AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092528378
Éditeur : Nathan (08/03/2012)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 134 notes)
Résumé :
La fin...

Missoula, Etats-Unis. Cinq mois après le tragique dénouement de Lausanne, les enfants de McIntyre se sont réfugiés dans la maison de Tim. Ils sont recherchés par la police et tentent de retrouver la paix dans la clandestinité. Pourtant, il va falloir revenir en Europe car des faits étranges se produisent dans les Alpes françaises...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
iz43
  25 octobre 2018
Si vous pensiez que nos trois héros ayant survécu à l enfer suisse pouvaient maintenant vivre en toute tranquillité, vous vous trompez lourdement.
Flora est recherchée pour des activités de hackeuse par plusieurs pays. La mémoire de mcintyre est salie par les conclusions humaines des polices (comment voulez qu' elles imaginent 5 secondes ce qu' il s est vraiment passé ?). Sharriff est complètement détruit, enfermé dans le silence et la souffrance depuis la mort de son père adoptif.
Voilà l ambiance sombre de ce début de roman mais qui colle parfaitement à la situation. Je ne les voyais pas déguster des mojitos en se donnant de grandes claques dans le dos.
Nos trois amis se retrouvent chez Tim qui se posent encore des questions sur la nuit de l accident. l'étau se resserre autour d eux. Point de répit. Dans le même temps, en Europe, des randonneurs sont victimes d attaques d animaux sauvages et un couple est tué par balles. La bande de Paul Hugo vit à fond sa Grande prédation.
J ai beaucoup aimé de dernier tome où Tim prouve encore sa loyauté à ses amis. Il a gagné en maturité et en sérénité.
Flora est une jeune femme futée et profondément amoureuse de Tim qui a su briser sa carapace.
Sharriff a perdu son innocence et sa joie de vivre brisé par cette année de violence.
Un tome sombre, violent, beau, complètement addictif qui conclut merveilleusement bien cette trilogie très différente de ce à quoi je m attendais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Saiwhisper
  28 octobre 2016
Achever une saga n'est jamais facile... Non seulement, on quitte des personnages et un univers, mais en plus, on appréhende la façon dont l'auteur va conclure... Vincent Villeminot a su le faire en beauté ! Ce dernier opus est terriblement sombre, prenant et émouvant. Les personnages se livrent plus que jamais, se remettent en question, se battent et perdent parfois espoir... Il est loin, ce temps où Shariff, Tim et Flora apprenaient à faire connaissance autour d'un bon repas concocté par notre adorable homard plein d'humour !... Ils ont fait un sacré bout de chemin, ces trois héros... Ils vont me manquer... Dans ce troisième tome, je les ai tous aimé.
Flora a prouvé qu'elle savait raisonner pour le groupe comme pour son aimé. Elle a montré qu'elle était également rusée, courageuse et toujours aussi douée pour hacker. Je l'ai trouvée grandie. Ses petites crises de nerfs sont moins nombreuses et elle a moins boudé que dans les tomes précédents. Ce qu'elle est devenue m'a beaucoup plu. Tim est resté fidèle à lui-même : honnête, protecteur et dynamique. Même lorsqu'il devient Ours, il reste tel qu'il est et a toujours été. C'est vraiment un personnage auquel je me suis attachée au fil des pages. Et le petit dernier, Shariff... Ce cher Shariff... Il a réussi à me mettre une petite boule à la gorge et un pincement au coeur, le bougre ! Sa remise en question et ses réflexions liées à son Père m'ont énormément touchée... le pauvre a dû affronter énormément d'épreuves, notamment cette effroyable Chasse à l'Homme qui m'a tenue en haleine pendant plusieurs chapitres. Shariff, tu es accusé de m'avoir fait lire jusqu'à une heure du matin ! Vilain garnement... Je voulais tellement savoir comment il allait s'en sortir... S'il allait commettre l'irréparable...
Généralement, Vincent Villeminot ne s'amuse pas à apporter une fin heureuse à ses récits. Il le prouve une fois de plus avec « Instinct » ; ce qui n'est pas pour me déplaire. Je trouve son histoire sombre et réaliste. Ainsi, un total happy-end ne m'aurait pas convaincue. D'ailleurs, je m'attendais à un tel dénouement. C'est juste parfait ainsi : c'est une conclusion à la hauteur du reste de la saga. Je ne vous en dis pas plus, par peur de trop en dévoiler. Ainsi, je ne peux que recommander cette saga à tous ceux qui aiment les métamorphoses, le fantastique, les thrillers et qui n'ont pas peur de verser des larmes ou d'avoir la gorge sèche. La plume de l'auteur me plaît toujours autant et je pense m'attaquer très prochainement à d'autres ouvrages de son cru. Je vous invite à lire la critique de Rêvesetimagines sur les trois volumes car, tout comme moi, elle a adoré. N'hésitez pas à vous lancer dans cette série addictive qui peut aussi bien plaire aux ados qu'aux adultes.

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
Crunches
  11 avril 2012
Bon... C'est la fin. Ce roman marque véritablement la fin de cette trilogie. Malgré les mois qui se sont écoulés depuis la lecture du précédent tome, j'ai rapidement remis les personnages dans leur contexte : qui fait parti du camp de Bahlam et Paul Hugo, qui s'oppose à eux, qui a décidé de rester neutre et de fuir ce combat etc.... Encore une fois, le premier tome a bien posé les bases, nous évitant ainsi d'incessantes explications quant au phénomène de métamorphose. Ce qui évite d'alourdir le récit et de ralentir le rythme de l'action. Pour moi, c'est un point positif.
Néanmoins, j'ai trouvé ce dernier moins haletant que le tome précédent. J'ai le souvenir d'un roman qui ne nous laissait pas souffler une minute, les personnages étant toujours en mouvement, en train de planifier leurs actions futures ou de mettre leurs projets à exécution. Or, dans ce tome-ci, il y a beaucoup de longueurs : Tim rentre chez lui, accompagnée de Flora & Shariff. Il va donc devoir régler des affaires concernant son héritage, mais aussi répondre aux interrogations du FBI. En parallèle, il cherche encore et toujours la vérité sur ce qui s'est passé le soir où toute sa famille est décédée. Bon, là, ça bouge un peu... Mais pas trop. Et ça ne fait pas trop partie de l'intrigue principale. du coup, moi j'attendais patiemment qu'elle se mette en place. Et elle arrive peu de temps après. Mais bon.... Elle n'est pas aussi poussée que celle du tome 2, il y a moins de suspense. Je pense que c'est dû au fait qu'on connait tous les méchants, et qu'on sait plus ou moins ce qui va se passer. Enfin, pour ma part, il n'y a pas beaucoup d'événements qui m'ont surprise. du coup, je l'ai lu, mais pas avec autant de plaisir que les deux tomes précédents.
Au niveau de l'écriture, on a, à nouveau le livre qui est découpé en plusieurs parties. Une fois encore, il faut attendre d'avoir terminée la partie pour que son titre fasse écho ! C'est quelque chose que j'aime bien : je trouve une bonne partie de ce qui va se passer, mais il y a quelques détails qui viennent un peu chambouler mes prévisions et par la suite je peux me dire : "Mais c'était donc évident !!!".
Comme pour le tome précédent, on suit Tim, Flora et Shariff, mais quelques chapitres sont consacrés à un autre personnage. Cette fois, c'est Ines, une louve du camp de Paul Hugo qui est mise à l'honneur. Ce changement de point de vue, nous permet de voir ce qui se passe dans le camp "ennemi" au travers des yeux d'un de ses membres. Et c'est tout simplement génial !!
Par contre, d'autres chapitres sont conçus plutôt comme des monologues du homard. Et là, j'avoue que je les ai lu plus ou moins en diagonale. Ce sont des chapitres qui ont, pour moi, alourdit l'histoire. Ils n'apportent pas grand chose à part nous dire que Sharriff est complètement anéanti par la mort de son père et qu'il n'est plus le même. C'est la complainte du homard. Je pense que ces chapitres ont beaucoup touchés certains lecteurs qui s'étaient pris d'affection pour le samouraï. Mais pour ma part, je n'avais que très peu d'empathie pour lui, ce qui fait que ces chapitres ne m'ont pas touchée, au contraire... ils m'ont plutôt dérangée dans ma lecture (eh si... c'est possible !!).
Bref, par rapport aux précédents tomes, le rythme est plus lent et il y a moins d'actions et de suspense.
Pour les personnages, ma préférence va, encore et toujours, à Tim. Il donne un peu moins dans le mélo que dans le tome précédent et il prend réellement les rennes de l'équipe. Il est à la limite de l'autoritarisme de temps en temps ! Mais, il me semble réel. Ses réactions sont adaptées à la situation sans qu'on se dise "ça, c'est possible que dans les histoires !".
Quant à Flora, elle a un peu perdu de sa fougue. Elle qui prenait des décisions dans le précédent tome, elle commence ce tome ci en étant un peu plus apathique. Elle suit les décisions de Tim sans trop les discuter. Elle passe beaucoup de temps à s'inquiéter pour Shariff. Heureusement, dans la deuxième moitié, elle se réveille et prend certaines choses en mains !
Pour Shariff, je reste sur mes positions. C'est un personnage qui ne m'a pas du tout plu. Qui ne cadre pas avec la réalité. Je ne sais pas pourquoi je n'accroche pas trop. C'est comme ça !
En conclusion, ce tome m'a moins plus que le précédent, néanmoins il conclu bien la série. L'intrigue me semble moins poussée que celle du tome précédent mais elle nous permet de bien terminer l'histoire. Et c'est quelque chose d'important à mes yeux. Les personnages sont cohérents du début à la fin.
En gros, Instinct reste une trilogie que je vous recommande, même si ce n'est pas un de mes coup de coeur ! Elle vous permettra de passer un agréable moment de lecture.
Lien : http://plaisirsdelire.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ichirin-No-Hana
  05 février 2016
Ce dernier tome de la trilogie Instinct est particulièrement marquant et violent. Après, un deuxième tome où j'étais ressortie assez mitigée, Vincent Villeminot me réconcilie avec cette saga et avec son imaginaire.
Dans ce troisième tome, on retrouve les éléments qui m'avaient énormément plu dans le premier, à savoir toute la mythologie et l'univers créé autour des métamorphoses. Quand on compare les personnages du premier et de ce dernier tome, on se rend compte de l'énorme évolution des personnages. Après tous les moments difficiles qu'ils ont vécus (et qu'ils vont sûrement encore vivre par la suite), difficile pour eux de ressortir indemne. Surtout concernant Shariff, notre jeune philosophe du premier tome, qui est méconnaissable. C'est toujours un bon point pour moi quand les personnages évoluent (pas toujours vers le bon côté comme dans ce roman) et que la psychologie soit particulièrement travaillée, c'est donc le cas ici avec Instinct, ce qui en fait donc pour moi, une série de grande qualité.
L'action est très présente dans ce tome et le roman se lit rapidement grâce aux nombreux rebondissements. En refermant ce roman, on se rend compte que Vincent Villeminot nous offre un univers extrêmement riche et original.
Malgré ces quelques défauts et son deuxième tome assez décevant, Instinct m'aura prouvé sa grande qualité avec ce dernier tome. Addictive et travaillée, Instinct est une série qui mérite le détour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
InMyBookWorld
  18 août 2012
Ce dernier tome est passionnant. On ne s'y ennuie pas une seule seconde, on ne sait pas où on va, et c'est ce que j'aime le plus. On ne devine pas la fin, ni les actions et on est surpris, triste parfois, mais surtout, on a envie de dire merci à l'auteur qui ose et nous surprend.
On retrouve nos 3 héros quelques mois après la fin du tome 2 et il est clair qu'ils ne sont pas indemnes. Tous les trois sortent changés de ce qu'il s'est passé dans le précédent tome, et on a du mal à reconnaître nos héros.
Shariff n'est plus que l'ombre de lui même, un paquet que trimballe Tim et Flora. Fini les citations et les remarques cinglantes, fini l'envie de vivre, plus qu'une chose ne compte, la vengeance, et on la lui refuse. Alors il se laisse porter par les deux seuls êtres qui lui reste, savourant quelque part ces moments où il est libéré de ses larmes quand il est sous sa forme de homard.
Flora n'est plus la même jeune fille froide et agaçante qu'elle était. Désormais, elle dépend complètement de Tim, et elle aussi se laissera porter par celui qui fait désormais sa vie. Même si pour cela, elle devra s'effacer face à lui. Fini le ton rebel, la provocation.
Tim, qu'on avait découvert renfermé par certains côtés, peu sûr de lui, ne sachant pas ce qu'il veut la plupart du temps, est lui aussi bien différent. Il prend ses responsabilités qu'il s'était presque toujours refusé de prendre. Il sait que Flora et Shariff dépendent de lui, ainsi que leur vie, leur sécurité, et il est prêt à tout pour eux. C'est un Tim grandi qu'on découvre dans dans ce dernier tome, un Tim ne reculant devant rien. Il ne rechignera pas à prendre de difficiles décisions, allant même contre les désirs de sa nouvelle famille.
Car leur but maintenant, c'est de rester ensemble, et en vie. Fuir la police qui les recherche, fuir ces monstres que sont devenus les autres, certains ayant été des amis. Fuir, voilà la seule chose que Tim souhaite, et la seule qu'il envisage.
Mais Shariff va en décider autrement, et mettra sa vie en danger pour retrouver ceux qui sont responsables de la mort de son père adoptif. Déclencheur d'une vraie chasse à l'homme, de combats, de fuite, encore, pour nous mener tout droit vers une fin déchirante.
J'aime toujours autant le style de l'auteur, qui va au coeur des choses, avec ce rythme soutenu et les différents points de vue des personnages, surtout ceux des prédateurs. Il brouille habilement les pistes, si bien que ce qu'on soupçonnait est finalement tout autre chose, et il nous prend ensuite par surprise et nous assomme. L'auteur n'a pas peur de malmener ses personnages, peu importe leur âge, peu importe leur popularité, et nous offre un final qu'on ne peut oublier.
Merci pour cette trilogie qui ne ressemble à aucune autre. Et nous aussi, nous quittons Tim, Flora et Shariff à regret.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Ricochet   16 avril 2012
On pense à peine à l’aspect fantastique, tant les aventures haletantes, dures paraissent réalistes. Une fin réussie !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
MyrtleMyrtle   21 juillet 2012
Mais les livres, eux, n'avaient rien fait. Ils n'avaient pas trahi, ils attendaient simplement depuis plusieurs mois qu'une âme juste les ouvre, les relise, les parcoure, les feuillette. Shariff, après le Grand Conseil, avait cru pouvoir quitter la Bibliothèque et triompher, ailleurs, armé de ses seules citations et de deux flingues. Il s'était trompé, étiolé, asséché. Il était mort. Dans une cage de verre, dans une glacière, sur un cargo pour l'Amérique, il était mort de ne pas les lire, les relire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Pays_des_contesPays_des_contes   21 mars 2012
Il s’était perdu, parce qu’il n’était rien sans eux. Les livres.

Les livres étaient sa famille, son autre famille, plus ancienne, plus précise, plus patiente et exigeante encore que Ronald McIntyre, bien davantage que Flora et Tim, quoiqu’il pût aimer quelqu’un plus que Flora et Tim. La Bibliothèque était son milieu, son biotope, dont il avait besoin et le nourrissait, l’oxygénait, étanchait sa soif, l’abritait, de même qu’il avait besoin d’un aquarium d’eau salée l’autre moitié de son temps. Il avait quitté cette bibliothèque le jour du conseil élargi lorsque le samouraï, armé de son pistolet automatique, avait retourné la situation à lui tout seul. Depuis, Paul avait consommé sa trahison, Matthew était mort, son père était mort, Kate était morte, la Bibliothèque de l’Institut avait brûlé, avec, dérisoires, fichées dans son plafond calciné, effondré, quelque part parmi les poutres enchevêtrées, trois balles qui avaient sans doute fondu et dont le métal témoignait qu’un gamin avait tenu tête, le dernier, aux prédateurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CrunchesCrunches   11 avril 2012
Qu'es-tu venu chercher, Bleeding-Bear ? Est-ce la sagesse, ou l'oubli ?
Tim se retourna. Un très vieil homme le regardait, l'air curieux. Il avait le visage d'une tortue très ancienne, la silhouette étrangement voûtée d'un castor gigantesque sous la couverture de laine brute qui dissimulait ses membres. Il portait un chapeau orné de colifichets et de dents, qui dissimulait presque ses yeux blancs. Un aveugle.
- comment m'as-tu appelé, homme-sage ?
- Bleeding-Bear. Tu es le frère de celui qui est venu me voir il y a quarante lunes, et qui est mort. Il portait le signe du corbeau. Tu as celui de l'ours.
- Co... Comment peux-tu le savoir ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
aureliamwaaureliamwa   13 août 2012
- Tu aurais fait quoi si je t'avais dit que je m'étais souvenu d'avoir tué mon frère ?
Tim et Flora étaient seuls maintenant . Il l'a regardait avec toujours autant d'attention . Peu importaient sans doute les mots .Ce qui comptait était apparemment davantage ce qu'il lisait, sur son visage a elle, ici et maintenant.
Elle ne savait pas se composer un masque pour le rassurer, elle n'en éprouvait pas le besoin. Simplement , elle voulait qu'il n'interprète pas à tortson expression.
- Dans le fond je m'en fou, Tim.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SaiwhisperSaiwhisper   28 octobre 2016
Marche sur les humiliations comme sur la peur. Ne tiens compte de rien, concentre-toi sur ce que tu cherches à obtenir, deviens tendu comme l'arc, insensible comme la flèche.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Vincent Villeminot (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Villeminot
Entretien avec Vincent Villeminot à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 16 avril 2019. Découvrez les mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman 'Nous sommes l?étincelle', paru chez PKJ.
Retrouvez toutes les critiques de 'Nous sommes l?étincelle' sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Villeminot-Nous-sommes-letincelle/1123407
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : lycanthropieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

que savez vous sur instinct

Quel es le personnage principal ?

Timothy
Tom
John
Tintin

7 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : Instinct, tome 1 de Vincent VilleminotCréer un quiz sur ce livre
.. ..