AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782268053493
290 pages
Éditeur : Les Editions du Rocher (30/11/-1)
3.94/5   8 notes
Résumé :
Saga épique animée du souffle des plus grandes épopées, Les Orphelins du Tsar déroulent deux récits parallèles.
L'un, proche de nous dans le temps puisqu'il se situe au début des années 1990, coïncidant avec la chute de l'URSS, relate la rencontre au cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois, haut lieu de l’Émigration russe situé près de Paris, de deux jeunes gens issus d'une même famille dont les événements historiques ont séparé les deux branches.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
migdal
  17 août 2020
Dernier ouvrage publié du vivant de l'auteur en 2005, « les orphelins du Tsar » mettent en présence Ouirko, jeune femme descendante de nobles émigrés russes et Sergo, agent du KGB employé par son ambassade à Paris. L'intrigue se situe en décembre 1991, quand l'ambassade de Russie succède à l'ambassade d'URSS, marquant la fin de soixante quinze années de révolution soviétique. Ouirko et Sergo évoquent cette période dramatique et Vladimir VOLKOFF nous fait revivre les révolutions de 1917 et l'assassinat de la famille impériale.
Fresque historique qui achève la saga de la famille PSAR que le romancier nous décrit depuis le règne d'Ivan le Terrible à travers ses oeuvres successives.
Lecture intéressante et instructive ; sans plus.
Commenter  J’apprécie          790
Claire_Qln
  12 septembre 2021
Alors que je suis d'ordinaire très enthousiaste à propos des romans de Volkoff, celui-ci m'a légèrement déçue. Certes, la langue est belle, l'âme russe est retranscrite avec maestria et la documentation est précise, comme d'habitude dans un roman de cet auteur.
Et pourtant...
Il y a une sorte de platitude dans cette histoire. Ces histoires, plutôt, que l'on suit en parallèle en comprenant fort bien ce qui les lie, mais... Quelque chose sonne faux. Ou plat. Ou artificiel.
En bref, quelque chose ne prend pas.
La lecture reste plaisante, bien entendu, mais Volkoff a fait mieux, bien mieux. Petite déception, je ne pense pas que je le relirai - d'autant plus considérant la taille actuelle de ma PAL.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
migdalmigdal   16 août 2020
Des veilleuses rouges luisaient paisiblement sur des pierres tombales. Des icônes méditaient sur d'autres. Des croix de bois s'abritaient sous des toits pentus. Et les noms s’alignaient, en caractères latins ou cyrilliques, et les titres de noblesse, et les ordres de chevalerie, et les décorations, et les regiments dans lesquels les morts avaient servi, énumérés avec tant d'attendrissement et de minutie qu'on eût cru qu'ils y servaient encore. Ce cimetière, c'était un manuel d'histoire, c'était un armorial, et Sergo eût pu n'y voir que les témoignages du dernier orgueil de ceux à qui plus rien n'appartient et qui se consolent en pensant qu'eux du moins ont appartenu, mais il perçut qu'il s’agissait de bien autre chose : ces princes, ces évêques, ces généraux, et, dans les tombes plus récentes, ces cornettes et ces midships de quatre-vingts ans, ne se voulaient inséparables de leurs distinctions que parce qu'ils se préparaient à rendre compte de l'usage qu'ils en avaient fait. On devinait, sous terre, le bourdonnement de ces guerriers vaincus et désormais invincibles, qui attendaient impatiemment le premier coup de trompette de la parousie pour surgir de terre en tenue de parade. Cette Sainte-Geneviève-des-Bois, c'était déjà la vallée de Josaphat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          331
migdalmigdal   16 août 2020
- Vous avez déjà pensé que sans votre père et votre mère, vous ne seriez pas ? Donc, sans vos grands-pères et vos grand-mères, vous ne seriez pas non plus. Et cette espèce de filet s'étend jusqu'au fond de l'histoire, jusqu'aux Slaves, jusqu'aux Vikings, jusqu'aux Grecs, jusqu'à Néanderthal... Et vous, vous êtes un résumé de tous ces gens qui ont vécu votre vie avant vous, vous leur devez la moindre des cellules de votre peau. Pour un huitième de moi, je suis lui. Vous avez pensé à ça ? répéta-t-elle.

Non. Il n'y avait pas pensé. En comptant de la sorte, un quart de lui était Basile Psarsky, le bâtard, le transfuge, le héros bolchevique. Basile mort était encore vivant en lui. Sergo, à qui on avait appris que les morts devaient être passés par profits et pertes, ne s'attendait pas à ce genre de confrontation au-dessus de cette tombe faite de terre de France, caillouteuse, griffée par le froid, mais renfermant un Volodia qui, de son temps, avait senti, pensé, joui, souffert, et qui laissait en héritage un huitième d'Ouirko, autant que son demi-frère Basile en laissait de lui, Sergo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220

Videos de Vladimir Volkoff (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vladimir Volkoff
À l'occasion de la parution du premier tome des "Aventuriers de l'étrange", Bertrand Puard revient pour Hachette.fr sur cette toute nouvelle création de la Bibliothèque Verte. Une série notamment inspirée par les livres de cette mythique collection, d'Agathe Christie à Alfred Hitchcock en passant par Vladimir Volkoff, et dont le doublement primé à Cognac fut lui-même lecteur.
autres livres classés : russieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2426 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre