AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur La Brigade de l'Ombre, tome 1 : La prochaine fois ce .. (68)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
DoVerdorie
  17 juillet 2017
À cause d'une fin à laquelle je ne m'attendais pas, j'ai terminé ce livre avec la même question qui m'a trotté par la tête dès les premiers chapitres aux descriptions plutôt sanglantes et une écriture somme toute assez mordante : "Est-ce bien un livre pour ados ?"
Un polar noir mâtiné de fantastique, mettant en scène une unité criminelle chassant des "monstres" avides de chair humaine. Une brigade composée d'éclopés par la vie et subtilement mis sur la touche par leur hiérarchie. Une équipe qui, si elle ne m'a complètement convaincue au départ, a su par la suite trouver tout mon attachement et ma sympathie. (Ce qui laisse supposer que je lirai le deuxième tome ? Oh que oui !)
Les courts chapitres dans cette histoire (à l'intrigue "classique") de châtiment s'enchaînent de manière prenante et je n'ai pas boudé non plus les petites touches d'humour que l'auteur a su distiller au fil des pages.
Un premier tome surprenant et réjouissant... pour ados et (!) adultes.
Commenter  J’apprécie          342
Krout
  16 mai 2016
En une phrase p.15 "Le sévice est compris" le commissaire Markowicz m'avait déjà hérissé le poil et je sentais une violence irrépressible monter en moi. La goule n'était pas encore apparue que j'en étais déjà là. Pas possible un jeu de mots aussi pourri ! J'ai pensé tout un temps que ma critique allait se résumer à cette citation p.24 "Malhabile, désordonné, amateur." ; aucun auteur de policier ne peut ignorer ce superbe adage : tout ce que vous pouvez dire, pourra être retourné contre vous. Il devrait être d'autant plus prudent car comment être sûr d'influencer favorablement le juge suprême qu'est le lecteur ? Et quand je vois deux phrases plus loin "A quoi joue-t-on Léon ?" je suis déjà en train de raturer mentalement et de la transformer en quand est-ce qu'on mange chez Léon? Au lieu de cela p.25 "Bosco décréta donc intérieurement la pause. Il sorti de la poche de sa blouse un des club-sandwichs triangulaire, sous cellophane..." J'avais définitivement l'appétit coupé. C'est sûr il n'y aura pas de prochaine fois pour moi !

Dans un accés de folle violence, j'avais donc envie de tout dézinguer. Erreur comme le prouve le cas de l'officière Jobert qui pour l'avoir fait est aussitôt dégommée (dans un roman c'est facile et commode) (c'est énervant les parenthèses pour expliquer, non ? Mais c'est commode et puis ça meuble vous comprenez. Arrg...horreur !!!!) et surnommée "Diane de moitié" par le lieutenant Jimmi Hendrickx. A coté de ces flics tous inadaptés sociaux et donc une brigade tellement peu crédible, il y a heureusement Adélaïde. Petite et adorable chipie de 10 ans. Coach de vie de Fleur sa grande soeur de 17 ans dans sa tentative de flirt avec Antonin adroit fildefériste mais tellement empêtré devant une fille. Frissons, suspence, danger : la chute risque d'être terrible si jamais Fleur venait assister à une représentation en bord de la piste aux étoiles ! LOL. Heureusement Adélaïde qui a hérité du flair de son papa le commissaire veille au grain. Sans aucun doute c'est elle la plus futée.

Alors je souris, je me détends, j'ai tout compris, je pardonne tout, même les références littéraires qui n'apportent rien et même la goule pas assez décrite, pas assez inquiétante, pas assez diabolique... J'arrête parce que, si à aucun moment je n'ai vraiment ressenti le souffle roque, pestilentiel et glacial de l'animal, j'entends déjà l'auteur me hurler sa chanson : Quoi, ma goule ! Qu'est-ce qu'elle a, ma goule ! Et là oui j'en peux plus. J'ai tout compris, je ne suis pas la cible (donc je ne risque rien, c'est pourquoi même pas peur!!!!^^), je ne suis pas le coeur de cible de ce roman entre policier-thriller-fantastique-jeunesse qui se lit très (pour moi trop) facilement. Cette saga trouvera sûrement son public, mais ce ne sera pas moi pour les raisons ténébreuses invoquées. Je fais du reste les incantations nécessaires pour que cette critique ne gâche en rien le plaisir des futures lectrices et futurs lecteurs.

Ne m'en veuillez pas trop, c'est que je suis parfois aussi renfrogné et peu aimable que ce commissaire Markowicz. Mais bien élevé. Donc je remercie sincérement Babélio et les éditions Casterman. Et je profite de l'occasion pour remercier ces dernières pour Tintin qui a illuminé ma jeunesse et qui l'on s'en souvient pouvait se lire de 7 à 77ans ! ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3411
Ydamelc
  17 mai 2016
Dans ce premier tome, le commissaire Markowicz est au centre de l'enquête.
Un crime odieux a été commis et tout porte à croire que quelqu'un lui en veut personnellement.
Sa fille ainée est en danger !
Il va tenter de faire toute la lumière sur cette affaire, avec son équipe.
Malgré la tension, les menaces perpétrées sur sa famille et les différends avec son ex-femme.

Cette première enquête de la brigade de l'ombre est une belle réussite.
Le suspense est présent sans être oppressant.
L'intrigue est bien menée.
Un peu de fantastique, d'humour, de surnoms surprenants, de jolies tournures de phrases qui en dévoilent beaucoup sans en dire trop et de noirceur, pour aiguiser la curiosité du jeune lecteur.
Les crimes, l'enquête, les scènes de vie sont décrits avec sobriété et sont accessibles à tous.
Mon avis de maman conseillerait ce roman policier à des enfants à partir de 10 - 12 ans. Comme une initiation au genre.

Je suis curieuse de connaitre la suite des aventures de cette belle équipe pas franchement singulière.
J'imagine que nous apprendrons à mieux la connaitre au fur et à mesure des enquêtes qui lui seront confiées dans le futur et que leurs mystères nous seront dévoilés...
Peut-être que l'accent sera mis sur un autre membre la prochaine fois ?

Je remercie les éditions Casterman et Babelio qui m'ont permis de découvrir ce livre avant sa sortie nationale (début juin) et ainsi avoir eu le bonheur de le faire dédicacer par son très sympathique auteur au salon Etonnants voyageurs, à St Malô.
Vincent Villeminot, j'ai vraiment apprécié notre échange lors de cette rencontre et en garderait un merveilleux souvenir. Merci !


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
stokely
  23 novembre 2016
Ce livre de Vincent Villeminot se lit bien et très vite, cependant quand on a l'habitude de lire des romans policiers/thriller celui-ci parait bien fade à côté.

Il y a tout de même des idées et des personnages qui tirent leurs épingles du jeu c'est le cas de la jeune Adelaïde qui a une façon très particulière de s'exprimer surtout avec son jeune âge et le petit ami de Fleur sa grande soeur qui est fildefériste.

Une équipe de police assez spéciale, des traces de goules pour les meurtres,récit très fluide mais ce n'est pas un page turner.
Commenter  J’apprécie          170
cilijoya
  14 mai 2016
Tout d'abord, merci aux éditions Casterman et à Babelio pour cet ouvrage reçu dans le cadre de masse critique. J'avais trouvé le projet U4 tellement original et tellement réussi que j'étais curieuse de savoir ce que Vincent Villeminot allait écrire par la suite.

Dans La brigade de l'ombre tome 1 : la prochaine fois ce sera toi, on plonge tout d'abord dans un monde très semblable au notre, qui se dévoile petit à petit comme étant en fait très particulier. On y rencontre Markowiicz, commissaire torturé et tortueux d'une brigade à la crim'...une brigade elle aussi toute particulière ! C'est là le gros point fort du roman, les personnages de cette équipe, tous plus dissemblables les uns des autres, tous attachants. Markowicz en tête ! Il souffre continuellement à une jambe suite à un accident et se noit un peu dans l'alcool, il a une vie de famille compliquée avec son ex-femme et ses deux filles, Fleur et Adelaïde. Et puis il y a Bosco le pygmé, Jimi le mystérieux, Anna Willa...cette bande, aussi bancale qu'attachante doit faire face chaque jour aux attaques de goules qui sévissent partout. Un jour, ils sont amenés à intervenir sur une scène de crime qui paraît ne pas en être une, est-ce un attaque de goules ou un meurtre ? Quand le meurtrier finit par faire surface et laisse entendre que sa prochaine victime pourrait être Fleur, la fille aînée de Markowicz...Dès lors tout s'enchaîne.

Ce roman est une demi-déception pour moi. Je m'explique, j'ai adoré les personnages, leur construction est parfaite et on s'y attache énormément mais...je me suis un peu ennuyée je l'avoue. J'ai trouvé l'intrigue un peu cousue de fil blanc, à aucun moment je n'ai été surprise. L'écriture de Vincent Villeminot est toujours aussi agréable à lire mais par moment j'ai trouvé que ça manquait de rythme. Je crois que j'étais restée sur une impression très forte d'U4 et que peut-être, mes attentes étaient trop grandes. ça reste quand même selon moi un bon thriller fantastique dans lequel j'aurais aimé voir un tout petit peu plus de surprises.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Gudulle
  06 juin 2016
Un thriller bien ficelé où tout a un sens mais où on ne lie les événements qu'à la fin de l'enquête.
L'histoire est découpée en 3 parties. La découverte d'un cadavre.
Le lien que l'on suppose avec le commissaire Markowicz.
L'identité du criminel.
Le dénouement n'arrive vraiment qu'à la fin.
La lecture est agréable et il y'a quelques passages marrants, notamment ceux concernant les ados de l'histoire.
Un peu de fantastique et de légende, quelques personnages aux surnoms farfelus, un commissaire boiteux et alcolo, un peu de vocabulaire.
Tout pour plaire.
Je remercie Babelio et les éditions Casterman de m'avoir fait découvrir l'univers de Vincent Villeminot.
Hâte de découvrir à présent U4, Stéphane.
Commenter  J’apprécie          120
LisLou
  02 septembre 2017
Le début me saoûle, deux chiens sont retrouvé déchiquetés devant le cabinet d'une psy. Je décroche toutes les 2 phrases.

J'ai posé deux fois ce livre avant de plonger dedans suite à une pioche dans ma PAL.

Polar noir, une petite dose de fantastique, il ne m'en fallait pas plus.
J'ai dévoré ce livre comme la goule déchiquette ses victimes.
Une fois les 50 premières pages passées; j'ai lu avec une hâte de savoir, de trouver, de sauver....

Je ne sais pas en revanche si c'est bien une lecture d'ados mais comme je n'en suis plus une je ne peux répondre à la question.

Lisez-le!
Commenter  J’apprécie          110
murielan
  23 août 2016
Au 36, avenue du Président-René-Coty, le commissaire Markowicz et sa brigade atypique s'occupent des meurtres commis par des goules. La découverte du cadavre d'une jeune fille, mis en scène près de leurs locaux, les entraine dans une enquête qui semble être une provocation...
Ce premier tome de la Brigade de l'Ombre pose le décors. On y découvre les membres de cette équipe de flics hors norme. Willa, Maman, Bosco, Jimi et Gimli ont tous un passé complexe et des pratiques peu conventionnelles mais ils forment une vraie famille autour de leur chef, Godfather. La dernière recrue, Diane Jobert, surnommée Diane de Moitié par ses collègues, tente tant bien que mal d'y trouver sa place en intégrant les codes du groupe. On découvre aussi l'ex-femme de Marcowicz et leur deux filles, Fleur et Adélaïde. J'ai une préférence pour cette dernière qui apporte une touche d'humour grâce à sa maturité incroyable malgré ses 10 ans et à son sens de l'observation très développé.
Le rythme est soutenu, le style de Vincent Villeminot reconnaissable mais je regrette que les goules ne soient pas mieux décrites. Ce sera sans doute le cas dans les prochains tomes (enfin, j'espère)...
Très sympa !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Orzech
  05 juin 2016
Si parfois la Masse Critique me permet de faire de belles découvertes, ce n'est malheureusement pas le cas cette fois-ci. Je ne lis pas beaucoup de romans policiers, encore moins de romans jeunesse, j'étais donc curieuse de ce premier volume de la Brigade de l'Ombre à la quatrième de couverture prometteuse.

Le début de l'enquête s'annonçait plutôt bien, un cadavre d'une jeune fille est retrouvé et tout se met en place. On fait connaissance avec les membres de cette brigade un peu particulière et avec la famille du commandant Markowicz. Des personnages plutôt originaux, même si on n'échappe pas au stéréotype d'un flic divorcé, dépressif et alcoolique. Puis, vient le passage qui m'éclaire enfin sur les goules, une sorte de créature sauvage, pourchassées par la Brigade de l'Ombre. A partir de ce moment là, tout mon intérêt s'est dissipé et l'ennui ne m'a pas quittée jusqu'aux dernières pages du roman car, il faut savoir que je ne suis pas une grande amatrice du genre fantastique.

Je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire qui ne m'a pas passionnée, jamais surprise ni tenue en haleine, je ne me suis pas attachée aux personnages, j'ai juste ressenti un peu de tristesse à la fin. J'aurais vraiment voulu aimer le roman qui m'a été offert et j'ai continué jusqu'au bout tout en espérant y trouver un quelconque intérêt, en vain. Les goules ont agi comme un repoussoir en m'empêchant d'apprécier ce premier opus de la série. Un rendez-vous raté et un choix erroné car je suis sûre que cette enquête pourra enchanter certains jeunes amateurs du genre.

Merci à Babelio et aux éditions Casterman de m'avoir offert ce polar.
Lien : http://edytalectures.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
lizzouille
  14 mai 2016
Cela faisait un petit moment que je n'avais pas été aussi happé par un thriller. J'ai dévoré ce livre en à peine quelques heures, un jour de travail.
La prochaine fois ce sera toi raconte l'histoire d'une brigade policière particulière, constituée de policiers au rebut qui enquêtent sur des crimes tout aussi particuliers, commis par des goules. Mais le nouveau cadavre qu'ils découvrent juste à côté de chez eux semble bien les menacer directement et plutôt leur commandant.

L'histoire est sombre voire glauque et le suspens qui se met en place des les premières pages ne quitte plus le lecteur jusqu'à la fin grâce à une série de chapitres très courts, ne mettant en valeur qu'un seul personnage à la fois.
Alors bien sûr ce n'est pas parfait. Certains éléments semblent un peu tiré par les cheveux et la multitude de surnom octroyé à chaque personnage ne facilite pas la compréhension. Toutefois, ce roman est une très bonne surprise et je reviendrais pour le tome 2 avec grand plaisir. Merci à Babelio et aux édition Casterman pour cette découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

que savez vous sur instinct

Quel es le personnage principal ?

Timothy
Tom
John
Tintin

7 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : Instinct, tome 1 de Vincent VilleminotCréer un quiz sur ce livre