AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782221126943
234 pages
Robert Laffont (25/08/2011)
4/5   44 notes
Résumé :
Quand la mer se déchaîne et ravage tout sur son passage...
À travers la vie de quatre familles, Yves Viollier écrit le roman de la catastrophe qui a frappé la France en 2010 : la tempête Xynthia.

Au soir du 27 février 2010, les habitants de la Faute-sur-Mer se sont endormis paisiblement sans s’inquiéter de la tempête annoncée.

C’est à 3 heures du matin que les digues ont lâché et que la mer est montée. Lentement, inexorablement,... >Voir plus
Que lire après La mer était si calmeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 44 notes
5
3 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
De tous les romans de Yves Viollier, La mer était si calme est celui qui me parle le plus, et qui me touche toujours à chaque fois que je le lis.
Je suis née aux Sables d'Olonne, je vis toujours en Vendée, à une quinzaine de kilomètres de la côté sablaise, et j'ai vécu la tempête Xynthia le 28 février 2010.
Le vent, ce satané vent qui enflait, faisait tomber ma poubelle, faisait bouger la cloche qui nous sert de sonnette, et qui faisait un bruit d'enfer, nous empêchant de dormir.
Ma détresse quand je me suis rendue compte le dimanche matin des dégâts à 30 min de chez nous, à La faute sur mer. Les images de cette eau qui avait montée tellement que des gens en étaient morts ou étaient bloqués sur les toits. On se dit c'est pas possible, pas si près de chez moi ! Et pourtant...
Et mon stress quand j'ai du partir le dimanche matin au travail, pour 8 h, en ignorant dans quel état je trouverais les routes !
Les années passent mais ça ne s'oublie pas ce genre de choses.
Et avec "La mer était si calme" Yves Viollier décrit bien ce qui s'est passé cette nuit là.
Nous suivons plusieurs familles, et je ressens bien leur détresse, leur panique.. quand l'eau monte et qu'ils se retrouvent coincé.
Difficile d'imaginer que la nature puisse se déchaîner à ce point et faire de tels dégâts.
La mer était si calme est pour moi un très joli roman, après je ne sais pas si je suis vraiment objective ! Car j'aime beaucoup cet auteur, et tout ce qui se rapporte à cette tempête me touche, surtout quand c'est écrit aussi bien que le fait Yves Viollier.
Pour moi c'est un très bon livre, que j'ai lu plusieurs fois, que je relirais et à qui je mets cinq étoiles.
Commenter  J’apprécie          60
Je suis arrivée sur ce roman par le biais du club de lecture. Et ce fut rude : je suis bon public, je ris quand il faut rire, je pleure quand il faut pleurer, et je suis angoissée quand il faut avoir peur... Et là j'ai passé les 3/4 de ma lecture totalement stressée.
Normalement, je lis en fin de journée, mais ce livre m'empêchait de dormir. J'ai du le finir en journée.
J'avais une connaissance médiatique des conséquences de la tempête Xynthia. Je ne suis pas originaire de Vendée, je n'y connais personne, et je n'y suis même jamais allée. Je me souviens qu'à l'époque j'avais regarder des cartes sur le site d'IGN pour comprendre.
Mais avec ce livre, je me suis pris toute la détresse humaine en pleine figure... et ça secoue. Je pense qu'il va me falloir quelques temps pour le digérer.
Commenter  J’apprécie          80
Elle s'appelait Xynthia...elle fut meurtrière!
Lorsque les éléments se déchainent, les hommes "diminués se tournent vers le ciel, pour appeler,supplier,hurler leur impuissance".
Voilà ce qui est arrivé le 27/2/2010, lorsque la tempête Xynthia a déferlé sur les habitants de Faute sur mer.
Yves Viollier, écrivain(prix Charles Exbrayat 2001 pour Les lilas de mer), critique littéraire à La vie, témoigne ici de l'horreur à travers le vécu de quatre familles.Il alterne le calme revenu, les dégats constatés,les enterrements, avec l'enfer qui a coûté la vie à beaucoup.
Sous une forme romancée,il retranscrit fort bien le scénario catastrophe qui monte crescendo.
Ca gronde. Les tuiles volent.L'électricité est coupée.Les vagues de huit mètres crépitent,claquent.Peur.Effroi.On se barricade.
"Elle est glacée.L'eau arrive aux chevilles."
"Elle entre partout.Putain!"
Amandine dort.
"Mes poupées".
"Je veux maman".
"On suffoque.On lutte"
"Accroche toi.On y va."
La grand-mère en état de choc qui a de l'eau jusqu'à la taille.
La peur.Le tourbillon.On plonge face à la mort.
Un livre intéressant à portée écologique car ainsi que le précise l'auteur en fin de livre le cordon dunaire a été restauré,les brêches des digues colmatées. L'érosion petit à petit a grignoté les dunes qui protégeaient le littoral, construire en bord de mer est parfois dangereux.Les séismes de plus en plus nombreux, telle cette tempête Xynthia rendent les terres infertiles et détruisent tout laissant les blessures à vif!
Commenter  J’apprécie          30
Inspirés de faits réels, La mer était si calme nous parle de la tempête Xynthia en 2010, tempête ayant piégée de nombreux habitants dont tous n'ont pas survécu.

Ici, nous suivons, le temps d'une nuit le destin de quelques uns de ces habitants. Piégés par la tempête, debouts sur des meubles dans une maison qui prend l'eau, accrochés à un poteau, voyant le niveau de la mer monter inexorablement, ils tentent de survivre sans savoir s'ils verront ou non la fin de cette nuit là.

Autant dire que ce livre est angoissant, douloureux. L'histoire a beau être romancé, on sait que ce qui est arrivé aux personnage est arrivés à de véritables personnes. Alors, on suit leur histoire la boule au ventre, minute par minute, heure par heure et l'on voit presque défiler le temps tout en sentant, tout en voyant l'eau monter.

Pas de voyeurisme ici mais plutôt un hommage à ceux qui ne s'en sont pas sortis et à ceux qui ont en ont réchappé de justesse et en sont très certainement restés marqués à vie.
Commenter  J’apprécie          10
Un livre que j'ai lu dans le cadre d'un concours. Je suis assez contente de l'avoir découvert c'est interessant de découvrir comment c'est passé cette nuit de 2010 pendant la tempête Xynthia. On suit trois familles tout au long de la nuit et découvrons l'après tempête. L'écriture est simple et convien au thème du livre.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
De la prière,comme font les hommes quand ils sont diminués et qu'ils se tournent vers le ciel pour appeler,supplier,hurler leur impuissance.
Commenter  J’apprécie          20
La vie est toujours victorieuse.Après les bouleversements légitimes,un horizon nouveau s'ouvre.Telle est la foi des chrétiens,l'espérance qui est la force et la grandeur des saints.
Commenter  J’apprécie          00
Revenir sur la misère où je m'égare,c'est de l'amertume et du poison.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Yves Viollier (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Viollier
Soixante-dix ans après, Simon revient sur les traces de sa jeunesse, dans ce camp où il a été déporté. Sa femme l'accompagne… Formidable roman sur l'engagement et la résilience, le nouveau livre d'Yves Viollier est aussi une histoire d'amour à l'automne de la vie.
Coup de Coeur Web TV Culture !
Découvrez l'émission en intégrale sur https://www.web-tv-culture.com/emission/yves-viollier-quoi-pensent-les-saumons-53872.html?pk_campaign=yves-viollier
Les plus populaires : Littérature française Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Lecteurs (93) Voir plus



Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
288 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..