AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782020679091
266 pages
Seuil (07/01/2005)
3.64/5   7 notes
Résumé :
Pour vaincre son addiction à l'alcool, Antoine décide de faire un séjour d'un mois dans une clinique spécialisée. Il découvre un inconnu - lui-même -, et comprend qu'il n'est pas seul. Ses compagnons d'infortune sont pitoyables: gueules cassées, femmes plaquées, candidats au suicide, c'est la cour des miracles. Antoine apprend à les respecter. Fils de bourgeois tombé dans l'alcool, il reste pudique sur son histoire à lui, mais vide son son sac dès qu'i s'agit du per... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
emi13
  21 septembre 2016
Très beau livre qui , nous fait regarder les alcooliques d'un regard différents. A ne pas oublier que l'alcoolisme est une maladie sérieuse qui provoque pas mal de dégâts.
Commenter  J’apprécie          120
chriskorchi
  17 mai 2013
L'alcool et son pouvoir sur l'être humain sont très bien développés dans ce livre. Tout au long, on s'imagine très bien le combat de ces alcooliques. A lire pour prendre au sérieux cette véritable drogue !
L'écriture est simple et sensible,un témoignage sans concession sur ce poison qu'est l'alcool.
J'ai beaucoup aimé et j'ai été touchée par ce combat mené par l'auteur
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
rebrayrebray   04 novembre 2013
Dans certains coins d'Afrique, c'est toute la tribu qui se sent responsable de la folie des siens .Ils sont traités avec attention. Peut être ressentons -nous cette même responsabilité vis à vis de nos marginaux ,alcooliques ,, terroristes, mais sans vouloir l'assumer. On ne peut vraiment hair que soi- même . Si nous haissons l'alcoolique boiteux qui hurle dans la rue , c'est parce qu' il et un morceau de nous que nous refusons de reconnaitre . Il est notre faiblesse, l'enfant que nous sommes encore qui crie parce qu'on l' étouffe .

Les grandes étapes ne sont pas la vie , mais justement les moments ou elle s'arrête- les moments ou on se deplace.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
chriskorchichriskorchi   17 mai 2013
" Je suis dans le train et j'ai un poulpe à l'intérieur. Un mollusque déshydraté, lové contre mon diaphragme, attend patiemment. Bientôt il s'agite, réclame sa nourriture. je connais ses habitudes. À dix-huit heures il diffuse son poison dans mes réseaux nerveux, sanguin, lymphatique, alors je lui cherche de l'alcool.
Commenter  J’apprécie          40
emi13emi13   21 septembre 2016
Si nous haissons l'alcoolique boiteux qui hurle dans la rue , c'est parce qu' il et un morceau de nous que nous refusons de reconnaitre
Commenter  J’apprécie          60
taktic66taktic66   08 avril 2018
Il suffit de regarder le monde deux minutes, d'observer les gens, pour savoir que boire ou se droguer est une évidence de bon sens. Simplifier ses dépendances...
Commenter  J’apprécie          40

Video de Thierry Vimal (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Vimal
Thierry Vimal, auteur de "19 tonnes", était l'invité de Bernard Persia en direct dans le 19/20 sur France 3 Côte d'Azur le dimanche 22 septembre 2019, au lendemain de la sortie de son livre écrit après la perte de sa fille de 12 ans dans l'attentat de Nice.
autres livres classés : cure de désintoxicationVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Graham Greene à l'écran

En 1947 sort Le Gang des tueurs, film britannique réalisé par John Boulting, et adapté par Graham Greene d'après son roman intitulé:

Une sorte de vie
Les Chemins de l'évasion
Rocher de Brighton

8 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : graham , romanciers , écriture , écrivain homme , anglais , britannique , espionnage , romans policiers et polars , adapté au cinéma , adaptation , cinemaCréer un quiz sur ce livre