AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Marly


Marly
  05 janvier 2015
A la fin du premier tome, que j'avais trouvé compliqué et dense, mais très prenant et innovant, je n'avais pas ressenti un fort besoin d'avoir une suite. Néanmoins, en commençant le volume 2, on découvre qu'il reste énormément de questions sans réponses, et surtout d'âmes perdues parmi les personnages. On peut penser que cette suite tentera de répondre à ces deux lacunes, avec une efficacité latente et percutante... comme toujours avec Nada#1.

Contrairement à notre ressenti face à l'aspect dense et nébuleux du premier tome, cette suite ne nous perds pas, grâce à l'intrigue principale que l'on connait déjà et surtout le rôle de guides qu'endossent les personnages principaux. Une nouvelle fois, Justine et Kowacks furent mes guides, pour ma part, pour comprendre l'aventure et avoir très envie de savoir la suite de l'histoire, pleine d'action sous jacente et de mystères. Cette fois-ci, connaissant tous les personnages, tous nous intéressent et nous donnent envie d'en apprendre d'avantage. Les points de vue alternants sont plus compréhensibles et deviennent efficacement des pièces ajoutées au puzzle que représente le mystère monté par Nada#2, successeur de Nada#1. Fini le sentiment de frustration face à l'opacité massive du premier opus, cette fois-ci on veut en savoir plus et surtout, le texte nous donne les réponses qu'on espère, au compte gouttes, distillées adroitement.

Nos personnages voient leurs vies évoluer : parfois elles prennent un autre tournant, parfois elles continuent simplement. Quoiqu'il en soit on apprécie surtout d'assister au point final de leur destin concernant cette histoire tourmentée. Tous vrais et crédibles, ils vivent une quête comme le lecteur et ne trouvent pas les réponses à leur questions facilement. Nos héros doivent fouiller pour les découvrir et on remarque le talent de l'auteur quand on est surpris de ne pas avoir deviné correctement la fin des aventures de tel ou tel personnage, le dénouement d'un mystère ou les réactions d'une partie. Les révélations s'enchaînent aussi vite que les surprises et l'effet est toujours fort et prenant.

Dans le premier tome, Vincent Villeminot nous avait montré qu'il savait construire un récit déconstruit, dans lequel toutes les parties s'imbriquent parfaitement après une réflexion nécessaire. Avec ce deuxième volume, cette capacité de maîtrise du récit et de ses plus infimes éléments, ou indices dans l'intrigue, se confirme! Les étapes sont une nouvelle fois logiques, la chronologie respectée et les indices discrètement suggérés.
Concernant le célébrissime César Diaz, sur lequel Réseau(x) repose pour beaucoup, on le voit évoluer lui aussi en nous surprenant et confirmant à la fois sur sa personnalité. Son petit frère, Téo, nouveau maître du PIFR saura nous surprendre et nous épater par ses mystères, garantissant, comme son frère, une solide continuité dans le récit et la fibre de Réseau(x), toujours en efficacité latente. Qui distille peu à peu les réponses...
Enfin, on peut penser que chaque personnage est enfin à sa place dans ce second tome, et Sixie qui avait été négligée, on peut penser, dans le premier, reprend ici un rôle adéquat par rapport aux enjeux. Elle est nécessaire et supplémentaire à la fois... Ainsi, on apprécie même de la redécouvrir et de l'apprécier pour ce qu'elle est vraiment, loin du virtuel et de son image sur les réseaux... Un changement nécessaire pour lequel il aura été nécessaire à notre jeune héroïne de se déconnecter. Une passe logique, au final.

La fin quand à elle restera malheureusement, et heureusement, sujette à l'interprétation de tous. Etonnante et un brin folle, inattendue, elle sera l'instigatrice de nombre d'hypothèses et de conclusions personnelles inhérentes aux lecteurs. Un joyeux et léger "indignez-vous", qui invite à prendre à notre tour les armes, nous révolter, de manière pacifiste mais active, légère mais grave, folle mais sensée ... Pour dire, nous aussi, que nous pouvons nous révolter, penser, être, vivre, malgré nos entraves. Telle sera mon interprétation !

Vous l'aurez compris, j'ai vraiment aimé ce tome 2 de Réseau(x), je l'ai même préféré au premier et lu bien plus vite, plus entraînée et plus passionnée par l'histoire de nos personnages. Les informations sur l'intrigue n'ont été que très maigres pour vous laisser découvrir par vous mêmes la suite, et surtout la fin, des aventures des Nadas. A vous de vous régaler, de vibrer, mais surtout d'être dérangés par les questionnement que posent cette intrigue hyper contemporaine !
Lien : http://rayon-passion.blogspo..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus