AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Ron Brooks (Illustrateur)
ISBN : 2917326077
Éditeur : Il était deux fois (24/11/2008)

Note moyenne : 4/5 (sur 11 notes)
Résumé :

Rose menait une vie heureuse avec son chien, John Brown. « Nous sommes bien, John Brown, disait Rose. Rien que nous deux, toi et moi ». Mais l intrusion du mystérieux chat de minuit allait bientôt bouleverser leur existence.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
dedanso
  14 décembre 2017
Voilà un album étrange qui m'a laissé une drôle d'impression.
John Brown, chien de son état, veille sur Rose, une veuve âgée. Mais Rose souffre de solitude, même si elle apprécie la compagnie de son chien. Aussi, lorsqu'un chat rôde autour de la maison, Rose tente-t-elle de le faire entrer dans sa vie. Mais John Brown ne voit pas cette initiative d'un bon oeil.
Ce sont les illustrations qui m'ont immédiatement accrochées. J'ai d'abord cru y reconnaître la patte de Maurice Sendak, ce qui est un grand compliment selon mon point de vue. Ron Brooks utilise la même technique et donne à voir le même monde suranné qui fait que le lecteur a l'impression de regarder des gravures anciennes.
L'histoire en elle-même est plutôt intéressante puisque sont abordés les thème de la vieillesse, de la solitude, de la jalousie aussi. Mais le final m'a laissée pantoise et très mal à l'aise.
A la lecture d'autres critiques, je me demande si ma fille et moi sommes les seules à avoir eu cette interprétation à la fin de notre lecture... Je n'ai pas retrouvé de ressentis identiques parmi les quelques billets que j'ai lu sur cet album.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Myriam3
  12 juin 2014
Rose est une gentille vieille femme, et John Brown, son bon gros chien. Ils vivent tous les deux dans une confortable petite maison en bois. Tous les deux s'aiment, on peut le voir dès la première page; John Brown suit Rose partout dans la maison et dans le jardin, reste près d'elle quand elle lit ou s'assoupit près du feu.
Malgré cette affection, on peut lire dans le regard de Rose la solitude et la tristesse, sans doute celle que la mort de son mari a provoqué.
Un soir, Rose distingue un chat noir dans le jardin, puis sur le rebord de la fenêtre; elle est intriguée, voudrait le connaître mais John Brown tourne obstinément la tête et ne veut absolument rien savoir. Alors, chaque soir et en cachette, elle lui met un bol de lait que John Brown, en cachette, renverse . Jusqu'à ce qu'il finisse par admettre la profonde tristesse de Rose.
Ce beau livre est très doux et très touchant. Il a l'avantage de pouvoir se lire à des âges différents, car le texte est simple, les illustrations très suggestives, et le thème de la vieillesse, de la mort, de la solitude, et de la tendresse touche toutes les générations, même les plus jeunes quand ils sont traités avec tant de délicatesse et de respect.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Sharon
  18 avril 2018
Ce n'est pas un album facile dans le sens où il exploite des thèmes qui ne sont pas vraiment les thèmes traditionnels des albums pour enfant. Il nous parle de la vieillesse, de la solitude, du deuil aussi. Rose est seule avec son chien John Brown, un chien au nom très humain. Elle semble heureuse cependant, mais la solitude est là.
Un soir, un mystérieux chat apparaît. Il est noir, et ses yeux brille dans le noir. Il revient, soir après soir, et John Brown l'ignore, ou plutôt feint de l'ignorer. Ce qu'il ne peut ignorer, en revanche, c'est le sentiment de solitude grandissant de Rose, qui vit dans cette si délicate maison, remplie de souvenir. Alors, alors il accepte la présence de ce chat, de ce nouveau compagnon pour Rose, lui qui est si proche d'elle.
La fin, il est vrai, est un peu étonnante. J'essaie de me dire que la nouvelle situation n'aura qu'un temps et qu'un nouvel équilibre sera possible. Après tout, John Brown, dont nous pouvons connaître les pensées, n'est pas totalement chassé de la maison – il quitte simplement le lieu où il a toujours dormi. Quant au mystérieux chat, nous ne sommes pas « dans sa tête », il reste mystérieux, justement, de bout en bout.
Un album qui nous questionne, à faire découvrir.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
chocobogirl
  05 mars 2016
Depuis que son mari est mort, Rose vit seule avec son fidèle chien John Brown. Toujours présent à ses côtés, il veille affectueusement sur sa maîtresse qui le lui rend bien.
- »Ne sommes-nous pas heureux ensemble, John Brown ? demanda Rose. Rien que tous les deux ».
Mais un jour, le quotidien de John Brown va être bouleversé. Un soir, Rose aperçoit quelque chose par la fenêtre. Elle pense que c'est un chat et propose de lui laisser du lait. le chien refuse de le voir et fais l'indifférent. La nuit venue, pourtant, John Brown interdit au chat de minuit de s'approcher. « Nous n'avons besoin de personne, Rose et moi ». Fâché, toutes les nuits, John Brown renverse la coupelle du lait que lui verse Rose. Alors qu'il ne veut rien entendre à l'arrivée de ce chat, Rose décide de ne plus quitter son lit dans lequel elle se morfond petit à petit. Touchée par la tristesse de sa maîtresse, John Brown va bien devoir réfléchir à la situation… et accepter ce qu'il pensait inacceptable.
Sorti en 1978 aux Deux coqs d'or, cette belle histoire au charme suranné se voit enfin réédité.
Les éditions Thierry Magnier viennent d'ailleurs de rééditer de leur côté un autre album des mêmes auteurs : le Bunyip, dont on a un peu plus parlé que celui-ci.
Solitude, douceur, amour et tristesse se mélange dans cet album tendre qui parle d'amitié et de partage. Une vieille dame seule qui n'a plus que son chien, un chien qui ne vit que pour sa maîtresse qu'il refuse de partager. C'est à la fois beau et poignant. La chaleur de la maison est prégnante malgré son petit côté vieillot : le papier peint à fleurs, la cheminée et les gros fauteuils réconfortants, la vieille pendule que l'on remonte et la photo du disparu sur le buffet. Pour autant, cette histoire n'a pas vieillie. de ses pages suintent des émotions et des sentiments qui traversent le temps : la vieillesse, l'amour, la jalousie, le partage.
On la ferme juste avec l'envie forte de serrer très forts ces trois-là et de leur offrir cette part d'amour dont chacun a besoin.
Un petit bijou de délicatesse à découvrir ou redécouvrir !
Lien : http://grenieralivres.fr/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lozere
  24 novembre 2014
Rose et son chien John vivent une vie paisible et régulière dans une petite maison. Un jour arrive le chat, que Rose se met en tête d'apprivoiser, pour le plus grand désespoir de John.
Cet album, initialement publié en 1985 aux Deux coqs d'or dans un grand format carré, contient de belles illustrations dans des tons pastel, avec des dessins faits de multiples traits fins d'encre noire. En souvenir, le dépérissement de John en pleine double-page, boudant la tête posée sur la pantoufle rose de Rose.
Sous le côté désuet de l'illustration, une histoire toute simple d'un être étranger, le chat, dont l'arrivée bouscule l'ordre établi dans le foyer.
Un très bon et bel album.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Ricochet   14 mars 2016
Un indispensable de toute bibliothèque.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Myriam3Myriam3   12 juin 2014
Un soir, le chat de minuit bondit sur le rebord de la fenêtre et frotta son dos contre la vitre. Ses yeux étincelaient comme des lampes, et sa fourrure brillait dans le ciel moucheté.
Commenter  J’apprécie          40
Myriam3Myriam3   12 juin 2014
L'hiver, il la regardait s'assoupir près du feu.
Tout au long de l'année, il lui tenait compagnie.
"Nous sommes bien, John Brown, disait Rose, ensemble, rien que nous deux."
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : vieillesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Jenny Wagner (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1055 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre