AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2207142353
Éditeur : Denoël (04/10/2018)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 11 notes)
Résumé :
À quarante et un ans, Murielle collectionne les échecs, comme si une vilaine fée prenait un malin plaisir à la persécuter. Après autant de fausses couches que de manuscrits refusés, elle s’est résignée à ne donner vie qu’à des articles sur les vermifuges dans la rubrique animalière d’un journal télé.
Jusqu’au jour où un éditeur l’appelle, son dernier roman, Ceci est mon corps, l’a fasciné, il veut absolument le publier. Murielle n’en revient pas, son roman-co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
BMMousseron
  29 novembre 2018
Derrière ce titre plutôt léger, se cache un roman qui l'est beaucoup moins.
Murielle, quarantenaire, mène une vie sans éclat et elle s'en contente. de toute façon, elle n'aime pas être le centre de l'attention : elle rougit trop facilement, exagérément. Elle a davantage l'habitude de gérer les échecs que les bonnes nouvelles : sa relation avec sa mère depuis sa naissance, ses 7 fausses couches et ses romans jamais publiés. Aussi, lorsqu'un éditeur souhaite publier son livre le plus intime, sa vie bascule et celle de sa famille aussi. Ce roman ne mettra pas seulement Murielle en lumière mais il sera aussi le révélateur des secrets enfouis et travers de son entourage.
Même si le sujet du roman n'est pas facile, l'auteur ne tombe jamais dans le pathos. Bien au contraire, elle parvient à mettre dans son écriture et dans son récit une touche d'humour. Tout d'abord, la bonne nouvelle, le bonheur, les réactions positives des autres que Murielle ne sait pas gérer, créent des situations cocasses.
Mais ce sont les personnages secondaires entourant notre couple malheureux et éclairant leur situation d'un autre point de vue, qui font le sel du récit.
Comme l'ami de Jérôme, le mari de Murielle, qui n'en peut plus de ses jumeaux nourrissons et de sa femme qui s'est laissée convaincre par la Leche League de pratiquer l'allaitement maternel exclusif : la description qu'il fait de son rôle de père est à mourir.
Le roman est jalonné de passages tels que celui-ci.
Le seul bémol que j'émettrai est la relation mère-fille et la révélation du grand secret qui sont traitées succinctement; même si la quasi absence de la mère dans le roman illustre bien l'indifférence, le désintérêt de celle-ci pour sa fille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
purgi89
  06 novembre 2018
J'ai connu la pétillante Sophie de Villenoisy grâce à son roman Question de standing il y quasiment deux ans (retrouvez mes chroniques en fin d'article). J'ai tout de suite accroché avec sa plume et ses drôles d'histoires qui mettent en scène des femmes dans la quarantaine avec leurs problèmes et leurs petits défauts. Il me tardait donc de lire un nouveau roman de l'auteure.
Murielle, bientôt 42 ans n'aime pas trop sa vie. Elle voulait être journaliste et se retrouve à être rédactrice de la rubrique "animaux" dans un magazine TV. Elle a toujours voulu être mère et après 7 fausses couches à renoncer à l'idée de fonder sa propre famille. Sa mère ne lui a jamais adressé le moindre signe d'affection, préférant sa soeur cadette. Murielle a toujours rêvé d'être écrivain et qu'un de ses manuscrits soient publiés mais les lettres de refus des maisons d'édition s'accumulent. Et pour couronner le tout, sa soeur parfaite mène une vie de rêve avec ses trois beaux garçons. le seul point positif de sa vie est son époux qui est toujours présent pour lui remonter le moral. 
Mais un matin, elle reçoit un appel des Editions Gallimard qui veulent publier son manuscrit Ceci est mon corps, un livre qu'elle a écrit avec ses tripes, une autobiographie un peu fantasmée qu'elle ne pensait jamais voir publiée. La vie de Murielle va donc être chamboulée du jour au lendemain. Elle qui était transparente la plupart du temps va se retrouver dans les Spotlight et ça ne va pas beaucoup lui plaire. 
Sophie nous offre encore une fois une histoire sympathique qui se lit d'une traite. J'ai eu du mal à comprendre le comportement de Murielle. J'ai eu parfois envie de lui mettre des baffes et de la secouer. J'avais un peu la même attitude que son mari, elle m'agaçait pour ensuite m'attendrir. Les femmes sont encore à l'honneur dans ce roman. L'auteure va traiter des sujets qui importent aux femmes à savoir, être ou ne pas être mère, la stérilisation, le viol, les secrets de famille, et comment être une bonne mère aux yeux des autres et comment réussir à accéder à ses rêves. Donc malgré un roman "feel good" il y a quand même une réflexion derrière la situation de Murielle et des autres protagonistes de l'histoire. 
Cathy, la soeur de Murielle m'a passablement énervé aussi à vouloir jouer la mère parfaite alors que quand on creuse et qu'on regarde derrière les meubles sa vie n'est pas si parfaite que ça.
Jérôme, le mari de Murielle m'a particulièrement plu. Cet homme toujours là pour sa femme dans n'importe quelles circonstances, toujours prêt à l'épauler malgré ses crises. Lui aussi a des rêves de gloire et lui aussi souhaite être père. (....)
Lien : https://livresaddictblog.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SagnesSy
  05 novembre 2018
Pas la carrière qu'elle voulait, pas la relation désirée avec sa mère, pas de connivence avec sa petite soeur, pas de bébé, surtout. Dans la vie de Murielle rien ne va comme elle veut, et voir le bon côté des choses (un couple solide, des collègues fiers d'elle, un roman édité chez Gallimard, j'en passe), elle ne sait pas faire. Mais d'où vient cette émotivité qui oui ruine la vie ?
J'ai rarement vu un aussi grand fossé entre un titre (secondé par la couverture) et la réalité d'un roman : « La Reine des quiches » n'a rien de guilleret. Au contraire, on y suit une jeune quadra qui, soyons clair, ne va pas bien du tout. Elle a de bonnes raisons pour cela, d'ailleurs, et on va certes le (la) comprendre, mais de là à s'y attacher, il ne faut pas exagérer. Car elle est chiante, Murielle, n'ayons pas peur des mots. Et comme on n'est pas son compagnon qui finit toujours par tout lui pardonner, nous, on a bien envie plusieurs fois de la laisser à ses reculades perpétuelles.
À n'ouvrir que si vous avez envie d'explorer les méandres de l'inconscient version secrets de famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SolennMirarchi
  07 octobre 2018
Muriel a 41 ans. Et autant d'années de défaites derrière elle.
Les échecs, elle connaît. Par coeur. Elle est habituée, rodée.
Reine des looseuses, c'est son quotidien !
Surtout par rapport à sa soeur, Cathy, grande chouchoute de leur maman.
Cette femme, ô combien formidable, qui lui a donné 3 magnifiques petits-garçons, pendant que Muriel enchaînait, désespérément, les fausses couches.
Devant son impossibilité de donner la vie, Muriel veut créer. C'est un besoin. Un échappatoire. Alors, elle écrit. Des manuscrits, elle noircit des cahiers, rédige des articles dans un magazine. Rubrique santé.. des animaux. À côté des encarts publicitaires ventant les mérites du dernier vermifuge. La prostate du chat 🐱 et les fuites urinaires du hamster 🐹 n'ont plus de secret pour elle ! 👑🍭

Et un jour, son portable sonne. Un peu surprise, c'est plutôt rare qu'il sonne, elle décroche.
Antoine Gallimard. Gallimard... comme les éditions ?! Est-ce que c'est possible ? Non, ils se trompent, quelqu'un lui fait une blague, il y a forcément une explication.
Son manuscrit les intéressent. Elle en a tellement envoyé... On parle duquel ?
Ah, « Ceci est mon corps », oui, celui-là... Cette histoire autour d'une femme stérile qui pour protéger ses congénères féminines se donnent aux hommes sans retenue, sans vergogne, transpirant la passion et dégageant une sexualité débridée, perverse, affolante.
Oui, c'est Muriel qui a écrit cela. Et elle n'imagine pas un seul instant à quel point sa vie va s'en trouver changé... 👑🍭

Sortant de ma zone de confort et de mes habitudes de lecture « La reine des quiches » fait office de bonbon dans ma PAL de rentrée littéraire qui, il faut l'avouer, n'est pas des plus joyeuses 😅
Je vous en parlais il y a quelques temps, je ne lis pas souvent de romans « feel-good », et je suis heureuse d'avoir re-découvert ce style avec celui de Sophie de Villenoisy !
Cette histoire, aux premiers abords très simple, nous dévoile des pensées, des réflexions, bien plus profondes qu'il n'y parait ! Les personnages sont loin de ce qui me fait le plus peur dans ce genre littéraire : le cliché.
On reconnaîtra tous dans Muriel cette personne à la timidité maladive, pourtant bourré de talents.
On rigolera devant cette soeur blogueuse, obsédée par son nombre d'abonnés et le compteur de ses likes (petit clin d'oeil pour nous ? 😜) 👑🍭

C'est vivant, pêchu, pep's, on en ressort avec le sourire, et ça fait du bien !
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lizouzou
  29 octobre 2018
A 41 ans, Murielle va voir sa vie bouleversée en un instant. Elle qui a enchaîné les fausses couches et les manuscrits refusés, elle perd pied quand les éditions Gallimard l'appellent pour publier son dernier manuscrit. Dans ce dernier, elle y parle notamment de sa stérilité d'une manière un peu provocante. Elle n'en revient pas et a du mal à se retrouver devant tout ce tumulte. Comment vont réagir ses proches ? Comment faire face à cette reconnaissance alors qu'elle a eu l'habitude d'être en retrait ?
J'avais adoré les deux premiers romans de l'auteur Sophie de Villenoisy ("Joyeux suicide et bonne année" et "Question de standing"). Il me tardait donc de découvrir son dernier roman "La reine des quiches" !
Un petit mot su le titre hyper accrocheur et la couverture qui annonce tout de suite la couleur !
Connaissant le style d'écriture de Sophie de Villenoisy, je m'attendais à de l'humour et des phrases chocs. Et encore une fois, cela a bien fonctionné pour moi. Avec un style percutant, l'auteur s'attaque à des thèmes sérieux et pas facile: la stérilité, mais également la difficulté du métier d'écrivain.
A travers le personnage de Murielle, beaucoup de femmes vont s'y retrouver. Elle tombe enceinte mais pour une obscure raison, les foetus ne parviennent pas à s'accrocher. Elle enchaine donc les fausses couches... jusqu'au jour où elle finit par accepter sa condition. Elle ressent un peu la même chose à travers ces divers manuscrits qui lui reviennent refusés par les maisons d'éditions. Oui mais voilà que la roue tourne et son grand jour est enfin arrivé : elle va accoucher d'un premier roman publié ! Et tout va s'enchainer très rapidement pour Murielle et on se demande assez vite si elle va réussir à accepter tous ces changements.
J'ai passé un très bon moment avec Murielle et tout ce qui lui arrive. L'auteure parvient à nous faire rire, sourire, réfléchir et même à nous surprendre, tout ça à la fois !
Bref, un très bon 3e roman !
Lien : http://lespetitslivresdelizo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SagnesSySagnesSy   05 novembre 2018
Alors elle s’offre un déni littéraire et décide de continuer sa vie sous la seule forme qu’elle connaisse: l’échec.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Sophie de Villenoisy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie de  Villenoisy
Sophie de Villenoisy - Joyeux suicide et bonne année ! .Sophie de Villenoisy vous présente son ouvrage "Joyeux suicide et bonne année ! " aux éditions Denoël. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/villenoisy-sophie-joyeux-suicide-bonne-annee-9782207133644.html Notes de Musique : Ice Cream par Jahzzar. Vimeo Music. Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat You Tube : https://www.youtube.com/user/LibrairieMollat Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : comédie dramatiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1872 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre