AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791097340063
188 pages
Éditeur : Le calicot (05/04/2019)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Le foot a toujours fait rêver Joris, au point d'arrêter le lycée. Margaux lui fait perdre la tête, alors qu'elle le méprise. Ses parents sont fleuristes mais leur entreprise est menacée. Son oncle, jardinier rebelle, mène une bataille pour que les plantes remplacent le bitume. Autour d'eux, la ville se meurt et la mairie ne mise que sur une nouvelle zone commerciale. Autant de bombes qui germent, prêtes à exploser.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Klarynette
  18 février 2020
Joris a arrêté le lycée pour se consacrer au foot. Il participe à une journée de recrutement. C'est une des ses dernières chances pour rentrer dans un centre de formation car il a 17 ans. Il s'en sort bien sur les exercices physiques. Mais lors du match cela ne fonctionne pas. Les recruteurs lui disent qu'il n'est pas sélectionné. Joris rentre chez lui. Il a peur d'en parler à ses parents. Son oncle Jean-Philippe qui est là pour le repas se doute de quelque chose. Après le repas, il vient le voir et lui demande ce qui ne va pas. Joris répond que le foot c'est terminé pour lui. Son oncle lui propose de venir le lendemain pour lui montrer ce qu'il fait. le lendemain, il va le rejoindre sur un parking près d'une usine. Jean-Philippe fait voir à Joris les zones de bithume où lui et d'autres personnes ont plantés des fleurs. Jean-Philippe dit à Joris qu'il appartient à une association qui s'appelle les poucets. Dans certaines zones laissées à l'abandon, ils plantent des fleurs ou des potagers pour les voisins. Près de la ville, il y a une forêt qui va être détruite par un centre commercial. Ça va être la mort des petits commerces de la ville dont celui des parents de Joris qui sont fleuristes. Joris que va-t-il faire après sa carrière de foot ? Va-t-il s'engager auprès de son oncle dans l'association ?
J'ai trouvé le livre poétique. J'aime bien l'idée que l'auteur transforme la ville avec des fleurs et des potagers pour l'embellir. Par contre je n'ai pas aimé la fin qui finit mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
hashtagceline
  15 mai 2020
Nos bombes sont douces, alors même que je m'y lançais un peu sceptique, m'a vraiment tout de suite captivée.
Je me suis prise d'affection pour Joris, jeune homme au rêve avorté qui n'ose pas avouer à sa famille que le ballon après lequel il courait depuis des années vient définitivement de lui échapper.
Tout de suite aussi, j'ai trouvé passionnant le combat mené par son oncle. Je me suis prise au jeu (sérieux) de leurs actions et de leur projet.
Frédéric Vinclère réussit dans ce texte à mêler habilement le combat personnel de Joris à ceux plus larges et publics que mène son oncle.
La question de l'engagement est partout dans ce livre : engagement dans la vie, auprès des autres, pour une cause ou pour l'avenir.
Joris, dépossédé de ce qui le définissait, le foot, va devoir réfléchir à un autre sens à donner à son existence. Il va faire le point sur ce qu'il est et ce qu'il va ou veut devenir. Cet échec dans le foot n'est-il pas au final une chance de s'ouvrir au monde, aux autres et de savoir ce qu'il veut vraiment, en dehors de toute pression paternelle?
Se greffe à ce parcours d'adolescent, une autre intrigue, plus sociale et économique autour de la création d'une zone commerciale. le projet créateur d'emplois à court terme aura des conséquences dramatiques sur la durée. Entre ceux qui le soutiennent et ceux qui le contestent, les habitants du village sont partagés. Et le groupe des Poucets, celui de l'oncle de Joris, met en place un plan d'action pour faire entendre leurs arguments contre ce projet.
Frédéric Vinclère nous place au coeur des discussions, des réflexions du groupe. C'est passionnant.
Joris va lui aussi être galvanisé par l'énergie déployée par les membres du collectif.
Mais il a aussi un autre sujet de préoccupation : Margaux. Joris est troublée par la jeune fille qui ne s'intéresse pas le moins du monde à lui. Pourtant l'indifférence de l'adolescente va se transformer en agressivité. Joris n'y comprend rien.
Au final, Joris est perdu à tous les niveaux et il va devoir trouver des personnes, des idées et des combats auxquels se raccrocher.
Frédéric Vinclère dresse un beau portrait d'adolescent confronté à des problématiques de son âge mais aussi à celles du monde actuel. D'une écriture fluide et efficace, l'auteur nous plonge au coeur de combats différents mais tous aussi exaltants.
Nos bombes sont douces est une très belle surprise.

Lien : https://www.hashtagceline.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaCabaneDeMesLivres
  07 février 2020
Un bon roman d'actualité où la moindre parcelle libre est exploitée en zone commerciale ou en lotissement.
A travers cet adolescent et ses tourments d'avenir et d'amour, on découvre un combat pour protéger les petits centre-villes des grandes chaines commerciales. Celui-ci s'engage dans l'association timidement, puis beaucoup, voire beaucoup trop, surtout quand les réseaux sociaux s'en mêlent.
En parallèle, il se retrouve à faire sa propre introspection de sa vie et de son futur.
L'écriture est simple et agréable. Un roman actuel avec un brin d'écologie.
Dommage qu'il soit si court, j'aurais aimé poursuivre l'histoire...
Lien : https://lacabanedemeslivres...
Commenter  J’apprécie          80
seb9308
  16 janvier 2020
Roman traitant des problématiques qui se posent à l'adolescence, cette magnifique période de nos vies où se où l'on cherche l'équilibre entre notre personne et le monde qui nous entoure.
J'ai beaucoup aimé cette lecture qui fut très agréable.
Ce roman pose les bonnes questions, celles que l'on se pose en devenant adulte, celles que l'on continu de se poser le reste de nos vies... sur nos rêves, nos révoltes... quels choix? quelles motivations? Comment s'écouter? Comment influencer les événements ? de sa vie, du monde?
Quand renoncer ? pourquoi renoncer? Jamais renoncer?
Les bonnes questions dis-je...
...(petit bémol) je pense que cela n'était peut-être pas la peine d'essayer de répondre.
Commenter  J’apprécie          00
Fanou87
  25 février 2020
Ce qui fait vibrer Joris c'est le foot. Ou plutôt ce qui le faisait vibrer. La pression d'être recruté est trop importante et il en viendrait bien à saboter ses sélections pour être enfin tranquille.
Cette fois c'est la dernière, il ne retentera pas un énième essai. le plus dur est de l'annoncer à ses parents, fleuristes, qui ont accepté qu'il arrête le lycée pour se consacrer à sa passion.
Il peut heureusement compter sur le soutien de son oncle, le vilain petit canard de la famille qui va l'amener vers une voie que Joris n'avait pas envisagée : celle d'un engagement solidaire pour préserver une zone d'un futur chantier qui risque de mettre à mal la faune et la flore. Il va rencontrer là un combat dont il ignorait l'existence. de fil en aiguille, Joris se découvre, ose s'engager, tient tête et découvre des personnes vers qui il n'aurait pas été s'il avait continué le foot.
Ces bombes douces faites de graines et de semences sont une réponse délicieuse aux mots durs et violents. Ce roman permet d'aborder la solidarité et le soucis des autres sans en faire des tonnes, sans assommer le jeune lecteur de bons sentiments. Joris a des doutes, parfois, mais il s'investit avec toute son âme car il est soutenu par ces hommes et ces femmes qui croient au pouvoir des actions engagées.
Par sa brièveté, le roman va à l'essentiel et peut offrir des portes de réflexions aux adolescents.
Ce Joris m'a touchée par cette sensibilité cachée de tous, lui le « footeux ».
Lien : https://pagesversicolores.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Lexpress   13 novembre 2019
Frédéric Vinclère dessine le portrait d’un jeune à la croisée des chemins. Nos bombes sont douces, c’est le roman des premiers choix, des premiers écarts de la vie, des premiers engagements. Un roman 100% ado.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LaCabaneDeMesLivresLaCabaneDeMesLivres   07 février 2020
"on aura au moins filé un coup de main à la nature. Disséminé des graines qui pousseront ailleurs. Planté des légumes qui nous auront nourris. On aura montré aux gens du coin ce qu'il est possible de faire. C'est de la sensibilisation par l'action, et des vocations naîtrons peut-être de là..."
"On croit connaître son monde et se connaître soi-même, mais chaque jour est capable d'une révolution."
"D'après ce que j'ai capté de mes lectures, le combat est idéologique, mais c'est vrai que quand on lit "reconquête des territoires urbains", ça fait franchement zone de guerre."
"Les jours qui passent m'apprennent que la vie est un jeu d'enchâssement dont les cases se poussent, s'évitent, se cognent, s'épousent parfois, pour former au final un tableau propre à chacun."
"Jen veux plus être sûr de quoi que ce soit. Les certitudes ne mènent à rien."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
hashtagcelinehashtagceline   15 mai 2020
Qu'est-ce qui me motive dans la vie? Le foot et les filles. D'un cliché... Mon coeur n'a jamais battu plus fort pour autre chose, mais rien ne me paraît plus ridicule, maintenant que j'y réfléchis.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : engagementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Frédéric Vinclère (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Douze romans de Jean Échenoz: le bon titre

« C’est un scandale », dit Caine, « c’est la preuve que l’on n’est jamais arrivé à concilier le temps et l’espace.»

L'Américain de Greenwich
L'Amérindien de Greenwich
Le Maire indien de Greenwich
Le Méridien de Greenwich

12 questions
31 lecteurs ont répondu
Thème : Jean EchenozCréer un quiz sur ce livre