AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757804588
Éditeur : Points (14/06/2007)

Note moyenne : 3/5 (sur 7 notes)
Résumé :

Ils sont cadres, employés, chômeurs, ils travaillent chez eux ou dans un bureau. Et ils parlent. Ils sont poètes, cinéastes, graphistes, ils organisent des expositions, des installations, des happenings. Et ils parlent. Évidemment, puisque ce sont les mêmes. Dans cette tribu de parleurs-travailleurs-artistes, quelqu’un est là qui observe, écoute, prend des notes. En fixant leurs propos, en décomposant leur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LiliGalipette
  16 mai 2012
La narratrice évoque son emploi, ses jobs, son quotidien, ses maris, ses amis.
Quelle purge! Une suite de considérations oiseuses sur des sujets traités par dessus l'épaule. Aucune cohérence dans le propos, un humour qui se veut caustique et qui vire au potache. Des photos en noir et blanc étranges, dont je me demande encore ce qu'elles ont à voir avec le texte. Une langue simpliste, une narration décousue. Heureusement que le texte est court! Aucun intérêt!
Commenter  J’apprécie          100
SophieLesBasBleus
  06 décembre 2016
Prises sur le vif de la vraie vie des scènes entre intime et public. C'est inattendu, comique et très irrévérencieux ! Une gourmandise !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LiliGalipetteLiliGalipette   16 mai 2012
« Je te dirai à tout à l’heure, nous raccrocherons. Tout en parlant, j’aurai déposé la cendre de mes cigarettes en un petit tas sur le coin du bureau. Je le ramasserai délicatement et le porterai dans le cendrier d’une collègue, qui me demandera si j’ai fini mon camembert.
Je lui répondrai qu’elle peut le prendre, que je l’ai mis sur le réseau, qu’il s’appelle camemb12.eps. Je proposerai à ma collègue de lui rapporter un café du distributeur. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LiliGalipetteLiliGalipette   16 mai 2012
Première page,

Riche et célèbre.

Tu veux savoir ce que je vais faire, toute la journée, dans un bureau, à la Défense ? Eh bien, je serai assise devant un ordinateur. J’ai des collègues, je t’ai raconté. Aujourd’hui, toutes les conversations tourneront encore autour de la prochaine restructuration.
Je décrocherai mon téléphone et demanderai à la cantonade c’est quoi, déjà, s’il vous plaît, le numéro pour sortir ? On me répondra c’est le deux. Je remercierai.
Je composerai ton numéro, ouvrirai un fichier dans l’ordinateur en attendant que tu décroches. Ensuite, je perlerai juste assez haut pour que tu me comprennes, mais assez bas pour que les personnes présentes dans le bureau ne puissent pas m’écouter. Je continuerai de travailler, le téléphone coincé entre l’épaule et l’oreille pour avoir les mains libres. Je dessinerai un « camembert » (une représentation de statistiques, je t’ai expliqué), lui donnerai de jolies couleurs, un peu de volume, et même un petit ombré gris clair. Ce travail sera achevé exactement à la fin de notre conversation.
Je dirai allô ! C’est moi. Qu’est-ce que tu fais ? Je ne t’entends pas très bien, tu es où ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gladysbabeliogladysbabelio   04 février 2017
"Mon premier mari était tellement beau que je lui disais tout le temps tu es si beau. A la fin, il ne le supportait pus, lui qui trouvait pourtant que j'étais si intelligente, alors que je savais, moi, que rien n'était plus faux. Ça ne pouvait pas marcher. "
p. 51
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipetteLiliGalipette   16 mai 2012
« Une artiste trempe des Tampax dans des pots de différentes couleurs, les fait ensuite tournoyer en les tenant par le cordon à la manière d’une fronde, les projette contre un grand mur où ils s’impriment avant de s’écraser au sol, rejoignant des centaines d’autres Tampax de toutes les couleurs.
C’est très joli. »
Commenter  J’apprécie          00
LiliGalipetteLiliGalipette   16 mai 2012
« C’est pratique de travailler à la maison. Je peux faire les travaux ménagers pendant mes pauses. La cuisine surtout. Les plats au four cuisent pendant que je colle mes photos. Les sushis refroidissent sur le bord de la fenêtre tandis que je répare l’imprimante. »
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Hélèna Villovitch (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélèna Villovitch
Tous les lundis matins, la petite bande d'amis, Petit chéri, Raoul, Bichon et les triplées Elaine, Madeleine et Porcelaine , prennent un bus qui les conduit à l'école. Là-bas tout est parfait, les divisions tombent juste, les notes sont supérieures à la moyenne, les contes de fées pas du tout effrayants... Un jour Bichon s'énerve: pourquoi ne peuvent-ils dormir chez eux alors qu'ils habitent près de l'école? Que se passe-t-il dans leur maison? Avec humour, et le sens du rebondissement et des fausses pistes, Héléna Villovitch, s'interroge sur la surprotection des enfants, la peur de l'échec et du chômage.
+ Lire la suite
autres livres classés : saynètesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
610 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre