AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de cecilestmartin


cecilestmartin
  30 novembre 2014
Une jolie parenthèse que ce livre, trouvé sur le rayon "ado" de la bibliothèque. Aman (prénom qui signifie "La paix") est un jeune somalien, dont la famille appartient à une tribu nomade. Son pays est déchiré par une guerre à laquelle plus personne ne comprend rien. Son grand-père Haruni lui en fait le témoignage, juste avant de mourir : "Je ne reconnais plus mon peuple et lui-même ne se reconnaît plus. Je vois dans le regard de certains hommes le gris vitreux de la folie et de la haine.". Haruni, le poète, l'éclaireur, celui qui raconte des histoires et fait vivre les traditions a choisi Aman pour lui succéder. En effet, son petit-fils a le don et doit perpétuer cette fonction auprès de son peuple.
Le jeune garçon cependant hésite : n'est-il pas plus important de se battre, de devenir soldat pour délivrer son pays ?
L'éclaireur, est un roman qui nous fait voyager dans des contrées où l'espoir est rare, à "L'extrême limite de l'inhumain", où seules la filiation et la tradition semblent un rempart à la folie de la guerre.
Le style s'apparente à un conte moderne, pas de digressions, l'auteur va à l'essentiel dans un style simple qui évoque la forme orale.
Le jeune Aman est un personnage bien attachant, dans ses questionnements et ses émois d'adolescent. Bien que destiné à un public jeune, j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ses aventures.
Commenter  J’apprécie          120



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus