AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782302018327
48 pages
Éditeur : Soleil (16/11/2011)
Résumé :

Dorian Gray est un vieillard hideux au regard de dément. Seul son portrait, qu’il garde précieusement, lui rappelle qu’il fût un jour un jeune homme à la beauté surnaturelle. Aujourd’hui, Dorian n’inspire plus que dégoût et aversion. La jeune Phillis va pourtant poser un regard sur lui plein de compassion, sans jugement. Dorian est conquis. Pour la séduire, il doit redevenir ce qu’il ét... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
MissSherlock
  11 février 2018
Voilà la troisième série de la collection 1800 des éditions Soleil que je débute. Je n'avais pas été transcendée par les deux premières mais là, il s'agit de Dorian Gray donc je n'ai pas pu résister.
L'idée d'un cross-over entre Dorian Gray et l'Homme Invisible est sympa puisque tous les deux souffrent d'un problème d'image.
Les personnages sont intéressants, bien croqués et les thématiques sociales bien choisies.
Cependant, je n'ai pas été très emballée par ce premier tome parce que c'est mou. L'intrigue met un temps fou à s'installer et les choses ne deviennent intéressantes que sur la fin.
Du côté du graphisme, c'est sombre. Dorian est hideux et l'Homme Invisible est innommable. Tout est crasseux et flippant. C'est parfaitement raccord avec l'histoire.
Ce qui est moins raccord c'est la vision d'un sein nu rebondi de la jeune Phillis lors d'une rixe. Je ne suis pas prude mais j'ai trouvé ça totalement déplacé dans le contexte.
Quoiqu'il en soit, même si je ne suis pas transportée par ce premier tome, je vais tout de même lire le deuxième en espérant que les choses bougent un peu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Salyna
  17 juin 2012
Le retour de Dorian Gray, est une BD de Stephane Betbeder et Bojan Vukic pour la collection 1800 de Soleil.
Tout d'abord un petit mot sur l'origine de cette BD : le portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde. Dans ce roman, Dorian Gray commande un tableau « maudit » puisque celui-ci prend l'apparence de l'âme de Dorian alors que celui-ci ne vieillit plus. Il est même étonnant que cette oeuvre majeure d'Oscar Wilde n'ait pas autant inspiré que Frankenstein ou Dracula. Car rien de plus moderne que l'image (ici un tableau) qui change avec que la personne accède ainsi à la jeunesse éternelle et la beauté par excellence….
Bon, revenons sur la BD, pour commencer, la couverture est magnifique. Un Dorian Gray défiguré tenant le tableau ensanglanté hanté par une forme transparente….
Cette BD mêle donc Dorian Gray et l'homme invisible (bon choix quand on parle d'image vu qu'on n'a pas d'image lorsqu'on est invisible). Dorian erre tel un mendiant dans Londres et rencontre par hasard Phillis, une jeune suffragette assez excitée qui se travestie pour lutter. Celle-ci lui redonne espoir de retrouver son apparence d'autres fois et c'est en égorgeant un homme qu'il comprend comment.
L'homme invisible quant à lui, à la folie des grandeurs et tentes de devenir roi d'Angleterre… Invisible 1er…. Il va sans dire qu'il excite la foule sous à un drame sur les docks…. Et redeviens visible peu à peu…
Voilà un peu pour l'histoire, je trouve qu'elle se tient pas mal, j'attends avec impatience la suite, mais je crois deviner ce qu'il va se passer ! Nous verrons.
Je trouve pour le moment que c'est l'un des meilleurs scénarios que nous offre 1800, certains étant un peu léger en voulant mélanger différents personnages de romans célèbres. le dessin et le manque de couleurs donnent une atmosphère noire qui nous plonge ainsi dans la noirceur des âmes des protagonistes… Rien à redire de particulier sur cette BD, sauf peut être un petit plan nichon qui ne sert pas trop à grand-chose…. Mais bon, passons ce petit détail vraiment futile.
Une bonne BD en somme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Xian_Moriarty
  12 août 2012
Encore une BD de la collection 1800 ! Il faut dire que cette collection propose des cross-over de plus ou moins bonnes qualités. Pour cette nouvelle série, j'avoue avoie une opinion un peu mitigé.

L'histoire met donc en scène le plus célèbre des dandies, Dorian Gray. Ce dernier n'est pas mort, mais porte les marques de ses crimes dans toute sa personne. le portrait lui ayant repris sa jeunesse. Devenu un clochard sans coeur et violent, il reprend presque pied quand une jeune suffragette le sauve d'un lynchage public. Prenant conscience qu'il pourrait plaire à la demoiselle en nourrissant le portrait avec du sang, il part en quête d'une personne ayant aussi l'âme aussi noire que lui.
Dans le même temps, l'Homme Invisible tente de soulever les masses dans le but de devenir roi de Grande-Bretagne, Invisible Ier. Sauf que ce dernier a un léger petit problème, il commence à réapparaitre.

J'ai bien aimé cette sortie du XIXe siècle (1902) pour arriver à une période moins mise en avant, probablement obscurci par l'écrasante mythologie de l'ère victorienne. Cela a permis la mise en place d'un contexte social différent et à la fois proche de ce que les gens connaissent.

Ce qui m'a marqué sur ce tome, c'est la violence qui y règne. J'ai été assez surprise de cela. Mais passé cela, on remarque bien comment l'époque était propice à ce genre de manifestation : pauvreté, combat des femmes pour leur droit… Et ce suite à la mort de la Reine Victoria. D'ailleurs, Invisible tentera de se faire couronner, mais il est trahi par son ombre.
Les personnages sont assez bien travaillés et j'avoue une petite tendresse pour notre petite suffragette. La relation avec son père est intéressante, car on met peu en scène de telles relations. On fait souvent mère-fille ou fils-père et assez peu fille-père. Et dans la majorité des cas, il y a un gouffre entre le père et la fille. Là, on sent un père pas forcément en accord avec sa petite, mais pas sourd à ses aspirations.
Le point qu'il m'a le plus déçu, c'est Dorian Gray. Je trouve qu'il passe un peu vite d'un vieux schnock haineux de la société à une sorte d'amoureux transi voulant séduire sa petite protectrice. Une sorte de « Belle et la Bête » un peu mal foutue.

Le coup de crayon est bien. J'avais découvert l'illustrateur dans une autre collection 1800, Grands Anciens . Mais ici, j'aurai peut-être tendance à dire que dessin est un peu bâclé. Il y a aussi pas mal de ressemblance entre le père de la suffragette et le capitaine Achab et Dorian et Adam (la créature).

Voilà donc pour cette BD. Je suis tout de même curieuse de voir la suite de cette histoire. Mais j'avoue avec peur de me retrouver dans un classicisme à cheval entre « La Belle et la Bête » et la romance contrariée.
Lien : http://xian-moriarty.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ophelien
  06 août 2014
Dorian Gray est ici complètement défiguré, ses péchés étant gravés sur sa peau, en quelque sorte. A la rue et légèrement perdu, il rencontre Phillis, une jeune et jolie suffragette qui milite avec conviction et qui prendra sa défense plusieurs fois. Enfin quelqu'un qui lui porte de l'intérêt ! Et il découvrira que son portrait une fois "nourri" pourrait bien lui rapporter sa jeunesse oubliée.
On suit en parallèle l'histoire de l'homme invisible qui voudrait prendre la place du Roi. Leurs deux destins respectifs vont-ils se mêler ?
J'ai voulu lire cette BD parce que j'adore l'histoire de Dorian Gray. Mais ici elle est plus traitée de manière violente et plus crue. On voit la misère dans les rues, le rejet de la laideur, la violence notamment contre des enfants. J'ai plutôt apprécié l'histoire même si je l'ai trouvée un peu longue à commencer. Parfois je trouvais les réactions de Dorian un peu bizarre, trop naïf peut-être (avec Phillis par exemple) et d'un coup trop violent. L'homme invisible a tous les attributs du méchant et on a hâte d'en savoir plus dans le Tome 2. C'est bête mais je me suis intéressée à tous les personnages sauf celui de Dorian Gray qui me paraissait un peu vide. Si il me tarde de lire la suite pour l'homme invisible, je ne suis pas impatiente de savoir pour Dorian, dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Sceneario   19 janvier 2012
Un très bon début d'adaptation littéraire, portée par un mélange hardi et des élans fantastiques bien entreprenants.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MissSherlockMissSherlock   11 février 2018
DORIAN : Je suis à la fête milord, rien ne saurait ternir ce jour béni ! Aujourd'hui j'ai retrouvé un bien précieux... l'espoir ! J'ai retrouvé l'espoir !
Commenter  J’apprécie          74

Lire un extrait
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1944 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre