AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782843625732
288 pages
Éditeur : Terre de brume (29/09/2015)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
La ville-machine de Metropolis où règne Joh Fredersen a divisé l'humanité en deux castes : l'élite qui vit au sommet de gigantesques gratte-ciel et les ouvriers qui s'entassent dans la ville souterraine. Mais Freder, le fils du maître de Metropolis, s'éprend de Marie qui prêche la tolérance aux gens d'en-bas. Alors qu'il décide de la rejoindre, son père envoie le robot qui va déclencher l'apocalypse...
Cette traduction française du roman qui a inspiré le film... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
BrunoA
  12 mai 2020
Ce roman de Thea von Harbou a servi de base à une des plus grandes oeuvres du cinéma muet réalisée par Fritz Lang, qui était alors le mari de l'auteure.
On retrouve ici tous les éléments utilisés par Fritz Lang pour donner vie à cette immense ville dénuée d'âme, qui consomme les êtres comme un feu dévore des bûches.
Freder, fils de Joh Fredersen, le maître de Metropolis, rencontre une jeune femme qui prêche dans les tréfonds de la ville auprès des masses d'ouvriers condamnés à vivre sous la terre.
Pour Maria, "le médiateur entre le cerveau et les mains doit être le coeur". Metropolis, dont le cerveau se situe dans le bureau de Joh Fredersen, au sommet de la nouvelle tour de Babel, attend donc celui qui incarnera ce médiateur avec ses mains incarnées par ces ouvriers réduits en esclavage par des machines insatiables.
Bien que très proche du scénario du film, le roman de Théa von Harbou est bien davantage tourné vers la religion et le récit y est beaucoup plus christique et beaucoup plus chargé en symboles religieux.
Même si l'intrigue est assez simple, on lit ce livre en ayant à l'esprit les magnifiques images de Fritz Lang et les personnages incarnés par Fritz Rasp, Brigitte Helm ou Rudolf Klein-Rogge.
Une lecture agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PEFonlinePEFonline   06 juin 2014
Le médiateur entre le cerveau et la main doit être certainement le cœur.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : metropolisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Thea Von Harbou (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5714 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre