AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782746762022
450 pages
Autrement (09/02/2022)
4.35/5   13 notes
Résumé :

" Shanghai - ville de magnificence et de misère, lieu de l'extrême humiliation des coolies aux pieds nus, aussi inséparables de leurs rickshaws que les jeunes prostituées de leurs marins ivres, ville où, la douceur de la porcelaine côtoyait la brutalité militaire, ville de l'opium et de la déchéance. Mais aussi, ultime port de l'espoir, symbole d'une volonté acharnée de vivre. Car tandis que les grand... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
cyan
  03 septembre 2020
Entre l'Europe et Shanghai, des populations juives tentent de fuir le Reich et le génocide, tandis que la lutte clandestine s'organise.
Ce roman traite d'un sujet dont j'ignorais jusqu'à l'existence: l'émigration désespérée de milliers de personnes vers Shanghai, qui s'avéra finalement bien loin d'être la Terre Promise. Il est également question de la situation en Europe, de l'occupation d'une partie de la Chine par le Japon, de groupes clandestins contribuant à l'effort de guerre allié, mais surtout du destin particulier de quelques personnages.
L'auteur s'appuie sur des faits réels, donc, mais il s'inspire également de personnes ayant réellement existé pour décrire ses personnages et leurs actions, ce qui renforce l'empathie du lecteur.
Le récit est un peu décousu, surtout au début. On passe d'un personnage à l'autre sans crier gare et les évènements ne semblent pas vraiment liés entre eux. L'auteur s'éloigne assez souvent de ses personnages pour détailler des éléments historiques et décrire la situation militaire ou politique. C'est ce qui m'a gênée dans ce livre: ça coupe l'élan du lecteur quand il est pris dans les péripéties rencontrées par les protagonistes et, comme ces passages sont purement factuels, l'aspect émotionnel en est absent. D'autre part, on ne revient jamais sur ce qui est raconté dans le prologue et qui concerne un orchestre, ce que j'ai trouvé assez frustrant.
En dehors de ces points de détails, j'ai beaucoup apprécié ma lecture, bien que j'aie eu un peu de mal à entrer dedans au début. J'ai appris énormément de choses, c'était très intéressant et instructif, tout en restant relativement simple d'accès. On s'attache assez rapidement aux personnages, ou on est vite happé-e-s par ce qui leur arrive pour ceux qui sont moins sympathiques. Certains chapitres sont même assez palpitants. ça ne se finit évidemment pas bien pour tout le monde, vu le contexte, et j'ai été touchée par le destin tragique de certains personnages.
Une très bonne lecture, je recommande vivement.
Lien : https://bienvenueducotedeche..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
miriam
  08 mai 2022
Angel Wagenstein est un écrivain bulgare auteur de Abraham le Poivrot, loin de Tolède et de Le Pentateuque ou les cinq livres d'Isaac, que j'ai beaucoup aimés et qui mettent en scène des Juifs séfarades bulgares à Plovdiv pour le premier et un tailleur ashkénaze de Kolodetz- Galicie  (à côté de Lviv) qui, sans quitter sa ville a changé 5 fois de nationalité et a été déporté avec son beau-frère le rabbin. Ces deux livres, florilège d'humour juif m'avaient beaucoup fait sourire, même rire. 
Adieu Shanghai est le dernier volet de cette trilogie racontant l'histoire des Juifs d'Europe au XXème siècle. C'est un roman historique et  un roman d'espionnage : l'histoire vraie, mal connue, de la communauté juive de Shanghai entre les années 30 et la fin de la guerre en 1946.
En introduction et en conclusion : la Symphonie des Adieux de Haydn. Les héros du roman sont des Juifs allemands : un couple de musiciens de Dresde et  Hilde, une jeune Berlinoise, figurante de cinéma qui a été repérée pour un tournage à Paris. Juifs assimilés, éloignés de la tradition juive, ils n'ont pris conscience du danger dans l'Allemagne nazie que très tard quand toutes les portes de l'exil se sont refermées.  L'Angleterre ferme ses portes, l'Amérique ne donne plus de visas comme dans l'épopée du paquebot Saint Louis avec à son bord près de 1000 juifs allemands qu'on a renvoyé à Hambourg.  le 10 novembre 1938, Nuit de Cristal, Theodor Weissberg et les musiciens juifs du Philharmonique de Dresde sont arrêtés et conduits à, Dachau... Seule destination encore ouverte : Shanghai! 
A Shanghai la Communauté Juive est composé de trois groupes  : les plus anciens, les Bagdadis, riches commerçants sont installés au coeur de la Communauté internationale, un autre groupe vient de Russie ayant échappé aux pogroms et aux persécutions, et plus récemment des réfugiés venus d'Allemagne s'entassent dans un quartier pauvre, dans des dortoirs de fortune de la fourmilière humaine de Hongkew. 
Cosmopolite, Shanghaï était une ville portuaire avec des Anglais, des Français, des Allemands, des marins , vivant séparés du peuple chinois. Depuis juillet 1937 les Japonais sont maîtres de la ville. Les Allemands alliés des Japonais comptent bien étendre les mesures antijuives à Shanghaï et concentre les Juifs dans un ghetto à Hongkew.
Shanghaï est aussi un nid d'espions, entre services secrets japonais, allemands, russes, anglais et américains. Les gouvernants n'écoutent pas toujours les indices que leurs renseignements font circuler. Pearl Harbour aurait-il pu être évité? Pour qui espionne Vladek- le polyglotte, alias Vincent le journaliste? Tout un jeu trouble dans les vapeurs d'opium ajoute à la tension du livre.

On ne sourit pas(ou très peu) à la lecture de ce livre contrairement aux deux précédents, on est en pleine tragédie. Et pourtant, l'auteur sait repérer le cocasse de certaines situations comme cette synagogue dans un temple chinois meublé d'un énorme Bouddha ou l'orchestre des carmélites accueillant les réfugiés en musique

Livre d'autant plus émouvant que rien (ou très peu) a été inventé!
Lien : https://netsdevoyages.car.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Fuyating
  06 juin 2022
Ce roman est très intéressant pour son côté historique. En effet, l'auteur retrace avec précision le destin de nombreux Juifs ayant fuis à Shanghai. Nous y découvrons leur quotidien, les moments clés de l'Histoire, les traitements inhumains, le gettho de Hongkew, l'occupation japonaise.
Mais il m'a manqué quelque chose. Je ne me suis pas attachée aux personnages autant que je l'aurais désiré et j'ai trouvé que la trame narrative manquait un peu de souffle. Tout semble assez factuel. Néanmoins ce roman reste très instructif sur cette périide, notamment sur la vie des Juifs en Chine qui est un sujet très peu traité.
Commenter  J’apprécie          60
nanouche
  02 mars 2022
Dans les années 1930 et pendant la seconde guerre mondiale près de 20000 Juifs allemands et autrichiens ont trouvé refuge à Shanghaï. J'avais connaissance de ce fait mais j'étais curieuse d'en savoir plus aussi j'ai été intéressée de découvrir l'existence de ce roman.
J'apprends qu'il y a des Juifs à Shanghaï depuis très longtemps. Les plus anciens à s'y être installés sont les riches commerçants "bagdadis", établis sur la route de la soie dès le 11° siècle. Leurs descendants vivent dans le coeur luxueux de la concession internationale.
Au début du 20° siècle arrivent des Russes qui ont fui les pogromes puis la Révolution d'octobre et dans les années 1930 les Autrichiens et les Allemands trouvent un abri dans cette ville dont les portes leur restent ouvertes alors que le reste du monde a fermé les siennes. Ces derniers arrivants s'installent dans le quartier pauvre de Hongkew où ils survivent misérablement.
Dans le roman nous suivons ainsi le violoniste Theodor Weissberg et son épouse, la cantatrice Elisabeth Müller-Weissberg. Elle donne des cours de piano et chante dans un cabaret, lui travaille comme aide-jardinier. Avec d'autres musiciens ils ont formé un orchestre et se retrouvent régulièrement pour pratiquer. L'auteur montre bien le déracinement des exilés.
Il y a aussi Hilde Braun. Blonde aux yeux bleus elle se fait passer pour aryenne et travaille comme secrétaire auprès de représentant du III° Reich. Cette position est utilisée par son amant, Vladek, qui fait partie d'un réseau d'espionnage. Les tribulations des différents personnages nous sont racontées à partir de 1938, avant même leur arrivée à Shanghaï.
Angel Wagenstein détaille également les événements historiques avec des passages explicatifs nombreux. J'ai remarqué cependant que l'information historique manquait à l'occasion de rigueur et ces passages ont parfois tendance à casser le rythme du roman. Par moment j'ai eu l'impression que les personnages devenaient secondaires.
J'ai quand même plutôt apprécié cette lecture et notamment le fait que l'auteur porte sur les événements, sur la façon dont les Juifs ont été abandonnés par ceux qui auraient du leur venir en aide, un regard critique qui s'exprime par des pointes d'humour pince sans rire.
Lien : http://monbiblioblog.revolub..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bloblo
  05 août 2017
L'histoire peu connue de l'immigration des juifs vers Shangai, une des dernières destinations à accepter des réfugiés juifs. Mais la vie est compliquée, les juifs sont obligés de rester dans le ghetto. Seuls ceux munis d'un laissez-passer peuvent franchir le pont pour aller travailler. le livre se concentre sur un couple obligé de modifier son train de vie pour survivre et la secrétaire du représentant du 3eme reich qui fournit des données importantes aux résistants. Très beau roman historique qui dévoile une part peu connue de la deuxième guerre mondiale.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
miriammiriam   08 mai 2022
Ces jours-là, on attribuait à Joseph Staline le mérite personnel du retournement de situation sur le front russe. possible. Si la rumeur et l'Histoire aiment à simplifier et personnifier les évènements afin de les rendre  plus digeste. il serait cependant par trop simpliste de mettre toutes les victoires et tous les naufrages au crédit d'un seul homme. Il est ainsi peu probable que le message codé par le journaliste suisse Jean-Loup Vincent ait joué à lui seul un rôle décisif dans cette épopée si dramatique pour Moscou. Attribuer la prise de Troie, au terme d'un infructueux siège de dix ans, à un cheval en bois creux, la destruction de l'inexpugnable Jéricho à des trompettes ou le salut de Rome à des vols d'oies. Autant de procédés littéraires, mais bien loin de restituer toute la complexité et la barbarie de la vérité historique....[...]Semblables supercheries douanières se comptent par dizaines ; Pearl Harbour est du nombre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Video de Angel Wagenstein (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Angel Wagenstein
Angel Wagenstein - Adieu Shanghai .Emmanuelle Collas présente l'ouvrage d'Angel Wagenstein "Adieu Shanghai". Parution le 6 février 2015 aux éditions Galaade. Rentrée littéraire 2015. Traduit du bulgare par Kracimir Kavaldjiev et Véronika Nentcheva. http://www.mollat.com/livres/wagenstein-angel-adieu-shanghai-9782351763735.html Notes de Musique : ?Opium? (by Albert Glasser). Free Music Archive.
autres livres classés : littérature bulgareVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
93 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre