AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Christophe Claro (Traducteur)
ISBN : 2742777679
Éditeur : Actes Sud (15/09/2008)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 38 notes)
Résumé :

Pour en finir avec toute interprétation unilatérale d'un phénomène qui hante tragiquement l'Histoire, William Vollmann a voulu entendre, de la bouche même des pauvres de la Terre, la réponse à une question très simple : "Pourquoi êtes-vous pauvres ?"

Multiformes, saisissantes, parfois inattendues et d'autant plus dérangeantes, les réponses recueillies, du Yémen à la Thaïlande, des Etats-Unis aux slums de Calcultta et du Japon au Mexique, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Fx1
  08 avril 2014
Un nouvel ouvrage de la part del'un des esprits parmi les plus incisifs de notre époque. Ici Vollmann dresse un tableau complet des raisons de la pauvreté dans le monde entier , et soumet quelques idées pour permettre le recul de cette pauvreté extréme . Certes ici le ton n'est pas cajoleur , ici ceux qui se plaignent pour rien se sentiront tout petits par rapport a ces gens qui sont les témoins et les victimes d'un monde qui évolue , pendant que despays eux restent sur le bord de la route . Ce pamphlet contre l'abandon généralisé des démunis par les politiques s'avére particuliérement salvateur. de l'Asie aux Usa , Vollmann n'oublie personne et met un point d'honneur a ce que l'hypocrisie généralisée a ce sujet cesse. Quand un auteur majeur s'empare d'un sujet comme celui - ci , l'on peut dire que l'humanité évolue. Certes rien n'est rose ici , ce n'est pas le monde idylique de Pernaut , mais on a envie de dire tant mieux tellement ce genre d'initiative est rare à notre époque. Un ouvrage majeur de plus pour Vollmann.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          88
keisha
  20 février 2009
"Pourquoi certaines personnes sont-elles riches, et d'autres pauvres?
Etes-vous riche ou pauvre?
Pourquoi êtes-vous pauvre?"
Voilà les questions qu'a posées l'auteur au fil des années durant ses voyages dans différents pays (Thaïlande, Yémen, Etats-Unis, Colombie, Mexique, Japon, Vietnam, Afghanistan, Pakistan, Russie, Chine, Bosnie, ...) . Il s'adressait au "pauvre" par l'intermédiaire d'un interprète si nécessaire. L'entretien était payé à son interlocuteur.
Bizarre, voire même choquant, n'est-ce pas ? Au début j'ai été désarçonnée, me demandant où cela allait mener.
Au fil des pages de ce livre bien écrit et bien construit nous recontrons des personnes diverses qui sont lorsque c'est possible nommées, présentées ; avec certaines l'auteur n'a qu'un bref contact, avec d'autres plusieurs entretiens. Beaucoup sont photographiées.
Difficile de classer ce livre qui fait aussi référence à des situations passées et cite Montaigne, et qui pose beaucoup plus de questions qu'il ne donne de réponses. En fait :"Cet ouvrage n'est pas un livre 'pratique'. Personne n'y apprendra ce qu'il faut faire, et encore moins comment s'y prendre."
Il présente en particulier une situation au Kazakhstan (2000) où l'installation d'une raffinerie de pétrole pourrait générer une catastrophe écologique et humaine.
"Et vous en pensez quoi?
D'un côté, on pense à notre santé. D'un autre côté, on sait que le pétrole rapporte de l'argent."
Il s'interroge lui-même , et nous aussi le lecteur. Pour l'exemple cité ci-dessus :
"Bien sûr vous et moi sommes plus coupables qu'eux. Nous créons la demande pour le produit de TCO, nous polluons l'atmosphère en le consommant, et nous nous moquons pas mal de la santé des gens de Sarykamys."
Au final, l'auteur s'implique et s'interroge, se remet en question, et interpe
Lien : http://en-lisant-en-voyagean..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ay_guadalquivir
  12 juillet 2011
Dès le premier entretien, une première question importante m'est posée. Que dois-je penser qu fait que Vollmann aie payé pour recueillir ses réponses à sa question : pourquoi êtes-vous pauvres ? Il l'assume, et précise en note de bas de page que cela devrait "donner carte blanche à son intrusion". L'interprète rappelle à la femme de ménage thaïlandaise qu'elle doit dire la vérité puisqu'il a payé. Et c'est finalement le lecteur qui jugera de la portée des ces réponses. Faut-il nécessairement penser qu'une réponse achetée est déformée? Ou qu'au contraire elle se trouverait ainsi libérée du joug quotidien de la soumission à la pauvreté ? Je crois que seule la lecture de ces entretiens, l'un après l'autre, me permettra de m'en faire une idée. Mais déjà, le livre pose des questions !
Commenter  J’apprécie          40
kfk1
  26 août 2014
pas forcément évident (d'ailleurs l'auteur avoue lui-même que ses ouvrages sont parfois difficiles), mais très intéressant. L'auteur a voyagé aux quatre coins du monde à la rencontre de "pauvres" gens en leur posant la question, qui sert de titre à l'ouvrage, "pourquoi êtes vus pauvres?".
cet ouvrage est riche de réflexion, la pauvreté est déclinée sous toutes ses formes et pousse le lecteur à revoir sa position quant à ce sujet.
L'ouvrage est également chargé d'émotions, au travers des différents interlocuteurs rencontrés. On peut (ou non) apprécié les multiples commentaires de l'auteur, mais ce livre ouvre des chemins de pensées qui ne laissent pas indifférents.
un livre intelligent, sensible également.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
paullichinelpaullichinel   30 janvier 2017
Pourquoi y a-t-il des gens riches, et d'autres pauvres ?
Eh bien, l'argent va où il a envie d'aller.
Si seulement quelqu'un me l'avait dit avant ! Car, alors, jamais je ne me serais embêté avec cette idée de pauvreté, et vous auriez pu vous épargner le temps passé à lire mon livre. En tout cas, vous ne pourrez pas dire que je n'ai pas été un bon journaliste : j'ai déplacé des montagnes pour dénicher des significations profondes ; c'est pourquoi je m'acharnai :
Est-ce dû à la chance, ou à d'autres raisons ?
Il y a peut-être des raisons, mais en tout cas l'argent va où il a envie d'aller, et il ne vient pas à nous.
Je ne sus que répondre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
stekasteka   31 janvier 2016
En Thaïlande
Elle n'avait rien trouvé à manger aujourd'hui, aussi était-elle sans forces, ce qui, bien sûr, avait pour conséquence que personne ne lui donnait rien; la première condition pour mendier est de marcher pour intercepter le riche, que ce soit avec tact ou agressivité, afin que le riche remarque le mendiant. Wan échouait à cet égard, aussi les gens ne la voyaient pas.
Commenter  J’apprécie          50
CCocoCCoco   06 octobre 2013
Que peuvent-ils faire ? Espérer, accepter, fuir. L'acceptation et la fuite sont des pis-aller pour être en paix avec son existence. L'espoir existe en quantité éternellement inconnue. Son but est soit réaliste, soit irréaliste, et il peut amener à l'acceptation ou à la fuite. Plus d'aide, mieux répartie, c'est possible, à condition que fonctionnent certains stratagèmes. Mis, une fois de plus, pareille injonction relève du fantasme. Comment ces pauvres gens et moi pouvons-nous le savoir ? Pour eux, c'est assez simple : ils peuvent se ruiner la santé ou payer un snakehead ; ensuite, ils verront. Pour ma part, je n'ai qu'à contacter un conseiller en investissement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ay_guadalquiviray_guadalquivir   19 juillet 2011
"Qui suis-je, donc, pour dire que Wan est pauvre si elle pense - ou du moins prétend - qu'elle est riche.
Mais elle est quand même pauvre."
Commenter  J’apprécie          10
Video de William T. Vollmann (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William T. Vollmann
Payot - Marque Page - William-T Vollmann - Le grand partout
autres livres classés : pauvretéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
419 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre