AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781489513328
226 pages
Éditeur : CreateSpace Independent Publishing Platform (17/05/2013)
3.59/5   23 notes
Résumé :

L’élément 119 est un roman à mi-chemin entre le thriller et le fantastique. L’intrigue se situe à bord d’une plateforme pétrolière installée dans la partie la plus hostile de la mer du Nord.

Philippe de Carjaval, géologue de renommée internationale est sollicité pour ses connaissances des roches en eaux profondes. Jamais un pétrolier n’avait osé s’attaquer à un forage aussi périlleux : le gisement se situe à une profondeur jamais atteinte par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Soukiang
  08 novembre 2018
Pour satisfaire les besoins énergétiques, d'énormes plates-formes ont poussé comme des champignons sur toutes les mers du monde pour sonder, forer, extraire et acheminer par la voie maritime voire des pipelines les gisements de pétrole ou de gaz.
A quelques 600 kilomètres des côtes, en pleine Mer du Nord, l'expert en géologie Philippe de Carjaval ignore encore tout de la mission qui l'attend, entre doutes et destins, il est des forces inconnues qu'il aurait peut-être mieux valu ne pas réveiller ...
Si le livre est sorti en 2013, il vient de bénéficier d'une relecture complète ainsi qu'une nouvelle couverture bleue pour refléter davantage ce qui va rapidement devenir l'épicentre de cette histoire, l'eau.
C'est aussi l'un des quatre éléments associés avec la terre, le feu et l'air pour composer l'univers, la matière régie par les lois de la physique et de la science.
L'eau est source de vie, indispensable pour la survie de l'être humain. Par délà la mer, les océans, les lacs et autres glaciers, sa présence se distingue également dans le corps humain. On dit que la survie sans eau est critique au bout de seulement quelques jours d'abstinence.
Une aventure hors du commun, de celle qui vous donnera des sueurs froides, par le jeu d'écriture simple et fluide, j'ai adoré me projeter dans cet environnement oppressant, un huis-clos à l'échelle de ce grandiose lieu prisonnier des eaux glaciales, l'ambiance inquiétante qui suinte dans les longs couloirs participe à vous sentir isolé, impuissant à juguler ce qui est en train de se tramer, lentement mais sûrement, l'intrigue va dévoiler la part obscure de l'un des personnages-clés, Philippe de Carjaval.
Dans le chaos généré par la montée impalpable d'une mystérieuse énergie, par le prisme de calculs savants, une chose est certaine, rien n'explique de prime abord le phénomène qui est à l'oeuvre, l'auteure distille au compte goutte des indices pour donner un début de piste, dans les songes et cauchemars qui gangrènent petit à petit les scientifiques, les questions se multiplient et les réponses se font tarder.
Le style est dynamique, concis pour soulever des réflexions liées au problèmes environnementaux, face à l'enjeu qui diffère suivant les protagonistes, la pression augmente de page en page, comme dans tous les endroits confinés, les conflits et les égos s'entremêlent pour diffuser une tension, un malaise qui trahit le rôle de chacun, des conditions extrêmes qui complètent la solitude ressentie, le climat défavorable n'est pas en reste avec le déchaînement des vagues, la fatigue et le stress accumulée ne favorisent pas les longs déplacements dans ces coursives sans fin, gare à celui qui se perd en route, personne ne vous entendra crier ...
L'apparition d'un personnage incontournable et que l'on pourra retrouver dans les autres romans de Cara Vitto, le sorcier blanc et Une fille en danger, Gérard Coutre, tel le gardien du temple, celui qui rassure et maintient le respect des consignes ainsi que les protocoles de sécurité, la paranoïa commence toujours dans le silence de phénomènes étranges, de révélations en révélations, chaque personnage porte des stigmates du passé, des blessures secrètes et tentant du mieux d'en faire abstraction, le point culminant atteindra son apogée dans une fin qui résume à elle seule ce que ce roman peut dépasser l'entendement, dans le twist surprenant, il pourra trouver et attirer tous les publics, l'humanité peut-elle résulter d'un concours de circonstances atténuantes, du fruit du hasard qui détermine la destinée de tout un chacun ?
Une lecture rapide à l'image de l'urgence de la situation, dans l'alternance d'un secret vieux de plusieurs siècles et d'un présent étouffant, je ne peux m'empêcher de rapprocher l'intrigue original de L'élément 119 d'un thriller récemment chroniqué, le passé est-il définitivement enterré ?
Un mixage entre thriller et fantastique, entre action et suspense, pour peu que l'on soit ouvert à toutes les perceptions au-delà du réel, la volonté d'oser emprunter certains passages inconnus ou de repousser les frontières de l'inimaginable, dans cette course contre le temps, difficile de ne pas penser à des films comme Abyss, La sphère ou le norvégien "Pioneer" et le percutant Deepwater pour mesurer combien le centre de gravité est proportionnelle à la masse corporelle et celle des machines, de la féraille métallurgique mais pas seulement, la réverbération produite par la tempête qui sévit dehors, le climax se rapprochant insidieusement pour déboussoler et percuter les synapses des personnages, fragilité et dépendance, résolument condamné à l'exploit devant la faible marge de manoeuvre, l'élément 119 va se révéler progressivement et dresser un portrait ambivalent d'hommes et de femmes livrés face à l'inéluctable déchéance, temps figé pour une plongée en apnée, une porte de sortie ou bien l'enfer vous attend-il au final ?
L'histoire décrit parfaitement les tourments psychologiques de ses personnages en proie aux doutes, à l'angoisse du lendemain, l'incertitude qui s'installe dangereusement et grignote progressivement la confiance, des séquences surréalistes viendront confirmer littéralement un monde devenu hostile et de tous les dangers potentiels, difficile de deviner l'issue et de tirer son épingle du jeu de la fatalité ou celui de la destinée ...
Une belle découverte pour le premier roman de Cara Vitto, l'histoire tient la route ou dirai-je le sinueux flot de ces eaux troublés, dans une atmposhpère sous haute pression, il y a tous les éléments pour vivre une très belle aventure hors des sentiers terrestres, des explications non dénuées de sens pour s'immerger et éprouver le dur labeur qui fait le quotidien du personnel à bord, une intense et inoubliable lecture pour se rappeler que la masse d'eau entourant et mouvant peut aussi trouver aussi son chemin vers la liberté ou ... l'amour !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lesangdeslivres
  06 mai 2014
Dans ce roman nous avons l'honneur de suivre les aventures de Philippe le géologue.
Voici une histoire se déroulant sur une plate-forme pétrolière. Vous allez trouver cela original et c'est le cas.
L'auteur nous embarque avec elle dans un mélange très original de thriller et de science-fiction.
Nous adorons la qualité de l'écriture, simple mais efficace qui est faite pour tourner les pages encore plus vite et nous ne pouvons pas décrocher un seul instant de l'histoire.
Le lecteur ne peut que se sentir ballotter sur cette plate-forme et voir la mer à de kilomètres à la ronde.
Tous les détails sont bien créés et nous vivons totalement la vie de Philippe à travers lui. Tout est bien conçu et nous retournons avec plaisir dans un temps que nous n'avons pas connus sur cette mer pas si paisible qu'elle pourrait en avoir l'air.
Ces pointes d'histoire passé sont très instructives et apporte une plus à l'histoire.
Les passages de science-fiction sont tellement bien ancrée dans l'histoire que l'on croirait vraiment que cela peut être possible.
La fin est bien construite et nous avons vraiment envie de voir une suite avec de nouveaux personnages.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

Ce fût une très belle découverte. Tous ces mélanges de genres littéraires sont bien associés et c'est vraiment plaisant à lire.
Je suis très heureuse d'avoir pu lire ce roman car ce fût une sublime découverte et j'ai vraiment hâte de lire un second livre de cette auteur.
Lien : http://lesangdeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lestribulationsdunelectrice
  06 février 2014
Quand Cara Vitto est venue me proposer de découvrir « L'élément 119 », j'ai tout de suite été attirée par la quatrième de couverture de ce roman.
Avant de le démarrer, j'avais juste une petite appréhension de me sentir perdue sur cette plateforme pétrolière mais l'auteure a su trouver les mots justes pour que cet ouvrage soit à la portée de tous.
J'ai passé un très bon moment avec ce roman et, une fois la première page tournée, j'ai eu beaucoup de difficulté à le reposer tellement j'ai été happée par l'histoire.
Les chapitres assez courts donnent une certaine aisance à la lecture de cet ouvrage ainsi qu'un rythme très prenant à l'histoire.
En avançant dans cet écrit, nous avons une seconde histoire qui vient s'ajouter à l'intrigue. J'avoue que j'ai eu un peu peur de me perdre entre ces différentes histoires mais très vite on se rend compte qu'elles ne font qu'une et elles nous permettent de comprendre certains éléments importants de cette intrigue très originale. le côté fantastique de ce roman est également très agréable et il m'a beaucoup plu.
Au niveau des personnages, je me suis beaucoup attachée à Philippe. L'auteure est arrivée à créer un certain suspense autour de lui et plus d'une fois il m'a inquiétée. J'avais envie de tourner les pages plus vite pour savoir ce qui allait lui arriver.
Dominique est également très intéressante, j'ai énormément apprécié sa personnalité.
Quant aux autres protagonistes, même s'ils sont un peu plus secondaires, ils apportent tous une petite touche agréable à l'histoire.
Au niveau de la fin, certains éléments m'ont très agréablement surprise et j'en ai trouvé d'autres assez prévisibles mais j'ai trouvé que, malgré le fait que l'ont peut deviner certaines choses, cette finale est très belle.
En bref, si vous aimez les thrillers qui ont un côté fantastique, cet ouvrage est pour vous, n'hésitez pas.

Lien : http://lestribulationsdunele..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
locusta
  16 septembre 2014
Un bon premier livre. Des rebondissements mais la fin est un peu trop rapide.
Commenter  J’apprécie          40
Scapa
  31 mai 2014
C'est de la bonne. J'adore le héros insomniaque et nosophobique !
Et l'histoire est vraiment originale.... Foncez, je le recommande !
Donc si vous voulez rester productif, attendez le week end pour le lire. Ou prenez votre retraite !
Commenter  J’apprécie          01

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DransebDranseb   14 février 2020
C'était la première fois qu'il se trouvait mis en cause dans son travail. Lui, l'expert mondial dont personne ne critiquait jamais les analyses, était purement et simplement traité de menteur. Il avait l'impression de devenir fou.
Commenter  J’apprécie          10
lestribulationsdunelectricelestribulationsdunelectrice   06 février 2014
Il existe des personnes dont la particularité consiste à endormir leur interlocuteur en parlant.
Commenter  J’apprécie          32

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2143 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre