AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782896574049
Éditeur : Editions Les Malins (19/02/2016)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 124 notes)
Résumé :
Sur les serveurs de La ligue des mercenaires, les gamers la connaissent sous le nom de Stargrrrl, une soldate redoutable, une combattante aguerrie, une dangereuse tireuse d'élite dont il ne vaut mieux pas se retrouver dans la ligne de mire. Derrière ce visage se cache Laurianne, une jeune fille douée en maths et adepte de course à pied, qui partage le plus clair de son temps entre l'école et l'écran de son ordinateur. Son univers s'écroule le jour où son père lui an... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (109) Voir plus Ajouter une critique
Sachenka
  21 novembre 2018
Gamer. Avec un titre pareil, et le sujet qu'il laisse deviner, ce roman jeunesse a tout pour plaire. Particulièrement aux garçons amateurs de jeux vidéo. Seulement, voilà, il met en vedette… une fille. Laurianne. Assez audacieux et c'est heureux car les filles sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers l'informatique mais elles continuent à y être sous-représentées. Bref, que les gars ne se laissent pas berner, cette fille-là passe beaucoup de temps devant l'ordinateur et a ainsi pu devenir experte, tant à hacker qu'à jouer les héroïnes dans des jeux en ligne.
Pour tout dire, Gamer, c'est le titre de la série. Ce premier tome s'intitule Nouveau port. Et c'est bien trouvé. Laurianne suit son père et déménage loin de ses repères et, surtout, de son meilleur ami Sam. Toutefois, dans sa nouvelle école, elle se fait rapidement quelques amis, un peu geek comme elle, incluant Elliot, Margot et Charlotte. Et aussi une ennemie redoutable, Sarah-Jade, toujours là pour rendre la vie misérable. Plusieurs jeunes lecteurs se retrouveront dans ces aventures réalistes (si on oublie l'épisode du presque-incendie à l'école).
J'ai mis un peu de temps à cerner l'intrigue. Pour tout dire, elle est assez mince. Les jeux en ligne sont une partie importante dans la vie de Lauriane, ils l'aident à se faire ses nouveaux amis mais, pendant tout ce tome, ils ne servent qu'à ça. Ils ne font pas avancer la narration. Pareillement pour sa rivalité avec Sarah-Jade, qui prend constamment de l'ampleur mais qui ne semble pas déboucher sur quelque chose de concret. J'aurais aimé plus de lien entre ces trames (et quelques autres, de moindre importance, que je n'ai pas relatées ici).
Cela signifie-t-il que Gamer n'est que l'histoire d'une fille déracinée et il advient que, incidemment, elle aime tout ce qui se rapporte aux ordinateurs ? Oui et non. Je crois qu'il y a beaucoup plus mais que les lecteurs ne le découvriront que plus tard dans la série. Pour l'instant, l'auteur Pierre-Yves Villeneuve a écrit six ou sept tomes à cette série. En finissant, bonne chance aux moins jeunes qui tenteront de décoder ce roman, il est truffé de termes propres à l'informatique ou bien à la jeunesse. Et de généreuses doses de culture générale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          364
Mikasabouquine
  13 novembre 2016
J'ai reçu ce livre grâce à la masse critique Babélio . Je remercie donc chaleureusement Babélio ainsi que les éditions Kennes pour cet envoi.
Malheureusement, « Gamer » est loin du coup de coeur pour moi.
Je m'attendais à une vraie intrigue tournant autour du monde des jeux vidéos avec du suspense, des rebondissements, de l'action…etc
Mais je n'ai rien eu de tout ça.

J'ai trouvé l'intrigue platonique et sans relief. Elle se résume à la quatrième de couverture et rien de plus.
Dans ce tome 1 nous suivons Laurianne, adolescente geek vivant à la campagne qui est contrainte par son père de déménager en ville et donc d'intégrer une nouvelle école. Elle joue régulièrement en ligne à un jeu vidéo, la plupart du temps avec son meilleur ami Sam (ami de son ancien école). Même si elle pensait ne pas réussir à créer des liens dans sa nouvelle école, Laurianne se fait de nouveaux amis geeks, mais aussi des ennemis. Notamment, Sarah-Jade, la peste populaire qui lui fait des crasses.
Et… à mon grand regret il ne se passe rien de plus.
On suit Laurianne dans son quotidien qui n'a vraiment rien d'extraordinaire. Les seuls « événements » du livre sont les crasses de Sarah-Jade, qui sont du déjà vu (quand elles ne sont pas prévisibles…), et les parties de jeu vidéo dont je n'ai pas compris l'intérêt. le livre s'appelant « Gamer » et la couverture étant pixelée sur fond noir, je lui trouvais un côté mystérieux et je m'attendais à du suspense et à une intrigue bien ficelée autour des jeux vidéo. Mais que nenni, il ne se passe rien. Les descriptions des parties de jeu sont très ennuyantes. Étant donné qu'elles n'ont aucun intérêt pour l'histoire (hormis la description poussée du quotidien de Laurianne) et que ce n'est pas réel, j'ai vécu ces passages de façon interminable. Sachant qu'ils s'étalent sur plusieurs chapitres à chaque fois.
Un contenu décevant donc, où à mon avis un seul tome aurait amplement suffit . Je me demande ce que va bien pouvoir raconter l'auteur dans ses deux prochains tomes, car pour l'instant, je n'ai pas vu matière à développer et je n'ai toujours pas compris le but de cette histoire ; où veut en venir l'auteur ?

Au niveau de la forme, j'ai rencontré quelques difficultés. C'est un roman Québécois, certes. Je le savais, certes. Mais je pensais que la « version Française » serait en Français et non en Québécois. Pour le coup, on est en immersion totale au Québec, ça, on ne peut pas le reprocher à ce roman.
Les mots et expressions typiques sont marqués dans le livre et expliqués à la fin dans un lexique. Et heureusement, car je ne connaissais pas bon nombre d'entre eux. Ainsi j'ai appris, entre autres, que « guts » voulait dire courage, « chick »/fille, « s'ouvrir la trappe »/ révéler un secret, « laitte »/laid …etc d'autres mots/expressions étaient plus évidents : « face »/visage, « job »/emploi, « gang »/bande groupe, « cute »/mignon… etc.
Par contre, il y a tellement d'expressions qu'il est parasitant d'aller constamment se reporter au lexique. Même si je préfère bien évidemment comprendre ce que je lis. Ce qui n'a malheureusement pas été toujours le cas, car il y a beaucoup d'autres termes typiquement Québécois ou geek que je n'ai pas toujours compris : douchebags, bébelles, easter eggs, blitz, full viral…etc. Heureusement, il y en a aussi qui sont complètement dépaysant et perturbant, car ça chamboule nos habitudes de langage, mais qui sont compréhensibles (parfois grâce au contexte parfois pas) : nice, carte de débit, hot, dans ma case (case = casier à l'école), faire les boîtes (boîtes = cartons)…etc
Toutes ces expressions particulières n'ont en rien impacté la compréhension globale du texte mais ont parasité clairement ma lecture. Sans parler de la syntaxe, très Québécoise elle aussi :
« Il est disparu » au lieu de il a disparu, « s'assoyant » au lieu de s'asseyant, « inquiète-toi pas », « que je baragouine », « que je propose », « que je lui réponds », « que je murmure », « qu'il me dit » …etc.
Et un langage très familier : L'auteur écrit comme les jeunes parlent mais pas que dans les dialogues.
Au niveau des références « geek » même s'il y a certains termes dont je n'ai pas saisi l'exact sens, j'ai tout de même saisi et su apprécier toutes les allusions faites au monde du cinéma. Et elles sont nombreuses, on nous parle de game of thrones, x-men, wonder woman, arrow, le seigneur des anneaux, les gardiens de la galaxie, star wars, batman…etc. Un monde de l'audiovisuel que j'affectionne particulièrement.

Au niveau des personnages, j'ai beaucoup aimé Laurianne ainsi que Sam. Ils ont su me toucher. Ils ont une jolie et tendre relation d'amitié. J'ai apprécié les moments de retrouvailles entre eux. Laurianne a un humour et une repartie qui m'ont fait sourire à plusieurs reprises. J'ai beaucoup aimé cette facette de sa personnalité. En revanche, j'ai moins apprécié le fait qu'elle fasse des listes d'hypothèses ( A). , B). , C). ...) de ce qu'il pourrait se passer dans telle ou telle situation. Je dois dire qu'au début cela m'a fait rire mais au bout d'un moment ça m'a lassé. Pour ce qui est des autres personnages j'ai trouvé la nouvelle bande d'amis geeks de Laurianne plutôt sympathiques, mais je n'ai ressenti que de l'indifférence face au groupe « populaire » de sa nouvelle école. Ils sont insipides et stéréotypés.

En conclusion, une histoire décevante car sans but apparent, un Québécois parasitant, mais des personnages principaux attachants. En un mot : dommage. Car je ne poursuivrai pas l'aventure mais j'aurai tout de même bien aimé savoir ce que vont devenir Laurianne et Sam.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          203
CL-ENIMIE
  18 octobre 2018
Ce roman nous raconte l'adolescence d'une jeune fille de 14 ans nommée "Laurianne" adorant jouer aux jeux-vidéos qui déménage dans une nouvelle ville à la campagne avec son père.
J'ai adoré ce roman car j'aime bien les histoires pleines d'émotions et de rebondissements. Le personnage principal va vivre une histoire passionnante entre ses anciens amis et ses nouveaux amis et une pointe d'aventure qu'elle va vivre dans son jeu-vidéo.
J'ai bien aimé la façon dont l'histoire est écrite, le fait que l'on suit l’héroïne dans sa vie de tous les jours. De plus, je trouve Laurianne très attachante et on peut facilement se voir en elle. Je peux conseiller ce livre aux lecteurs aguerris qui apprécient les histoires d’adolescents
Tim (3e)

Laurianne, une jeune fille fan de gaming, doit déménager et réussir à s'adapter à sa nouvelle vie, à ses nouveaux camarades et également réussir à gérer tous ses problèmes. ‌
J'ai beaucoup aimé ce livre. Laurianne est extrêmement attachante et on espère vraiment pour elle que la situation va s'arranger. L'écriture de l'auteur est vraiment immersive et on se met facilement à la place de l'héroïne. J'aime bien que les expressions québecoises utilisées soit retranscrites dans le roman. Les quelques parties de jeux de Laurianne retranscrites sont très précises et on visualise facilement la scène. Je conseille ce livre à tout le monde, il est simple à lire et on ne se rend même pas compte que l'on a avancé avant d'avoir terminé le livre.
Julie (3e)
---------------------------------------------------------------------------------------------
Laurianne a 2 visages. Dans la vie, elle est collégienne, son meilleur ami est Sam. Sa vie est bouleversée par son déménagement en ville et son intégration dans son nouveau collège. Mais, dans La Ligue, on la connait sous le nom de Stargrrrl, une dangereuse combattante. Dans son nouveau collège, elle se fait vite des amis, le groupe de geek du collège. Mais elle se fait autant d'ennemis, Sarah-Jade et son groupe, qui feront tout contre elle.
J'ai bien aimé ce livre. Le livre est écrit avec un vocabulaire et un style plutôt adolescents. Certaines phrases et mots sont formulés de façon inhabituelle (car la version française est en Québecois) mais le lexique à la fin en "traduit" la majeure partie. A part ça, l'histoire est bien trouvée, à part qu'il n'y a pas réellement d'utilité aux passages dans La Ligue, même s'ils ne sont pas moins bien que le reste. Je le conseille aux lecteurs de tous niveaux, et plutôt aux adolescents ou jeunes, à qui l'univers de Gamer parlera sûrement un peu plus.
Axel (4e)

Laurianne est une adolescente qui vit une vie plutôt agréable jusqu'au jour où elle comprend qu'elle va déménager. Elle est folle de rage contre son père car elle va devoir quitter sa vie d'avant et surtout son meilleur ami Sam. A peine arrivée dans son nouveau collège elle se fait déjà ennemies avec les filles les plus populaires : Sarah-Jade et sa bande. Mais elle se fait aussi une bande d'amis qui aiment autant qu'elle les jeux vidéo.
J'ai beaucoup aimé ce livre. Le seul inconvénient c'est que c'est un livre canadien donc les expressions et la façon d'écrire sont parfois surprenants. Malgré ça les personnages sont attachants et l'histoire nous emporte dès le début. J'attends les prochains tomes avec impatience. Tous les lecteurs peuvent lire ce livre car n'est pas très compliqué.
Julia 5e

Une jeune collégienne de 14 ans nommée Laurianne et adorant les jeux vidéos déménage en ville: elle est séparée de ses amis, de ses habitudes et de son école. Elle se fait des ennemies qui vont contrecarrer sa rentrée et elle regrette beaucoup son ancien village surtout son meilleur ami avec qui elle joue aux jeux vidéos. Elle va devoir neutraliser ses ennemies qui lui font des misères .
J'ai adoré ce roman car j'aime bien les histoires avec beaucoup d'émotions (car elle perd ses amis mais vit quand même une folle histoire avec un de ses amis), et une pointe d'aventure (parce qu'elle vit une grande aventure dans son jeu qu'elle aime tant).
J'aime bien la façon dont l'histoire est écrite, le langage utilisé et les expressions québecoises de l'auteur. Vous ayant dit cela, je peux conseiller ce superbe roman de Pierre-Yves Villeneuve à des lecteurs aguerris qui ont un minimum de vocabulaire pour comprendre les expressions de l'auteur.
Tim (4e)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cannibalecteurs
  16 novembre 2018
Par Lily
Premier roman de Pierre-Yves Villeneuve, le livre a tellement plu que cinq autres tomes ont suivi sa sortie.
Laurianne, une élève de secondaire au Québec doit déménager avec son père loin de ses amis et de son école. le fait est qu'elle est une gameuse, donc en arrivant, elle se fait accepter par la bande de geeks de l'école, et se met par la même occasion les élèves populaires à dos. C'était sans compter sur les idées et le caractère redoutable de Laurianne…
C'est un livre que j'aime beaucoup, parce qu'il est très drôle et que les nombreuses références à la culture geek sont très plaisantes. J'ai également apprécié les points de vue alternés entre Laurianne, la protagoniste, et Stargrrrl, son personnage de jeux vidéos. de plus, les deux sont très attachantes, et on oublie souvent que Stargrrrl n'est qu'un personnage de jeu, et on a autant peur de ce qui pourrait lui arriver à elle lors d'une partie que des problèmes qu'endure Laurianne.
Il n'y a qu'une chose que je n'ai pas appréciée, et ce n'est même pas au niveau du livre en lui-même, mais de l'édition. En effet, il y a de nombreuses expressions québécoises, mais celles-ci sont expliquées à la fin du livre, ce qui fait que lorsqu'on en a beaucoup en une page, on ne fait qu'aller à la fin du livre toutes les deux secondes, et il aurait été préférable de mettre les définitions en bas de page.
« -Ha, ma petite Laurianne, dit Yan en me prenant par les épaules. Si j'avais un garçon de ton âge, ton père et moi, on vous arrangerait un mariage. On pourrait réunir nos familles et unir le Nord !
-A moins que tu comptes adopter Kit Harington, tu peux oublier ça !»
par Ingrid
Ce livre raconte l'histoire de Lauriane, une collégienne fan de jeux vidéos, en particulier « La ligue des mercenaires ». Quand son père décide de déménager en ville, elle choisit de passer le plus inaperçu possible. Sauf que, dès le premier jour, elle se fait remarquer par la bande de Geeks de sa nouvelle école et se met à dos la fille la plus populaire du collège. L'histoire jongle entre son quotidien normal et ses parties de jeux avec son meilleur ami, Sam.
Bien que le sujet soit assez récurant (une fille, qui change d'école, s'attire les foudres d'une fille populaire…) il est vraiment très chouette à lire. Les moments de quotidien sont sympas et les phases de gameplay sont très satisfaisantes tout en maintenant du suspense. Je vous le conseille vraiment.
Par Matilde
Que tous les fans de jeux vidéo et des histoires d’adolescents approchent ! Gamer est fait pour vous !
C’est l’histoire de Laurianne, une ado de 14 ans qui doit déménager avec son père en ville après la mort de sa mère. Mais dès son arrivée dans sa nouvelle école, elle va se mettre à dos la bande la plus influente de l’école et se lier d’amitié avec les « geeks ». Elle joue toujours à « La ligue des mercenaires » avec son meilleur ami Samuel qui est resté dans son ancienne école. Les chapitres sont alternés entre la vie de Laurianne et ses parties de jeu.
J’adore ce livre ! Non ce n’est pas qu’un simple bouquin, il parle à la fois de la déchirure que représente la perte d’un parent, de l’adolescence et de jeux vidéo ! Tout ce que j’apprécie (à part perdre un proche…) !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Les_surfeurs_des_pages
  19 novembre 2019
Je ne suis pas ce qu'on pourrait appeler un passionné de lecture aussi quand je lis un livre j'ai besoin de m'identifier au personnage, de ressentir une connexion. Je l'avoue le fait que le personnage principal soit une fille me faisait douter (et oui les préjugés ont la vie dure). Cependant Laurianne m'a tout de suite embarquée dans son univers de geek, peuplé de jeux vidéo avec une vraie chambre de gamer composée d'un pc et de 3 écrans qui en ferait rêver plus d'un. Laurie, personnage un peu râleur mais tout de même attachant (dans lequel je me retrouve quelque peu), est le reflet des doutes, des peurs, des incertitudes, des déceptions, des joies et des peines que l'on peut ressentir durant cette période compliquée qu'est l'adolescence. Laurie doit composer avec tous les chamboulements que l'ont peut ressentir à cette période tout en devant supporter un déménagement dans une grande ville car son père change de travail. Elle va devoir composer avec son caractère plutôt discret en étant l'attraction principale que représentent les nouveaux élèves dans une école. Cependant elle réussit à se faire des amis mais aussi des ennemis et nous prenons plaisir à voir notre personnage se sortir de situations compliquées.
En résumé, j'ai beaucoup aimé ce roman auquel on peut facilement s'identifier car il décrit bien la vie des jeunes de notre époque. Les expressions en langue québécoise rajoutent une petite touche de réel en introduisant une proximité avec le lecteur (et c'est aussi, souvent amusant).
Adam T
Je n'ai vraiment pas du tout aimé ce livre. Je mets deux étoiles car l’héroïne est une fille alors que souvent les personnes disent que les jeux vidéos c'est seulement pour les garçons. J’espère que les autres tomes sont meilleurs mais pour celui-ci, passez votre chemin sauf si vous aimez vraiment les romans.
Jullian M
Laurianne, mieux connue en ligne sous le pseudonyme de Stargrrrl n’est pas une adolescente comme les autres. Très douée en mathématiques, en sport et en informatique, elle est aussi une très bonne joueuse de jeux vidéo. Elle partage le plus clair de son temps entre son écran d’ordinateur, le skate park et l’école, toujours en compagnie de son meilleur ami Sam. Mais son univers s’écroule lorsque son père lui annonce qu’ils déménagent à Montréal. Arriver dans une nouvelle école n’est jamais facile, surtout lorsqu’on n’a pas la langue dans sa poche et qu’on met les pieds dans le plat avec la fille la plus populaire de l’école dès le premier jour.
Ethan P
Laurianne est une adolescente qui aime jouer aux jeux vidéos avec son meilleur ami Sam. Mais un moment, celle-ci déménage dans une autre ville et change d'école. Elle va rencontrer de nouveaux amis et aussi d'autres ennemis... J'ai bien aimé ce livre car celui-ci parle de thèmes récents. Il parle beaucoup de jeux vidéos et il y a quelques référence dans le livre à cet univers. Malheureusement, celui-ci sera difficile à apprécier pour ceux qui n'y connaissent rien et vu que celui-ci est écrit avec la langue du Canada, il faudra beaucoup (au début) regarder dans le lexique de la fin du livre pour bien comprendre. Je trouve aussi que celui-ci se finit trop brusquement, et donc il est difficile de ne pas vouloir lire la suite pour comprendre. Sinon je recommande ce livre à ceux qui connaissent ou pas cet univers et qui aiment les romans !
Amélie C
Super livre qui peut intéresser les garçons amateurs de jeux vidéo. Cependant le héros de ce lire est une fille ce nommant Laurianne. Je le conseille à des geeks mais surtout aux personnes qui n’ont jamais joué à des jeux vidéos.
Ilian G
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
MikasabouquineMikasabouquine   07 novembre 2016
- T'es con, je lui dis, sourire en coin.
- Le mot que tu cherches, c'est "de bonne compagnie".
- C'est trois mots.
- "Chic type", alors.
- Encore un de trop.
- "Divertissant"?
- Pas vraiment.
- "Détestable"?
- Non.
- "Charmant"?
- Faudrait pas exagérer non plus.
- "Sympathique"? Je peux être sympathique!
- Mettons... Quand tu te forces.
- Super! Je pense que je vais inviter Daphnée au party* d'Halloween en lui disant ça: "Salut Daphnée, voudrais-tu m'accompagner au party? Il paraît que je suis sympathique... des fois."
- T'auras jamais le guts**.
- On peut rêver.



*party = fête
**guts = courage
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          173
girllashagirllasha   15 mai 2016
Quand elle le regarde, il y a une lueur particulière dans ses yeux.
Je suis certaine qu'elle doit avoir cette impression de chaleur dans la poitrine et des papillons au creux de l'estomac. C 'est ce que tous les auteurs décrivent dans leurs romans, et au nombre d'auteurs à dire la même chose, ce doit être vrai ! C'est tellement trop clair dans son visage que Margot a un kick sur Simon !
Commenter  J’apprécie          230
MikasabouquineMikasabouquine   08 novembre 2016
OK, d'accord. Je suis la nouvelle. Mais faut-il vraiment qu'il me dévisage ainsi? Le gars me regarde comme on regarde le poster du prochain Star Wars. Sa mère ne lui a jamais appris que c'était impoli? Il pourrait faire ça d'une manière plus subtile, non? Ou juste pas du tout. Pas du tout, ce serait encore mieux. Je vote pour pas du tout.
Commenter  J’apprécie          130
MikasabouquineMikasabouquine   11 novembre 2016
- Ha, ma petite Laurianne, dit Yan en me prenant par les épaules. Si j'avais un garçon de ton âge, ton père et moi, on vous arrangerait un mariage. On pourrait réunir nos familles et unir le Nord!
- À moins que tu comptes adopter Kit Harrington, tu peux oublier ça.
Commenter  J’apprécie          100
MikasabouquineMikasabouquine   05 novembre 2016
D'ici deux ou trois semaines, ce sera l'automne et la météo sera enfin synchronisée avec mon humeur : le temps sera gris, froid, pluvieux et venteux. Exécrable, quoi.
Commenter  J’apprécie          151

Videos de Pierre-Yves Villeneuve (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre-Yves Villeneuve
Curium en mou
C'est quoi des acouphènes? Acouphène 101 avec Pierre-Yves Villeneuve, l'auteur de Gamer #CuriumEnMou
Avez-vous déjà entendu des bruits aigus que vous étiez seul(e) à entendre ou eu des bourdonnements dans vos oreilles? Vous souffrez peut-être d'acouphènes.
autres livres classés : jeux vidéoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Avez-vous lu correctement le livre ? Telle est la question...

Comment s'appelle l'héroïne ?

Laurine
Laurette
Laurianne
Jacqueline

7 questions
26 lecteurs ont répondu
Thème : Gamer, tome 1 : Nouveau port de Pierre-Yves VilleneuveCréer un quiz sur ce livre

.. ..