AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782803635207
88 pages
Éditeur : Le Lombard (19/06/2015)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 47 notes)
Résumé :
Alors que l'été revient ensoleiller les nuits d'Alisik et ses amis mort-vivants, l'horizon n'a paradoxalement jamais été aussi sombre. La menace industrielle pèse plus que jamais sur le cimetière où ils vivent, et Joe la Faux est toujours aussi incapable de leur dire pourquoi ils sont coincés entre Enfer et Paradis.
Une seule solution : il va falloir descendre demander à la Mort en personne !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Autantenemportentleslivres
  28 octobre 2015

Attention ne pas lire ce qui suit, si vous n'avez pas lu les tomes précédents!!!
Résumé:
Alisik et ses amis sont en route pour le monde des morts avec Joe la faux. Seul Frings n'a pas suivit et est resté parler à Ruben, qui venait voir Alisik, après avoir appris qu'elle était en réalité un fantôme. Frings, après avoir essayé de consoler le jeune garçon, s'empresse de rejoindre ses compagnons. Mais tout ne se passe pas comme prévu là-bas.
Mon avis:
Après avoir lu juste avant le tome 3 qui m'avait laissé dans un suspens des plus total, j'ai enchaîné bien-sûr avec le dernier tome de cette série: La mort.
On est tout de suite plongé dans l'action des les premières pages, puisque l'on retrouve nos héros dans un autre monde, celui des morts. On va se retrouver dans des paysages grandioses et fantastiques, tels que des forêts vivantes, des créatures toutes plus bizarres les unes que les autres.
Certaines d'ailleurs, dans le principe, m'ont rappelé celles que l'on trouve dans le film le seigneur des anneaux.
Les planches toujours aussi sublimes avec leurs couleurs presque phosphorescentes par moments, adoucissaient cette atmosphère lugubre (voir photos 1 et 2).
De plus, j'ai trouvé que les auteurs de cette bande dessinée avaient usés d'imagination sur certaines planches, en reproduisant par exemple une image de jeu vidéo, ou une affiche de cinéma (voir photos 2 et 3).
Bref, je ne vais pas vous expliquer encore une fois pourquoi j'adore cette bd, vous le savez déjà. Simplement, dans ce dernier opus, on va apprendre pourquoi le Grand Muet est mort, car seul ce personnage ne nous avait pas livré son secret.
On va connaître surtout le fin mot de l'histoire et je peux vous dire que ça a été une totale surprise pour moi, je ne m'attendais pas à ça. le scénario final est recherché et insoupçonnable selon moi.
Les toutes dernières pages m'ont laissé nostalgique de ce petit chef d'oeuvre.
En effet, on revient au début de l'histoire, mais en nous montrant ce qui se serait passé si jamais le destin en avait décidé autrement.
Cela m'a fait sourire et je pense qu'en cela Vogt et Rufledt ont réussi leur pari, créer une bd sur le thème de la mort, pour la jeunesse, sans que se soit ni trop glauque ou triste.
Je ne vous en dit pas plus et vous laisse le soin de le découvrir.
Pour conclure: Vous ne l'avez pas encore lu? Mais qu'attendez-vous???
Ma note 20/20.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lucile-
  05 juillet 2015
Et nous voici donc avec le dernier tome de cette petite série gothique au dessin atypique et au récit prenant, bien que classique.
Le graphisme de la couverture de ce nouvel opus est tout aussi splendide que les précédents, avec ses teintes rouges et plus sombres, et toujours ses effets de transparence sublimes.
On retrouve avec plaisir nos personnages et, comme de coutume, découvrons le passé ante-mortem de l'un deux, les rendant ainsi plus profonds, touchants et plus…vivants ; d'autant que pour le personnage du Grand Muet est abordé le sujet de l'homosexualité, traitant ainsi un thème délicat ; moderne pour notre époque où les moeurs deviennent moins tabous, mais plus controversé pour l'époque du personnage.
La série se termine en
Il s'agit donc d'une belle série ni trop longue ni trop courte, prenante et originale de part son dessin et les lois cocasses qui régissent l'univers des post-mortem.
Merci aux éditions du Lombard et à la Masse critique de m'avoir offert ce dernier opus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Neneve
  01 avril 2018
Tome final d'une série qui a passé beaucoup trop rapidement !!! J'aurai bien pris quelques albums de plus !! Encore une fois, les dessins sont juste sublimes... surtout lors les personnages se rendent dans une forêt vivante après avoir franchi la porte de la mort... Un album de révélations et une fin qui s'ouvre sur beaucoup de possibilité... Une série que j'ai découverte au hasard et que je ne regrette pas du tout d'avoir lu !
Commenter  J’apprécie          50
Profiteroles
  19 février 2016
Alisik et ses camarades du petit cimetière sont enfin passés de l'autre côté, en compagnie de Joe La Faux. Des années qu'ils attendaient ça pour certains. Mais les choses ne se passent pas forcément comme prévu. Ils partent donc à la découverte de ce qui est désormais leur maison : l'Enfer de M. Morrt.
La Mort est le quatrième et dernier tome d'une quadrilogie très sympa à lire.
Les dessins gothiques sont toujours aussi beaux. Cette fois-ci, c'est la couleur rouge-rubis qui domine largement cette bande-dessinée, et moi qui adore cette couleur, j'ai trouvé cela magnifique ! :)
Bon, par contre, je dois vous avouer que l'histoire de ce quatrième tome m'a un peu déçue ! On rencontre enfin M. Morrt, mais je ne m'attendais pas à un personnage comme ça ! Je pensais qu'il était effrayant, contrôlant son royaume sans foi, ni loi, fouettant à tout va…. bref les Enfers quoi :P Eh bien non, M. Morrt est plutôt sympa, arrangeant, un peu vieillissant. Pour le coup, l'histoire m'a énormément fait penser à Les Noces Funèbres de Tim Burton en fait. le monde des morts est drôle (sauf les bébêtes qui y vivent), tout le monde est sympa, ou presque.
Et puis, il y a le coup de Joe La Faux auquel je ne m'y attendais pas, et c'est sans doute ce qui m'a le plus déçue… Je n'ai pas vraiment trouvé l'intérêt d'ajouter cela à l'histoire.
Bref, on retrouve par contre ce que j'aime bien dans cette série de BD : le passé d'un des personnages. Et cette fois, c'est le Grand Muet qui s'y colle. On ne le connait que très peu car il ne parle jamais, sauf lorsqu'il estime que cela en vaut la peine. Et franchement, j'ai aimé son histoire un peu triste, mais touchante. C'est sans doute une des plus réussies.
L'histoire se termine bien pour nos personnages, mais j'ai trouvé qu'il manquait un petit quelque chose qui aurait fait que cette fin soit vraiment magique.
En tout cas, j'ai beaucoup aimé cette petite série de BD, ni trop longue, ni trop courte. Elle apporte un petit côté rafraichissant, drôle, kawai, à des sujets parfois morbides. Alors, si vous ne savez pas quoi lire en ce moment, je vous la conseille !
Lien : https://profiteroleslovesboo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Noopettebooks
  03 août 2015
Tout d'abord un tout grand merci à Babelio et aux éditions Lombard de m'avoir sélectionné lors d'une masse critique pour découvrir le dernier tome des aventures d'Alisik.
Cette BD est énorme coup de coeur pour les illustrations et les couleurs. Je suis littéralement transportée dans une autre monde. J'aime les traits poupins d'Alisik limite un peu manga. J'aime les formes et l'allure des autres personnages qui peuplent le cimetière. Je suppose que la nouvelle allure de ces personnages font écho à leur vie antérieure mais se sera sûrement lors de ma relecture de cette BD que je ferai les liens. Ils ne sont pas flagrants ici. Peut-être qu'il n'y a pas de liens et là par contre se serait dommage. Donc l'univers, l'ambiance graphique sont splendides.
Je craque aussi pour la vie antérieure des personnes qui habitent dans ce cimetière (pour finir nous apprendrons que ce lieu de fin de vie ne relève pas du hasard) (à finir)
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Sceneario   06 août 2015
Une fin de conte gothique sur le thème de la mort, émouvante, légère et chaleureuse, à découvrir urgemment chez Le Lombard.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PegLutinePegLutine   09 mai 2017
- Cet arbre...
- Que se passe-t-il?
- Il ressemble à celui où j'ai été pendu. Je venais tout juste de trouver l'amour de ma vie.
- Quel âge avais-tu?
- Je ne sais pas. Dans ces années-là, l'âge n'avait pas une grande importance. Soit on était jeune, soit on était vieux. Entre les deux, il n'y avait pas grand-chose.
Commenter  J’apprécie          50
chouquettes73chouquettes73   18 octobre 2017
Même la mort ne saurait nous séparer.

......

Non, rien ne me rapprochera de ce jeune homme que j'aime tant.
Car une chose est sûre : la mort est une rue à sens unique.

Sans détour possible.

Et sans retour en arrière ...
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : mortVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3788 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre