AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les mers du Sud (18)

GeorgesSmiley
GeorgesSmiley   29 septembre 2018
Quand j'ai eu quarante ans, je me suis fait un résumé de ce qui m'attendait : payer les dettes et enterrer les morts. J'ai payé cette maison et j'ai enterré mes morts. Tu ne peux pas savoir à quel point je suis fatigué. Maintenant je découvre que je n'ai plus le temps de contracter de dettes importantes. Je ne pourrais plus les payer. Le dernier mort qu'il me reste à enterrer, c'est moi.
Commenter  J’apprécie          40
GeorgesSmiley
GeorgesSmiley   28 septembre 2018
Mon père me respectait. Il savait que j'étais un créateur et que j'avais besoin de changer ma vie et celle des autres. Quand il est mort, j'avais presque cinquante ans et j'ai reçu un héritage absolument renversant. j'ai placé une partie à intérêt fixe, de quoi vivre fabuleusement bien jusqu'à ma mort. J'ai employé une autre partie à indemniser ma femme pour lui avoir fait cinq enfants, et mes cinq enfants pour les avoir faits héritiers.
Commenter  J’apprécie          40
Sachenka
Sachenka   07 juillet 2011
- Un repas à deux finit toujours par n'être qu'un double monologue. Un troisième convive établit réellement la conversation.
Commenter  J’apprécie          30
Sachenka
Sachenka   06 juillet 2011
- Nous les privés, nous sommes les thermomètres de la morale établie, Biscuter. Moi, je te dis que la société est pourrie. On ne croit plus à rien.
Commenter  J’apprécie          30
GeorgesSmiley
GeorgesSmiley   02 octobre 2018
Il y a longtemps, je lisais des livres et dans l'un d'eux quelqu'un avait écrit : J'aimerais arriver à un endroit d'où je ne voudrais pas revenir. Cet endroit-là, tout le monde le cherche. Moi aussi. Il y a ceux qui ont les mots pour exprimer ce besoin, il y a ceux qui ont l'argent pour le satisfaire. Mais il y a des millions et des millions de gens qui veulent aller vers le Sud.
Commenter  J’apprécie          20
GeorgesSmiley
GeorgesSmiley   01 octobre 2018
_ Mais de quoi se vante-t-il ? Dites-le-moi.
_ D'appartenir à l'ETA. Vous savez. Il habitait une sous-location dans l'immeuble où j'ai ma petite affaire et il bavardait toujours avec moi ou avec ma femme. Que les Basques ont des couilles, que ceci, que cela. Ils mettent quatre bombes, ils tuent quatre malheureux, et ils se prennent pour Dieu sait qui, Kirk Douglas ou Tarzan.
Commenter  J’apprécie          20
GeorgesSmiley
GeorgesSmiley   01 octobre 2018
_ J'ai appris à boire du vin blanc entre les repas grâce au roman de Goytisolo, Senas de identidad. Plus tard, le vin blanc a superbement été utilisé dans le film de Resnais, Providence. Jusqu'alors j'étais resté fidèle aux portos et au bon vieux xérès. Ca, c'est une bénédiction. De plus, c'est la boisson alcoolisée à plus basses calories, à part la bière. Quel vin blanc buvez-vous ?
_ Du blanc de blanc, Marqui de Monistrol.
_ Je ne connais pas. Moi je suis un fanatique du chablis, de ce chablis. Et s'il n'y a pas de chablis, un albarino fefinanes. C'est un vin bâtard impressionnant. Des racines alsaciennes dans un sol galicien. C'est une des meilleures choses que nous ait données le Chemin de Saint-Jacques.
Commenter  J’apprécie          20
AlainLarroche
AlainLarroche   03 janvier 2013
Le ardían los ojos, pero sentía una súbita limpieza en la cabeza y en el pecho. Mirando hacia la ciudad iluminada dijo:
-Hijos de puta, hijos de puta.
Se bebió una botella de orujo helado y a las cinco de la madrugada le despertaron el hambre y la sed.
Commenter  J’apprécie          20
Sachenka
Sachenka   06 juillet 2011
C'est un plaisir que l'on doit découvrir à trente ans. C'est l'âge où l'homme cesse d'être un imbécile, et il paye pour ça le prix d'un début de vieillissement.
Commenter  J’apprécie          20
Sachenka
Sachenka   06 juillet 2011
Il essaya de tirer en échange des informations et des confidences sur la vie de Carvalho. Celui-ci résuma vingt ans en une seule phrase : il était allé aux États-Unis et travaillait comme détective privé.
Commenter  J’apprécie          20




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Pepe Carvalho, à la Proust N°1

    S'il était une ville ?

    Teruel
    Zaragoza
    Valencia
    Barcelona
    Badalona
    Granada
    Alicante
    Almeria

    10 questions
    16 lecteurs ont répondu
    Thème : Manuel Vázquez MontalbánCréer un quiz sur ce livre