AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Piercarlo Foddis-Boï (Illustrateur)Martin Matje (Éditeur scientifique)
ISBN : 2842051920
Éditeur : 1001 Nuits (21/01/1998)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Oeuvre stupéfiante, les Ballades de Villon ne furent redécouvertes qu’à la fin du XIXe siècle et s’avèrent un précieux témoignage d’une certaine vie homosexuelle du XVe siècle, celle des prostitués qui utilisent une langue bien à eux pour tromper leurs clients et la police. Les propos sont crus, les pratiques sexuelles explicitement décrites, mais l’œuvre est surtout passionnante pour ce qu’elle donne à voir de la sexualité de l’époque, de l’usage de la langue pour ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
finitysend
  22 juillet 2016
Votre serviteur ici présent , pense qu'à l'heure où coule le sang , il n'est plus temps de laisser la bien-pensance , de gauche et de droite , laïque ou non , bourgeoise ou prolétaire , des éditeurs , de l'université sur son perchoir ,empêcher plus longtemps les phoques de gonfler leurs voiles .
Le phoque est la seule voile capable sachez-le de prendre les vents par devant et par derrière .
Et ma foi c'est ainsi que , c'est une voile capitale pour se sortir des mauvais pas en mer …
Fumer tue à ce que l'on dit , et les homosexuels , sachez-le aussi meurent en nombre , de mort non moins naturelle que celles induites par le tabac , et pas que des effets du stress post-traumatique .
Mais encore , ils meurent aussi et symboliquement , une deuxième fois en tant qu'auteur , de par la Chappe d'oubli qui est sciemment scellée sur certains textes , des classiques souvent , est-ce un hasard ou bien est-ce un cordon sanitaire ?
Et Villon est largement mort lui aussi des suites de mauvais traitements subis en détention ( pour « adultère « ) . Sa capacité à mener sa vie pas très pépère semble en effet avoir été définitivement abrogée suite à quelques tortures de trop …
Mais nous sommes en démocratie et donc chanceux de ne pas assister à des autodafés spontanés et libertaires , ou encore d'assister à l'exécution des lecteurs potentiels par vol planés du sixième étage , sous les yeux fasciné des moutons , qui partagent comme caractéristique principale d'être pro-vie , ce qui passe étonnement par le droit de donner la mort ,
Le droit de vivre semble nécessairement d'ailleurs , passer par le mariage , avec ou sans sacrements et , si vous êtes hétérosexués seulement , sinon : » no pasdaran « …. Circulez …. ( no passaran .. je voulais dire , pardon …)
Voici donc un serpent de mer , les poèmes Zomo , du sieur Villon , des textes éludés presque systématiquement , des poèmes qui comme la lessive Omo lavent plus blanc que blanc . …..
Bon , alors …. Donc . Je divague ? non hélas car hier , c'était comme aujourd'hui au Zimbabwe , en Chine , en Russie , en Turquie ….
En France ? oui ? si vous êtes une pointure susceptible d'être censurée par la pléiade , dont les beaux volumes « intégrale « semblent faits plus pour décorer que pour être lus et en tous les cas , pas fait pour être des oeuvres complètes ( alors pourquoi censurer donc ? si c'est pour décorer ) … misère !
« Si l'on juge ses ballades autobiographiques, Villon était un homosexuel actif, vivant dans le monde de la prostitution durant ses nombreuses périodes de misère. Son art est un cri du coeur. Loin de s'attendrir sur lui-même, il ne cesse d'utiliser l'ironie et l'humour macabre pour évoquer cette obsession constante de la mort, cette prémonition du gibet. Dans une langue vivante et drue les vers sont rythmés avec harmonie et grâce. «
Mlariviere .
Alors , je ne sais pas comment Villon était monté ! mais il semble qu'il l'était encore trop , pour , la pléiade comme pour la République et pour les républicains qui vont avec …
Voici donc un texte bien « François « , rédigé en « brief langaige « , l'argot des prostitués picards ( du XV e siècle ) , ici publié en bilingue , français – français .
Heureusement , car la langue de Villon est très loin de la nôtre et pour en jouir ( excusez-moi , s'il vous plait ) une assistance « technique « n'est pas de trop .
Un texte tout à fait de Villon , bien représentatif de sa gouaille et de son éloquence directe et franche , pour ne pas dire cinglante .
Des textes ou l'auteur s'amuse avec éloquence de ce qui est l'épigramme et le point » G » ( sorry ) de sa souffrance , et de sa condition « de pauvre poète PD « ( deux lettres de noblesse , sans l'ombre d'un doute ) et délinquant ( en plus ) .
La plupart des textes respectent les conventions d'un jeux sexuel masculin ente males ( pas des chevaliers , plutôt des rustres ( male moyen-âge , dirais Duby ) ) .
Un jeux aux règles arbitraires, , avec des statuts différents en fonction de l'érection ou non du sujet sodomisé ou non ( désolé humm ! ) .
Ma fois , c'est une convention comme une autre non ?
Ces textes ont été redécouvert à la fin du dix-neuvième siècle , et il sont à l'origine de la naissance des études contemporaines sur les argots médiévaux .
La renaissance des études sur l'histoire d'un segment gourmand et jouissif ( pardon ! ) de la langue française , et de plus des textes autobiographiques pour la plupart , sur un auteur majeur , un des plus grand « poète François « .
Les arguments du traducteur et les développements sur le contexte générale de l'époque et de Villon dans ce contexte sont éloquents , concis et passionnants .
Paris vaut bien une messe , alors dites-moi ? que vaut Villon , le vrai celui qui parle de « farcir et d'être bien fourny , de gaudir ( goder ) sans oublier les grappes … les parties génitales …
En vérité je vous le dit , la pléiade est bien jolie , mais elle moins complète qu'une crêpe complète , et donc : non , Villon ne vaut pas une messe .
PS: il y a ici un jeu de mot sur foc et phoque ... cf les commentaires ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4619
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
finitysendfinitysend   22 juillet 2016
Il est défendu de sodomiser un homme en érection.
Commenter  J’apprécie          250
Lire un extrait
Videos de François Villon (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Villon
Avec Gare à Lou ! Jean Teulé revient à la veine fantastique qui avait fait le succès du Magasin des suicides et laisse libre court à un imaginaire plus débridé que jamais. • • • Comme le disaient Mozart et Shakespeare : « Il est très agréable de jouir d'un don exceptionnel, mais il ne faut pas oublier que c'est une source inépuisable d'embêtements. » À 12 ans, Lou partage absolument cette opinion. Au prétexte qu'elle est en mesure de faire tomber immédiatement les pires calamités sur la tête de tous ceux qui la contrarient, on l'enferme dans un endroit secret en compagnie de militaires haut gradés pour qu'elle devienne une arme absolue capable de mettre en échec les plans malveillants des ennemis du pays ou, pire, d'ourdir de méchantes et sournoises manoeuvres afin de causer des torts effroyables à d'autres nations. de telles occupations n'offrent pas à une adolescente les satisfactions que la vie aurait pu lui promettre. D'autant que son super pouvoir, aussi extraordinaire soit-il, ne fonctionne pas toujours comme prévu. Rien ne pouvait mieux inspirer Jean Teulé que d'imaginer les horreurs qu'un être humain bien disposé peut infliger à ses contemporains. • • • Jean Teulé a publié dix-huit romans, tous chez Julliard, parmi lesquels, Je, François Villon (prix du Récit biographique) ; le Montespan (prix Maison de la Presse et grand prix Palatine du roman historique) ; le Magasin des suicides (traduit en dix-neuf langues et adapté en 2012 par Patrice Leconte) ; Darling (également porté à l'écran avec Marina Foïs et Guillaume Canet) ; Mangez-le si vous voulez et Charly 9 (tous deux adaptés au théâtre) ; Les Lois de la gravité (adapté au cinéma en 2013 sous le titre Arrêtez-moi ! et joué au théâtre Hébertot) ; Fleur de tonnerre (dont l'adaptation cinématographique est sortie en salles en 2016).
+ Lire la suite
autres livres classés : sexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
794 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre