AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Carlos Ezquerra (Illustrateur)
ISBN : 1781082510
Éditeur : 2000 AD (16/09/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
In the future, mutants, despised by most of humanity, are only allowed one job: bounty hunting. Durham Red was been born a vampire, but she's now one of the toughest Strontium Dogs (as the mutant hunters are known). She teams up with Jonny Alpha to bring in kidnappers who has gone into the past to capture the US president, Ronald Reagun.

HER BITE IS MUCH WORSE THAN HER BARK!

In the far future Strontium-90 fallout has created a race of ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Presence
  24 octobre 2016
Ce tome regroupe des épisodes mettant en scène le personnage de Durham Red qui est une chasseuse de primes dans un lointain futur (fin du vingt-deuxième siècle) dans une organisation appelée Strontium Dog. Ce tome comprend les épisodes parus dans les numéros (prog) 505 à 529 de l'hebdomadaire anglais 2000 AD, en 1987, ainsi que le numéro annuel 1993 (initialement parus en 1992), tous écrits par Alan Grant & John Wagner, dessinés et encrés par Carlos Ezquerra. L'histoire est en noir & blanc. Il contient une introduction rédigée par Dan Abnett qui a écrit plusieurs histoires pour ce même personnage, à commencer par The scarlet cantos.
Sur une autre planète, dans la ville de Mab Garden, Johnny Alpha (un Strontium Dog, c'est-à-dire un mutant, chasseur de primes) est à la recherche d'un certain Abelard Rancid dont la tête est mise à prix. Alors qu'il passe d'indicateur en indicateur, il est lui-même suivi par une femme appelée Durham Red. Elle est également une mutante et sa mutation s'apparente à du vampirisme. Elle a donc des canines plus développées et elle peut se nourrir de sang, même si elle semble aussi pouvoir s'en passer pendant de longues périodes.
Après avoir réglé le cas d'Abelard Rancid, Durham Red vient trouver Johnny Alpha pour lui proposer de s'associer sur une affaire de 10 millions de crédits : il s'agit de retrouver une personne disparue. Des habitants de la planète Kaiak sont retournés dans le passé, le premier septembre 1987 à l'aéroport international de Moscou pour enlever Ronald Reagan, le président des États-Unis. Ils l'ont ramené au vingt-deuxième siècle sur leur planète et le tiennent en otage. Leur revendication est que les êtres humains présents sur leur planète s'en aillent, faute de quoi ils abattront Ronald Reagan, changeant ainsi le cours de l'Histoire à tout jamais. Durham Red et Johnny Alpha partent pour la planète Kaiak afin de retrouver Reagan, mais ils sont pris en chasse par un autre groupe de chasseurs de primes, et les autochtones sont plutôt du côté des ravisseurs.
Il est difficile de savoir pourquoi ces épisodes ont bénéficié d'une réédition en 2014, si ce n'est le regain de popularité de la série Strontium Dog, à nouveau réalisée par John Wagner & Carlos Ezquerra depuis quelques années, à commencer par The Kreeler conspiracy. le fait est que le lecteur bénéficie d'une histoire complète présentant le personnage de Durham Red, dans une aventure réalisée par des piliers de 2000 AD. le point de départ correspond au principe de base de la série Strontium Dog : récupérer un fugitif, ou en l'occurrence un groupe de fugitifs ayant enlevé une personnalité. le scénario est écrit par Alan Grant et John Wagner (c'est en tout cas ce qu'indique la couverture, même si en début de chaque prog seul le nom d'Alan Grant apparaît). L'histoire comprend de nombreuses péripéties.
Le récit commence avec la première apparition de Durham Red que les auteurs établissent comme un personnage pas forcément très fiable. Elle neutralise Johnny Alpha alors qu'il s'apprête à passer les bracelets à Abelard Rancid, puis poursuit ce dernier et consomme un peu de son sang. Ainsi il est montré qu'Alpha doit se défier d'elle et qu'elle est capable de le neutraliser. L'idée d'en faire une vampire semble incongrue au départ, mais elle fait sens quand car les scénaristes l'expliquent comme une mutation, et il ne reste que le principe de boire du sang, sans aucun autre élément de la mythologie associée aux vampires, ni religieux, ni transformation en brume ou chauve-souris.
Les coscénaristes ont adopté une structure simple et solide : un prologue introduisant le personnage de Durham Red en montrant qu'elle n'est pas une copie de celui de Johnny Alpha, une première partie au cours de laquelle Red et Alpha doivent retrouver les ravisseurs, une deuxième partie au cours de laquelle ils doivent protéger le président. Cela leur permet d'organiser une course-poursuite au cours de laquelle les chasseurs de prime parcourent du terrain, et donc le lecteur voit du paysage, passant de la ville principale de la planète, à une grosse rivière souterraine avec des rapides, sans oublier une confrontation dans un abattoir. La deuxième partie est la conséquence directe des enjeux. Si la mission de récupération du président se déroule de manière linéaire, les enjeux politiques placent Alpha et Red dans une position morale complexe. Grant & Wagner conservent le principe de récupérer la prime de 10 millions de crédits, tout en montrant que Johnny Alpha possède une conscience.
Le lecteur est très surpris de l'idée des auteurs d'utiliser Ronald Reagan. Ce choix narratif est cohérent avec le dispositif de la série dans laquelle les voyages dans le temps sont possibles, dans des paramètres restreints. Grant & Wagner utilisent Reagan comme un dispositif comique. En 1987, il en est à son deuxième mandat et la presse satirique a déjà moqué ses travers dont certains récurrents. Grant & Wagner s'amusent donc bien : références régulières à Nancy Reagan (l'épouse de Ronald dont certains estimaient qu'elle avait une forte influence sur les décisions de son mari), comprenette limitée (Reagan reste persuadé tout du long qu'il a été enlevé par des soviétiques avec des masques), propagande américaine à chaque occasion (y compris hors de propos), mention de sa carrière d'acteur, etc. Cet usage de Ronald Reagan pourra sembler décalé pour de jeunes lecteurs, mais il est conforme à l'image qu'en donnait les journaux de l'époque.
En parcourant rapidement ce tome, le lecteur peut être rebuté par l'apparence des dessins de Carlos Ezquerra si c'est la première fois qu'il y est confronté. Il s'agit d'un noir & blanc parcouru de nombreux petits traits secs qui servent à donner du volume et de la texture à chaque surface. Dans certaines séquences, quelques traits semblent trop épais, jusqu'à déborder les uns sur les autres, obscurcissant le dessin et diminuant sa lisibilité. Il s'agit d'un phénomène limité à quelques pages découlant d'une mauvaise reprographie. En outre, l'artiste n'utilise pas une esthétique très agréable à l'oeil. Il n'accentue pas les arrondis. Il ne met pas au premier plan les rondeurs de Durham Red. Il ne cherche pas dramatiser chaque situation en mettant systématiquement en valeur le caractère courageux et héroïque de Johnny Alpha.
Le lecteur peut également ressentir l'impression de plonger dans un film de SF avec un budget restreint (sans aller jusqu'à fauché). Les personnages ne sont pas des acteurs tous plus séduisants les uns que les autres. La technologie n'est spectaculaire, ni reluisante. Les décors ne sont pas à couper le souffle. Les extraterrestres sont tous de morphologie humanoïde, avec quelques bizarreries corporelles pour attester de leur origine. Pourtant les décors et les costumes finissent par emporter le lecteur dans un environnement assez consistant, différent de celui de la planète Terre, et dans un futur lointain bénéficiant d'une technologie permettant le voyage dans l'espace, la construction d'arme de poing sophistiquée, et donc une forme restreinte et ponctuelle de voyage dans le temps.
Par ailleurs, Carlos Ezquerra doit donc donner une forme visible aux mutations affectant une partie de la race humaine. Il peut s'agir d'yeux sans pupilles (comme pour Johnny Alpha), de canines plus développées (pour Durham Red), ou de déformations débiles (des oreilles surnuméraires sur le crâne pour l'un des chasseurs de prime). Il lui faut également montrer comment Johnny Alpha utilise son pouvoir de voir à travers les murs, une sorte de superpouvoir inattendu, fort heureusement utilisé qu'à de rares occasions.
De séquence en séquence, le lecteur constate que sous ces dehors peu séduisants, Carlos Ezquerra assure une narration visuelle efficace et bien fournie. Il réussit à rendre vivant et concret toutes les composantes du scénario : logement bon marché où s'est réfugié le premier criminel, rues mal éclairées et mal fréquentées, grande métropole extraterrestre avec une forte densité de population, cavernes gigantesques avec une rivière souterraine impétueuse, usine d'abattage, ou encore forêt exotique. Il dessine également un Ronald Reagan très convaincant et très nature, avec des expressions mesurées qui viennent souligner l'énormité de ce qu'il débite.
Ce recueil s'adresse avant tout aux lecteurs de la série Strontium Dog qui souhaitent découvrir un autre pan des aventures de ce héros, sans pour autant se replonger dans des récits plus vieux, rassemblés dans les recueils Search/destroy Agency Files. Il a alors le plaisir de découvrir une histoire complète, moins sombre que celle des années 2000, avec la première apparition d'un personnage qui promet : Durham Red.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Video de John Wagner (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Wagner
"A History of Violence", film réalisé par David Cronenberg en 2005. C'est l'adaptation cinématographique du roman graphique A History of Violence écrit par John Wagner avec des dessins de Vince Locke. Official Trailer
autres livres classés : extra-terrestresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1751 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre