AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782246640912
220 pages
Éditeur : Grasset (05/02/2003)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Jean_Cauderan
  09 septembre 2016
Ce roman (qui parfois apparaît aussi sous le titre "Les cochons de la colère") possède l'une des qualités les plus appréciables d'un roman, selon moi : on y découvre une voix très particulière, très présente, faite d'autodérision, de la concupiscence adolescente et irrépressible pour les femmes et d'une lucidité bien cachée derrière le délire. Et l'on est emmené par cette voix rieuse, on retrouve le bouquin comme on retrouverait un bon copain qui nous raconterait des histoires jubilatoires.
L'écriture est cascadeuse dans les deux sens du terme. Les longues phrases sont des descentes bondissantes et méandreuses, mais pourtant coulant bien, vivement et fraîchement. Elles sont aussi des cabrioles risquées dont on se demande si leur auteur ne va pas se casser la gueule à tout moment, et dont on admire l'atterrissage improbable.
Et ce roman n'est pas qu'une écriture et une voix singulières, il est aussi une ode admirative à un personnage à la fois courant dans nos vies, et rare par l'intensité de ses obsessions, un bouffon dans la microsociété d'un village ou d'un groupe, celui qui nous donne le goût de vivre en enchantant le quotidien de bêtises passionnées, de folies hilarantes qui fleurtent avec la psychose, pour le grand plaisir des autres. Il est construit comme un récit autobiographique d'un adolescent à Guilers, dans le Finistère près de Brest. La désinvolture du récit, son décentrage entre le narrateur et les autres personnages, cachent une tendresse pour le monde et ceux qui s'y débattent. On dirait un peu du Calaferte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Jean_CauderanJean_Cauderan   04 décembre 2016
Je devinais pourquoi les situations qui révèlent le fossé entre nos ambitions et nos facultés intellectuelles peuvent devenir absurdes et désespérantes, pour soi et pour les autres. Absurdes car l'effroi, puis l'angoisse, de ne rien avoir à dire, eût dû vous pousser par anticipation et par réaction, durant votre existence, à vous familiariser avec cette frange de la connaissance qui bat maintenant si loin de vous. Désespérantes car voilà que vous aussi, vous rêvez en somme de coucher avec Bardot lorsqu'elle avait dix-huit ans maintenant qu'elle en a quatre-vingt-quinze ; il est trop tard, vous ne faites rien et vous vous voyez dormir seul dans les brûlures de l'envie ; vous ne dites rien : vous écoutez le silence répondre à votre place. On ne traverse pas l'existence avec un dictionnaire ou une encyclopédie en poche, il faut s'en être chargé l'esprit pendant ses premières années.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1071 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre