AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Maryse Leynaud (Traducteur)
EAN : 9782916209814
373 pages
Editions Yago (20/08/2010)
4/5   4 notes
Résumé :
Karel est grand reporter au Weekly Globe. Il va là où nous ne sommes pas, pour être nos yeux et nos oreilles, pour informer et surtout témoigner. Spectateur privilégié des soubresauts de notre époque, journaliste la fois idéaliste et désinvolte, amateur
de femmes et assoiffé d’ivresses, il traque la vérité, passant des rues de New York aux poussières de Gaza, des hauteurs de Lima aux terrasses du Caire, des guerres civiles d’Indonésie aux insurrections d’Amér... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Joa
  25 juillet 2015
Voici un grand roman difficile à résumer.
On suit les voyages, les rencontres et la vie privée d'un grand reporter qui court de conflits en guerillas, partout sur la planète, afin de témoigner par ses photos et ses articles sur ce monde qui se désagrège, se délite progressivement, sans que rien, finalement, ne rompe ce chemin chaotique. L'Indonésie, le Proche-Orient et surtout l'Amérique du sud qui voit un de ses petits pays dire soudain NON !, qui choisit le soulèvement et la Révolution contre les gouvernants corrompus et soutenus par les Etats-Unis, une révolution que notre héros ira couvrir dans un acte presque désespéré et malgré la femme qu'il aime à l'autre bout de la terre.
Un grand roman donc, écrit par un journaliste qui doit ressembler beaucoup à son narrateur, encensé par Noam Chomsky, et qui soulève toutes les incohérences de ce monde qui tourne toujours plus vite, la toute puissance des grosses firmes, la manipulation des masses, les élections clownesques des "grandes démocraties" et j'en passe.
Un livre qui se démarque sans conteste du flot insipide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
YvPol
  08 janvier 2011
le contexte fait le livre. Il est tout simplement époustouflant. André Vltchek sait en plus de quoi il parle puisqu'il est lui-même "romancier, poète, essayiste, journaliste et réalisateur. Il a couvert de nombreuses zones de conflit : Bosnie, Pérou, Népal, Sri Lanka, Timor Oriental, Congo, Proche Orient ..." (4ème de couverture). C'est ce qui fait le plus peur, parce que ce qu'il raconte lui est probablement arrivé et qu'il est très crédible. Il denoue les liens étroits qui lient les Etats-Unis avec à peu près tous les conflits possibles. Il dénonce la corruption, et la participation des pays riches à la paupérisation des autres pays. Karel est désabusé, mais se refuse à croire que son travail ne sert à rien, que les gens des pays riches ne veulent pas entendre parler des conflits lointains. Pour lui, chaque homme qui paie de sa vie sa révolte est plus important que celui qui le regarde tomber quasiment en direct, en dinant en famille
Lien : http://lyvres.over-blog.com/..
Commenter  J’apprécie          20
Iluze
  30 août 2010
Point de non-retour nous plonge dans la vie de Karel, un reporter de guerre. La première moitié du roman nous raconte son quotidien. On se rend vite compte qu'Andre Vltchek veut faire sauter les clichés que l'on peut avoir sur certains endroits. Non, l'Indonésie n'est pas qu'un archipel d'îles paradisiaques, non l'Egypte n'est pas que le pays des pharaons. On navigue toujours entre deux eaux dans ce roman. On voit à la fois les merveilles de la planète mais aussi toute l'horreur qui se cache derrière.
...

Lien : http://iluze.over-blog.com/a..
Commenter  J’apprécie          30
CMazin
  12 novembre 2010
Elle et lui. Deux mondes différents, pour ne pas dire opposés, deux êtres perdus entre la vie ici et « nulle part », entre l'obligation et la liberté insupportable.
Elle aurait pu être banale, cette histoire. Un homme, une femme, l'amour et des obstacles. Rien de nouveau. Mais… il y a toujours « un mais ». Ici, en l'occurrence c'est le contexte et les personnages ; issus de deux mondes différents, avec des références sociales et culturelles différentes. Karel, un grand reporter, sans racines, sans pays, sans appartenance véritable à un lieu ou à une culture. Souvent « coincé dans des casernes crasseuses près du front, ou occupé à cuisiner un président ou un premier ministre corrompu ».
Lien : http://www.actualitte.com/do..
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : premier romanVoir plus




Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1689 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre