AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Denise Laroutis (Traducteur)
EAN : 9782757803554
803 pages
Éditeur : Points (22/03/2007)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 20 notes)
Résumé :

Pepe Carvalho est sur la sellette, suspecté d'avoir assassiné un célèbre sociologue. Les preuves sont accablantes et les témoins nombreux. Aussi la meilleure issue reste-t-elle la fuite... Des réseaux terroristes de Bali en passant par le Bosphore, Bangkok, l'Australie et l'Afrique, Pepe Carvalho arpente les espaces de sa mémoire au cours d'une ultime aventure et déboussole le lecteur dans un jeu de piste épous... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
FrancoisGe
  15 avril 2012
Milenio est le dernier ouvrage publié par l'auteur avant sa disparition.
C'est le livre d'une vie. L'auteur a passé des années à écrire ce livre au cours de ses nombreux voyages. Il décrit dans le détail ses intinéraires, ce qu'il y voit, ce qu'il y mange.
L'histoire ébauchée en quatrième de couverture n'est qu'un prétexte, une idée qui se perd au fil des pages.
De temps en temps, l'auteur se souvient de son histoire et il en touche un mot, pas plus.
j'ai l'impession que l'histoire policière a été rajoutée, plaquée sur le livre de voyages que l'auteur a tardé tant d'années à écrire.
Pour toutes ces raisons, j'ai beaucoup apprécié ce livre, même si je crois qu'il aurait dû se scinder en deux livres distincts : un livre court reflétant l'histoire policière et un livre, beaucoup plus long, retraçant les voyages de Pepe Carvalho. Cela aurait été plus honnête vis à vis du lecteur, quoi que moins commercial on n'en doute pas.
Si vous cherchez un thriller haletant, ce livre n'est donc pas pour vous.
En ce qui me concerne, je l'ai lu plus comme un récit de voyages, admiratif à chaque page de la maîtrise de l'auteur. Son écriture est vraiment sublime et les nombreux détails transportent le lecteur dans ce voyage sans fin aux côtés de Pepe Carvalho et de son acolyte qui, de l'aveu même des protagonistes "fouttent la merde là où ils vont".
Je ne saurai donc conseiller ce livre qu'à des lecteurs avertis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Polars_urbains
  14 août 2019
Les héros ne meurent jamais mais leurs aventures arrivent parfois à leur fin : Maigret refuse les promotions mais bat encore le pavé, Morse meure emporté par le diabète, Wallander s’enferme dans Alzheimer… Pepe Carvalho risque tout simplement la prison et préfère quitter Barcelone, accompagné par Biscuter. Une fuite qui va entraîner le détective et son adjoint gastronome dans un tour du monde qui se révèlera finalement un retour sur le passé et une recherche personnelle.
Ce récit publié après la mort de Manuel Vasquez Montalban est comme un dernier tour de piste pour le détective, un retour sur les souvenirs et comme une quête de l’inaccessible. Placé sous l’égide tutélaire de Bouvard et Pécuchet, que l’on a souvent qualifiés de crétins alors que ce ne sont que de doux rêveurs velléitaires, Milenio Carvalho tient aussi de Don Quichotte, tant les moulins à vent à combattre sont nombreux dans ce livre. Long roman plutôt bavard, entre reportage de guerre, guide touristique, livre de recettes culinaires et considérations philosophique, Milenio Carvalho lasse parfois malgré une intrigue (décousue) servant de fil rouge. Pour public averti, comme l’écrit FrançoisGe dans sa critique. Les autres commenceront par les autres aventures de Pepe et ne s’en lasseront pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 août 2014
La vitrine d’une Italie passant du rêve Berlinguer à la réalité Berlusconi et postfasciste. Nous nous retrouvons dans une involution difficile à expliquer, quand on se souvient du niveau de conscience politique qui était le nôtre dans les années soixante, à l’époque où un texte comme Il sorpasso était possible, quand les communistes étaient la première force électorale et que nous pouvions nous permettre de proposer le compromis historique aux démocrates chrétiens les plus progressistes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 août 2014
Sous les dictatures fascistes, les démocrates ont défendu marais et plantations, logement humain et habitat animal, droits vicinaux et droits de l’homme au sein d’un projet qui tendait à reconstruire la raison démocratique, mais en démocratie la bataille garde tout son sens contre une nouvelle dictature : celle du marché, cet adversaire intelligent protégé par un important troupeau d’hommes politiques à tête de mule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 août 2014
Quand il y en a pour deux naufragés de la route, il y en a pour trois, mais rien ni personne ne me fera changer un itinéraire qui commence dans un cimetière et continue jusqu’à la porte ouverte des Dardanelles et du Bosphore vers l’Au-Delà. Après, ce sera selon l’argent qui reste et le désir qui surnage dans un voyage trop improvisé.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 août 2014
l y a aussi des Kurdes, des Pakistanais, des Russes et des citoyens d’autres républiques caucasiennes anciennement soviétiques. Tout ce que n’absorbe pas le marché noir multiple et varié d’Istanbul fait le forcing pour arriver en Italie, dans une Europe qui est pour eux l’Amérique en plus proche.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 août 2014
La beauté des ruines dépend de leur savoir-mentir. Les communistes chinois, pendant la Révolution culturelle, manifestaient contre les ruines parce qu’elles étaient pour eux le témoignage de la mémoire dominante, l’instrument supplémentaire de la prise de contrôle de la société par l’oligarchie.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Manuel Vázquez Montalbán (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Manuel Vázquez Montalbán

MPAGE-20130423-1825_0.mp4
Payot - Marque Page - Manuel Vázquez Montalbán - Les recettes de Carvahlo.
autres livres classés : espagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pepe Carvalho, à la Proust N°1

S'il était une ville ?

Teruel
Zaragoza
Valencia
Barcelona
Badalona
Granada
Alicante
Almeria

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : Manuel Vázquez MontalbánCréer un quiz sur ce livre