AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de FungiLumini


FungiLumini
  20 février 2018
Je remercie Babelio et les éditions Robert Laffont pour l'envoi de ce livre lors de la dernière masse critique Babelio. Je n'en avais pas du tout entendu parler, mais la couverture m'a accrochée directement et la mention de Dickens et de Londres au XIXe siècle a fini de me convaincre de tenter ma chance. C'est un livre que j'ai adoré lire, l'histoire était vraiment passionnante, mais qui paradoxalement m'a pris énormément de temps de lecture (2 semaines !). Et vu la brique qu'est cet ouvrage, mon dos qui le portait jour après jour l'a bien senti passer aussi. :p

L'histoire est assez dure à résumer sans rien divulguer, je ne vais donc pas trop m'étendre dessus. On débarque dans un pensionnat de garçons avec Charlie et Thomas, au milieu d'une soirée clandestine rituelle; le but étant de prouver aux autres sa résistance à la Fumée. La vie à l'école se poursuit, mais quelque chose de louche se trame dans l'obscurité de la nuit. Après quelques découvertes et une excursion à Londres, les deux jeunes hommes partent à Noël chez un vieil oncle de Thomas qui souhaite le revoir. Là encore, beaucoup de surprises, pas toujours agréables pour les garçons, les attendent. Leur voyage va les emmener au coeur de la Fumée, et ils vont devoir lutter contre les effets de celle-ci, sous risque de se perdre eux-mêmes.

Le concept de la Fumée est fascinant. À un moment, les humains se sont mis à fumer quand ils font des choses répréhensibles. Pourquoi? Au début, on ne comprend pas très bien l'origine de ce phénomène et ce qu'il fait concrètement. Petit à petit, on en apprend plus sur cette manifestation étrange. Ce sont les péchés qui entraînent la Fumée : un petit mensonge, une pensée impure, une action répréhensible, etc. Chaque type d'actions possède son propre genre de Fumée. Les concepts même du bien et du mal sont étudiés en profondeur et amènent une réflexion plus poussée.

Le récit évolue rapidement et prend des chemins assez inattendus. On change de lieux souvent, pour découvrir de nouveaux horizons un peu inquiétants, mais toujours captivants à parcourir, dans une ambiance sombre, un peu malsaine. J'ai particulièrement été séduite par la ville de Londres, capitale du vice et de la perversion car toujours embrumée de Fumée. J'ai aussi adoré le moment que nos protagonistes passent dans les mines, dans une obscurité totale, oppressante; une expérience de lecture assez atypique. Ces endroits à la fois industriel (classe ouvrière) ou victorien (noblesse) ont donné un ton un peu steampunk au texte, mais du steampunk crasseux, sale, atmosphère dans laquelle la poussière des cendres s'immisce partout. Cette dualité gens du peuple/aristocratie se retrouve également dans le style d'écriture, très fluide et agréable, surtout au sein des dialogues. Par exemple, Charlie et Thomas, qui sont des amis proches, continuent de se vouvoyer tout au long du récit.

J'ai tout de suite accroché à notre duo de personnages, tous les deux attachants d'une façon différente. Charlie dans sa fragilité et son respect des normes et des autres. Thomas dans sa brusquerie maladroite et son obstination. Des personnages très différents qui nous montre différents aspects de la Fumée. J'ai aussi été fascinée par le personnage de Julius, autre élève de l'école, qui se laisse guider par sa Fumée, jusqu'au point de non-retour. Un personnage à la fois fort et fragile qui est forcé de faire ses preuves et qui m'a touchée d'une autre manière.

J'ai d'ailleurs trouvé que l'auteur nous proposait une galerie impressionnante de personnalités dans ce livre, qui permet d'exposer des conceptions très différentes sur l'appréhension du concept de la Fumée. Si j'ai beaucoup apprécié cette diversité des personnages, j'ai par contre trouvé certaines longueurs quand l'auteur reprenait une scène déjà vécue, mais sous un autre point de vue.

La fin est plutôt ouverte : quelque chose se passe, mais nous ne savons pas ce que nos protagonistes vont devenir. Cela laisse entrevoir des jours meilleurs comme d'horribles moments. À vous de choisir ce que vous souhaitez pour eux ;)

Malgré quelques longueurs, j'ai passé un excellent moment de lecture avec ce livre. le concept de la Fumée et son étude sont passionnants, les personnages ont des profils variés et attachants et le contexte victorien donne un côté steampunk sale vraiment sympa à l'histoire ! Une belle découverte.
Lien : https://livraisonslitteraire..
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus