AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092565222
Éditeur : Nathan (25/08/2016)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 116 notes)
Résumé :
Dès qu'il la voit, Charles est bouleversé par Selma : mystérieuse, solaire, solitaire… et fille d'un célèbre narcotrafiquant. Lui, il est le fils d'un grand poète en fin de vie. Tous les deux viennent d'intégrer un internat pour "gosses de riches" au cœur des montagnes suisses. Et tous les deux vont s'autoriser à tomber amoureux, follement, malgré la mort du père de l'un, et la menace du père de l'autre…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (71) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  15 août 2017
Première déception avec une oeuvre de Vincent Villeminot. Que dommage ! Avec Mikasa, mon amie et binôme de lecture, nous avions beaucoup d'espoir concernant « le copain de la fille du tueur ». En effet, Mikasa avait eu la chance de rencontrer l'auteur qui lui a chaudement recommandé ce livre. Mikasa a eu l'immense gentillesse de me l'envoyer dédicacé et de me proposer de le lire ensemble en lecture commune. Hélas, nous avons toutes les deux déchanté au fil des chapitres… Cela a d'abord commencé avec les protagonistes masculins qui n'ont pas su nous toucher… Charles, le narrateur, est un anti-héros : il est hautain, capricieux, distant, dénué de compassion (En particulier pour son père qui meurt d'un cancer et dont il n'a que faire !), méprisant et provocateur. Avec Touk-E, son colocataire aux tendances pyromanes et à la vulgarité facile, il va s'amuser aux dépends de ses camarades et de ses enseignants. En effet, ces deux gosses de riches vont s'amuser à rabaisser et se moquer des autres jeunes dont les parents sont également fortunés. Leur côté antipathique a fait que j'ai immédiatement pris de la distance avec eux : hormis les jeux de mots de Touk-E sur le prénom de Charles, j'ai trouvé leur humour et leur comportement déplacé. le pire étant, pour moi, la session de film porno avec la future belle-mère !
Dans cet ouvrage, il est surtout question de romance entre deux jeunes gens que tout oppose, mais qui vont à merveille ensemble. Après de longs chapitres où les deux amis vont fonder un club pour dénigrer leurs camarades, on va faire la rencontre de Selma, une héroïne sportive, franche et mystérieuse qui a du peps'. Grâce à son tempérament, elle a réussi à me redonner espoir pour la suite de l'intrigue. D'ailleurs, pour mon plus grand plaisir, elle parvenait à taquiner gentiment et à remettre Charles à sa place lorsque c'était nécessaire. Il faut dire que le comportement de ce dernier m'agaçait : le jeune homme ne supporte pas d'être un simple camarade pour la belle blonde cependant, il n'ose pas se déclarer. Face à elle, il perd de sa superbe et se comporte comme un adolescent en train de découvrir ce qu'est l'Amour. Rageur, il va même piquer quelques crises lorsque Selma va servir de coach à lui et ses amis, tous joueurs de Soccer. Heureusement que la demoiselle savait s'y prendre avec lui car, à sa place, j'aurais fini par lui mettre des claques. On ne peut pas reprocher à la romance d'être trop rapide : les deux personnages mettent un certain temps à se découvrir et se tournent autour pendant les trois-quarts du récit. On va vraiment les suivre au jour le jour, découvrant ainsi les nombreux doutes qui assaillent Charles. Même si je ne porte pas ce garçon dans mon coeur, j'ai apprécié la façon dont sont développés ses sentiments. C'est tellement rare de lire une histoire d'amour narrée par un jeune homme, que je suis toujours très sensible à la façon dont c'est traité. Là-dessus, Vincent Villeminot ne m'a pas déçu : il a bien traduit les émotions de ses protagonistes.
Mon second regret vient du fait que le rythme n'est pas très bien géré. L'ensemble de l'intrigue est malheureusement trop lente. À plusieurs reprises, je me suis demandée où l'auteur allait en venir et comment tout cela allait se terminer, car j'avais lu quelques critiques annonçant qu'il s'agissait d'un incroyable thriller doublé d'une romanche touchante. Hélas, l'action vient principalement dans les quarante dernières pages, presque comme un cheveu sur la soupe ! C'était très fort et bouleversant… Mais surtout c'était beaucoup trop soudain à mes yeux. de plus, certaines descriptions étaient beaucoup trop violentes et sanglantes pour les jeunes ados ! Cela tranche vraiment avec l'apprivoisement naïf de Charles et Selma. Cette lecture a été en dents de scie : certaines choses me plaisaient et d'autres moins… Je suis surtout stupéfaite que le texte soit aussi bien poétique, que dramatique, malsain ou sombre. J'ai beaucoup de mal à classer cet ouvrage ! D'autant plus que Selma possède un étrange talent qui appartient au domaine de la fiction. Cela ne me dérange pas, toutefois c'est vrai que Mikasa et moi nous attendions à un récit contemporain et réaliste…
Quel dommage que l'ensemble du récit ne réponde pas à nos attentes et que le charme n'a pas opéré ! Je pense que l'auteur a voulu aborder trop de sujets (romance, amitié, famille, maladie, cancer, quotidien, dictature, mafia, drogue, télépathie, etc.) en peu de pages. Celles-ci sont souvent aérées ou peu remplies, comme si c'était un journal intime où une page correspond à une journée. On lit donc très vite ce one-shot. L'avantage, c'est que Mikasa et moi avons pu en discuter ensemble et que nous avons souvent ressenti la même chose… C'est toujours un plaisir de lire avec elle, que la lecture nous plaise ou non ! En tout cas, j'espère que mon prochain Vincent Villeminot me comblera davantage, à savoir, la suite de la saga « Les pluies » qui sort à la rentrée littéraire !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
stokely
  30 octobre 2016
Je suis très déçue de cette lecture, j'ai découvert l'auteur avec U4 Stéphane ou j'avais beaucoup aimé mais la je n'ai pas du tout adhérer à l'histoire.
Charles est un adolescent dont le père est poète, son père étant mourant il est dans un internat en Suisse pour gosses de riche. Il va rapidement faire la connaissance de Touk-E son voisin du dessous qui fait brûler son logement en voulant faire griller des saucisses. Il va se nouer une amitié entre ses deux jeunes hommes.
Et puis va apparaitre Selma fille d'un trafiquant de drogue qui cache un certain nombre de secret et dont la venue va chambouler Charles
Je n'ai trouvé aucun des personnages attachants, le récit de l'amourette entre Charles et Selma et d'une longueur et il se passe quelque chose qu'à la toute fin de l'ouvrage. J'ai eu peur en voyant la petite taille du livre et cela s'est confirmé à la lecture les personnages ne sont pas étayés, le récit est plat.
Une vraie déception, mais je lirai tout de même Instinct de l'auteur.
Un grand merci aux éditions Nathan et à Babelio pour cet envoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          181
Mikasabouquine
  15 août 2017
Une lecture qui se révèle être décevante, à mon grand regret. Un des rares point positif de ce livre et que je l'ai lu en commun avec mon amie Saiwhisper du blog lespagesquitournent et c'est toujours un plaisir de lire avec elle. Hélas, ce one-shot de Vincent Villeminot ne nous a pas convaincu. Même si la fin relève un peu le niveau, c'est une déception pour nous deux.

Quel dommage que l'auteur n'est pas réussi à nous transmettre des émotions plus tôt dans l'ouvrage. Car malheureusement, même si certains passages de la fin sont poignants, cela ne suffit pas. L'émotion est trop peu présente et arrive trop tard. de plus, la conclusion finale me laisse sceptique (comme 90% du livre). le charme n'a donc pas opéré avec moi/nous.
Je reste perplexe face à ce livre que je ne comprends pas. Pendant ma lecture je n'ai eu de cesse de me demander : Où l'auteur veut-il en venir ? Quel est le but/l'intérêt d'avoir écrit cette histoire ?
Le déroulement est plutôt plat. L'action n'arrive qu'à la fin et entre temps on a droit, entre autres, à X pages (sans mauvais jeux de mots) sur les ébats sexuels de deux des protagonistes. Ce qui n'apporte rien à l'histoire et m'a ennuyé au plus haut point.
De plus, l'auteur fait une révélation inattendue et plutôt déconcertante en cours d'histoire. Mais ce n'est malheureusement pas un compliment, car cet événement arrive comme un cheveu sur la soupe et manque, à mon sens, cruellement de crédibilité.

L'histoire, tout comme la plume de l'auteur, est plutôt déroutante. Tantôt poétique, tantôt vulgaire. Tantôt contemporaine, tantôt fantastique. Beaucoup de passages m'ont dérangé. le rythme est très inégal, heureusement, c'est écrit gros et espacé du coup ça avance vite (lol).
Je ne me suis pas attachée à un seul personnage. L'histoire commence avec Charles et Touk-E, deux jeunes étudiants d'une école pour riches prétentieux. Tous deux m'ont laissé de marbre. Je n'ai pas accroché avec ces deux protagonistes principaux imbus d'eux même. le seul qui m'a ému (uniquement à la fin) c'est Touk-E, et je n'aurai pas parié sur lui. Il m'a également fait sourire lorsqu'il s'amuse à faire des jeux de mots avec le prénom de Charles. Hormis cela, j'ai détesté sa vulgarité. Puis il y a Selma. Je pensais que son entrée en scène changerait la donne car au début de son apparition elle apporte une vraie touche de mystère, mais il n'en n'est rien.

J'ai bien peur d'avoir été complètement hermétique à cette oeuvre, et de l'être encore. Comme on dit, il en faut pour tous les goûts. Je mets 2/5 pour la plume de l'auteur qui se révèle avoir été étrangement poétique par moment et pour l'action et l'émotion finale. Pour tout le reste, je suis dubitative… D'ailleurs, hormis dans les dernières pages, je cherche encore le thriller...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
Aryia
  19 avril 2017
Quelques semaines à peine après avoir gagné Les pluies de Vincent Villeminot, voilà que je remporte les épreuves non-corrigées du Copain de la fille du tueur, qui sortira le 25 aout prochain. Vous n'imaginez pas ma joie lorsque, après plusieurs échecs consécutifs, j'ai enfin réussir à fournir la bonne réponse avant les autres participants au petit concours organisé par cet auteur vraiment sympathique ! J'avais le coeur battant (l'adrénaline) et j'ai effectué une petite danse de la joie dans l'escalier (et j'ai failli tomber). Et quand j'ai reçu le livre en question de la part des éditions Nathan, il m'a fallu toute la patience du monde pour terminer en bonnes et dues formes ma lecture en cours avant de me plonger dans ce livre qui, admettons-le, possède un titre particulièrement intriguant !
Nous suivons donc les tribulations de Charles, fils unique d'un poète suisse mondialement connu qui a pour source exclusive d'inspiration l'amour qui l'unissait à sa défunte femme et que le cancer affaibli un peu plus chaque jour. Charles prépare son diplôme dans un internat privé fréquenté exclusivement par les rejetons des familles fortunées du monde entier. Charles est passionné d'économie, pas particulièrement sportif mais surtout très remonté contre l'opulence et l'arrogante sottise des grands de ce monde. Charles a un colocataire totalement givré mais bien plus perspicace qu'il ne veut bien le laisser montrer, Touk-E, fils d'un chef d'état africain qui espère bien hériter du poste en bossant le moins possible. Ensemble, ils vont mettre le domaine sens dessus-dessous et vont devenir le pire cauchemar des enseignants. Mais tout bascule lorsque Selma fait son apparition dans la classe. Selma la mystérieuse, Selma la sportive matinale, Selma la fille d'un célèbre trafiquant de drogues mexicain. Malheureusement pour Charles, s'enticher de la belle blonde, c'est ouvrir la porte au danger et à la peur ...
Je vais annoncer tout de suite la couleur : ce livre est un OVNI, ou plutôt un OLGNI (comprendre « objet littéraire au genre non-identifié »). Ce qui au départ s'apparente à un roman jeunesse totalement déjanté se transforme ensuite en une romance compliquée puis passionnée, pour se poursuivre en récit initiatique et fantastique avant de laisser place à un thriller palpitant doublé d'une véritable réflexion sur le monde, l'amour et les relations familiales avec un soupçon de western. Vous l'aurez compris, l'auteur joue avec les genres et les nerfs du lecteur, déjoue les normes littéraires et les attentes du public. Plus d'une fois, j'ai été complétement soufflée et vaguement effarée par l'audace de Villeminot qui mélange habilement les genres sans se préoccuper des codes et des modèles standards. Et le plus impressionnant, c'est que j'ai adoré ! C'est tellement innovant et inattendu, tellement inédit et original : je dis oui, vingt-mille fois oui !
Ce que j'ai trouvé merveilleux dans ce roman, c'est la profondeur des relations entre les personnages. Si on se concentre sur le duo principal, Charles et Selma, on a quelque chose de très long à se mettre en place, entre les hésitations maladroites de Charles et la retenue solitaire de Selma, mais cette lenteur n'a rien de rébarbatif, bien au contraire. Nos deux protagonistes apprennent à se connaitre et à s'aimer, on est loin du traditionnel cliché du couple fusionnel dès le premier regard. Ici, la profondeur de leur amour est le résultat d'une idylle pas si évidente que cela, le produit de plusieurs mois de réflexion commune et de tension partagée. Si je devais résumer cette histoire d'amour en deux mots, ce serait sans aucun doute « épique » et « poétique ». En parallèle de cette romance atypique, il y a aussi une belle histoire d'amitié entre Charles et Touk-E. Leurs caractères sont radicalement opposés mais ce sont ces différences qui les rendent si complémentaires. Leur amitié est faite de complicité, mais aussi d'une certaine gravité quand vint le temps d'évoquer des sujets moins légers. Leur amitié a beau être excentrique, elle est solide et ne se délite pas au premier désaccord ou à la première difficulté.
L'histoire en elle-même est captivante, palpitante, haletante. La tension monte crescendo, rythmée par des révélations pleines de surprises et des rebondissements pleins d'imprévisibilité. Il n'y a aucun temps mort, aucune longueur superflue, le rythme est en somme parfaitement maitrisé. Ce livre se lit d'une traite, j'étais littéralement happée et captivée par l'histoire qui m'a fait passer par énormément d'émotions parfois contradictoires. J'ai apprécié la narration, très fluide mais aussi très saccadée : nous suivons les pensées de Charles dans toute leur spontanéité, sans reformulation. Les chapitres ne sont pas trop longs, sans être trop courts, un juste milieu qui colle parfaitement à l'histoire. Je n'ai qu'un regret : le roman est bien trop court à mes yeux, le final aurait pu être un peu plus étoffé afin d'être encore plus poignant et plus marquant. En tournant la dernière page, je reste légèrement sur ma faim, j'ai comme un arrière-gout de pas assez.
En bref, je suis très heureuse de ma lecture malgré le fait qu'elle ait été bien trop courte. Nous avons ici un récit captivant qui tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page, des personnages atypiques et attachants, une narration très fluide et spontanée qui invite le lecteur à plonger dans les pensées du personnage principal. Nous avons surtout un véritable patchwork de genres, avec un roman en apparence très léger qui se teinte d'une romance bien compliquée, un récit réaliste qui flirte avec le fantastique et une histoire digne d'un thriller qui amène avec délicatesse de nombreuses réflexions sur des thèmes aussi variés que l'argent, l'amour et les relations familiales. Ce roman a toutes les cartes en main pour captiver, émouvoir, faire trembler le lecteur. A lire sans hésitation !
Lien : http://lesmotsetaientlivres...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
unerenardaparis
  03 mars 2019
Charles à dix-huit ans. Il vit au manoir, un établissement huppé en Suisse pour gosses de riches. Lui estime pourtant ne pas y avoir sa place, n'étant « que » le fils d'un poète ayant reçu le prix Nobel de littérature.
Arrive alors Touk-E, fils d'un souverain africain. Et commence alors une belle amitié, entre ces deux garçons désabusés.
Et puis arrive Selma, belle jeune fille solitaire, étrange, qui se révèle être la fille d'un trafiquant de drogue recherché. Charles en tombe immédiatement fou amoureux. Selma, elle, garde ses distances, le prévenant qu'elle est un peu sorcière, et lui promettant de tout lui expliquer un jour.
Charles et Selma courent ensemble tous les matins. Selma aide Charles à retrouver la forme physique (il est dans l'équipe de foot et doit participer à un important tournoi). Charles aide Selma à travailler ses cours. Entre eux se nouent un lien, mais Charles n'arrive pas à se déclarer. Et Selma, elle, ne dit rien.
Puis, par un concours de circonstances, Selma devient entraîneuse de l'équipe de foot. Au grand désespoir de Charles, car il sent que Selma lui échappe, à s'occuper ainsi de tous ces garçons.
Et alors que Charles s'est résigné à ne jamais conquérir sa belle, il doit partir d'urgence au chevet de son père, mourant. Et Selma de l'accompagner chez lui dans ses montagnes, qui seront témoin de leur amour naissant.
Encore un roman emprunté par hasard à ma médiathèque, et première lecture de l'auteur Vincent Villeminot.
Premier reproche, et ce n'est pas la première fois que ça m'arrive en littérature ado, « l'emballage » ne correspond pas au contenu du roman (un peu comme le suivant sur la liste de Manon Fargetton). Car, entre le titre, le design de couverture et le résumé, je pensais sincèrement lire un polar pour ado. Or, il n'en est rien.
Et vient alors mon second reproche: ce livre change plusieurs fois de direction, comme si l'auteur s'était retrouvé coincé. Ça commence comme un livre de deux ados désabusés qui ont décidé de bousculer les gosses de riches de leur établissement (Partie 1- l'amitié, qui, comme le dit Charles « ça va mal finir »), puis ça bifurque sur l'arrivée de Selma. Qui est-elle ? Est-elle recherchée ? Où est son père ? Est-elle protégée ? Cachée ? (Partie 2 – la fille du trafiquant. le mystère. le polar). Puis Selma se met à entraîner l'équipe de foot (Partie 3 – Selma avoue son secret à Charles, son « don », et Charles se met à douter). Et enfin la maladie du père de Charles (Partie 4 – le malade, l'histoire d'amour, la découverte de premiers émois).
Ce livre est donc d'une construction « tarabiscotée », car ces brusques changements m'ont beaucoup gênée, j'ai eu l'impression de voir plusieurs bouts de romans différents accrochés les uns derrière les autres.
C'est pourtant une lecture agréable, et, comme je suis fleur bleue, j'ai beaucoup aimé la dernière partie, celle où deux ados se laissent aller à leur amour (mais je pense qu'elle en agacera certains).
La fin est par contre assez décevante. Ouverte, mais sans rien résoudre.
Donc lecture avec des hauts et des bas, agréable mais mitigée. J'ai néanmoins aimé le style de l'auteur, et essaierai de lire autre chose de lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
Ricochet   16 septembre 2016
Dans ce récit inclassable, on trouve plusieurs réflexions intéressantes, notamment sur les disparités sociales, les relations filiales, l'amour et la mort.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   15 août 2016
Tu dors encore. Je n'ai pas allumé en me levant, pour ne pas te réveiller. J'aurais voulu te voir dormir à la lumière du jour naissant, et ce corps que j'aime. Que j'ai aimé. Que j'apprends. Que je connais par coeur. Que je découvre. Que je couvre.
Commenter  J’apprécie          90
AryiaAryia   19 avril 2017
Elle ferme son sac, prend congé, sort.
Lebrun veut reprendre son cours.
Touk-E lève la main, comme un élève discipliné pour une fois.
- La copine de mon pote a posé une question intéressante, avant de prendre congé. Vous pourriez y répondre ?
Dans le désordre qui s’ensuit, il se tourne vers moi et sourit :
- Dangereuse … Mortellement dangereuse pour toi, mon pote. Une blonde bien roulée, méprisante, et qui parle d’économie, c’est noël au mois d’avril, non ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   05 août 2017
Les cellules cancéreuses ont proliféré, tout colonisé. Elles dévorent son corps.
Je vois tout. Les soins, précisément, ce qu'ils font dans son corps, ce qui se joue en lui. J'ai toujours cette lucidité froide, clinique, quand je suis devant mon père. Depuis toujours, j'ai vu son âme puis son corps malades comme un champ de bataille, et j'ai regardé ses armées s'affronter - leurs retraites, leurs assauts, leurs défaites, leurs rares cessez-le-feu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MikasabouquineMikasabouquine   04 août 2017
Me revenaient quelquefois, en revanche, les questions que Touk-E m'avait posées avant que nous nous séparions :
pourquoi cette évidence entre nous? Quelle part de hasard, de nécessité? Qu'est-ce qu'une amitié? Deux solitudes qui se croisent et s'épaulent - et pour combien de temps?
Commenter  J’apprécie          30
LineloLinelo   12 juillet 2016
Mais nous sommes deux à décider, Selma. Moi, je n'aime pas ce que j'apprends de toi. Je n'aime pas savoir que tu avais fenêtre ouverte sur mon âme, tout ce temps, sans me le dire. Que sais-tu de moi que moi-même j'ignore ? [...] Et moi, que sais-je de toi ?
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Vincent Villeminot (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Villeminot
Entretien avec Vincent Villeminot à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 16 avril 2019. Découvrez les mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman 'Nous sommes l?étincelle', paru chez PKJ.
Retrouvez toutes les critiques de 'Nous sommes l?étincelle' sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Villeminot-Nous-sommes-letincelle/1123407
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : mafiaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

que savez vous sur instinct

Quel es le personnage principal ?

Timothy
Tom
John
Tintin

7 questions
46 lecteurs ont répondu
Thème : Instinct, tome 1 de Vincent VilleminotCréer un quiz sur ce livre
.. ..