AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782843374913
249 pages
Anne Carrière (16/09/2009)
3.5/5   7 notes
Résumé :
" Je n’aimais pas les enfants, jusqu’à ce qu’ils m’aiment. " David a vingt-huit ans lorsqu’il accepte, un peu par hasard, ce job de surveillant dans un collège catholique privé sous contrat des beaux quartiers. Milieu bourgeois. Enfants favorisés, éduqués et cultivés, en apparence voués au bonheur. Rien ne laissait présager ce qu’il va découvrir, ces drames auxquels il va devoir faire face, pour lesquels ni les collégiens ni lui-même n’étaient préparés. Bien malgré ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique

David von Grafenberg signe avec « Surveillant » un roman de grande qualité. Surveillant dans un collège, l'auteur nous fait partager son expérience.

Le récit suit l'année scolaire, chaque chapitre permettant à l'auteur de nous parler d'un élève en particulier et parfois de disserter sur un sujet de fond : la violence, la solitude, la mort, la drogue, les relations parents-enfants, les jeux vidéos, la sexualité, l'homophobie, etc.

On n'échappe pas à quelques stéréotypes, à tel point que j'ai parfois eu du mal à savoir où se situait la frontière entre la fiction et l'autobiographie, mais l'essentiel n'est pas là. L'auteur nous livre avant tout un regard original sur une génération, réaliste sur l'évolution des moeurs mais loin des livres souvent déprimants que j'ai déjà lus sur l'enseignement et l'école.

C'est aussi un livre qui déborde de tendresse pour ces enfants-adolescents et c'est ce que j'en retiens. J'ai été réellement ému par certains récits et quelques phrases fortes résonnent encore, longtemps après les avoir lues. Cela m'a presque donné envie de réaliser mon vieux rêve d'enseigner.

Commenter  J’apprécie          00

David, las de sa carrière dans la mode, décide d'accepter un peu par hasard ce job de surveillant (on dit assistant d'éducation) de collège des beaux quartiers.

"Je n'aimais pas les enfants, car j'avais peur qu'ils voient en moi tout ce que je ne voulais pas qu'ils me rappellent, ce qui faisait moi, que je ne maîtrisais pas et ce pour quoi je ne pouvais rien. Mais, derrière chaque peur, il y a un attrait."

Dans chaque chapitre, David raconte un collégien et à chaque fois, ce que cet élève a permis de révéler en lui : une forme de thérapie par le don de soi.

Nous voici propulsés à l'intérieur de ce collège où sont mis à nu les petits et les grands désespoirs.


Lien : https://parturient-montes.bl..
Commenter  J’apprécie          00


Videos de David Von Grafenberg (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Von Grafenberg
David Von Grafenberg - Madame de X
autres livres classés : collègeVoir plus

Autres livres de David Von Grafenberg (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1438 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre