AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques sur La réelle hauteur des hommes (16)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Azul47
  28 décembre 2014
Je viens de terminer un conte de fées moderne. Il a pour nom La réelle hauteur des hommes. Au début de tout texte, le lecteur se fait une image des personnages, qui n'est pas celle de l'auteur mais qu'il va garder tout au long de sa lecture. Parfois, certaines révélations obligent à revoir la représentation d'un personnage. J'avoue que j'ai eu du mal à baisser les yeux. Sans doute que la réelle hauteur du personnage masculin ne se situait pas au premier niveau que je lui avais prêté. du coup (et ceci n'est pas un vain bavardage) lorsqu'il entrait en scène j'avais toujours l'impression d'être en décalage avec les regards que je portais sur lui.
Magnifique histoire que celle-ci, touchante et vraie dans sa mise en scène, qui prouve, si ça reste à faire, à quel point le regard de l'autre chargé d'amour et de confiance peut être porteur, combler les failles, étayer la reconstruction. Merci pour ce beau moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          40
viedefun
  14 janvier 2017
Même si cette histoire d'amour ne m'a fait pas fait rêver à proprement parler, je ne peux que m'incliner devant l'addictivité de ce livre qui nous pousse constamment à savoir si la romance entre « Miss Mel » et « Littlejohn » est possible ou non sur le long terme car la question est là : peut-on aimer une personne « virtuelle» qui nous a fait rêver à travers les pages de son blog mais est-ce encore le cas une fois que l'on se trouve face à elle, face à ses défauts, ses failles et ses blessures ? Si le personnage de Littlejohn m'a souvent gonflé dans ce livre, à force de se plaindre constamment et de jouer avec le feu en tirant toujours sur la corde et en mettant son histoire d'amour avec Mel en péril, j'ai par contre adoré la personnalité de notre héroïne, ainsi que de sa famille, surtout sa mère, qui a le même caractère et le même humour. Je ne regrette pas une seule fois d'avoir lu La réelle hauteure des hommes, même si, il faut quand même que je sois honnête, Jonathan, le blogueur Littlejohn est aux antipodes de mes "book boyfriends" ! (et depuis le temps, je peux vous dire que j'ai un sacré cheptel de ces beaux bestiaux alors je m'y connais !!!....J'ai honte ! Si mon mari lit ça, il va se foutre de moi ! aie !...).

Ma note : 17/20
Lien : http://lespassionsdeviedefun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Gr3nouille2010
  03 novembre 2016
Je m'attendais à un roman épistolaire et un peu plus si affinités, mais en fait non. C'est tellement plus que ça ! Il y a bien un peu de correspondance, mais c'est plutôt ce qui amène à l'essentiel que le réel centre de l'histoire. Celle-ci est bien plus qu'une simple correspondance entre deux inconnus, ce qui en fait une romance originale et touchante !

LittleJohn est un blogueur connu pour son blog La Réelle Hauteur des hommes où il publie quotidiennement ses réflexions sur la vie.
Mélanie, une jeune illustratrice, ne commence pas ses journées sans lire le billet du jour de LittleJohn. Petit à petit, elle se prend à avoir des sentiments pour ce blogueur anonyme. Elle ne l'a jamais vu mais adore sa façon de penser. Elle se l'imagine tellement de plusieurs façons différentes qu'elle s'amuse à le dessiner de temps à autres et poste ses illustrations sur les réseaux sociaux. Tout le monde fait le lien avec LE LittleJohn et tout s'accélère pour Mélanie, y compris sa relation avec LittleJohn qu'elle connait maintenant grâce à ses illustrations. Mais le blogueur est-il prêt à se montrer tel qu'il est, lui qui a toujours préféré l'anonymat ?

Ce que j'aime dans cette romance, c'est qu'on est loin des histoires habituelles. Tout commence comme une banale relation, bien qu'elle mette du temps à se mettre en place, mais le secret de LittleJohn nous tombe dessus sans que l'on s'y attende vraiment. C'est tellement rare de voir ce genre d'hommes dans les romances et ça fait du bien ! LittleJohn n'est pas comme tout le monde et c'est de ça dont il est question dans cette romance : de la différence, du regard des autres sur soi-même ou sur le couple, de l'acceptation, de la dureté de la société. Ça choque par moments, ça fait réfléchir, ça ne laisse jamais indifférent.
J'ai trouvé quelques longueurs sur la fin, de rares situations redondantes, ce qui fait que ce n'est pas un coup de coeur mais malgré tout, tout y est. Toutes les étapes par lesquelles passent LittleJohn sont relatées et ne peuvent pas être ignorées. Ça ajoute bien plus de crédibilité à leur relation assez hors-norme aux yeux de la société. Je ne dirais pas que c'est un sujet tabou mais, en tout cas, on en voit très peu dans les romans et ça fait du bien de temps en temps de ne pas voir d'hommes parfaits sous tous rapports et de voir une femme qui assume tous ses choix du début à la fin, sans jamais se demander si ce sont les bons ou non. Mel sait où elle va.

Littlejohn est un personnage auquel on s'attache très vite. Pour ma part, je l'adorais déjà avant la révélation de son problème, je ne saurais même pas dire pourquoi. Disons qu'il n'avait rien à se faire reprocher et que l'alchimie était là simplement. Une fois la révélation passée, ça ne change rien mais, malgré tout, j'avoue que je ne sais pas si j'aurais eu la même réaction que Mélanie... Sans aucun jugement, ce n'est pas une différence très anodine quand on est la découvre par soi-même. J'ai bien aimé la façon dont l'auteure a amené cette différence, la réaction des différents personnages et surtout celle de LittleJohn lui-même qui a du mal à vivre avec à cause de son éducation et du regard de la société. Dans tous les cas, c'est un homme très attendrissant, qui prouve à lui seul ce qu'est être un véritable homme...
Mélanie est une jeune femme pleine de patience et d'amour. C'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié car elle a des valeurs et ne s'arrête pas à l'avis des autres ; elle a le sien et ça lui suffit largement. J'ai adoré la relation qu'elle a avec sa mère. Je ne sais pas pourquoi, je m'attendais à chaque fois à ce que cette dernière l'envoie promener lorsque Mélanie lui demandait conseils mais pas du tout, loin de là, et j'ai beaucoup aimé cette complicité entre elles. Autant qu'entre Mélanie et LittleJohn, dont le lien s'est fait très rapidement à l'opposé de leur relation amoureuse.

En bref, c'est une romance qui m'a beaucoup plu parce qu'elle est originale grâce à ses personnages. On ne rencontre pas ce genre tous les jours et ça fait du bien de lire autre chose que les clichés habituels (même si je n'ai rien contre en général).
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
viou03
  20 octobre 2016
Une romance oui mais aussi un roman sur l'image de soi, sur la différence.


Mel, illustratrice, lit tous les jours les chroniques du blogueur Littlejohn. Un jour, elle décide de faire des caricatures de lui sur ce qu'elle image de sa personne à travers ses écrits. Suite à ces publications, Littlejohn va la contacter et une relation à distance entre eux débutent.

J'ai un peu de mal à parler de ce roman qui m'a beaucoup surprise et énormément touchée. Vous expliquez mon ressenti sans spolier n'est pas évident.

Mel et Littlejohn sont deux personnages auxquels on s'attache dès le début. Chacun est un solitaire à sa manière. Mel travaille de chez elle et sort peu avec ses amis et sa famille mais sort. Littlejohn lui vit comme un ermite dans son appartement avec pour seule visite sa soeur et son ami Dean.
La relation qu'ils établissent à distance est faite de complicité, de jovialité, elle est simple et belle. On a envie qu'elle évolue.

Quand on comprend pourquoi Littlejohn ne veut pas d'une rencontre, la surprise est totale.
L'auteur a sur ce point joué sur l'originalité. Elle reprend un thème souvent usité : la différence mais elle le développe dans un contexte inhabituel. Tout ce qu'elle nous a présenté avant cette découverte nous montre que la différence n'existe pas : on a tous un coeur, des sentiments, des rêves ...
Elle touche aussi ici à la peur, à l'insécurité qu'engendre parfois l'opinion des autres. Un autre sujet est aussi abordé ici : l'image de soi.

La Réelle Hauteur des hommes est pour ce roman plus qu'un titre, c'est aussi un mantra.

A travers tous ces thèmes et l'histoire de Mel et Littlejohn, l'auteur nous dépeint un roman plein de sensibilité, d'émotion qui nous touche au plus profond de nous même.
Un sublime roman à découvrir.
Lien : http://viou03etsesdrolesdeli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KellyAddictionLivresque
  18 octobre 2016
Le sujet abordé dans ce livre est un sujet que je n'ai jamais vu, dans aucun livre : la différence….
Bon je ne vais pas vous parler de quelle différence il s'agit sinon je vous en dévoilerai trop mais je vais vous parlez de ce très bon livre qui m'a fait passer un très bon moment.

Mel, 26 ans, est une illustratrice indépendante de profession. C'est un rayon de soleil, une irréductible optimiste.
Dans la journée, elle a d'innombrables rituels et lire tous les matins, à 9h pétante, la nouvelle publication de « Little John » sur son blog, la réelle hauteur des hommes, en fait parti.
Elle a le béguin pour lui malgré le fait qu'ils ne se sont jamais vu, jamais parler. Elle ne sait même pas à quoi il ressemble.
C'est pour cette raison que l'un des passe-temps de Mel est d'essayer de deviner à quoi ressemble ce fameux « Little John » en essayant de le dessiner.
Mel, qui elle-même tient un blog, va publier ses dessins sur la toile.

Parlons un peu de ce mystérieux « Little John ». Il a 34 ans, vit seul et son existence est un immense brouillon. Il dort peu, sort peu et il a complètement renoncé à l'amour. Sa grande passion c'est l'écriture et cela fait 5 ans qu'il tient son blog. Suite à la publication des dessins de Mel, « Little John » va la contacter par téléphone, acte inédit pour lui, mais il tenait absolument à lui parler.

Après cet échange, très apprécié par l'un et l'autre de nos personnages, plusieurs conversations téléphoniques et e-mail vont suivre. « Little John » et Mel vont adorer parler ensemble et de plus en plus souvent . J'ai vraiment beaucoup aimé ces échanges. Ils vont apprendre à mieux se connaître sous nos yeux et je dois bien avouer que j'ai trouvé leurs conversations à la fois drôle et adorable. Une belle complicité virtuelle va se créer. Ils vont pensaient très souvent l'un à l'autre.

Ils s'entendent très bien alors qu'ils sont complètement différents. Mel mène sa vie avec des heures de travail fixe, la routine prend une place énorme dans son quotidien, elle éteint son téléphone professionnel et son ordinateur pendant les vacances et le week-end. Elle a une vie assez ordonnée. Quand à « Little John » c'est tout le contraire. Il reste connecté en permanence sur son écran, il peut gérer certaines parties de son appartement avec sa tablette, son quotidien n'a aucune structure, il ne fait rien à heures fixes.
Mel est colorée, « Litlle John » est sombre. Ils sont si différent dans leur façon d'aborder la vie.

Mais le virtuel ne va durer qu'un temps. Mel veut voir son mystérieux blogueur. Et c'est là que ça coince…..et voilà c'est tout ce que vous saurez sur l'histoire, c'est pas drôle de trop en dévoiler.

Les personnages sont très attachants. Mel est rafraichissante et « Little John » à un humour décalé qui m'a fait rire.
La révélation au sujet de « Little John » m'a énormément surprise et touchée. J'ai vu l'histoire de manière différente à cause de cette révélation et je l'ai encore plus appréciée.
La réelle hauteur des hommes est un conte de fée des temps modernes où la différence n'a pas sa place dans l'amour véritable.
Il s'agit d'une histoire où le couple va devoir faire preuve de tolérance, de compréhension, de patience et d'amour.

Jo Ann von Haff nous raconte une histoire d'amour véritable et rafraichissante grâce à sa plume fluide et à ses personnages attachants.

En Bref : L'histoire traite sur la différence, mais cette différence n'est pas un obstacle lorsqu'il s'agit d'un amour véritable. L'auteure nous raconte une histoire où les personnages vont devoir gérer leur amour malgré le regard et les préjugés des gens. L'auteure à une écriture très fluide et elle nous fait passer un très bon moment de lecture grâce à son histoire rafraichissante et à ses personnages attachants.
Je recommande ce livre pour les amateurs de belles histoires d'amour et des contes de fée des temps moderne.
Lien : http://www.unbrindelecture.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ladoryquilit
  07 octobre 2016
Le coup de foudre est-il possible par écrans interposés ? Tomber amoureux de quelqu'un sans le connaître dans la vraie vie est-ce de la folie ? Et qui se cache réellement derrière ce mystérieux pseudonyme...

Mélanie est une jeune illustratrice passionnée par son travail. Travaillant à domicile elle y consacre beaucoup de temps mais n'oublie jamais quotidiennement de passer sur le blog du mystérieux LittleJohn. Qui est-il ? le mystère reste entier, mais à travers ses posts quotidiens il est suivi par des milliers de personnes dont Mélanie qui doit avouer avoir le béguin pour lui. Mais comment aimer quelqu'un qu'on ne connaît pas ? Mélanie garde cela secret, même si sa meilleure amie se doute de quelque chose, et quand elle entre enfin en relation avec LittleJohn la jeune femme n'a plus qu'une idée en tête le rencontrer... Mais LittleJohn lui ne semble pas prêt à cela, pourquoi ? Pourquoi attendre quand il semblerait que ces deux personnes semblent presque être faites l'une pour l'autre...

Je suis tombée sur ce roman sans en connaître l'histoire, attirée par sa couverture et son titre je me suis plongée dedans en pensant lire une romance plutôt "standard" mais Jo Ann von Haff à travers La réelle hauteur des hommes nous offre bien plus que cela ! L'auteure nous offre des émotions, une rencontre magnifique, une histoire qui arrive à nous surprendre et le roman est au final un vrai coup de coeur.

On y rencontre donc Mélanie, jeune femme qui nous paraît de suite sympathique. Elle a un métier qui la passionne, des amies fidèles, une famille qui l'est tout autant mais cache le béguin qu'elle a pour ce fameux LittleJohn... comment avouer aimer quelqu'un qu'on ne connaît absolument pas ? Est-ce seulement possible ? Alors elle l'imagine, le dessine même et à travers ses dessins sera amenée à entrer en contact avec lui mais toujours de manière virtuelle via les mails.

On fait aussi la connaissance de LittleJohn, Jonathan de son vrai prénom, et on se pose bon nombre de questions. Il semble aussi que ses échanges avec Mélanie lui plaisent bien, mais on comprend que le jeune homme cache quelque chose et durant de longues pages on se demandera quoi ! Je dois vous avouer que quand j'ai appris ce que c'était j'étais surprise, sous le choc même ! Comment s'attendre à ça ? Je ne vous en dis pas plus, mais je n'aurais jamais imaginé ce que c'était pour ma part et après cela j'ai eu beaucoup de mal à lâcher ce roman.

C'est donc deux personnages, deux jeunes gens qui cachent chacun des secrets mais qui finiront par se révéler l'un à l'autre. L'histoire est terriblement bien menée du début à la fin, on finit par réellement s'attacher à Mélanie et LittleJohn plus qu'on ne le pense d'ailleurs.

En plus d'une romance qui nous enchante, La réelle hauteur des hommes est aussi une magnifique leçon de vie. Vous découvrirez pourquoi à travers ses pages, mais cela vous touchera. C'est une reconstruction après des épreuves de la vie, presque une nouvelle chance qui est enfin saisie mais dont il faudra réussir à surmonter les obstacles.

Jo Ann von Haff nous transporte dans son histoire grâce à son écriture toujours tendre et douce au fil des pages. L'auteure réussit à nous toucher plus d'une fois, à nous faire sourire aussi et à nous faire plonger surtout totalement dans l'histoire de Mélanie mais aussi celle de LittleJohn. Elle véhicule aussi un puissant message sur la force de l'amour ou encore sur ce qui fait qu'on est quelqu'un de grand aux yeux des autres.

Vous l'avez compris, La réelle hauteur des hommes a été un véritable coup de coeur pour moi ! On ne s'attend pas à cette tournure dans l'histoire et plein de petits événements et éléments vont faire que ce n'est pas qu'une simple romance et je vous conseille vivement de découvrir ce roman.
Lien : http://www.poleculture.net/c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MiAngeMiDemon
  05 octobre 2016
Je remercie les éditions Hachette pour l'envoi de ce SP via Net Galley.

Le livre est lu par un narrateur et non par les deux personnages principaux ce qui change énormément, ça fait bizarre au début mais on s'y fait.

Mélanie et littlejohn ont énormément de points communs. Ils travaillent sur internet de chez eux, l'une est dessinatrice, l'autre blogueur. Quand ils bossent, c'est des acharnés de travail que rien n'arrête.

J'ai beaucoup aimé Mélanie car c'est quelqu'un d'entier, d'honnête et surtout trés patiente et trés compréhensive.

A ce stade, vous avez compris que LittleJohn est une tête à claques ^^. Mais à sa décharge, il a des circonstances atténuantes, c'est la faute de sa mère. Pour de vrai, je ne suis pas ironique sur ce coup.

Je ne peux en dire plus pour ne pas spoiler l'intrigue (phrase qui revient souvent dans mes chroniques en ce moment ^^, beaucoup d'auteurs ont le sens de la surprise dernièrement ;) ) mais ce livre est sur un sujet dont on parle et qui pourtant existe. L'auteure a parfaitement su retranscrire les émotions des autres et surtout celle du principal intéressé et je trouve ça merveilleux.

J'avais eu un petit coup de coeur pour Hugh, mais finalement à la fin son attitude m'a énormément déçue, du coup je l'aime plus ^^.

J'ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires comme la soeur de LittleJohn et la famille de Mélanie surtout sa maman.

En bref, un livre qui se lit trés rapidement et qui parle d'un sujet trés important.
Lien : http://labibliothequedemiang..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ninis47
  21 octobre 2016
Je remercie vraiment les éditions Hachette et le site NetGalley pour ce partenariat!

Niveau romance, je suis plutôt très bon public. Un rien m'embarque, me donne des papillons dans le ventre! Moi une inconditionnelle romantique?? Sans aucun doute! Avec La réelle hauteur des hommes je m'attendais à une romance épistolaire 2.0 des plus classique, mais je ne m'attendais en aucun cas à ça... Je ne passe pas loin du coup de coeur, car tout simplement, en plus de la romance, ce roman met en avant une thématique trop peu abordée à mon sens...

Je pense que mon avis ne sera pas très long, et je m'en excuse d'avance, mais je n'ai vraiment pas envie de m'emballer, de trop vous en dévoiler et de vous spoiler car ça serait dommage.

Mélanie est une jeune illustratrice d'une vingtaine d'années. Elle travaille chez elle, à son compte. Ses journées sont calquées à la minute près, mais elle ne les débute jamais sans se connecter avant sur le blog La réelle hauteur des hommes. Son auteur anonyme qui publie sous le pseudo LittleJohn, parle des relations humaines comme personne et son blog fait un carton. Lui aussi travaille chez lui et il ne sort pour ainsi dire jamais. Mélanie idéalise totalement LittleJohn, elle en est totalement dingue, tellement dingue qu'elle se met à l'imaginer et à le dessiner. le jour où elle publie ses caricatures de LittleJohn celui ci la contacte, et une relation par mail et téléphone se met en place.

J'ai adoré ce roman de A à Z. D'ailleurs je n'ai pas eu de coup de coeur et j'en suis la première surprise, je ne sais pas réellement pourquoi. Car derrière la très joli histoire d'amour que met en place l'auteure, il y a vraiment des messages très forts, des messages de tolérance et de remises en question de la société. Quand j'ai appris la particularité de Jon j'en suis resté totalement bouche bée... Pourtant en y repensant l'auteure nous donne des petits indices mais qui passent totalement inaperçus... Pour moi en tout cas!

Les deux personnage sont très attachants, même si Jon peut être tête à claque par moments... Mais à se décharge, il a des circonstances atténuantes. Ils sont tous les deux très complémentaires, Mel c'est l'optimisme, la joie de vivre, elle est rayonnante et Jon est bien plus introverti, sombre.
C'est une romance qui sort des sentiers battus, qui bousculent les codes de la romance. Pour ceux qui n'aiment pas les romances car c'est trop clichés, on voit toujours les mêmes choses, ben lisez celle ci, elle ne ressemble à aucune autre!

Je ne vous en dirais pas plus, je dois vous laisser découvrir cette romance par vous même! Personnellement, j'ai passé un super moment avec Mel et Jon, j'ai été très touché par le personnage de Jon car j'ai vécu certaines choses qu'il a lui même vécu, même si je n'ai pas la même particularité que lui, mais bon, je me comprends!! Les personnes qui me connaissent sauront pourquoi...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Wordsoflove
  10 octobre 2016
Ce roman signé Jo Ann VON HAFF est quelque peu atypique dans le genre Romance. Ce pourrait être une histoire comme il y en a beaucoup où deux personnages vivent une belle histoire et terminent par un « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants». Et bien non. C'est bien plus que ça.

Ce roman, dont le titre m'avait interpellée, est vraiment très touchant. Il porte sur un sujet vraiment très sérieux : la différence et le regard de l'autre. Ça n'en fait donc pas un roman aussi léger que ce que j'ai l'habitude de lire.

Elle, Mel est une jeune femme épanouie, avec un métier qui la passionne et une famille soudée. Elle a ses petits rituels comme beaucoup d'entre nous et le principal pour elle : lire chaque matin le blog « La réelle hauteur des hommes » tenu par LittleJohn, dont elle est secrètement amoureuse sans même le connaître. C'est une jeune femme entière et qui sait ce qu'elle veut (et surtout ce qu'elle ne veut pas).

Lui, LittleJohn de son vrai nom Jonathan, bloggeur reconnu, n'est pas un homme comme il le souhaiterait. C'est un solitaire qui cache un mal être qui le limite dans ses relations sociales. C'est un homme blessé par une enfance douloureuse et qui a choisi de vivre dans un monde virtuel. Son univers tourne autour de son blog, de sa soeur Yvonne et de son ami Dean. Ses faiblesses apportent toute sa force à ce roman.

Lorsque ces deux univers s'ouvrent l'un à l'autre, une très belle histoire va se construire.

Mais l'amour seul peut-il suffire à oublier les différences ?

Les sentiments des personnages sont vraiment très bien décrits. Grâce à la fluidité de l'écriture, on cerne très bien et en douceur, leurs doutes, leurs craintes de passer du virtuel au réel ; mais aussi la force de l'amour qui va les unir progressivement au-delà des différences.

L'histoire, qui aborde un sujet plus que sérieux, est très bien amenée et traitée dans sa globalité. Elle rend ses personnages bien réels et très humains avec toutes les failles possibles. Rien n'est laissé de côté avec des passages vraiment poignants où la force des mots m'a fait comprendre les émotions des personnages. Et malgré une écriture à la 3ème personne, je me suis plongée facilement dans cet univers qui sort des sentiers battus pour une histoire qui sort du commun.

« La réelle hauteur des hommes» fait partie de ces romans qui m'a amené à me poser des questions sur ce sujet douloureux qu'est la différence et l'acceptation de soi. Et à me demander jusqu'à quel point l'amour (ou l'amitié) peut faire tomber certains préjugés afin d'arriver, un jour, à s'accepter. J'ai trouvé la réponse à cette question. A vous de vous poser la vôtre et d'en trouver la réponse en lisant ce très beau roman.

« Derrière tout grand homme, il y a une grande femme. Ce n'est pas par la taille, cela ne l'a jamais été, qu'on mesure la réelle hauteur des hommes »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ladoryquilit
  07 octobre 2016
Le coup de foudre est-il possible par écrans interposés ? Tomber amoureux de quelqu'un sans le connaître dans la vraie vie est-ce de la folie ? Et qui se cache réellement derrière ce mystérieux pseudonyme...

Mélanie est une jeune illustratrice passionnée par son travail. Travaillant à domicile elle y consacre beaucoup de temps mais n'oublie jamais quotidiennement de passer sur le blog du mystérieux LittleJohn. Qui est-il ? le mystère reste entier, mais à travers ses posts quotidiens il est suivi par des milliers de personnes dont Mélanie qui doit avouer avoir le béguin pour lui. Mais comment aimer quelqu'un qu'on ne connaît pas ? Mélanie garde cela secret, même si sa meilleure amie se doute de quelque chose, et quand elle entre enfin en relation avec LittleJohn la jeune femme n'a plus qu'une idée en tête le rencontrer... Mais LittleJohn lui ne semble pas prêt à cela, pourquoi ? Pourquoi attendre quand il semblerait que ces deux personnes semblent presque être faites l'une pour l'autre...

Je suis tombée sur ce roman sans en connaître l'histoire, attirée par sa couverture et son titre je me suis plongée dedans en pensant lire une romance plutôt "standard" mais Jo Ann von Haff à travers La réelle hauteur des hommes nous offre bien plus que cela ! L'auteure nous offre des émotions, une rencontre magnifique, une histoire qui arrive à nous surprendre et le roman est au final un vrai coup de coeur.

On y rencontre donc Mélanie, jeune femme qui nous paraît de suite sympathique. Elle a un métier qui la passionne, des amies fidèles, une famille qui l'est tout autant mais cache le béguin qu'elle a pour ce fameux LittleJohn... comment avouer aimer quelqu'un qu'on ne connaît absolument pas ? Est-ce seulement possible ? Alors elle l'imagine, le dessine même et à travers ses dessins sera amenée à entrer en contact avec lui mais toujours de manière virtuelle via les mails.

On fait aussi la connaissance de LittleJohn, Jonathan de son vrai prénom, et on se pose bon nombre de questions. Il semble aussi que ses échanges avec Mélanie lui plaisent bien, mais on comprend que le jeune homme cache quelque chose et durant de longues pages on se demandera quoi ! Je dois vous avouer que quand j'ai appris ce que c'était j'étais surprise, sous le choc même ! Comment s'attendre à ça ? Je ne vous en dis pas plus, mais je n'aurais jamais imaginé ce que c'était pour ma part et après cela j'ai eu beaucoup de mal à lâcher ce roman.

C'est donc deux personnages, deux jeunes gens qui cachent chacun des secrets mais qui finiront par se révéler l'un à l'autre. L'histoire est terriblement bien menée du début à la fin, on finit par réellement s'attacher à Mélanie et LittleJohn plus qu'on ne le pense d'ailleurs.

En plus d'une romance qui nous enchante, La réelle hauteur des hommes est aussi une magnifique leçon de vie. Vous découvrirez pourquoi à travers ses pages, mais cela vous touchera. C'est une reconstruction après des épreuves de la vie, presque une nouvelle chance qui est enfin saisie mais dont il faudra réussir à surmonter les obstacles.

Jo Ann von Haff nous transporte dans son histoire grâce à son écriture toujours tendre et douce au fil des pages. L'auteure réussit à nous toucher plus d'une fois, à nous faire sourire aussi et à nous faire plonger surtout totalement dans l'histoire de Mélanie mais aussi celle de LittleJohn. Elle véhicule aussi un puissant message sur la force de l'amour ou encore sur ce qui fait qu'on est quelqu'un de grand aux yeux des autres.

Vous l'avez compris, La réelle hauteur des hommes a été un véritable coup de coeur pour moi ! On ne s'attend pas à cette tournure dans l'histoire et plein de petits événements et éléments vont faire que ce n'est pas qu'une simple romance et je vous conseille vivement de découvrir ce roman.
Lien : http://www.poleculture.net/c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4066 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre