AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782228906500
173 pages
Éditeur : Payot et Rivages (04/05/2011)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Paris, 1911. Paul Grappe et Louise Landy s’aiment et se marient. Survient la guerre. Paul déserte, se travestit en femme pour ne pas être arrêté et, pendant dix ans, aux yeux de tous, vit avec Louise sous l’identité de Suzanne Landgard. Il entraîne son épouse dans de multiples jeux sexuels et acquiert même une petite notoriété en étant l’une des premières "femmes" à sauter en parachute. En 1925, avec l’amnistie, Suzanne redevient Paul. Pour le couple, les choses com... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
som
  07 septembre 2014
En se plongeant dans les dossiers d'archives de la police, les historiens Fabrice Virgili et Danièle Voldman exhument l'histoire rocambolesque de Paul Grappe et de Louise Landy qui a fait la une des journaux dans les années folles.
Leur aventure connait aujourd'hui une nouvelle célébrité grâce à son adaptation dans la bande dessinée « Mauvais genre » de Chloé Cruchaudet.
Paris années 1910, Paul rencontre Louise. Ils s'aiment, se marient. La guerre éclate, Paul part au front où il est rapidement blessé. Lors d'une permission, il décide de déserter et de vivre cacher. Très vite, la clandestinité pèse. Un soir, il enfile la robe de Louise pour sortir prendre l'air. le subterfuge fonctionne, tout le monde le prend pour une femme. le couple peaufine alors le stratagème. Paul devient Suzanne tout en vivant avec sa femme Louise. C'est là que les ennuis commencent…s'ensuivent une double vie, une sexualité multiple, la violence dans le couple jusqu'au drame final.
Cette histoire, aux allures de faits divers tragique, cristallise trois transgressions majeures de l'époque : le respect de la loi, le sexe et l'appartenance à une classe sociale. En brouillant les frontières sociales et de genre, Paul-Suzanne et Louise incarnent à leur façon la grande rupture historique entre les années 1910 et l'après première guerre mondiale.
Les deux auteurs s'appuient sur la chronologie pour montrer l'histoire à l'oeuvre tout en s'en affranchissant pour l'élargir à sa dimension sociale. Ils soulignent, avec force et intelligence, la portée singulière et philosophique de ce destin particulier. Leur plume élégante nous éclairent sur le trauma de la guerre de 1914, l'intimité d'un couple et la profonde mutation de la société française dans les années 1920-1930. Un essai brillant qui se lit comme un polar.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PedroPanRabbit
  05 décembre 2017
L'Histoire a pu témoigner à travers la littérature de nombreux cas de travestissements. Oeuvres de fiction vaguement inspirées de faits réels ou restitutions au plus près du véridique, des récits comme Albert Nobbs, le secret du Dr Barry ou même Que le spectacle commence d'A.Featherstone traduisent la difficulté de vivre son sexe dans des époques troublées, et la nécessité de franchir la barrière du genre pour survivre. Si les trois titres cités évoquaient exclusivement des femmes contraintes à une transformation en homme pour accéder aux études, à un métier, ou pouvoir échapper à une condition sociale miséreuse, on oublie tous ces hommes qui ont eu aussi, en ces siècles passés, à devenir des femmes. Histoire de contrainte ou de hasard, aspiration ou émergence d'un troisième sexe, ces faits divers ou littéraires (lorsqu'ils étaient en partie ou totalement fantasmés, et alors souvent censurés) viennent montrer que le transgenre est loin d'être une apparition récente.
Le cas Louise et Paul Grappe en fait partie. Cette célèbre affaire - qui va du fait divers sulfureux au crime passionnel - a récemment connu une adaptation au cinéma par André Téchiné sous le titre Nos Années folles, essentiellement basée sur ce récit écrit à 4 mains et qui, fort d'une importante recherche et d'une impressionnante collecte d'archives, reprend chronologiquement cette étrange histoire. Louis et Paul, un couple comme il en existe des tas dans le Paris de 1914 : elle est petite main en atelier, lui est opticien, envoyé au front lorsque la guerre éclate. D'un tempérament assez électrique déjà dans sa jeunesse, Paul ne tarde pas à s'opposer à la direction militaire... puis très vite, tout s'accélère : une blessure qu'on suspecte volontaire, la réforme tant souhaitée qui ne vient pas et hop, voilà que Paul s'évanouit. A la place nait Mlle Suzanne Landgard qui, dans ce monde désormais composé de femmes, vit en colocataire aux côtés de Louise Grappe sans que l'on suspecte son vrai visage.
On ne sait si l'idée vint de Paul ou de Louise, sachant que, comme le soulignent les auteurs, rien dans le passé de Paul ne prédestinait au travestissement, et encore moins à une sexualité à multiples visages. En effet, l'existence de Suzanne ne s'est pas arrêtée à une nécessité de survie, à un simple "masque" quotidien : très vite, celle qu'on a surnommé à l'époque la "Jolie Suzy" est devenue une vraie vedette du Paris des Années Folles, allant jusqu'à faire la une des journaux pour ses prestations sportives de parachutiste. Arborant une coupe à la garçonne et fréquentant le Bois de Boulogne, Paul/Suzy entraîne Louise dans le monde de la prostitution et de l'échangisme, se découvrant des penchants homosexuels insoupçonnés et enchaînant les maîtresses comme les amants.
Mais la guerre terminée, la lassitude (et le dégout?) de cette vie de couple à la tournure particulière incite Louise à demander l'amnistie pour son époux déserteur. Celle-là accordée, Suzanne pouvait disparaître pour laisser place à Paul, et avec lui,à une vie de couple ordinaire. Mais une fois redevenu l'homme qu'il était, Paul sombre dans l'alcool et la dépression, ne vivant plus que dans le souvenir de Suzanne Landgard. Qui, de Paul ou Suzanne, est-il vraiment? Alors que son histoire explose au grand jour et que la presse à scandale s'empare de l'affaire ("La célèbre parachutiste était un homme!"), la vie de couple se dégrade jusqu'à ce soir fatal de 1928 où un meurtre est commis. Mais, de Paul devenu femme puis mari violent, ou de Louise, épouse dévouée devenue l'homme de la maison, qui est la garçonne, qui est l'assassin?
Croisant vie intime et scène social dans l'entre-deux guerre, cet ouvrage interroge avec pertinence la question du genre en période de trouble et son caractère plus réversible qu'on ne le pense. le fait-divers se recoupe ainsi avec des questions sociologiques et philosophiques plus vastes qui, près de cent ans plus tard, sont toujours d'actualité.
En bref : Mêlant petite et grande Histoire, La garçonne et l'assassin vient questionner les aspects sulfureux, sociologique et psychologique du transgenre à l'occasion d'un fait-divers qui, il y a un siècle, suscitait déjà la fascination. Un travail d'archives et de réflexion abondamment illustré, à découvrir.
Lien : https://books-tea-pie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cvd64
  26 décembre 2017
chronique d'une histoire de couple finissant en fait divers judiciaire, qui a marqué la France durant les années de la grande guerre et les années 20; on retrouve le Paris de ces années là, avec force détails et photos de l'époque ainsi que l'histoire de ces deux amants Paul et Louise , la guerre, la justice, les amours....la vie
Commenter  J’apprécie          10
nicolascharnet
  02 août 2011
Intéressante revue dans le Spiegel
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
Bibliobs   16 juin 2011
Fabrice Virgili et Danièle Voldman racontent fort bien ce drôle de drame d'une drôle de dame en expliquant ce qu'il nous dit de l'époque, de la face cachée des Années folles.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Liberation   13 juin 2011
Une affaire oubliée qui vient dire le trouble du travestissement, la complexité des identités sexuelles et la force des assignations de genre.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
cvd64cvd64   26 décembre 2017
Un meurtre vient d'être commis.
Le caporal Paul Grappe, déserteur de la Grande Guerre, travesti sous le nom de Jolie Suzy, amnistié après avoir retrouvé sa première identité, a été tué à coups de révolver par son épouse.
Commenter  J’apprécie          10
cvd64cvd64   25 décembre 2017
Pour adoucir sa vie laborieuse, elle jouait du violon et de la mandoline, instruments que l'on n'associe généralement pas aux pratiques musicales des classes populaires
Commenter  J’apprécie          10
cvd64cvd64   25 décembre 2017
J'ai aimé, adoré cet homme
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Fabrice Virgili (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabrice Virgili
France "virile" : Des femmes tondues à la libération.
autres livres classés : travestissementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1992 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre