AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749922844
Éditeur : Michel Lafon (05/06/2014)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Coincée au plus bas de l’échelle sociale de son école, Maya, 14 ans, se lance un défi inédit : suivre à la lettre, pendant un an, les conseils du Guide de popularité du top-modèle des années 50 Betty Cornell.

« Soyons honnêtes, j’ai du pain sur la planche. Pour ne pas dire que je suis un cas désespéré. Je mesure 1,57 mètre, j’ai de l’acné, je suis molle, maladroite et voûtée. Pas de hanches, pas de poitrine. Je porte des lunettes et un appareil dentai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  05 juillet 2014
Maya vit à la frontière du Mexique. Au lycée, elle se sent exclue avec son amie Kenzie. A la maison, elle doit faire front avec une soeur autiste et un petit frère. Un jour, elle tombe sur le "Guide de popularité" d'un top-model des années 50... et décide d'appliquer les conseils à la lettre !
Le début du récit, en forme de journal, relate les tentatives de la jeune fille pour changer son apparence. Des photos illustrent le livre. Elle énumère ses nombreuses tentatives pour modifier son look, ses cheveux, ses habits... ainsi que les réactions de sa famille, de ses amis et des autres élèves.
Le milieu de Maya est particulier. Face à sa vie, dans un établissement qui reçoit une partie de la violence de la rue, elle développe un imaginaire fort et se coule dans les préceptes des années 1950. Etrange !
J'ai préféré la seconde partie, lorsque Maya décide de changer son comportement et d'avoir une attitude plus ouverte envers le monde. Et là, miracle, le regard des autres change...
Alors, qu'est ce que la popularité ? Qui pense être populaire et pourquoi ?
Un intéressant sondage en dernier partie montre à quel point le concept est synonyme d'un Nirvana, d'un imaginaire collectif qui paralyse nombre d'élèves. Intéressant !


Lien : http://cdilumiere.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
iris29
  21 septembre 2015
Voici un étrange bouquin, un journal de bord tenu par une adolescente de 14 ans qui nous promet de faire un étrange voyage avec elle, celui de l'ascension vers la popularité. Et ceci grâce à un guide, dont elle suivra les conseils durant une année(,celui de Betty Cornell top-model des années 50.... )
C'est qu'elle part de très bas, Maya dans l'échelle sociale de son collège. Elle habite aux USA, juste à coté de la frontière du Mexique, et (de son propre aveu ) ,avec ses lunettes et son appareil dentaire ,ses fringues achetées au supermarché, c'est pas gagné!
Alors, est ce que ce guide peut servir à une adolescente française de 14 ans, je ne le pense pas.
Les ados françaises sont plus au fait de la mode. Maya part de très loin , (parmi ses bonnes résolutions: elle prend la décision de prendre une douche par jour, celle aussi de s'attaquer à son monosourcil etc...).
Elle va adopter le look vintage, inspirée par Betty, quitte à ce qu'on se moque d'elle au collège.
Pour moi , là où réside la force du livre, c'est plutôt dans la personnalité de Maya, très attachante, elle est très gentille ,très positive, très naïve mais très fonceuse également..
L'intérêt de ce journal , c'est qu'il apporte un formidable témoignage sur la vie d'une adolescente aux USA. Un témoignage récent! Et la vie là bas , c'est pas rose...Il y a bien sûr cette fameuse échelle de popularité des collèges et lycées,décrite dans tous les romans américains, mais pas que...
Car Maya ,( comme je l'ai dit plus haut), habite juste à coté de la frontière Mexicaine et nous raconte de façon charmante, naïve et peut-être cynique, les retombées sur sa vie d'enfant, de toute cette agitation et cette violence.
Elle subit les les fouilles de sacs par des agents du FBI , lors des sorties scolaires en car. Elle a des exercices de confinement dans sa classe pendant que le FBI traque des délinquants dans la rue, devant son collège. Elle raconte aussi que deux copains de classe se sont fait arrêter.
Alors ,entre deux décisions cruciales "(!) sur ses tenues, Maya nous parle de sa vie, ses joies mais aussi les deuils , l'amitié , et l'air de rien pleins de choses profondes petites ou grandes.
Oui, l'air de rien , Maya nous touche , j'ai eu plusieurs fois la larme à l'oeil et j'ai eu 2 fous rires aux pages racontant les cours d'éducation sexuelle...
Maya , c'est une fille bien!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ewylyn
  05 novembre 2016
J'étais en train d'emprunter un autre roman quand j'ai vu la tranche de celui-ci. J'en avais entendu parler, j'ai dû le voir sur la blogosphère parce que je l'ai reconnu direct, alors je l'ai emprunté, sur un coup de tête. Et je ne le regrette pas du tout, parce que ce roman est un coup de coeur, je ne m'attendais pas du tout à adorer autant, c'est une très belle surprise. Il a tout pour plaire, de l'esprit, de l'humour, de beaux messages, des personnages colorés, une mise en page réussie et un pari fou !
Suivre des conseils datant des années 50-60, je n'aurais jamais osé. Là, la première force du roman, c'est son concept : celui d'une jeune fille de notre époque suivant les conseils d'une reine du vintage. Et j'applaudis Maya qui a eu le courage de suivre cette ligne, de s'y plier et de ne jamais la renier, de l'améliorer et de nous la présenter. C'est une histoire vraie, et je reste émerveillée par tout ce que j'ai lu, admirative de Maya, elle est géniale.
C'est un récit autobiographique d'une jeune fille ordinaire, pas à l'aise avec les autres, renfermée, maladroite que l'on voit éclore, changer, grandir. C'est une jeune fille vivant à la frontière entre États-Unis et Mexique, elle vit au coeur des trafics de cartel de drogue, dans la peur et l'insécurité, dans un collège très hiérarchisé... Maya a le ton d'une grande soeur, elle nous présente les choses avec beaucoup d'humour et d'autodérision, avec force et simplicité. On a une vraie mise en page de journal intime avec les jours de septembre à mai. Sur chaque mois, Maya teste un nouveau chapitre du livre de Betty Cornell et nous offre de grands moments d'humour, d'espoir ; avec les ratés et les réussites.
J'ai aimé les tests faits par Maya concernant la beauté, les cheveux, le maintien, elle nous offre aussi bien un changement physique et psychologique. Parce que Maya change, elle devient plus ouverte, plus critique et tolérante, elle cherche ce que signifie le mot populaire, en quoi c'est important. Maya nous écrit un journal criant de vérité sur les étiquettes que l'on se colle, sur l'importance du paraître et elle sort des sentiers battus, elle donne un bon coup de pied dans la fourmilière. Elle nous parle de garçons, de mode, d'amitié, de famille, des problèmes de drogues, de sa soeur décédée, du cancer de son professeur de français préféré, de son rêve d'être auteur. Elle ne parle pas seulement de son livre, elle nous livre sa vie quotidienne extraordinaire et passionnante.
J'ai souvent été touchée, je me suis entièrement reconnue dans Maya, j'ai été contente pour elle quand elle faisait changer les choses, je me suis sentie désolée pour elle... J'ai réellement suivi les pensées de Maya via ses écrits, il est facile de se plonger dans sa tête, dans ses réflexions matures et pertinentes. Pour vous dire à quel point ce livre m'a emportée, je n'arrivais pas à m'en passer, il fallait toujours que j'avance, une ligne, un paragraphe, une journée de plus. Impossible de m'arrêter, je voulais toujours avoir la suite, parce que Maya a un style merveilleux, simple et drôle, bien imagée et honnête.
Je pourrais parler des heures de ce roman, qui est un très beau livre objet avec sa jolie couverture, ses belles photos à l'intérieur ; des messages extraordinaires qu'il offre. On peut tous changer, on peut tout changer, l'acceptation de soi, des autres, il est charmant dans son caractère positif. Il présente de belles émotions, une belle histoire fluide et chouette dans ses rebondissements. le personnage de Maya est exceptionnel, sa famille et les élèves de son école le sont tout autant, humains, imparfaits. J'adore la mère de Maya qui apporte un soutien sans faille à sa fille, le père de Maya est très drôle, Kenzie est très amusante et pétillante.
Ce roman est absolument fantastique ! Un must have pour passer un très bon moment de détente et réflexion sur la société. Maya, elle a su faire bouger les choses et elle a opéré un changement incroyable sur sa personne. Ouverte, généreuse, polie, courageuse, c'est une héroïne formidable à laquelle j'ai su très vite m'identifier. Les conseils sont toujours valables, le format journal fonctionne complètement, le style d'écriture est frais et simple. J'ai clairement eu un coup de coeur pour ce roman, il est addictif et touchant pour tout ce qu'il présente en bien comme en mal.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Robzii
  26 juillet 2014
Aujourd'hui, chronique un peu spéciale, puisque nous allons parler d'une non-fiction. Populaire : L'histoire vraie d'une geek devenue reine du vintage de Maya van Wagenen, aussi connu soous le nom de Popular : Vintage Wisdom for a Modern Geek. Je l'ai lu en VO (mais il est bel et bien dispo en VF), et ce sera tout niveau intro, allons-y !
Matériel
Ce hardback, c'est un canon. La texture de la chemise est orgasmique, c'est rugueux et doux à la fois (ouais ouais), et les images sont plastifiés, bref, c'est l'top ! La tranche est écrite en rose incrustée, et j'ai beau détester cette couleur, faut dire que l'effet est très beau. A l'intérieur, c'est la même chose, c'est sublime ! Oublions la couverture intérieure rose à pois blanc, ce qui nous fait triper, c'est les photos, mais aussi le bleu. Plusieurs passages sont écrit en bleu, et on a de très jolis petits encadrés qui rythment le bouquin. Les débuts de « chapitres » sont aussi très beaux. La version française a gardé les illustrations et les photos, mais pas la couleur. Ce qui était en bleu a été traduit en niveaux de gris un peu laid, mais bon, ça passe. La couverture VF ne m'avait pas convaincu sur le net, mais il faut avouer qu'en réalité, quand on l'a dans les mains (je l'ai trouvé à Cultura) elle est vraiment sympa. 3/3
Contenu
Lâchons tout suspense de suite, c'est bien plus qu'une histoire de paria qui devient populaire que va nous raconter ici Maya. La jeune fille nous fait suivre une année complète de sa vie, et on y découvre un million de choses. La diversité de sujets traités est impressionnante, et surtout très bien menée. On passe du deuil, au coup d'coeur, à l'amitié, à la pauvreté, aux moqueries, au handicap, au suicide, à la famille, etc… La façon qu'a Maya de nous faire rentrer dans son quotidien nous permet de vraiment nous mettre à sa place, et de vivre ce qu'elle a vécu. La forme « journal » du livre accentue encore plus ce fait, et on se prend vraiment à s'identifier à la jeune fille.
Tout commence pour Maya lorsque sa mère réussit à la convaincre de mener une expérience unique pendant tout une année. Cette expérience est bien sûr le coeur du bouquin, mais c'est, pour moi, seulement dans le dernier tiers du livre, qu'elle prend tout son sens et son intensité. le début est réservé aux changements physiques, et même s'ils sont intéressants, quand on voit les réactions que peut récolter Maya avec de simple perles et des jupes d'époque, c'est lorsqu'elle opère un changement de comportement que ça devient vraiment fascinant. Je dis fascinant parce que c'est vraiment le mot pour moi. Maya se lance des défis qui m'ont énormément surpris. le fait que ça soit un témoignage rend le tout encore plus épique, parce qu'on se demande si, à sa place, on aurait eu le courage de faire ne serais-ce qu'un quart de ce qu'elle a fait. Personnellement, quand je repense à la personne que j'étais quand j'avais 13 ans (oui, Maya a écrit ce livre à 13 ans !!) je me dis que non. Ça m'aurait été pire qu'impossible ! Chapeau à Maya donc pour être sorti de sa zone de confort, et même avoir atterris à des kilomètres de cette dernière !
Son aventure est vraiment belle, et pleine de leçons de vie à retenir. On se sent grandi quand on termine ce livre, et ça fait un bien fou. Pour une fille de 13 ans, force est de reconnaître que la plume de Maya n'a rien d'immature. Ma lecture a été très fluide, et on a même parfois des petits phrases qu'on se note, car elles sont hyper touchantes de vérité. Je recommande d'ailleurs cette lecture à tout les débutants en VO, c'est très simple à lire ! Plein d'humour, d'espoir et de vie, j'ai été agréablement bercé par cette histoire hors du commun. Une non-fiction qui vise juste, et qui marque l'esprit, tout en nous faisant réfléchir sur la définition de la Popularité, et plus généralement, les relations humaines. 14/17
Conclusion
Maya van Wagenen livre ici un témoignage très touchant, qui se montre même poignant parfois. Les thèmes abordés sauront éveiller chez tous une vraie envie de lire, et quand on le termine, on voudrait immédiatement une suite. Qui sait, Maya a peut-être prévu une nouvelle expérience pour bientôt… 17/20 !
Lien : http://robzii-books.com/popu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gwenleen
  21 juillet 2014
Moi qui voulait une lecture simple, voire drôle, et si possible où il ne faut pas trop réfléchir ... trouvé! Enfin du moins je pensais vu que j'ai fini par y voir un double niveau de lecture.
Pas un roman non, mais bien un journal. Celui d'une toute jeune adolescente désireuse de grimper les échelons de la popularité au sein de son école. Diantre que c'est superficiel me direz-vous? Et je vous dirai en effet: diantre que c'est superficiel .. mais plaisant. C'est donc l'histoire du vilain petit canard qui voulait devenir un cygne mais qui cherchait comment s'y prendre. Et, vu que notre petit canard est tout sauf bête, pourquoi ne pas en faire une "expérience sociologique sur terrain réel"? Ni une ni deux c'est parti pour 268 pages de récit fondés sur les conseils d'un vieux manuel déniché dans un carton oublié dont la morale est "tout le monde peut y arriver".
Premier niveau de lecture: c'est jeune et ça glousse. Mais c'est frais, je dirais presque pétillant! Et drôle aussi parfois en ne manquant pas de tenter d'être émouvant (mais tenter seulement parce que Maya est pleine de ressources et d'auto-dérision). Pour autant, et pour mon plus grand bonheur, ça ne verse pas dans la caricature même si nous n'en sommes parfois pas très loin (et d'ailleurs à ce sujet je redoute un peu l'adaptation cinématographique). Bref, une lecture sympa pour jeune ado qui y trouvera de quoi rire, se moquer, copier, ou que sais-je.
Second niveau de lecture: et si nous passions au delà de ce premier niveau pour se dire que tout de même Maya, elle a assumé jusqu'au bout son côté décalé? Mais jusqu'où serait-elle allée pour devenir populaire? A quoi sont prêts nos amis les jeunes pour gagner la quotte auprès des autres? Et nous parents? Jusqu'où devons nous les suivre dans leurs idées (oui jusqu'au bout de la terre je sais ... mais encore...) ? Quel est le pouvoir de l'environnement psychosocial sur nos jeunes et quel est le rôle de l'environnement familial dans tout cela?
Oui j'avoue m'être interrogée au départ du journal d'une ado ordinaire qui voulait en sortir et qui crois en elle (et son potentialité) envers et contre tout (tous). Et oui j'avoue je m'y suis plue dans ce bouquin gloussant, même si sur la fin ça devenait un tantinet long! Mais je suis convaincue que de jeunes adolescentes y verront une lecture marrante et distrayante pour un bord de plage.
Merci aux éditions Lafon pour ce petit moment de fraîcheur!
Lien : http://desmotssurdespages.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   23 juin 2014
Non, on ne s'en fiche pas. Vous ne vous en fichez pas. Vous ne vous en fichez pas, puisque comme tout le monde sur cette terre, vous voulez être appréciée, vous voulez être populaire, vous voulez être le genre de fille qui s'intègre partout. Vous voulez un groupe de fréquentations, quelques rendez-vous galants, et au moins un garçon qui pense que vous êtes la jeune fille la plus incroyable qu'il connaisse. Si vous prétendez le contraire, vous vous trompez. Mais vous ne trompez pas les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
iris29iris29   20 septembre 2015
ECHELLE DE POPULARITE DE MON ECOLE
des patriciens jusqu'à la plébe

1. Les joueuses de volley-ball
2. L'armée du football américain
3 .Les gangsters riches (dont les filles superpopulaires qui s'habillent sexy),
4.. Les geeks de l'orchestre
5. Les geeks de la chorale,
6. Les nanas gothiques arty.
7. Les filles bof-populaires qui s'habillent sexy.
8. Les filles en cloque (il y en a deux en ce moment , une en cinquième, l'autre en quatrième).
9. Les geeks de l'ordinateur (il n'y en a pratiquement pas ).
10 Les intellos de la biblio (qui lisent en continu et adorent les mangas),
11. Les inutiles (les sixièmes), les exclus de la société , les profs ,les remplaçants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
orbeorbe   02 juillet 2014
La véritable popularité consiste à prendre le temps d'aimer les autres, de s'ouvrir, et de ne jamais craindre d'être le premier à entrer dans la danse.
Commenter  J’apprécie          160
darkodarko   10 août 2014
De mon côté, je mange une tranche de pain de blé avec des fruits, tandis que mes amis se gavent de Lucky Charms, des céréales à la guimauve que j'ai arrêté de manger il y a des années, le jour où Brodie en a fait caca vert fluo.
Commenter  J’apprécie          50
iris29iris29   20 septembre 2015
_ Ceci est un confinement officiel . Veuillez aller dans vos zones de confinement dans l'ordre et le calme .
... A Brownsville , si proche de la frontière avec le Mexique , nous faisons des "exercices de confinement "plus souvent que l'évacuation incendie.
Ces dernières années , une violente guerre de la drogue fait rage entre les cartels mexicains et l'armée mexicaine ...Des choses terribles dépassent la frontière , la drogue , les tirs, les enlèvements . L'année passée , notre école est restée en confinement un aprés-midi entier parce qu'une opération secrète antidrogue du FBI se déroulait dans la rue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : popularitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
92 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre
.. ..