas forcément, et ça m'a un peu ennuyée. Pour finir, j'avoue avoir un peu de mal à croire à l'histoire d'amour entre Flora et Tim. Ces deux personnages aux caractères forts ont tendance à réagir un peu bizarrement face à leurs sentiments et cela a tendance à aller un peu trop vite pour que cela reste vraisemblable et pour que j'y croie.
Instinct reste quand même une bonne série et ma déception concernant ce deuxième tome ne changera pas mon opinion. On reste quand même face à un roman qui se lit vite car on est rapidement plongé dans l'intrigue et que l'écriture est très dynamique. L'univers créé par Vincent Villeminot reste malgré tout très original. Au vue de l'intrigue lancée en arrière-plan dans ce second tome, j'avoue être particulièrement curieuse et attendre beaucoup du troisième et dernier tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

critiques presse (1)
Ricochet   21 décembre 2012
L’écriture y est fluide et efficace, le récit habilement mené, ne laisse guère le temps de souffler, tant les péripéties s’enchaînent à un rythme soutenu.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
CrunchesCrunches   11 avril 2012
- J'ai réfléchi... Vous ne pouvez pas partir seuls. Je ne peux pas l'autoriser.
- Qui te dit qu'on te demande la permission, Kate ?
Tim venait de répondre comme le leader du commando. Shariff attendait, un élève devant son prof le plus sévère : debout, sagement, les bras dans le dos. Il avait son pistolet à la ceinture, même s'il était évident qu'il ne s'en servirait pas, cette fois.
- Je ne peux pas me priver de Marco en ce moment, mais acceptez au moins d'emmener quelqu'un comme chauffeur. Tim n'a pas son permis, il n'a même pas l'âge légal pour conduire, et...
- Kate, tu ne comprends pas, répliqua froidement Flora. Nous n'avons aucune intention de respecter la loi. Nous t'informons juste que nous prenons une voiture de l'Institut, et que nous allons chercher McIntyre. Seuls.
- Mais pourquoi vous voulez...?
- L'Insitut aura besoin de toutes les forces disponibles dans les jours à venir. Nous, nous ne pourrons pas servir à grand-chose, et Shariff est devenu une cible vivante depuis le conseil. Donc, officiellement, on prend la fuite.... Officieusement, on va exfiltrer McIntyre, Matthew et Julien, où qu'ils soient et on revient dès que possible. OK ?
La jeune fille dévisageait la biologiste avec un air résolu.
- OK. Je n'ai pas le choix... Vous êtes armés ?
- Toujours, mademoiselle la directrice, sourit Shariff. Comme de vrais porte-avions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MyrtleMyrtle   29 juillet 2011
La main de Tim, sans y penser peut-être, fut sur elle, sur son échine, dans son dos, elle sentit l'électricité statique, et l'autre électricité, celle de l'émotion, de la surprise - cette caresse.
Elle avait failli se cabrer, mais elle le laissa faire, sans qu'il y pense, sans doute.
Il y avait dans ce regard une infinie tristesse, quand il dit :
- Mais cela n'aurait jamais pu se faire... Parce qu'il a fallu qu'il meure. Il a fallu qu'il meure pour que je te connaisse, Flora.
Elle comprit, au ton de sa voix, qu'il énonçait une équation impossible, une malédiction - une réalité dans laquelle il se débattait, où la peine interdit de se réjouir des conséquences heureuses de la peine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Pays_des_contesPays_des_contes   10 septembre 2011
La fureur et l’ivresse de l’assaut coulaient encore dans les veines du prédateur, comme de l’adrénaline. De la chimie organique. C’était une grande imprudence que d’avoir suscité une nouvelle métamorphose dans ce contexte, mais le chasseur en avait besoin pour retrouver les sensations de l’affût, les secondes délicieuses qui avaient précédé le meurtre.
Et cependant, il devait rester lucide ; le moment d’une deuxième attaque n’était pas venu. Il devait guider les autres, ceux de l’Alpage. Si Timothy Blackhills l’avait identifié, il faudrait l’éliminer, très vite. On lui règlerait son compte. Il n’y avait plus d’obstacle à cela, plus rien qui l’en empêche : il avait atteint un stade supérieur d’évolution ; il était désormais parfaitement libre, dominant, dans une guilde gouvernée par les espèces supérieures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MyrtleMyrtle   29 juillet 2011
La jeune femme, presque trentenaire, se transformait en louve, lorsque advenait la pleine lune (ce qu'il est convenu d'appeler une lycanthropie), durant environ une nuit et une journée, depuis sa morsure par un loup gris, errant et probablement enragé, dans la sierra de Culebra, Espagne, lorsqu'elle avait vingt-quatre ans. Les services hospitaliers de Zamora avaient soigné en urgence la rage que l'animal lui avait inoculée - mais pas le destin que cette morsure amorçait. Au cours des mois suivants, à son insu, puis (les souvenirs affleurant) à son corps défendant, elle avait été impliquée dans trois accidents très graves contre des humains, dont l'un avait entraîné des séquelles permanentes et irréparables chez deux jeunes enfants qui avaient eu le malheur de croiser sa piste, alors qu'elle traversait l'une de ses premières métamorphoses, totalement OOC. Deux enfants défigurés, lacérés, dont on pouvait se demander si le fait d'être en vie était réellement une heureuse issue pour eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SioSio   05 novembre 2013
La forêt était une multitude de crissements, de bruissements, pour qui y prêtait l'oreille. Fonte négligeable du petit matin, goutte-à-goutte, branches et troncs qui craquent et se fendent, cédant finalement après des mois de gelées, vent qui joue sur les glaçons suspendus aux branches et aux rochers telles les pampilles d'un lustre en cristal de Bohême. Puis, de temps en temps, la masse fraîche de la neige alourdie qui tombe d'un sapin, comme un sac de lest. Et encore, le froissement d'une aile, ou la fuite éperdue d'un petit animal, surpris dans sa quête de nourriture. Même les cristaux du manteau de neige semblaient vivants, fourmillant, recomposant sans cesse de nouvelles structures qui bruissaient à leur tour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Vincent Villeminot (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Villeminot
Entretien avec Vincent Villeminot à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 16 avril 2019. Découvrez les mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman 'Nous sommes l?étincelle', paru chez PKJ.
Retrouvez toutes les critiques de 'Nous sommes l?étincelle' sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Villeminot-Nous-sommes-letincelle/1123407
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : métamorphosesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

que savez vous sur instinct

Quel es le personnage principal ?

Timothy
Tom
John
Tintin

7 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : Instinct, tome 1 de Vincent VilleminotCréer un quiz sur ce livre
.. ..