AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782898330094
166 pages
Lux Éditeur (18/11/2021)
3.94/5   9 notes
Résumé :
« Malgré tout, il faut bien écrire et persister. Redire la nécessité de préserver notre patrimoine bâti et notre patrimoine paysager, ces balises de notre mémoire extérieure qui irriguent notre mémoire intérieure. Dans cette éternelle province jalonnée de rivières et de clairières, de boisés et de chemins de traverse, de maisons tranquilles, de lieux de peines et de labeurs, il faut ruser toujours mieux pour résister aux attaques avalantes et aplanissantes des promo... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
bilodoh
  16 septembre 2022
Un essai pour réfléchir sur notre paysage architectural québécois.

L'autrice déplore la destruction de bâtiments historiques, le manque de vision des élus et les magouilles des entreprises pour éviter les coûts de restauration. C'est un texte qui apporte des questions et des réflexions plutôt que des solutions, mais c'est aussi un texte superbement écrit, qui utilise de nombreuses citations littéraires.

Un petit bijou à découvrir pour repenser notre relation à l'habitat, dans un monde où sévissent des modes de déco presque aussi éphémères que les modes vestimentaires.
Commenter  J’apprécie          330
MichelRoberge
  23 août 2022
Je me contenterai comme commentaires de vous citer la motivation de cette autrice, professeure de littérature au cégep de Rimouski, qui décrit parfaitement ce petit ouvrage qui parle de parle de nos démolitions en série, de notre manière d'habiter ce territoire en nous berçant trop souvent d'images empruntées qui n'ont rien à voir avec ce qui nous a façonnés comme nation :
« J'ai voulu cet essai habité de ces images de démolitions et de reconstructions en carton-pâte, un essai plein de repiquages et de hors-champs, de broderies d'images, de notes éparses et de souvenirs. S'y déclinent les figures, les points d'intensité et les paradoxes qui caractérisent notre rapport au bâti […]. »
De quoi s'interroger sur la devise à laquelle on tient temps : « Je me souviens » face au « sacre de l'oubli et de la laideur au Québec » !
J'en recommande la lecture à tous les décideurs des administrations publiques et à toutes celles et à tous ceux qui ont à coeur de protéger l'essence même de notre culture.
Originalité/Choix du sujet :
*****
Qualité littéraire :
*****
Intérêt/Émotion ressentie :
*****
Appréciation générale :
*****

Lien : https://avisdelecturepolarsr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
bilodohbilodoh   16 septembre 2022
La beauté, la cohérence, la continuité, le respect de l’esprit des lieux, toutes ces considérations semblent accessoires face aux lois du marché et devant le va-comme-je-te-pousse qui orchestre trop souvent nos manières d’organiser la trame de nos villes : Nos paysages humains sont à repenser entièrement.

(Lux, p.31)
Commenter  J’apprécie          80
bilodohbilodoh   12 septembre 2022
J’écris parce qu’en cette période de pandémie et de bouleversements climatiques, d’inégalités, de pauvreté de violences ahurissantes, il importe de trouver des refuges, des lieux où tout pourrait s’épanouir, pour le plus grand nombre possible, quelque chose comme la vie bonne.

(Lux, p.140)
Commenter  J’apprécie          70
MontespanMontespan   13 avril 2022
(p.63) Pourquoi les néomanoirs existent-ils? Quel genre de personnes choisissent de bâtir ces lieux maladroitement ampoulés? Que signifient-ils sur le plan politique et identitaire? Impression persistante que ces maison signent la fin définitive de toute possibilité de vivre ensemble, de toute sens de la communauté tant elles s'ignorent les unes les autres avec ostentation, tant elles dessinent une enfilade bègue d'individualités souveraines et candidement pompeuses, enfermées dans un espace évidé et sans mémoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MontespanMontespan   13 avril 2022
p. 134) Ainsi va le bégaiement sans fin des démolitions dans ce presque pays où l'on s'emploie depuis des décennies à bâtir le vide joyeusement tournés vers l'avenir.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : patrimoineVoir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
719 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre