AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266125389
Éditeur : Pocket (16/05/2002)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Augustin et Élise, les héros des "Saisons de Vendée", se retrouvent en 1916 dans un hôpital militaire. Quinze ans plus tôt, ils n'avaient pas osé se marier, ayant découvert qu'ils étaient cousins germains. Mais la guerre, ses tragédies, et la force de leur amour bousculent les tabous : ils s'unissent enfin, par passion, par défi. Ils se battent, ensemble, maintenant, pour leur terre. Et bientôt Augustin est élu maire de la commune, toujours soutenu, et même inspiré,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Annabelle31
  22 mai 2016
C'est avec bonheur que nous pouvons retrouver Elise et Augustin, pour ce second volet de la saga "les saisons de Vendée", la grande guerre vient de se terminer, elle a laissé des traces pour chacun et surtout pour Augustin qui a perdu un bras. Mais le bonheur leur sourit enfin et ils vont enfin pouvoir s'unir. S'en suivront d'autres obstacles, d'autres combats difficiles à mener pour le jeune couple.
C'est une très belle suite que nous livre Yves Viollier, qui sait rendre ses personnages tellement humains et attachants.
Une très belle lecture.
Commenter  J’apprécie          20
sld09
  27 juin 2017
J'ai bien aimé ce roman au style un peu naïf et agréable, même si les personnages auraient peut-être mérités d'être un peu plus fouillés.
Commenter  J’apprécie          00
meluna
  23 avril 2019
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
sld09sld09   29 juin 2017
Les yeux de verre des grands oiseaux de nuit dans la vitrine considéraient Elise avec indifférence. Elle se rhabillait. Le cabinet retentissait à côté des bruits de bassine et d'eau de M. Héliodore Duval. Le vieux médecin avait débarrassé sa méridienne d'un empilement de planches de botanique, et prié Elise de s'y étendre. Il ne pratiquait plus la médecine depuis vingt ans. Les dix-huit fermes de son domaine de Bellenoue lui suffisaient pour vivre et se consacrer à ses activités de naturaliste et d'entomologiste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sld09sld09   25 novembre 2017
– Il nous faudrait beaucoup de chance pour nous en sortir, dit Augustin. La chance ce n'est pas le fort de la famille.
Elise haussa les épaules.
– En travaillant, on peut y arriver. On n'est pas plus bêtes que les autres !
– Tu serais prête à travailler comme une paysanne !
– Tu m'en crois incapable ! s'emporta-t-elle. Tu crois que je me suis tournée les pouces aux foins, aux moissons, à l'école pendant ces trois ans !
Il avait ployé le dos, comme si ces cris lui faisaient mal. Elise lui prit la main :
– On va gagner la Trézanne ensemble.
Elle est folle, pensa Augustin. On n'y arrivera pas. Mais cette folie lui donnait envie de vivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   22 mai 2016
Plus tard, sous les couvertures et l'édredon, dans la chambre froide, Elise pensa tout haut :
- On lui aura au moins donné une qualité dont je suis sûre, c'et l'intelligence.
- C'est quelquefois un cadeau dangereux quand on est infirme.
Elise ajoura ;
- On lui a aussi donné le courage, il se battra.
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   22 mai 2016
Il s'éveilla cette première nuit du retour de Donatien alors que la pendule sonnait deux heures. C'était la présence souffrante du petit à côté de lui réveillé, et une boule qui serra la gorge. Elise bougea. Il se tourna. Elle se tourna aussi. Il ouvrit les yeux, convaincu qu'il ne se rendormirait pas.
- Tu ne dors pas ? demanda-t-il.
- Non.
- A quoi penses-tu ?
- A la même même chose que toi.
Ils écoutèrent la respiration de leur petit à travers le noir.
Elle dit, plus tard :
- La vie est un combat, et il y a des jours où les soldats ont le droit d'être fatigués.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   22 mai 2016
Vingt-deux ans avaient passé, et c'était comme un jour.
L'eau continuait de couler dans le lit de la Vie.
La guerre était revenue.
Tout était peut-être à recommencer.
Rien n'est jamais fini dans les travaux des hommes.
Il ne savait pas s'il avait encore assez de forces pour lutter.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Yves Viollier (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Viollier
A l'occasion de la Foire du Livre de Brive, Yves Viollier dévoile l'histoire de son roman "Le Marié de la Saint-Jean". En savoir plus sur le livre "Le Marié de la Saint-Jean" : http://bit.ly/2oGEKVw
Le Marié de la Saint-Jean nous emmène sur les chemins de la générosité. Ce long parcours de Zhida, « adopté » par une famille, des amis, un pays, Yves Viollier le raconte avec une émotion sincère et une grande justesse.
autres livres classés : vendéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
268 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre