AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253174745
128 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (03/07/2013)
3.62/5   12 notes
Résumé :
A dix-sept ans, Henri Vincenot, lors d'une partie de chasse, se perd dans friches et bois. Cherchant son chemin, il tombe en arrêt, ébloui, devant un hameau en ruine au coeur de la Bourgogne profonde. Il se jure alors d'y finir ses jours après l'avoir restauré de ses mains. Telle est la grande révélation contée à la fin de La Billebaude. Son diplôme de HEC en poche et marié à Andrée, Henri imagine tout abandonner du siècle et de ses leurres pour vivre "là-haut", ave... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Lucioledanslalune
  14 septembre 2014
Henri Vincenot, diplômé d'HEC, assez vite dégouté par les fonctions qu'il doit exercer, décide un jour de tout laisser tomber et réaliser son rêve : défricher, construire et réparer cette ferme perdue, ce hameau en ruine au creux d'une petite combe Bourguignonne qu'il avait aperçu dans ses pérégrinations d'enfance.
Prélude à l'aventure (récit de 1941) évoque ces années d'après guerre où il peut enfin y aller, camper puis enfin dormir dans une des bâtisse, pour commencer à vivre son rêve, vivre à la dure au milieu de la forêt.
Il évoque la vie rude avec sa femme et ses enfants, le froid, le travail pour tout faire soi-même, les précieux moments passés en famille mais il décrit surtout les paysages qui émerveillent, les nombreux animaux qu'il prend toujours le temps d'observer ; leur vie en pleine nature.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LucioledanslaluneLucioledanslalune   14 septembre 2014
L'aventure, elle est, pour celui qui sait l'apprécier, dans le risque quotidien de la vie humble et laborieuse ; elle est dans la possibilité qui est donnée à chacun de créer, à la force du poignet, le milieu de prédilection dans lequel il peut s’épanouir d'une façon optimale ; elle est dans la recherche permanente de la minute rare qui, comme une perle, gît dans la coquille de chaque journée ; elle est même dans les émotions imprévues, parfois minuscules, d'une promenade le long d'un ruisseau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LucioledanslaluneLucioledanslalune   14 septembre 2014
Je marche sur l'herbe gelée, silencieusement, et j'écoute : j'entends le bruit de la rivière bruyante et le lent soupir du bras mort. La première est bordée de buissons rabougris et d'arbres tortueux. L'autre reflète le tronc droit des peupliers italiens. [...] La nature est pour moi une éternelle et grandiose comédie à laquelle je veux assister infiniment. Et je me suis promis d'épuiser jusqu'à la dernière gouttes, les joies de cette contemplation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Wendat69Wendat69   24 juin 2019
L'ennui, c'est le froid de l'esprit. Froid intense et paralysant qui décourage les petites gens et les amène à renoncer délibérément aux joies de la solitude et de la vie recluse.
Commenter  J’apprécie          40
LucioledanslaluneLucioledanslalune   14 septembre 2014
Le régal, c'est de contempler un couple de rats en chasse ou en rut, ou bien une bataille, fugitive et discrète, entre deux renards. La fourrure ne me tente plus lorsque j'ai le bonheur de voir le jeu d'un renardeau cherchant des souris sous la neige.
Commenter  J’apprécie          20
Wendat69Wendat69   01 juillet 2019
Le grand luxe, pour moi, c'est d'avoir peu de choses mais de les avoir toutes fabriquées moi-même.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Henri Vincenot (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Vincenot
23 juin 1989 1125 vues 01h 22min 21s
Pour cette 676 ème émission, Bernard Pivot a choisi sept invités pour nous inciter à lire quelques romans français et étrangers pendant la période des grandes vacances: - romans anglais, avec Frédéric FERNEY (journaliste, proposant "Le négociateur" de Frédéric Forsythe), et Auberon WAUGH (fils du romancier britannique Evelyn Waugh et romancier lui même, pour "La fin d'une époque" d'Evelyn Waugh et "Bagages enregistrés" d'Aauberon Waugh) - un roman espagnol, avec Olivier ROLIN (pour "La joyeuse bande d'Afzavara" de Manuel Vasquez Montalban) - romans des Etats Unis, avec Philippe LABRO (qui présentent "Dalva" de Jim Morrison et "Privilège" d'Eduard Stenard) et Michaël Korda (pour son roman "La succession Bannerman") - -et des romans français, avec Félicien MARCEAU (pour son dernier titre "Un oiseau dans le ciel") et Claudine VINCENOT-GUIHENEUF (fille d'Henri Vincenot qui a préfacé un ouvrage inédit de son père "Le livre de raison de Claude Bourguignon" et qui conseille la biographie de Jean Louis Pierre intitulée "Vincenot") - Claudine Vincenot-Guiheneuf parle longuement de son père (avec un extrait d' Apostrophes de 1978, où Henri Vincenot parle de son roman "La billebaude"), Philippe LABRO évoque la biographie de Jackie Kennedy Onassis, Michaël Korda (auteur et éditeur) que Bernard Pivot présente comme l'observateur privilégié de la jet society new yorkaise, raconte le sujet de son livre (la vie et la mort d'un milliardaire américain) et exprime son plaisir d'écrire, lui qui est éditeur depuis plus de trente ans; Frédéric Forney présente Frederic FORSYTHE, auteur de best sellers qui adore "fabriquer des histoires" ("Le négociateur" se passe dans un futur proche au cours d'une crise pétrolière menaçant les grandes puissances), tandis que Philippe Labro vante deux écrivains américains mal connus en Europe. Puis Bernard Pivot laisse la parole à Auberon WAUGH en lui confiant: "Après Shakespeare, c'est votre père que j'aurais aimé interviewé" (l'écrivain britannique en profite pour raconter de nombreuses anecdotes sur son père qu'il admirait et redoutait) , puis c'est au tour de Félicien MARCEAU d' expliquer le sujet de son dernier livre, et enfin à Olivier Rolin de disserter sur le roman de Montalban.
+ Lire la suite
autres livres classés : autarcieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
288 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre