AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : CREATIVE COMMONS 3.0, 02/2013 (01/02/2013)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   04 mai 2018
TOUTES CES ANNÉES OÙ JE M’ABSENTAIS


Toutes ces années où je m’absentais, c’est pour toi que je voyageais.
En quête de cette rose qu’aucun autre
ne pourrait t’offrir. Nul ne saura jamais
quels monts, quels déserts, quels océans j’ai traversés,
quelles averses m’ont sillonné le front,
quelles tempêtes m’ont tourmenté. J’ai versé mon cœur
dans un saint calice et cette belle rose
en est sortie, pure
comme une aurore de Pâques. Mets-la à ta ceinture,
sur ton cœur ou dans tes cheveux. Elle t’ira à merveille
comme au monde chaque matin le soleil.

p.7
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
coco4649coco4649   04 mai 2018
RECUEILLEMENT


Mes biens, c’est le monde entier.
Je les rassemble dans ce livre comme
le berger ses moutons quand le crépuscule tombe
sur le pré. Non pas qu’il fasse nuit, mais
nos jours sont divins, ainsi que les heures, divines
les minutes, leurs secondes. Quant à moi,
je ne me souviens pas bien, j’ai pourtant
je ne sais pas,
toujours l’impression
que quelqu’un m’a demandé
d’embellir le monde.

p.5

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
coco4649coco4649   04 mai 2018
LE GRAND REFUGE


Vent, mon vaste manteau d’enfant,
d’adolescent et d’adulte, le désert
s’est encore étendu. Couvre-moi davantage.
Ma journée s’est écoulée
comme un grand
soupir.
De nouveau il fait nuit.
Les étoiles vacillent. Notre Seigneur
répare son toit.

p.14
Commenter  J’apprécie          20
coco4649coco4649   04 mai 2018
CONVERSATION HORS DU TEMPS


Cette folie – ce cheval, où te mènera-t-il ?
L’espace galope sous toi,
nul besoin de route.
Viens donc,
parle-moi depuis l’avenir, ami qui existe en moi
aujourd’hui. Ami-prolongement.
Je suis, moi aussi, un bout de ta trame.
Donne-moi ta main, par-dessus le temps.
Asseyons-nous. Éteins la lumière.
As-tu besoin du soleil ?

p.12
Commenter  J’apprécie          10
coco4649coco4649   04 mai 2018
ET T’EN ALLANT TU VIENS


À présent tu le sais : les montagnes ne peuvent
nous séparer. Et t’en allant tu viens.
Et m’en allant je viens. Il n’y a pas d’espace
hors du nôtre. Le vent est
le toucher de nos mains.
En voyage,
toi vers le nord, moi vers le sud,
regardant le soleil, chacun a
l’autre à ses cotés.

p.9
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : Poésie grecqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
854 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre